mercredi 21 mars
Chilipoker DSO Cannes 2012
Jean Jacques Mars sur sa table
Chilipoker DSO Cannes 2012
Par Steven Liardeaux   
Vendredi, 16 Mars 2012 23:13


Parmi les joueurs qui ont re-entry ce DSO et qui sont toujours en course à l'heure actuelle, on retrouve Jean Jacques Mars. Le bourreau des coeurs, complètement oublié par Claire Renaut dans son article sur le top10 des beaux gosses du poker, pointe à 220 000 !

Autant dire qu'il passe une bien meilleure journée que la veille... Que s'est-il passé ?

"Et bien je suis très aggro ! Je relance énormément de coups, et j'ai placé pas mal de 4-bet light, tout en ayant un bon timing, comme lorsque je me suis retrouvé à tapis préflop avec KK contre A10 chez mon voisin. J'ai aussi fait quelques beaux heros call, dont un où le board affichait une quinte et une flush. Mon adversaire était en carnaval..."

Mais alors, quelle différence y a-t-il avec hier ? "C'est simple, hier j'ai joué un pot énorme avec KK contre AQ dès le début, et je l'ai perdu !".

Du coup la vie est belle pour JJ, qui roule sur sa table. Attention à lui, parce qu'avec des jetons, il va devenir un client très embêtant à jouer pour ses adversaires...

jean_jacques_mars2
A défaut d'avoir le cigare aux lèvres, c'est un joli sourire qu'il affiche...

Il reste 164 joueurs
Blindes 700/1 400, ante 200
Moyenne : 88 400



 
C'est bientôt fini oui ?!
Chilipoker DSO Cannes 2012
Par Steven Liardeaux   
Vendredi, 16 Mars 2012 22:59


Le niveau 11 vient de débuter. Le temps de le jouer, ainsi que le niveau 12, 13 et 14, et la journée pourra s'arrêter.

Il reste 169 joueurs (sur 290)
Les blindes sont actuellement à 700/1 400, ante 200.
Moyenne : 85 800



 
Villa de balla
Chilipoker DSO Cannes 2012
Par Steven Liardeaux   
Vendredi, 16 Mars 2012 22:34


J'ai donc été à la rencontre de Philippe Villa, l'homme qui détient actuellement 500 000 ! Ma question a été simple : "Bonjour monsieur, pouvez vous m'expliquer comment on monte à un demi-million en 9 niveaux ?"

Je m'attendais à entendre une bonne série de setups en sa faveur... mais pas du tout ! Sur une seule main, son tapis a pris un sérieux coup de lifting. Le coup, le voici, le voila.

Sur les blindes 500/1 000 (le niveau avant le dinner break), et muni de , Philippe Villa décide de relancer à 3 000. Il est payé par le joueur au bouton, et le joueur en grosse blinde.

Sur le flop , le joueur en blinde donk-bet à 8 000. Philippe, avec une paire et flush draw max, relance à 18 000. La parole revient au joueur au bouton qui en remet une couche pour 50 000 ! C'est payé (!) par le joueur en blinde et par Philippe Villa.

La turn est un . Maintenant, Philippe Villa détient deux paires et toujours le flush draw max. Check de la blinde, check de Philippe et le joueur au bouton shove pour 50 000. C'est payé (!!) par le joueur dans les blindes et par Philippe.

La rivière est un qui offre maintenant les second nuts à Villa qui s'empresse de payer le shove du joueur en blinde pour 50 000. Ce dernier retourne... pour une petite flush, tandis que le joueur au bouton muck.

Philippe s'empare de ce pot monstrueux, et accessoirement de la tête de ce tournoi.

Aux dernières nouvelles, il vient d'être changé de table (celle de Panisson). Tous les joueurs de la table sont restés scotché en voyant arriver les racks de jetons remplis de leur nouvel adversaire. On leur souhaite bien bonne chance pour ne pas s'empaller sur ce solide chipleader...

philippe_villa
Philippe Villa s'installe. Cela fait déjà deux minutes qu'il range ses jetons, et sert désormais de banque pour tous ses adversaires...



 
Chipcount (part2) : Philippe Villa devant 500 000 jetons !
Chilipoker DSO Cannes 2012
Par Steven Liardeaux   
Vendredi, 16 Mars 2012 22:16


La deuxième fournée de joueurs vient de rentrer de dinner break. L'occasion de faire un petit chipcount de ce côté de la sall, et de s'apercevoir qu'un joueur à réussi à multiplier son tapis par 10 ! Oui oui, vous pouvez compter, ça lui fait 500 000...

On va aller se renseigner pour savoir comment on fait pour monter autant de jetons en aussi peu de temps !

Chipcount :

Philippe Villa : 500 000
Jose Paul Malpelli : 270 000
Nicolas "Kroktachon" Pignon : 220 000
Jean François Vallière : 180 000
Isabelle Carvalho : 170 000
Anthony Kazgandjian : 136 300
Bernard Taillefer : 141 000
Olivier Noel : 120 000
Remy Marrale : 110 000
Manu Milano : 101 000
Jean Paul Pasqualini : 95 000
Antonin Teisseire : 80 000

chips1
La guerre des jetons reprend du côté de Cannes !



 
Perrot foyer
Chilipoker DSO Cannes 2012
Par Steven Liardeaux   
Vendredi, 16 Mars 2012 21:47


Hier, lors du day1A, nous avions quitté Fabien Perrot dans un triste état : en plein tilt, après s'être fait craquer pour la énième fois une paire de rois (contre une quinte de l'espace), avant de bust avec une paire de 8 (contre un adversaire qui rentrait sa flush river).

Il nous avait promis de re-entry ce tournoi. Mais aujourd'hui il a pris son temps : sport, détente, pour finalement s'inscrire at the buzzer juste avant la fin des energistrements tardifs ! Parait-il même qu'il fut le dernier joueur à intégrer le tournoi ! Sur son facebook, il avait déclaré qu'il était prêt à arrêter le poker pendant deux mois s'il perdait de nouveaux avec deux beaux rois.

Aujourd'hui tout se passe beaucoup mieux pour lui. Bon, il ne pointe pas encore à 200 000, hein, mais il grinde tranquillement. Au retour de dinner break, il détenait 88 000, principalement grâce à un brelan floppée il y a quelque temps maintenant, joliment rentabilisé.

Il a même vu une paire de rois... mais ne l'a pas perdu : "parce que ce n'était pas un gros pot !" Ça y est, Fabien est devenu un vrai livetard avec de vraies expressions de livetards !

Bon on charie, mais n'empêche qu'il pourrait sortir énorme de sa table si tout se passe bien : "La table est soft, les joueurs font des mises... comment dire... plutôt exotiques ! En gros, avec les nuts, il sera facile de rentabiliser mes mains. En revanche, interdiction de bluffer ici, ils paient tout..."

On continuera à surveiller l'ancien membre du team "Live the Dream Everest Poker".

fabien_perrot
Fabien Perrot



 
Perles rares
Chilipoker DSO Cannes 2012
Par Steven Liardeaux   
Vendredi, 16 Mars 2012 21:42


L'ami de MIP Anthony Perles vient de m'annoncer une bien mauvaise nouvelle.

Alors qu'il avait réussi à se laisser 58 000 au dinner break, il vient de perdre une tonne avec AA contre AK. Que se passe-t-il dans ces cas là ? Une petite quinte floppée pour son adversaire bien sur !

Les tapis ont volé sur le flop, et voila l'Arlésien qui se retrouve avec seulement 17 000 devant lui désormais... Allez, on s'accroche !

anthony_perles_crippled
Anthony Perles

EDIT : A l'instant, Anthony m'apprend qu'il vient de sortir. Après un raise et un 3-bet, il décide de shove ses 17 000 avec QQ. Si le premier relanceur fold, le second accepte volontiers l'invitation avec AQ. Un valet sur le flop, un 10 sur la turn et un roi sur la river, et Anthony pouvait déjà penser à aller enfiler des perles sur la plage... dommage.



 
Semi-dinner break (part2)
Chilipoker DSO Cannes 2012
Par Steven Liardeaux   
Vendredi, 16 Mars 2012 21:22


L'autre moitié de la salle est partie en dinner break. Du coup, je vous ai réalisé un petit chipcount (avec l'aimable participation des croupiers) des joueurs qui sont revenus de leur dinner break.

Comme hier, on a pris le chipleader de chaque table :

Lionel Barracano : 215 000
Vincent Verdickt : 160 000
Marcin Miskoviec : 155 000
Mecit Turan : 145 000
Jean Claude Marrets : 133 700
Benoit Mialou : 130 000
Riccardo Cugge : 129 000
Elyes Bouzgarrov : 125 000
Christian Caillat : 113 000
Sébastien Delaveau 70 000
Anthony Perles : 58 000

benoit_mialou_sue
Benoit Mialou, surveillé par madame, a réalisé un bon début de tournoi


 
Semi-dinner break
Chilipoker DSO Cannes 2012
Par Steven Liardeaux   
Vendredi, 16 Mars 2012 19:59


La moitié de la salle est partie se restaurer pendant 60 minutes... et je vais faire de même !

Bon appétit, rendez-vous dans une bonne heure pour la suite et fin de ce day1B !

 



 
Argent argent ! Le payout est disponible...
Chilipoker DSO Cannes 2012
Par Steven Liardeaux   
Vendredi, 16 Mars 2012 19:44


Le payout est tombé ! Et beaucoup seront ravis de savoir que Philippe Ktorza est passé par là pour lisser tout ça. Au total,65 joueurs sont assurés de remporter un miminum de 1 100€, tandis que le vainqueur repartira avec 33 000€ !

Je vous laisse découvrir la structure de gain.

Vainqueur : 33 000€
Runner up : 24 000€
3e : 18 000€
4e : 14 000€
5e : 12 200€
6e : 10 400€
7e : 9 200€
8e : 8 000€
9e : 7 000€
10e : 6 000€
11e : 5 500€
12e : 5 000€
13e et 14e : 4 500€
15e et 16e : 4 100€
17e et 18e : 3 700€
19e et 20e : 3 400€
21e et 22e : 3 100€
23e et 24e : 2 800€
25e et 26e : 2 500€
27e à 30e : 2 300€
31e à 33e : 2 100€
34e à 38e : 1 900€
39e à 42e : 1 700€
43e à 46e : 1 500€
47e à 49e : 1 400€
50e à 54e : 1 300€
55e à 59e : 1 200€
60e à 65e : 1 100€

Il reste 221 joueurs sur les 290 de départ.
Blindes : 400/800, ante 100
Moyenne : 65 600



 
Entretien avec Alain Fabre, directeur du Casino Cannes Croisette
Chilipoker DSO Cannes 2012
Par Steven Liardeaux   
Vendredi, 16 Mars 2012 17:30

 

Les joueurs sont actuellement en pause, à leur retour les blindes passeront à 300/600, ante 75. On disputera donc le niveau 7.

Les inscriptions sont closes : 290 joueurs ont donc participé à ce day1B du DSO Cannes. Cumulé aux 255 de la veille,et vous obtenez un field total de 545 joueurs. Nouveau record pour un DSO.

Mais comme il ne se passe toujours pas grand chose d'extremement passionnant (la magie d'un deepstack), je suis allé à la rencontre d'Alain Fabre, directeur du Casino Cannes Croisette, le casino hôte de ce DSO, pour en savoir un peu plus sur le succès du poker sur la Croisette, et notamment dans ce casino. Entretien.

 

WSOPE, PPT, DSO, WPT… Cannes serait-elle devenue la capitale européenne du poker ?

Certainement. Ce que je dirais c'est que cette année, le Casino Croisette et notamment sa poker room, en terme de résultats de produits bruts réalisés, est la première room de France, devant Aix en provence, principalement grâce au cash game. Et depuis deux ans, on organise pas mal d'évènements (DSO Cannes, WSOPE), cette année une étape du WPT aura lieu du 28 mai au 3 juin, plus tous nos "Croisette Holdem Series", tous les mois on propose des formats deepstacks divers et variés, on a six tournois par semaine, donc oui aujourd'hui, notre casino est celui qui organise le plus de tournois à l'année.

Comment expliquez-vous que les deux étapes du DSO, cette année et l'an passé, soient les deux étapes records pour ce circuit de poker ? C'est la météo qui veut ça, ? C'est la ville ? L'accueil ?

Et bien je dirais que c'est un mixte de tous ces facteurs ! Cannes est une ville mythique, et puis venir sur la Riviera, ça reste agréable. C'est toujours mieux que Lille ou Tourcoing. Alors oui l'endroit en lui même a beaucoup d'atouts. Il y a également un savoir faire sur le Croisette, en terme de poker, qui nous permet d'ajouter ce particularisme à Cannes et au Croisette… Tous ces éléments réunis font que nous sommes assez plébiscités, nos tournois sont des tournois principaux, comme le DSO aujourd'hui ou le WPT National Series… c'est vrai que si on se réfère aux résultats obtenus lors des précédentes éditions, ça ne dépassait pas les 300 joueurs, mais j'ai bon espoir pour qu'on les dépasse et que cela devienne un véritable succès.

Vous me parliez du fait que le cash game y était beaucoup dans la réussite du Casino… mais alors quel est l'intérêt pour un casino comme le votre d'accueillir un tournoi à 550€ ?

Vous savez, dans le poker, il en faut pour tout le monde. D'ailleurs, si vous regardez nos tournois hebdomadaires, on a plusieurs tournois entre 80€ et 200€, une fois par mois on a un tournoi à 1 000€ ou 1 500€… on essaie d'élargir notre offre de tournois pour justement intéresser un nombre de personnes important. Par rapport au DSO, si on raisonne uniquement en terme de buy-in, puisqu'il n'est "que" à 550€, effectivement ça peut paraitre faible si on le compare à un WSOP ou à un WPT. Mais je dirai que ça reste une compétition qui est somme toute sympathique, avec une structure très correcte, et je pense que le joueur apprécie. Vous remarquez d'ailleurs que ce tournoi est également plébiscité par de grands joueurs qui ont l'habitude de disputer des WSOP, des EPT etc. L'avantage c'est que le field est assez varié, et puis vous avez tout de même 545 joueurs ! Quand vous arrivez au bout, même dans les 30 premiers, c'est déjà pas mal. Je pense qu'il ne faut pas se cantonner à une variance de tournoi bien spécifique. On essaie de varier notre offre, car le poker doit pouvoir être joué par tout un tas de gens, et pas seulement ceux qui ont un pouvoir d'achat élevé. C'est au travers de ce genre de tournoi qu'on acquière de l'expérience pour monter en gamme.

fabre
Alain Fabre, entouré de son équipe (à droite) et des représentants Chilipoker (à gauche)

Barrière Poker détient son propre site internet… et pourtant vous accueillez le tournoi d'une room concurrent, chilipoker, comment expliquez vous cela ?

Ce n'est pas parce qu'on a une room online, barrierepoker.fr, qu'il faut se donner des interdits. Le poker, c'est la représentation de plusieurs marques. Après il faut rester en phase avec son positionnement, avec sa marque. Moi j'accueille Chilipoker avec plaisir. C'est cette variété qui fait qu'on connait le succès que l'on a.

Comment vous positionnez vous, le Casino, par rapport au marché ?

On veut être un acteur majeur du poker, tout simplement. On a eu l'heureuse surprise de découvrir qu'on était la première room de France, c'est une satisfaction, mais ce n'est pas pour nous le graal. Ce que l'on veut vraiment, c'est que la poker room fonctionne, qu'il y ait de la fréquentation, de la variété, que nos tournois marchent… après le reste, il y a de la place pour tout le monde.

La concurrence est saine avec le Palm Beach de Partouche ?

Bien sur ! Après chacun doit mettre en place ses stratégies pour tout faire pour que cela marche, on ne tape absolument pas sur le Palm Beach. On essaie d'être accueillant, mon directeur des jeux, Alain Pina détient une connaissance des joueurs très large, c'est quelqu'un de disponible, à l'écoute, qui va vers des gens… c'est un tout en fait : il y a ce que l'on met en place, mais il y a également les gens qui travaillent avec nous, qui font qu'on se doit d'apporter un service client à toutes épreuves.



 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 8 de 11


Chilipoker DSO saison 2