Saturday 08 December
Home > Articles > Le blog de Fabsoul > La rentrée des classes

La rentrée des classes


Le blog de Fabsoul
Par Fabrice Soulier   
Vendredi, 02 Octobre 2009 14:53
 Partagez

 


Ma rentrée poker s’est faite en douceur sous le soleil de Cannes, ses palmiers et le très beau Main Event du Partouche Poker Tour. Pas facile de se concentrer avec la place en contrebas qui aspire à profiter des derniers rayons du soleil mais, prizepool juteux oblige, je n’ai pas hésité longtemps avant de m’enfermer dans le casino pour de longues journées à tenter de monter des jetons.

Les deux premières heures du Day 1 se sont déroulées comme dans un rêve : pas de coup tordu, des bonnes cartes, aucun mal de tête, des bluffs qui passent, bref, des moments comme on les aime. J’ai donc maintenu avec bonheur la pression à ma table, terminant la journée dans les chip leaders.

Mais j’ai su tout de suite que la deuxième journée ne se passerait pas comme les autres quand j’ai été installé à la table de Michael Tureniec qui n’a fait que marcher allégrement sur la table pendant  toute la partie, relançant 2 coups sur 3 et gagnant des pots inouïs.
J’ai tout de même su éviter les balles et j’ai pu poursuivre ma progression en terminant la journée avec un tapis correct, priant pour éviter le lendemain de retomber à la table que Tureniec, décidemment dans une forme impressionnante…

Sauf que l’organisation a étrangement choisi de ne pas retirer les tables au sort pour le Day 3, provoquant la colère de nombreux joueurs – dont les américains -, refroidis d’avance par les éventuels risques de collusion. J’ai moi-même trouvé cela très bizarre. Mais bon, le choix était fait et il fallait l’accepter.
J’ai donc repris ma table à la même place et, malheureusement pour nous tous, Tureniec a poursuivi son massacre dans un rush incroyable, faisant de lui le méga chip leader du tournoi et , sans aucune carte pour m’aider, je n’ai pu que m’incliner face à l’homme en forme du moment en regardant mon stack fondre.

L’aventure s’est arrêtée à une vingtaine de places de l’argent. Je suis donc passé de 170 000 chips à zéro sans avoir gagné un seul coup ; un tourbillon impitoyable vers la sortie. Et cette fois, au moins, j’avais enfin une excuse pour partir dormir sous les parasols quelques heures, histoire d’apaiser la douleur de la défaite et de me dire que je ferais mieux la prochaine fois.

plage cannes

Puis j’en ai profité dés le lendemain pour me remettre au boulot avec l’équipe de MadeInPoker sur les nombreux projets que nous sommes en train de développer. De la TV, du web, c’est passionnant ! Mais c’est un vrai gros travail que de s’occuper d’un site internet ; je n’imaginais pas cela il y a 2 ans quand nous avons démarré... Nous avons de plus en plus de vidéos à produire et devons couvrir une actu poker très riche avec l’ouverture du marché qui se profile et la multiplication des beaux tournois de poker dans le monde entier.

Bref, je n’ai pas vraiment eu le temps de m’ennuyer en cette rentrée des « classes » avec, au programme aussi, une renégociation de mon contrat de joueur et un possible changement de sponsor…

S’est enchainé un retour à Paris sous la grisaille pour une semaine, avec  quelques parties de cash en live et sur le net, avant de partir à Londres pour les WSOP Europe où je me trouve en ce moment et où  je me sens bien. On mange bien et il fait bon vivre à Londres,  le poker est partout et j’y retrouve un peu la même énergie qu’à New York. Du coup, j’envisagerais  presque de m’y installer…

Commentaires (1)
Matea
...
Par Matea, October 21, 2009
Omg alors tu quittes Fulltilt! Mais pourquoi? Le rouge t'allais si bien. Peut être pas assez d'avantages dans le contrat que de jouer en free tt seul... mouai ? Tu as la notorieté et le talent pour evoluer tout seul mais je ne comprend pas , je pensais que FT, PS, etc c'etait le best du best au niveau sponsor. En tout cas, encore une rentrée, et qu'il fasse beau ou pluvieux, on ne te quitte pas, et on te soutient et on croit en toi ( enfin surtout moi ).
Allez Fabrice, courage et simpatise pas trop avec les rosbeefs, manges les plutot c'est plus fun !


Vous devez être enregistré pour écrire un commentaire.

busy
 
“Vous reprendrez bien une part de “désert” cher monsieur ?” 
Des WSOP 2012 à oublier... 
Los Angeles : un palmier dans le désert ! 
Les autres facettes du métier de joueur pro 
2011 est terminée, vive 2012 ! 
Objectif Lune !  
Blog Fabsoul : une rentrée épique 
WSOP 2011 : Enfin un bracelet ! 
Monaco, San Remo et Madrid : trois tournois au soleil et une (demi) perf' ! 
Lost in Berlin (aux portes de la TF) 
Californie and ski ! 
Deauville-Venise-Paris-LA : un mois standard ! 
PPT:une finale en demi-teinte 
Bientôt la finale du PPT ! 
WSOP 2010 : un vrai cauchemar 

175x300


PLAYER OF THE YEAR FRANCE


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
752.535

2
Bruno
Lopes
584.403

3
Aubin
Cazals
568.813

4
David
Benyamine
528.491

5
Alain
Roy
467.549

6
Roger
Hairabedian
457.068

7
Fabrice
Soulier
428.976

8
Paul
Guichard
418.656

9
Guillaume
Darcourt
416.642

10
Tristan
Clemencon
411.163



Top 100 France


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
2667.52

2
Roger
Hairabedian
2073.01

3
David
Benyamine
1698.51

4
Fabrice
Soulier
1692.87

5
Tristan
Clemencon
1606.86

6
Bruno
Lopes
1578.09

7
Aubin
Cazals
1542.58

8
Alain
Roy
1500.97

9
Ludovic
Lacay
1423.25

10
Phillippe
Ktorza
1390.24