vendredi 31 décembre

Home > News > Industrie > Accor veut se désengager rapidement du groupe Lucien Barrière
 

Accor veut se désengager rapidement du groupe Lucien Barrière

Industrie
Mardi, 28 Décembre 2010 11:45

Après la tentative ratée d'introduction en Bourse du groupe Lucien Barrière en septembre, Accor voudrait rapidement se séparer de ses parts, soit 49% du groupe. Selon le quotidien La Tribune, Accor SA pourrait sortir du capital de l'entreprise de casinos et d'hôtellerie de luxe dès le premier trimestre 2011."Plusieurs hypothèses sont étudiées [...], y compris avec des fonds d'investissement", a confirmé le groupe Lucien Barrière au quotidien.

Si Accor maintient sa participation après juin 2011, il devra intégrer dans ses comptes la moitié des 400 millions d'euros de dettes du groupe Lucien Barrière. Une raison de plus pour vendre rapidement ses parts et éviter de voir son action plonger...

Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Gibraltar est-il toujours le paradis du jeu ? 
Bwin et PartyGaming : les détails de la fusion 
888 vers une fusion avec Ladbrokes  
Titan.fr : Trop tard, trop seul ? 
Bug chez PokerStars : des milliers d'euros distribués, des comptes fermés 
Partouche : recul de l'activité au 4e trimestre mais Chiffre d'Affaire annuel en hausse 
L'ARJEL lave plus blanc... et pique les opérateurs 
De nouveaux opérateurs en 2011 ? 
Assouplissement de la loi demandé par deux opérateurs 
Le jeu responsable est une stratégie payante 
Cadet : Stars On Fire 
L'ARJEL délivre une nouvelle licence 
Pas de fusion pour Unibet et Sportingbet 
Braquage au casino de Lille 
Chiligaming se lancera sur le marché américain en 2011 

Retrouvez en exclusivité sur MIP les patates du poker avec Martin Vidberg :

planche numéro 1
planche numéro 2
un jeu de stratégie
le monopole des jeux
l'entrée d'un casino
poker en ligne & casinos
la future régulation
l'économie par le poker
la lutte contre l'addiction


Le blog de Fabrice Soulier
Tutoriaux vidéos
Interviews vidéos exclusives
Critiques de livres de poker
Inscrivez-vous à la newsletter