lundi 20 septembre
Home > News > Industrie > Patrick Partouche : "On ira au combat"
 

Patrick Partouche : "On ira au combat"

Industrie
Par Matthieu Sustrac   
Vendredi, 17 Septembre 2010 10:26

Président du Groupe Partouche, Patrick Partouche a accordé un entretien au journal L'Express dans lequel il ne nie pas les difficultés de son entreprise et les explique. Combatif, Patrick Partouche regarde plutôt vers l'avenir.

Dans un contexte de crise du secteur des casinos, Patrick Partouche se dit victime des banques. "Elles nous ont imposé des contrats de prêts intenables (mais) ce ne sont ni les marchés ni les banques qui guideront notre stratégie", explique-t-il alors que son Groupe est mis en difficulté par une dette très importante. "Et puis, le groupe Partouche n'est pas l'ami du pouvoir. [...] On nous met en permanence des bâtons dans les roues. Prenez les jeux en ligne. J'ai raté un tour parce qu'on m'a empêché d'avancer", ajoute le patron qui se félicite de l'augmentation de capital.

"Une opération finalement très bénéfique pour la famille Partouche, lui permettant de transformer de la dette en capital.
[...] Pour un ratage, ce n'est pas si mal, non ? ", avance Patrick Partouche qui semble ne pas regretter d'avoir refusé l'offre de Michel Ohayon. En 2005, ce dernier souhaitait prendre le contrôle du Groupe partouche pour près de 10 fois la valorisation actuelle de l'entreprise. "Si demain je veux revendre mon entreprise, je ferai en sorte de la revaloriser", indique-t-il avant de préciser que "sa vie, c'est Partouche. Et c'est la même chose pour ma famille. Qu'aurions-nous fait si nous avions cédé l'entreprise ? Nous sommes des commerçants, des actifs. J'ai 46 ans et je travaille dans le groupe depuis 30 ans. Je ne compte pas m'arrêter de sitôt".


partoucheexpressimg

En conclusion, Patrick Partouche ne néglige aucune direction pour relancer son entreprise. "Tout est possible. [...] Mais il faut que les municipalités, trop gourmandes, y mettent du leur et que l'Etat réduise sa taxation sur le produit brut des jeux de 10%. Enfin, les casinotiers doivent tous être logés à la même enseigne. Une fois ces conditions réunies, on ira au combat. Et que le meilleur gagne...   "


Source : L'Express
Les commentaires sont strictement réservés aux membres du site.
 
Macao : C'est le jackpot 
BarrierePoker.fr ouvre vendredi soir 
Ouverture de PokerXtrem.fr début octobre 
Partouche passera-t-il par la case prison ? 
Olivier Chaignard lance "The Korporation" 
Alexis Laipsker, nouveau directeur de la communication de PokerStars 
ACFPoker.fr : Lancement le 20 septembre 
Labor Day : Affluence à Las Vegas 
Jeux en ligne : Un succès... mais pas pour tout le monde 
888poker cherche un acheteur 
Victory Poker passe chez Cake 
Blanca Games achète Cereus Poker Network 
200pourcentpoker.fr : Ouverture le 6 septembre 
USA : Bwin attaque PokerStars et FullTilt Poker 
Groupe LucienBarrière : les voyants sont dans le vert 

poker&betting_show