samedi 02 octobre

Le bad de l'année ! Locsta Bubble boy !

Partouche Poker Tour 2010
Par steven Liardeaux   
Dimanche, 05 Septembre 2010 21:56


Nous venons d'assister à quelque chose de complètement surréaliste !!!

Marc "Locsta" Inizan est le bubble boy de ce Partouche Poker Tour 2010. Même moi, je n'arrive pas à croire ce que je suis en train d'écrire...

Comment en est-il arrivé là? Comment est-ce possible? Comment le deuxième plus gros tapis du début de journée a-t-il pu tomber à cette place horrible sans avoir fait d'erreurs majeurs de la journée????

La réponse est simple et cruelle : il est tombé contre un homme qui risque de le hanter pendant très très longtemps... Mais si vous savez, regardez un peu plus bas dans les posts : le fameux égyptien que Locsta avait lui même rebaptisé Jésus tellement il marchait sur l'eau toute la journée. Même Jean Paul Pasqualini présent sur les lieux du crime est venu me confirmer ça. "Ah c'est l'Egyptien qui l'a sorti?? Mais c'est un miliardaire le mec, il joue trop large !"

Pour le coup, ce n'est pas un bad beat ou une quinte de l'espace qui a crucifié Locsta mais surement l'une des rencontres les plus horribles qu'on puisse rencontrer au poker, et spécialement au moment de la bulle :

chez Marc, contre chez le milliardaire. Et Ibrahim Raouf (retenez ce nom, parce que maintenant qu'il est énorme, il va falloir aller le chercher...) n'a pas touché un as ou un roi...pire encore. Les carreaux. Pire encore, sur la rivière... Voyez le board :

bubble3
Marc tape sur la table : son tournoi s'arrête ici. Les têtes que font les gens tout autour décrivent mille fois plus que n'importe quel mot le chauchemard de cette rivière...

Marc a quitté la table, abasourdi, assomé, les larmes aux yeux. C'est l'un des plus gros joueurs de poker en France, et pourtant, croyez moi, c'est surement l'un des pires coup de sa vie de joueur...

Voila, il aura au moins fait 81 heureux. Et vous savez quoi, l'explosion de joie n'a même pas été si folle que ça. Comme si la moitié de la salle avait vécu le malheur de Locsta. That's poker baby. Ça ne pourra être qu'une expérience de plus qui renforcera encore ce joueur fort sympathique et surtout extremement doué à ce jeu.


Les commentaires sont strictement réservés aux membres du site.