Rejoignez la communauté www.MadeInPoker.com !
Enregistrez-vous pour participer au forum, réagir aux articles et recevoir gratuitement notre newsletter.




» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


samedi 06 juin
Home > News > Industrie > Un jeune entrepreneur lourdement endetté auprès des gros sites de poker
 

Un jeune entrepreneur lourdement endetté auprès des gros sites de poker

Industrie
Par Cyril Fievet   
Mercredi, 03 Juin 2009 16:48

 

Le voile se soulève de temps à autre sur la question - opaque et rarement abordée - des échanges financiers dans le monde du poker online...

Le quotidien australien Courier Mail révèle en effet qu'un jeune tycoon australien, Daniel Tzvetkoff, et sa société Intabill, doivent quelques 30 millions de dollars australiens (17 millions d'euros) à plusieurs éminents sites de poker.

Aux dires du journal, Intabill, une start-up dont le modèle économique repose sur le traitement de compensations financières entre gros sites de commerce électronique, serait en effet mal en point. Tzvetkoff, décrit comme "un entrepreneur de 24 ans, qui apprécie la vie mondaine, les champagnes fins et s'exhibe souvent au volant d'une Lamborghini", expliquerait la situation par la crise financière mondiale, et la difficulté de financement à long terme.

Les échanges financiers entre Intabill et ses clients font apparemment l'objet d'un circuit complexe, impliquant de multiples filiales et sociétés écrans, et le Mail estime du reste que des "arrangements" ont été trouvé pour réduire l'ardoise à 30 millions.

Cette dette concernerait principalement PokerStars et Full Tilt, à qui Tzvetkoff devrait 25 millions de dollars australiens, mais aussi Absolute Poker et Golden Palace.


Publicité : Jouez gratuitement au poker en ligne avec Chilipoker.com - Support 100% en français et sécurisé.

Commentaires (0)

 Ajouter votre commentaire

security code

 

busy
 
PartyPoker organise deux tournois télévisés 
Les WSOP, nouvel acteur du poker en ligne en Europe 
Libération retrace l'histoire de Winamax 
Patrick Bruel annonce sa prise de participation dans Winamax 
Las Vegas : revenus en déclin, à nouveau 
MGM Mirage sauvé des eaux ? 
La Suisse veut également s'ouvrir aux jeux d'argent sur le Net 
Danemark : le gouvernement met un terme au monopole des jeux 
Après les SCOOP, une petite analyse du business PokerStars 
Gran scala, ça se précise 
PokerRoom s'arrête aujourd'hui 
Poker in The Park, 3e édition prévue en août 
Pacific Poker, résultats en baisse pour 2008 
Noms de domaine poker : les prix flambent 
Echec des tables électroniques au Trump Plaza 

 
wsop2009_live
annonce_debutant
livres_accroche