Tuesday 29 May
EPT Deauville 2011
Coverage EPT Deauville à suivre sur Madeinpoker
EPT Deauville 2011
Par David Poulenard   
Dimanche, 23 Janvier 2011 12:12


L'EPT Deauville s'annonce comme le tournoi événement de la rentrée poker en Europe avec un millier de participants attendus par les organisateurs.

MadeInPoker sera sur place pour vous faire suivre ce tournoi qui devrait regrouper l'élite du poker hexagonal et de nombreuses stars internationales.

Rendez-vous le 25 pour le coverage.



 
Festival des papas 2011, let's go !
EPT Deauville 2011
Par Steven Liardeaux   
Mardi, 25 Janvier 2011 12:46


Salut à tous ! Le temps est moche, froid, ciel recouvert, et je ne suis pas certain qu'on ira se balader une seule fois sur la plage, de peur d'attraper une crève qui nous fera passer une semaine horrible... mais on s'en moque ! Parce qu'on est à Deauville pour un EPT magique ! Un EPT Pokerstars.fr siglé bleu blanc rouge, qui a pour habitude de recevoir énormément de français. Entre les joueurs et les potes croisés dans l'hotel, assurément je confirme, cette année ne devrait pas déroger à la règle, et c'est tant mieux pour le spectacle. Les "yes papa" sont evidemment très attendus, et pas que par la presse étrangère, même si j'entends déjà au loin certains collègues français qui aimeraient décerner un trophée au premier livetard qui se lachera dans la salle...

A ce propos, la salle est différente cette année : en effet, avec le petit millier de joueurs attendus pour disputer ce premier EPT 2011, l'organisation a décidé de faire jouer tout ce beau monde dans une salle en face du casino... Bon, pour le moment, interdiction de rentrer dans la salle pour tout le monde, donc personne ne sait vraiment à quoi elle ressemble, mais parait-il qu'elle sera beaucoup plus agréable, notamment pour nous qui tenterons de vous faire vivre au mieux ce tournoi, de par la facilité qu'on aura à se glisser entre les tables. Encore une fois, tant mieux !

Sinon côté poker, vous connaissez probablement la musique, mais disons qu'une piqure de rappel ne fera de mal à personne : chaque joueur démarrera avec 30 000 jetons, chaque heure les blindes augmenteront aujourd'hui, et lors du Day 2, ce sera toutes les 75 minutes. Nous commencerons aux blndes 50/100 !

Le shuffle up and deal va être donné dans quelques minutes, alors je fonce ! Bon coverage à tous !



 
Entre nous
EPT Deauville 2011
Par Steven Liardeaux   
Mardi, 25 Janvier 2011 14:30


1h30 sans post. Je sais, c'est long... mais Dieu que cette salle est grande ! (je sais Dieu n'y est pour rien).

Près de 400 joueurs, c'est comment dire... impressionnant ! Une impression de grande rentrée des classes, où j'ai du souhaiter une bonne année à environ 150 joueurs...

Bon, le tour des tables, on commence, vous êtes prêts ? Accrochez vous, on va faire ça pelle mèle, sinon le post va faire 3kms de long :

- Bruno "Brubru" Launais est assis juste à côté de Ludovic Lacay (croisé à la salle de sport ce matin, il est affuté, croyez moi).

- Gabriel Nassif a trouvé Julien "Garrincho" Claudepierre (qui joue l'un de ses derniers tournois sous les couleurs d'Everest Poker) ainsi que David Jaoui.

- Le vainqueur de l'an passé Jake Cody est à la même table que Manuel "ManuB" Bévand et Pedro Canali.

- La charmante Alexia Portal va découvrir les joies d'avoir deux degens du net à sa table, avec la présence d'Idrisse "elqualdris" Ambraisse et d'Anthony "Raver44" Lorieu.

- Lucille Cailly qui joue à domicile (oui nous sommes dans un casino Barrière ici) évoluera à la même table qu'Antoine "Solody" Amourette.

- Antoine Saout est avec... euuuh personne que je ne reconnais (chanceux)

- Christophe Benzimra a trouvé Antony Lellouche (pas vu, il était déjà sit out, comme d'hab'...)

- Thomas Bichon et Ghilhem "delamaisondubluff" joueront eux aussi à la même table, avec également le Limpers et Local Heros W William "Bisounours86" Pastout, et Guillaume Bacri.

- Raymond Domenech est là ! (pas vu Estelle en revanche) Il devrait faire face à Michael Sebban.

- Stéphane Albertini et Stephane Gérin sont ensemble et ont l'air de bien se marrer.

- Marvin Rettenmeier (le jeune allemand qui a battu Claire Renaut en finale du SPT) est déjà en semi tilt puisque son voisin de droite écoute du raï a fond de caisse ! (pas simple, je confirme)

- Une autre table de degens du net est composé de Nicolas "polo" Poloniato, Victor "Plz Shove" Choupeaux et Xavier "Xav_31" Arnal. Good luck à Victor...

- Steven "Gloub94" Moreau aura la position sur Giuseppe Zarbo et Adrien Allain, mais pas sur Cédric "Deum_s" Demore, vainqueur du BPT Toulouse et qualifié Winamax.

- Guillaume Carron, d'habitude photographe, a laissé tomber l'appareil pour les lunettes de soleil (qualifié sur Everest le chattard) et aura fort à faire avec Marcin Horecki à sa droite, plus un autre bon joueur à sa gauche (le nom me reviendra plus tard..)

- Ilan Boujenah et Marion Nedellec sont également ensemble : "Si tu spew, je spew", lui a laché Ilan. "Mais c'est un EPT, pas un FPS, je spew pas !". Bon, ok, je vais les surveiller de près avant qu'ils ne sautent trop vite...

- Notre Germain "Germain133" Gillard national passera sa journée (on lui souhaite) à côté de Xavier Burlot... en revanche leur voisin de droite ne verra pas grand chose de ce tournoi... il a bust au bout de 10 min de jeu ! Oui oui 10 min, j'étais là : AA contre KK (c'est lui qui a KK)... GG ?

- Pour le reste, on a vu Jean Paul Pasqualini, Valentin Messina, Ronan "Roroflush" Monfort, Praz Banzi, Tristan CLémençon, Bruno Beneveniste, Julien "Nori" Labussière, Steven Van Zadelhoff, Rémy Biechel, Guillaume de la Gorce, Laurent "ApoG" Gauter, Vicky Coren, Julien Brécard, Mercedes Osti, Marc "Locsta" Inizan, Rui Cao, Mario "lacorderaide" Cordero, Jean Jacques Mars...

STOP ! Trop de monde. J'avais prévenu...



 
Alexia prend la porte
EPT Deauville 2011
Par Steven Liardeaux   
Mardi, 25 Janvier 2011 15:22


J'arrive aux alentours de la table d'Alexia Portal... quand je m'aperçois qu'en fait elle est debout, et que plus aucun jeton n'est rangé devant elle ! WTF ? "Set over set over set", m'explique le collègue Kinshu.

En d'autres termes, sur un board J 4 x, Alexia, avec 44 en main, a tout mis au milieu. En face, un joueur montre JJ et l'autre AA... Turn, un A. Boum. Fin du carnage.

A cette même table, il ne reste plus que 7 000 à Idrisse Ambraisse...



 
A poil
EPT Deauville 2011
Par Steven Liardeaux   
Mardi, 25 Janvier 2011 15:26


On continue avec les sortants.

J'arrive sur la table de Nicolas "Polo" Poloniato parce que j'entend qu'un floor a été requisitionné. La rivière est sorti, un joueur a demandé le time contre "Polo" qui doit payer une dernière salve...

Mais revenons quelques minutes en arrière pour comprendre tout ça : UTG, un joueur relance, et se fait immédiatement 3-bet par "Polo", en position. Call du joueur "sous les pistolets".

Le flop vient alors . Check du premier larron, continuation bet de Polo... et relance du joueur UTG ! (désolé je n'ai pas les sizings des mises à ce moment là)

Après l'apparition de la turn, , c'est le joueur UTG qui prend le contrôle du coup en misant 7 000 ("dans environ 11 000", dixit Xavier Arnal, à la même table). Polo se content de payer.

Arrive enfin la rivière : . A part faire rentrer une flush runner runner, cette carte ne change théoriquement pas grand chose. Et c'est le moment choisi par le joueur UTG pour mettre l'intégralité de ses jetons au milieu. Ce qui équivaut plus ou moins au tapis de Polo.

Après de longues secondes de réfléxion, le time est donc demandé. Il commence à y avoir du monde autour de cette table, prêt à connaitre l'issue de ce coup. Polo est tendu, il bouge ses jetons dans tous les sens, se refait probablement le coup 10 fois dans sa tête, et finit par craquer en posant la somme demandé.

Il a le malheur de découvrir que son adversaire détenait tout simplement les nuts au flop, c'est à dire pour une jolie quinte. Et Polo ? D'abord dans l'idée de muck sa main, il finit par retourner son monstre : pour top set ! Oui c'est moche... et s'en est surtout déjà fini pour Nicolas "Polo" Poloniato dans cet EPT Deauville.

Fin du level 2 : nous sommes en break, c'est le premier.



 
Germinator
EPT Deauville 2011
Par Steven Liardeaux   
Mardi, 25 Janvier 2011 15:44


Germain Gillard a doublé. Non pas sur un simple coup où tous les jetons sont partis préflop, mais à force de grind. Et le voila à 60 000. Le dernier coup joué l'a également bien aidé...

UTG, Régis Burlot relance à 450 (sur des blindes 100-200). Placé juste après lui, Germain 3-bet à 1 100. Tout le monde fold jusqu'au joueur au cut-off, Petre Bogdan Ionescu qui décide d'en remettre une couche, en placant un 4-bet à 2 900. La grosse blinde tank un peu, mais finit par jeter. C'est à Régis Burlot de se décider. Et son choix semble plutôt compliqué. Il finit par jeter, non sans quelques regrets, puis se lève pour regarder ce coup. "Si Germain n'est pas dans ce coup, je paie, c'est sur. Le mec en face (Ionescu) relance trop de mains, il est super aggro. Mais là c'est dur... je jette QQ", me glisse-t-il...

Germain en revanche, paie. Le flop tombe : . Check de Germain, check de Ionescu. Bon...

Turn, une doublette : . Nouveux check chez les deux joueurs... à ce moment Régis commence à tilter sur place !

La rivière est une magnifique brique, un et Germain bouge enfin pour miser 4 500. "Tu crois que Germain a checké un as tout le long ?" "C'est sur et certain" me répond Régis Burlot.

Après 2 minutes d'hésitation, le roumain jette. Germain confiera alors détenir le big slick en main (AK). La route est encore longue, mais pour le moment pas l'ombre d'un souci pour Germain.

Pour Régis, c'est plus compliqué, même si avec 17 000 tout est encore possible.

regis_burlot_germain133
Bon départ pour Germain. Pourvu que ça dure...



 
Solody a les rois et...
EPT Deauville 2011
Par Steven Liardeaux   
Mardi, 25 Janvier 2011 16:34


... et puis voila quoi, rien de fou. C'est lui qui le dit, via Twitter :

"Les tapis volent sur un flop 345 après un gros 3bet squeeze de ma part : j'ai KK contre QQ. 6 turn et 2 river.. On partage..."

 

- Sinon Ilan Boujenah n'a plus que 12 000 devant lui, après avoir perdu une tonne sur un coup "assez sick", comme il le résume lui même :

"Je squeeze AA, un payeur seulement. Le flop tombe A62 avec 2 piques. J'envoie, il paie. Turn un 7 de pique apparait, je 2-barrel, il paie encore. Là j'ai compris que je n'étais pas bien... et encore moins bien quand à la rivière tombe un K de piques ! Le 4e. Je check, il mise 6 500 dans 18 000... il represente tellement un gros pique la dessus... Je paie, même si je sais que je ne bat pas grand chose. En effet, je ne battais pas grand chose, et il me montre AQ avec la Q de pique... "

A la même table, Marion Nedellec n'a pas trop bougé, et son tapis affichait 27 000. On reviendra plus tard pour Marion.



 
Chipleader français (?) et d'autres bustos
EPT Deauville 2011
Par Steven Liardeaux   
Mardi, 25 Janvier 2011 17:42


C'est dur, très dur de trouver un chipleader dans cet EPT by pokerstars.fr, mais je suis tout de même tombé sur un joueur qui possède déjà une tonne devant lui : Nicolas Babel.

Le français qui avait réussi un deeprun assez sympa sur le Main Event de Vegas cet été, pointe déjà à 160 000 ! Aucune précision pour le moment sur le pourquoi du comment, mais il a promis de me raconter tout ça à la pause.

- Sinon, Mylène Cogan est parti prendre l'air 5 minutes dehors, et en la croisant elle m'a juste laché un "je suis en sick tilt là, c'est horrible !". Après information, il s'avère qu'elle a payé 3 streets avec hauteur A pour tomber sur un joueur qui possédait... paire de 2 ! "Mais comment il peut envoyer tout le long sans se douter qu'il y a souvent mieux que lui en face?!". Bénéfice net, la demoiselle de pokerstars est tombé à 8 000. Tiens bon Mymy !

- Ah oui, Flavien "Gerard Mendujeu" Guenan, un jeune joueur internet de 20 ans (!) qui gagne déjà des tonnes sur le net, et qui participait à son premier EPT... en a déjà fini. Une succession de mauvaises rencontres auront eu raison de lui. Pour sur, on le reverra très vite.

- De son côté, Victor "Plz Shove" Choupeaux qui participait également à son premier EPT, n'aura pas vécu une journée de rêve. Après qu'un joueur ultra aggro ait payé son 4-bet préflop avec 4 et 6 (!), Choop aura envoyé tout ce qu'il lui restait, 8 000 environ avec tirage quinte et tirage flush pour s'incliner contre brelan. Dommage, il n'aura finalement pas pu profiter plus que ça lui non plus.

- Autre éliminé notable : notre ancien confrère journaliste, Ronan Monfort. Il ne rééditera pas sa belle performance de Prague où il avait fait ITM. Nous avons en effet appris, via l'ami Harper, que sa paire de valets n'avait pas tenu le coup face à deux as. Logique. Dommage pour Roro.

- John Duthie se serait envoyé en l'air de son côté. Il est tombé contre un brelan. Bye Bye Mr EPT.

- Les deux voisins de table, Ludovic Lacay et Bruno Launais ont respectivement 71 000 et 75 000 devant eux. Ils se marrent bien, se vannent à chaque fois que l'un ou l'autre remporte un coup un peu weird, et d'une façon générale marchent un peu sur la table.

Pleins d'autres bons joueurs ont pleins de jetons, mais moi je n'ai pas pleins de mains et pleins d'yeux, mais juste deux ! Allez allez, on y retourne...

brubru_ludo_lacay
"Qu'est-ce que tu fabriques encore ?..." "Huuum j'volerais bien ce coup là, non ?"



 
Guillaume carotté
EPT Deauville 2011
Par Steven Liardeaux   
Mardi, 25 Janvier 2011 19:14


Il est venu, il a vu... il n'a pas vaincu. Guillaume Carron vient de se faire éliminer. Attention, c'est moche :

En position de grosse blinde, avec en main, il décide de défendre après une relance à 650 du bouton, et un call de la petite blinde. Il démarre le coup avec environ 8 000.

Le croupier envoie alors Guillaume sur un petit nuage : . Bim bam boum, la quinte papa, bienvenue à Deauville.

Check de la petite blinde, check de Guillaume, et continuation bet du bouton qui envoie 1 200. La petite blinde se réveille et décide de min-raise à 2 400. Guillaume n'a plus d'autres choix que de tout pousser pour un peu plus de 7 000.

Fold du bouton, snap call de la petite blinde qui s'empresse de montrer pour une double paire !

Paaaaar ici la monnaie.... ah non une seconde c'est quoi ce turn ? une ! Et hop le full pour la petite blinde... La rivière est une brique, et de toute façon, Guillaume était déjà drawing dead.

"Ce qui me conforte, c'est que je peux sortir la tête haute, je n'ai pas fait n'importe quoi."

C'est le métier qui rentre. Bon allez au boulot maintenant, et retournes faire les photos !

guillaume_carron
Il a tout tenté : les lunettes, la capuche, le casque. La prochaine fois, il faudrait penser à monter des jetons...



 
Le resteal selon Mylène
EPT Deauville 2011
Par Steven Liardeaux   
Mardi, 25 Janvier 2011 19:53


Cela fait un moment que je n'avais plus de nouvelles de Mylène Cogan. Alors je me suis pointé à sa table pour voir où en était la demoiselle.

Premier point positif, elle est toujours en course ! Puis je vois qu'elle est en grosse blinde, et par expérience, je sais qu'on n'arrache pas la blinde de Mylène Cogan d'un claquement de doigt... Alors je reste.

Là, un russe relance la blinde de Mylène ! Malheur ! Réponse de Mylène : push ! Bon elle était tombé à 10 500... "J'ai le stack parfait pour res-steal !".

Et là le russe s'enfuit et le coup est fini... Mais non, évidemment. Le russe paie ! "Aïe ! Bon ba j'espère qu'on est en 30/70..."

Notre ami russe retourne . Et c'est mieux que Mylène qui retourne .

Aucune carte sur le board ne viendra aider la fameuse croupière de Direct Poker, et c'en est fini des espoirs de Mylène de devenir millionaire dimanche prochain...

mylene_cogan
Mine déconfite, Mylène n'aura pas vraiment eu de chance aujourd'hui



 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 de 11