coverage_wsop2012_3
wsop_2012_resultats2
supersat_forge_2012
Friday 06 July
Home > News > Juridique > Ray Bitar interpellé par la police à New York

Ray Bitar interpellé par la police à New York


Juridique
Mardi, 03 Juillet 2012 11:53
 Partagez


Raymond Bitar, le PDG de Full Tilt, a été interpellé à la descente d'un avion
à l'aéroport JFK de New York.

 

ray-bitar1
Ray Bitar (debout en compagnie de Lederer).

Il convient de noter que Bitar s'est volontairement livré aux autorités américaines, il avait indiqué par courrier aux membres du staff de la compagnie qu'il effectuait délibérement la démarche pour se défendre devant la justice américaine, un mail qui s'est opportunément retrouvé sur le forum 2+2...

Le mail tel que retranscrit sur 2+2 :

To all Dublin Staff,

By now you probably have heard that I have returned to the US to deal with civil and criminal case that are pending against me in New York. We have all worked hard over the last 15 months to preserve Full Tilt’s assets and potential in order to provide for the repayment of all players, and that continues to be our top priority. It is as important as ever that we all do everything possible to make that happen and, hopefully our deal with Poker Stars will very soon make our goal a reality. My return to the US is part of this process.

I am particularly grateful to all of you here in Dublin for your hard work, patience and understanding during this difficult time. I believe that your hard work and dedication should not go unrecognized, and we have made arrangements for Poker Stars to guarantee all July salaries. You should therefore have no concern about coming to work during this period. After that, we expect that your employment contracts will be assumed by the buyer of the company’s assets.

For those that need to reach me, I expect to continue to be available by email and phone starting late Monday, New York time.

In the meantime, please refer any operational questions to **REDACTED**, and any HR questions to **REDACTED**.

Thank you all again.
Kind regards,
Raymond J Bitar.

Raymond Bitar est principalement accusé de fraude bancaire, en particulier pour avoir enfreint la loi UIGEA. Il pourra toutefois être libéré sous caution après versement d'une somme de 2,5 millions de dollars.



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Un cercle illégal de luxe démantelé à Paris  
Espagne : régulation le 5 juin ; France : réactions après les matchs truqués en Italie  
Tobey Maguire et quelques autres échappent au procès ! 
Le Nevada et la Californie accélèrent le processus pour le poker en ligne 
Accord Full Tilt - PokerStars : une officialisation avant fin mai possible 
Cercle Wagram : les suites du dossier 
Une audience pour Full Tilt devant l'AGCC le 3 mai 
Quatre tricheurs aux tables de poker condamnés à la prison ferme 
John Campos et Chad Elie ont plaidé coupable 
Emigration poker : les Norvégiens s'y mettent eux aussi 
Black Friday : un procès à haut risque 
USA : la régulation du poker en ligne état par état plus complexe qu'espérée 
Les dernières révélations sur l’affaire EPIC Poker 
Après le Nevada, l'Iowa s'apprêterait à libéraliser le poker online 
Le poker online pourrait être légalisé dès 2012 dans le Nevada 


Everest Poker


promo-image-284x250-teammypok-2013


-->