» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


mardi 08 juin
Home > News > Juridique > Le poker est un jeu de hasard pour la justice suisse
 

Le poker est un jeu de hasard pour la justice suisse

Juridique
Par Matthieu Sustrac   
Samedi, 05 Juin 2010 12:01


Le Tribunal Fédéral a décidé de classer le poker comme un jeu de hasard et non d'adresse, mercredi. Les tournois publics de poker seront désormais interdits hors des casinos. Ce qui implique la fin des associations et des parties en très basse limite.

Le Tribunal Fédéral a ainsi donné raison à la Fédération suisse des casinos, qui revendiquait l'exclusivité sur l'organisation de tournois. "En deux ans, la Suisse a vu surgir des jeunes très talentueux. Que vont-ils devenir? J’allais m’entrainer [dans les clubs de poker] et ce ne sera plus possible. Quant à aller jouer dans les casinos... J’étais moi-même casinotier, ces gens veulent juste tirer un max d’argent du client, sans se soucier de la qualité du jeu", a confié Eric Mazza, joueur local qui joue en high-stakes aux USA, à l'édition suisse de 20 Minutes. Jusque là, et depuis un peu moins de trois ans, la législation autorisait en effet les clubs à organiser leurs événéments.

Une forte mobilisation contre cette décision est en train de s’organiser au sein des associations de poker suisses.

Commentaires (4)
0
rien d'etonnant
Par gaaaaz, juin 05, 2010
rien d'etonnant chez ces suisses qui n'y comprennent vraiment rien de rien...
je suis frontalier et je ressens ce besoin et le mal qu'on les organisateurs a pouvoir monter leurs tournoi...
décidément c'est pauvre abrutis des autorité suisse ne comprendrons jamais rien, mais pour tout l'argent salle des nombreux millionnaire qui rentre en suisse la aucun soucis, quel pays,(que dis je) ce n'est meme pas un pays... car entr canton ils ne peuvent ce sentir...??
bref, vive la france....
0
...
Par Pitch, juin 06, 2010
Il va être très difficile de dire qqch de censé suite à un commentaire aussi profond et d'une intelligence aussi remarquable....

Au contraire, les organisateurs n'avaient absolument aucun mal à mettre en place leurs tournois. Preuve en est la fréquence énorme des tournois qui avaient lieu avant cette malheureuse décision. Depuis plus de 2 ans, les casinos essayaient de faire changer la loi afin d'être les seuls à pouvoir organiser des tournois.
Après plusieurs revers devant les autorités suisses, ils auront finalement réussi leur coup.

Beaucoup d'entreprises spécialisées dans le monde du poker ont été crées ces 2 dernières années (card rooms, magasins, organisateurs, etc). D'après ce qu'on peut lire sur internet, environ 1 milliers de postes de travail vont devoir être supprimés. Certaines personnes ont investis de grosses sommes pour acheter du material, louer des locaux, etc. Tant qu'à perdre ses économies bêtement, autant acheter des actions Swissair avec cette argent.... (compagnie d'aviation ayant fait faillite il y a qq années).

Jusqu'à présent, le cash game était interdit hors casino. Uniquement les tournois étaient autorisés pour autant que l'organisateur utilise une structure déposée auprès de la commission fédérale des maisons de jeu. Le buy-in maximum pour un tournoi hors-casino était de CHF 500 (330 euros environ). La plupart des tournois coûtaient entre 50 et 100 CHF.

Les organisateurs de tournois étant des gens passionnés par le poker, la plupart des structures qui étaient proposées permettaient de développer un poker de qualité pour un prix abordable. Au contraire des structures de tournois proposées par les casinos suisses qui s'apparentent plus à un super-turbo qu'à un deep stack.

Les casinos utilisent le vieux prétexte de la prévention de l'addiction au jeu comme argument... Il paraît évident que plutôt que de perdre son buy-in dans un tournoi à 100 CHF, on risque moins de finir addict en perdant une cave en NL1000 au casino, Et que vive le rebuy ! Et si vraiment pourquoi pas aller jouer à la roulette pour détilter puisqu'on est là...

Espérons que la mobilisation des passionnés de poker pourra faire changer cette décision.
0
...
Par gaaaaz, juin 06, 2010
ecoute , tu le prend comme tu veux , je vois les choses de mes propre yeux et je sais que des organisateurs en suisses ont beaucoup de mal a obtenir leur autorisations, et le but de mon message etait de montrer que je suis joueur en suisses et que j'appréciais ce qui était organiser , quitte a me m'obiliser aussi, et toi même tu déplore toute ces pertes suite a cette décision de justice, voila
toi tu tourne autour du pot et tu enrobe les choses ce qui ne sert a rien...
disons les choses franchement, c'est tout...
et pour le reste de ce que j'ai dis ce n'est qu'une pure vérité et non pas autre choses...
a bon entendeur
David Renault
devinette
Par David Renault, juin 06, 2010
Un français écrit à un suisse pour lui apprendre comment ça se passe dans son pays et le suisse lui répond.
Lequel des deux fait le plus de fautes d'orthographe?

 Ajouter votre commentaire

security code

 

busy
 
Le ministère confirme un retard d'un mois dans l'ouverture du marché du poker en ligne 
Les agréments pour le poker en ligne retardés 
Jeux en ligne : Le cahier des charges publié 
L'ARJEL commence sa mission 
Plus d'accès pour les Français sur Partouche.com, Paradise Poker et Betfair 
La loi sur les jeux de paris en ligne validée par le Conseil constitutionnel  
Publicité limitée pour les opérateurs de jeux en ligne ? 
BetClic interdit de Ligue 1, l'OL s'inquiète 
L'accès au réseau Cake Poker interdit aux résidents français 
Full Tilt dans le collimateur de la justice américaine 
La loi sur l'ouverture et la concurrence des jeux en ligne votée hier 
La loi sur l'ouverture et la concurrence des jeux en ligne devrait être votée aujourd'hui 
Un nouveau braquage survient au Casino Pharaon de Lyon 
Le litige entre les WSOP et Everest s'aggrave 
Avec près de 200 amendements déposés, l'opposition veut faire barrage à la loi sur les jeux 
unibet

poker&betting_show