coverage_wsop2012_3
wsop_2012_resultats2
Monday 09 July
Home > News > Juridique > Espagne : régulation le 5 juin ; France : réactions après les matchs truqués en Italie

Espagne : régulation le 5 juin ; France : réactions après les matchs truqués en Italie


Juridique
Jeudi, 31 Mai 2012 11:30
 Partagez


Petit délai pour les opérateurs et pour les joueurs espagnols souhaitant profiter des derniers jours sur le .com, les instances gouvernementales ont décalé l'ouverture effective du marché régulé au 5 juin.

Un léger report qui répondait à une demande du collectif des opérateurs qui avaient besoin d'un délai et redoutaient les difficultés d'un ouverture le week end.


En France, es conséquences des paris truqués ayant émaillé les matchs de football en Italie n'ont pas laissé insensible les acteurs du domaine des paris en ligne.

Le premier à réagir a été Monsieur Vilotte, le Président de l'ARJEL, qui réclame "une harmonisation des sanctions sportives et pénales (en Europe, NDLR)" et avoue :"on peut très bien corrompre un match qui se déroule en france, en lien avec des paris enregistrés hors de France."

Autre réaction, celle de Lee Simmonds le responsable des paris pour le PMU qui a reconnu lors d'une interview à l'agence France Presse que : "corruption et paris truqués sont évidemment un vrai problème". Monsieur Simmons reste néanmoins optimiste, indiquant que : "de telles révélations envoient un signal positif, elles confirment que l'étau se resserre autour des tricheurs et que les contrôles sont efficaces."



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Le procureur s'oppose à la liberté sous caution de Ray Bitar 
Ray Bitar interpellé par la police à New York 
Un cercle illégal de luxe démantelé à Paris  
Tobey Maguire et quelques autres échappent au procès ! 
Le Nevada et la Californie accélèrent le processus pour le poker en ligne 
Accord Full Tilt - PokerStars : une officialisation avant fin mai possible 
Cercle Wagram : les suites du dossier 
Une audience pour Full Tilt devant l'AGCC le 3 mai 
Quatre tricheurs aux tables de poker condamnés à la prison ferme 
John Campos et Chad Elie ont plaidé coupable 
Emigration poker : les Norvégiens s'y mettent eux aussi 
Black Friday : un procès à haut risque 
USA : la régulation du poker en ligne état par état plus complexe qu'espérée 
Les dernières révélations sur l’affaire EPIC Poker 
Après le Nevada, l'Iowa s'apprêterait à libéraliser le poker online 


Everest Poker
-->