dimanche 19 septembre
Home > News > Juridique > Vidéo poker : 35 interpellations et 160 000 euros saisis lors du démantelement d'un réseau
 

Vidéo poker : 35 interpellations et 160 000 euros saisis lors du démantelement d'un réseau

Juridique
Par Matthieu Sustrac   
Jeudi, 16 Septembre 2010 10:01


Un réseau de jeux clandestin a été démantelé dans les dernières 48 heures. Trente-cinq personnes ont été interpellées et 160 000 euros saisis dans plusieurs bars et résidences des Pyrénées-Orientales. 14 sont toujours entre les mains de la justice. Une Ferrari, un Hummer, de la cocaïne et des armes de poings ont aussi été confisqué par la police.

Le procureur-adjoint de Perpignan, Bruno Albouy a expliqué que des bornes internet avaient été transformées en vidéo poker. Funweb, une société de Perpignan, fournissait des machines transformées et observées à distance grâce à un système informatique. Depuis Toulouse, le gérant d'une société informatique et concepteur du logiciel surveillait toutes les machines. "On estime que chaque machine rapporte en moyenne 3 000 € par mois", indique le procureur.

Le gérant de Funweb, sa mère "qui jouait un rôle actif" selon le procureur, un associé, un salarié et le surveillant travaillant à Toulouse risquent de 5 à 7 ans de prison et "des dizaines, voire des centaines de milliers d'euros d'amende", selon M. Albouy. Les 9 autres suspects en garde à vue sont les tenanciers de bars qui payaient en liquide les clients ayant gagné.

D'autres cafetiers ont été laissés en liberté mais devraient être poursuivis. "Participation et tenue de maison de jeux de hasard commis en bande organisée, blanchiment de sommes d'argent, ouverture de maisons de jeux de hasard sans déclaration, défaut de paiement d'impôt, défaut de tenue de répertoire et défaut de déclaration de recette : L'ensemble des débitants de boissons seront poursuivis et seront condamnés. Ce dossier, je le veux emblématique", a conclu le procureur adjoint au Tribunal de Grande Instance de Perpignan.


Les commentaires sont strictement réservés aux membres du site.
 
Montpellier Hérault SC : L'ARJEL oblige les joueurs à faire un striptease 
ARJEL : Feu vert pour Joa et Tranchant 
Poker en Suisse : Rien n'a changé  
Afrique du Sud : Interdiction des jeux en ligne 
L'UIGEA contestée par un média mainstream 
Internet : les FAI condamnés à bloquer l'accès des sites illégaux 
Poker en ligne, légalisation en vue aux Etats-Unis ? 
Les Fournisseurs d'accès en ligne attaqués par l'ARJEL 
L'ARJEL met la pression aux FAI 
Offensive de l'ARJEL 
Premier référé pour l'ARJEL 
Pas de poker online en Californie 
Le poker en ligne est légal 
Ouverture repoussée pour le poker en ligne 
ARJEL : Six nouvelles licences poker délivrées 

poker&betting_show