Saturday 17 November
Coverage FPS SunFest Mazagan
Coverage au soleil
Coverage FPS SunFest Mazagan
Par David Poulenard   
Jeudi, 24 Novembre 2011 11:34


Vous êtes coincés en France, déprimé par l'hiver qui s'installe et de longs mois d'attente avant vos prochaines vacances. Pas de problèmes, MadeInPoker vous propose de suivre le déroulement du France Poker Series SunFest Mazagan !

 

mazagan_devant
Le décor est posé !


Du soleil, un cadre de rêve, un hôtel de prestige, les meilleurs pros français, adeptes du 5-bet light, confrontés aux plus imprévisibles des joueurs marocains, experts en overbet tout aussi light, tous les ingrédients sont réunis pour avoir un magnifique tournoi et un dépaysement total !

Coverage intégral à suivre sur MadeInPoker à partir du 1er décembre...



 
Sous le soleil exactement exactement
Coverage FPS SunFest Mazagan
Par David Poulenard   
Jeudi, 01 Décembre 2011 15:40


24°, ciel azur, océan majestueux dont les vagues viennent ourler la plage dorée, hôtesses à la peau cuivrée mesurant au minimum 1m80 et des hordes de joueurs à capuche, trainant dans les interminables couloirs du somptueux complexe, pressés dans découdre... Le décor est planté et le FPS SunFest de Mazagan (sponsorisé par PokerStars) va pouvoir débuter...

Entre 250 et 300 joueurs sont attendus, les organisateurs espèrent secrètement battre le nombre d'inscrits du WPT de Marrakech (274) !

 

chabal.mazagan
Hôtesse de plus de 1m80...


Parmi les têtes de série annoncées, outre Jonathan Duhamel, ElkY et Arnaud Mattern (les finalistes du dernier WPT marocain) annoncés en grande pompe depuis des jours, Julien Brécard, Jean-Paul Pasqualini, Roger Hairabédian, Kool Shen ainsi que plusieurs représentants de la jeune génération (Steven Moreau, Marc Inizan, Clément Thumy, Samlane Phomvéha ou encore Ronan Monfort) et la ravissante Alice Taglioni.

On jouera 13 niveaux de 45 minutes, les joueurs auront 25 000 jetons de tapis de départ, soit 500 grosses blindes pour débuter (25/50) !

 



 
Un missclick et quelques noms...
Coverage FPS SunFest Mazagan
Par David Poulenard   
Jeudi, 01 Décembre 2011 16:58


Il faut se familiariser avec les nouvelles rooms, notamment pour les joueurs débutants, c'est qui est arrivé à un dénommé ElkY qui sur un tableau comportant A-x-x-x-A est confronté à une mise de 625 du relanceur initial dans un pot qui est resté petit, ElkY prend alors quelques secondes de réflexion avant de décider de relancer à 1 625. En fait non, le Kick-boxer se trompe de couleur pour un jeton et mise en réalité 6 625 ! Pas d'acting chez le phénomène qui exprime immédiatement son erreur et annonce clairement "Missclick".

Son adversaire réfléchit, malgre le gigantesque overbet, avant de finalement se décider à payer avec A-10 pour découvrir A-K chez Bertrand Grospellier.

Après ce Missclick finement exploité et l'éliminations quelques minutes plus tôt d'un joueur dans des circonstances inconnues, ElKy pointe déjà à plus de 65 000 !

 

elky
C'est sick ce que je viens de faire au mec, archi-sick !


Quelques inscrits supplémentaires : Abdelatif Koundah, Bruno Benveniste et Patrick Sacrispeyre à la même table, Lucille Cailly et Guillaume Cescut, Patrick Partouche, Mohamed Ali Houssam, George "Shoveanytwo" Chow et bien sur Mohamed Ali Houssam (le vainqueur du WPT de Marrakech).

262 joueurs ont pour l'instant déboursé les 1 200€ d'inscription.

 



 
Les résultats du day 1
Coverage FPS SunFest Mazagan
Par David Poulenard   
Vendredi, 02 Décembre 2011 12:54


305 joueurs étaient sur la ligne de départ, un résultat très honorable qui a largement comblé les attentes des organisateurs, relevé par le fait que de nombreux professionnels avaient fait le déplacement jusqu'à Mazagan.

Après 13 (longs) niveaux de 45 minutes, le field s'est progressivement réduit pour tomber à 105 survivants parmi lesquels plusieurs têtes de série de premier plan sont particulièrement bien plaçés (Roger Hairabédian, ElkY, Jean-Paul Pasqualini et bien sur Anas Tadini, large chipelader avec plus de 200 000 jetons).

 

pasqualini
Jean-Paul Pasqualini qualifié...


De nombreux disparus aussi : Alice Taglioni (assise juste à droite de Tadini, elle n'avait pas la partie facile), mais aussi Julien Brécard, Arnaud Mattern, Julien Legros, Clément Thumy, Steven Moreau, Lucille Cailly et Bruno "Kool Shen" Lopes.

 

alice_taglioni
Alice Taglioni éliminée...


Le prizepool a été annoncé et offrira 80 543€ au vainqueur alors que 48 joueurs seront récompensés.

Le journée reprendra à 14 heures (15 heures en France) avec pour objectif de s'approcher le plus possible de la table finale et débutera avec des blindes à 1 000/ 2 000 avec 300 d'antes.

Chip count :

Anas Tadini 201 800
Jonathan Godou 193 500
Roger Hairabedian 192 800
Ronan Monfort 180 500
Hicham Zaakour 171 600
Zwad Fin 154 700
Omar Bradai 150 000
Sébastian Winkler 130 600
Eric Le Goff 108 000
Yannick Bonnet 100 700
Patrick Sacrispeyre 84 500
Bertrand Grospellier 80 900
Jean-Paul Pasqualini 74 000
Germain Gillard 65 000
Alain Confino 61 400
Mickael Oestreicher 62 000
Rodney Assous 53 000
Abdelatif Koundah 42 000
George Chow : 40 000
Nazim Guillaud 38 000



 
Chapeaux de roue
Coverage FPS SunFest Mazagan
Par David Poulenard   
Vendredi, 02 Décembre 2011 16:04


Ca part fort, à peine le temps d'abandonner le merveilleux panorama offert par les chambres (transformées en bureau pour l'occasion) que dès les premières mains nous avons perdu ElkY, victime de Marc "The King" Chahmirian dans un pot à trois joueurs.

 

panorama_mazagan
Conditions de travail difficiles...

Un coup "standard" ou presque... Un joueur assez actif avec un stack important relance à 6 000 au cut off. De petite blinde The King qui a joué serré depuis le début du tournoi à la table d'ElkY, se contente de payer après avoir un peu hésité se laissant 18 000 derrière !). Vous avez immédiatement identifié une parfaite situation de squeeze pour le prodige qui ne s'en prive pas et et envoie directement son tapis (58 000). Insta-call (ou presque) du relanceur initial et hésitation (trop?) longue du King qui appelle même le Time contre lui...

Une fois que l'attroupement autour de la table est total  (journalistes, joueurs, floors, sponsors, femmes de joueurs, employés du casino, passants, curieux, femmes de ménage, futures femmes de joueurs) est total, Marc Chahmirian annonce alors "Olline" !

Les mains :

ElkY :
Relanceur initial :
The King :

Un as au flop et rien de significatif et voilà Bertrand Grospellier ejecté du tournoi, pendant que Marc The King peut exulter et se retrouver à la tête d'un tapis légèrement supérieur à 75 000 et le troisième larron remporter un side pot confortable !


Les éliminations se sont enchaînées depuis le début de journée, 15 joueurs ont déjà disparus, ils ne sont plus que 90. Blinds 1 000/2 000/ ante 300.

A noter qu'un streaming live est maintenant disponible (avec 30 minutes de décalage) : ici.



 
Big Brother is watching you
Coverage FPS SunFest Mazagan
Par David Poulenard   
Vendredi, 02 Décembre 2011 17:07


Difficile parfois de jouer sereinement quand vous avez l'impression d'être observé... Big Brother est partout !

 

mattern_elky_bb4
French Kiss et ElkY ont souffert de la surveillance musclée exercée par Caveman...


phomvha_bigbrother1
Samlane Phomvéha a du jouer sous le regard acéré d'ElkY en personne


cailly_bb2
Les faits et gestes des filles sont eux aussi surveillés (ici Arnaud Mattern)


brcard_bb
Quant à Julien Brécard, la pression a du être insoutenable



 
Quelques sortants
Coverage FPS SunFest Mazagan
Par David Poulenard   
Vendredi, 02 Décembre 2011 18:15


Germain Gillard vient d'être éliminé. Avec 35 000 jetons, Germain Gillard trouve l'occasion d'envoyer son tapis sur une relance initiale de Mikael Oestreicher. Un spot qui soudain se complique lorsqu'un troisième larron -un joueur âgé au jeu plutôt conservateur- décide de caller dans la seconde. "Metzmagny" n'insiste pas et Germain 133 se retrouve à jouer contre les Rois.

 

germain_gillard
Germain était pourtant concentré !


Les "Houit" ne recoivent aucune amélioration et le parcours de du local heroe de MadeInPoker s'arrête aux environs de la 75e place.

Autre disparition, celle de Régis Burlot dans des circonstances obscures.

Il reste 75 joueurs et les blinds viennent de passer à 1 500/3 000/400.



 
Ecrémage
Coverage FPS SunFest Mazagan
Par David Poulenard   
Vendredi, 02 Décembre 2011 18:45


Le nombre de joueurs diminue progressivement, on vient de tomber à 65 rescapés, la bulle approche donc... Parmi les éléminés George Chow et Alain Cofino (le gagnant du concours MIP-Mazagan) qui avait pourtant accumulé quelques jetons contre Jean-Paul Pasqualini.

La première fois en défendant se grosse blind avec 6-4 contre JPP qui avait relancé UTG avec A-K. La deuxième fois en partant à tapis depuis la petite blind avec pour se retrouver à nouveau contre El Korsico qui trouvait un call facile avec une paire de valets. Un call facile se transformant en bad beat par le biais d'une flush runner-runner...

Tombé à 24 000, Pasqualini connaissait à son tour un peu de réussite pour doubler avec contre K-K grâce à un flop magique comportant... trois carreaux. Le Corse pointe actuellement à 45 000.

De nombreux professionnels ont donc disparu au cours des derniers niveaux. Un rapide chip count des forces en présence :

Roger Hairabédian : 220 000
Ronan Monfort : 140 000
Anas Tadini : 85 000
Mikael Ostreicher : 65 000
Jean-Paul Pasqualini : 45 000
Marc Chahmirian : 43 000



 
Bubble Time
Coverage FPS SunFest Mazagan
Par David Poulenard   
Vendredi, 02 Décembre 2011 20:49


Ca y est, on peut officiellement dire que la bulle bat son plein. Ils sont 50 à s'affronter au classique jeu des chaises musicales pour 48 places payées.

La tension n'est pas vraiment à son paroxisme, les sommes en jeu n'étant pas encore significatives. En effet, les premiers éliminés repartiront avec 1 575€ (un peu moins que le prix du package), une échelle de prix qui va encore mettre en colère Philippe Ktorza (avec raison).

Bref, certains n'auront pas à trembler lors de cette épisode crucial, à l'instar d'Alain Déry, chipleader avec plus de 400 000 jetons. Roger Hairabédian (200 000 mais Roger tremble-t-il ?), Ronan Monfort (168 000), Mikael Ostreicher (160 000), Anas Tadini (145 000) et Jean-Paul Pasqualini (remonté à 105 000 après plusieurs petits vols qualifiés bien exécutés) devraient eux aussi rentrer dans l'argent et certainement mettre à profit la bulle pour accroître leur tapis !

 

alain_dery
Alain Déry, tranquille...


A l'autre extrêmité, la dernière femme encore en course va avoir du souci à se faire avec juste 34 000 jetons...

 

last_woman_standing_2
Plus soucieuse, la jeune femme...


EDIT : la bulle vient de sauter et malheureusement pour les tenants de la mixité c'est la dernière joueuse en lice qui termine 49e. Hélène Riahy a disparu dans des circonstances douloureuses, largement devant avec 10-10 elle se retrouve à tapis contre A-9. La suite vous l'imaginez...



 
Double pause
Coverage FPS SunFest Mazagan
Par David Poulenard   
Vendredi, 02 Décembre 2011 21:46


Après l'explosion de la bulle, quelques petits tapis se sont envoyés en l'air et ont soit doublé soit quitté le tournoi. On s'est ainsi retrouvés à 44 joueurs et l'action s'est de nouveau considérablement ralentie. Le schéma classique raise-fold généralisé est devenu la norme à toutes les tables, sauf une !

La table de la mort, celle qui comporte Ronan Monfort (255 000), Anas Tadini (50 000), Mikael Ostreicher (170 000), Otto Richard (190 000), est pratiquement la seule qui permet de voir des flops et très souvent des turns et des rivières. Pas toujours avec des mains légitimes d'ailleurs...

 

ronan_monfort
Ronan Monfort, l'oeil du tigre...


Témoin cette main : un joueur relance à 11 000 en début de parole, au bouton Anas Tadini paie en investissant 20% de son tapis et de grosse blinde Otto Richard (qui venait de gagner un pot avec les as contre Tadini la main précédente) avance une pile de jetons sans même la compter. Le relanceur initial pousse son tapis (65 000) et Anas décide de ne pas prendre de risques. On découvre alors les mains respectives, non sans une certaine surprise, surtout en ce qui concerne Richard : ...

Son adversaire est à peine mieux loti, mais au moins a-t-il une paire ! Une paire qui lui donne la victoire dès la première carte du flop (un 2).

Etrangement Otto Richard n'a pas fait de commentaires et s'est plongé dans le rangement de ses jetons...


C'est le diner break et tous les joueurs sont en pause, ils auront 75 minutes pour commenter cette main avant de reprendre aux blindes 4 000/8 000/1 000. Alain Déry dinera en toute sérénité avec un tapis qui atteint désormais les 640 000.



 
<< Début < Préc 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 de 2