» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


jeudi 11 février
Home > Articles > Tournois > Joe Cada nouveau champion du monde
 

Joe Cada nouveau champion du monde

Tournois
Par David Poulenard   
Mardi, 10 Novembre 2009 07:39


La première constatation est que le groupe Harrah's a gagné son pari en décalant la finale de son emblématique tournoi en novembre. L'engouement exceptionnel qui a entouré de manière croissante cette deuxième finale décalée a été indéniable, amplifié évidemment par la présence de Phil Ivey et par celle d'Antoine Saout en ce qui concerne la France. L'attente des passionnés de poker est allée crescendo, orchestrée de main de maître par les organisateurs et ESPN, pour faire de cette finale un événement "sportif" planétaire !

Le casting international s'y prêtait parfaitement, avec des joueurs de styles et origines diverses assez représentatifs de la population pratiquant le poker. On retrouvait de jeunes loups issus d'Internet, Joseph Cada étant le prototype parfait de cette catégorie ; de jeunes et prometteurs joueurs représentés par James Akenhead, Eric Buchman et Antoine Saout ; des compétiteurs plus agés Darvin Moon et Kevin Schaffel ; un banquier millionnaire Steven Beigleter ; un patron de presse jouant le rôle du méchant Jeff Shulman et une légende du poker Phil Ivey.

Le favori légitime était bien évidemment Ivey, auréolé de ses deux bracelets décrochés trois mois plus tôt, son talent exceptionnel compensant son petit tapis à l'heure de débuter la table finale.

 

nine
©  IMPDI / WSOP


Les forces en présence au début de la table finale :

Darvin Moon - 58 930 000 jetons
Eric Buchman - 34 800 000 
Steven Begleiter - 29 885 000 
Jeff Shulman - 19 580 000 
Joseph Cada - 13 215 000 
Kevin Schaffel - 12 390 000 
Phil Ivey - 9 765 000 
Antoine Saout - 9 500 000 
James Akenhead - 6 800 000



La finale

Après un logique round d'observation, difficilement évitable eu égard aux enjeux et au fait que le premier éliminé était condamné à ne repartir de Las Vegas qu'avec des regrets, le rythme allait progressivement s'intensifier finissant par faire une première victime, le talentueux mais short-stack James Akenhead. Dans les minutes suivantes, Kevin Schaffel devait se résoudre à rejoindre l'Anglais dans le rail de la plus horrible des manières après avoir perdu avec A-A contre la paire de rois de Beigleter.

Antoine Saout et Phil Ivey, semblant maîtriser leur sujet et bénéficier du respect de leurs adversaires, étant parvenus à légèrement augmenter la taille de leur tapis, Joseph Cada s'est progressivement retrouvé en grand danger. Contraint de jouer son tournoi avec alors qu'il ne possédait plus que quatre grosses blinds il parvenait néanmoins à réussir un premier miracle pour rester dans le tournoi avant de se reconstituer en quelques mains successives un tapis plus confortable, notamment contre Phil Ivey.

Malgré son talent et son aura, Ivey n'a jamais pu augmenter réellement son stack, restant sous la menace du premier bad beat venu. C'est malheureusement ce qui qui allait lui arriver lorsqu'à tapis préflop avec contre Darvin Moon avec , le dieu vivant du poker voyait une dame survenir au flop, brisant ses espoirs de victoire et soulageant ainsi plusieurs stars du poker impliquées dans de très gros paris contre lui et l'ensemble des bookmakers de la planète.

 

cada.jpg
Joe Cada, le sauveur des bookmakers...


Si les passionnés de poker pouvaient regretter l'élimination du monstre sacré, le clan français avait de quoi se réjouir. Débarrassé de son plus dangereux rival, Antoine Saout, grâce à un poker plein de maîtrise était parvenu, presque tranquillement, à s'emparer du chiplead, devenant de fait le principal favori du tournoi. Darvin Moon, lui, continuait de tronçonner les ambitions de ses adversaires, envoyant Steven Biegleter récupérer son chèque après avoir dominé sa paire de dames avec A-Q !

Joseph Cada, relancé, pouvait ensuite poursuivre sa remontée ; d'abord en pulvérisant la paire de valets de Shulman avec une paire de 3 puis en bénéficiant d'un "move" étrange de Darvin Moon (K-9 dépareillés) alors qu'il tenait une agréable paire d'as en mains. Avec les éliminations de Shulman des mains de notre Breton national et de Buchman abattu par Darvin Moon, la tension était à son comble puisqu'un seul joueur restait à éliminer pour connaître les deux rescapés inviter à revenir disputer le heads-up. A cet instant, Antoine Saout pouvait encore nourrir de réelles ambitions possédant le plus gros tapis.

Antoine Saout - 80 millions
Darvin Moon - 76 millions
Joseph Cada - 40 millions

Mais vous le savez, il était écrit que l'ultime duel devait opposer Darvin Moon et Joseph Cada, qui allait se révéler la Némésis du Français. En deux coups successifs, dont un horrible, Antoine Saout voyait ses jetons rejoindre le camp de l'Américain. Le premier, particulièrement étrange, laisse songeur puisque Cada avait décidé de jouer son tournoi, ripostant à une sur-relance de Saout en partant à tapis avec . Dans les mains de notre représentant , une main favorite à 80% qui lui ouvrait les portes du heads-up, mais le destin fait souvent preuve d'ironie et les portes se sont refermées dès la deuxième carte du flop, un cruel !
Quelques minutes plus tard, la revanche pouvait se disputer sous la forme d'un coin flip plus classique, Cada l'emportant encore lorsque son A-K bénéficait d'un roi à la rivière qui dominait la paire de 8 d'Antoine Saout.

La déception énorme qui a du légitiment s'emparer du Français est compréhensible, mais son remarquable parcours depuis trois mois a déjà plus de valeur que certaines trajectoires de récents champions du monde...

Le heads-up

L'opposition de styles entre les deux ultimes protagonsites avait de quoi faire rêver un directeur de marketing. D'un coté Joseph Cada, 21 ans, une tête de gendre idéal, professionnel de poker sur Internet depuis plusieurs années, qui s'est offert une maison avec ses gains à l'âge de 17 ans. De l'autre Darvin Moon, 45 ans, une tête de Moneymaker blond, parfaite représentation de l'Amérique rurale, exerçant la profession d'exploitant forestier, qui n'a jamais joué sur le net et a pour l'instant refusé toutes les propositions de sponsoring...

 

moon-cada.jpg
Défi du regard dans la bonne humeur.


Même si aucun des deux adversaires n'avaient démontré un véritable talent durant la première partie de la finale, devant l'un et l'autre - avouons le - leur place en heads-up à la bienveillance de Lady Luck plus qu'à leur talent, Joseph Cada faisait figure de grand favori. Son expérience et ses gains online, la qualité de son poker durant les premières journées du main event et sa large avance en jetons constituaient des arguments forts pour lui décerner ce statut.

Joseph Cada : 135 950 000
Darvin Moon 58 850 000

Pourtant le début de l'affrontement allait tourner à l'avantage de Moon qui parvenait en une douzaine de mains à prendre l'avantage en contrant l'agressivité de son adversaire. Mais si les premières escarmouches s'étaient révélées assez corsées, les débats se sont ensuite rapidement équilibrés les deux hommes s'échangeant le chiplead sans disputer de pots importants. Après une courte guerre de mouvement, le combat entre Cada et Moon s'est alors transformé en une interminable guerre de tranchées...

Après quelques anodins échanges d'artillerie ayant permis à Darvin Moon de prendre l'avantage, une offensive violente allait opposer les deux adversaires. Dans un pot déjà important, Moon annonce all in à la turn . Cada se plonge dans une intense réflexion, il prendra plusieurs minutes avant de décider de payer avec . Un choix courageux et judicieux puisque Darvin Moon tentait d'emporter la décision avec un semi-bluff .
La river offre le pot au jeune homme de 21 ans et lui permet de reprendre la tête.

 

moon.jpg
La fin est proche pour Moon.


Darvin Moon n'allait jamais se remettre de ce coup perdu, huit mains plus tard un Joe Cada survolté eclipsait défintivement Moon lors d'une ultime confrontation préflop.

Cada :
Moon :

Le board final :


A 21 ans, Joseph Cada succède doublement à Peter Eastgate, devenant le nouveau champion du monde et le plus jeune vainqueur du main event. Un record qui risque d'être difficile à battre...

 

joe_cada.jpg
Les ennuis commencent...




Les résultats :

1. Joseph Cada - 8 547 042 $
2. Darvin Moon - 5 182 928 $
3. Antoine Saout - 3 479 670 $
4. Eric Buchman - 2 502 890 $
5. Jeff Shulman - 1 953 452 $
6. Steven Begleiter - 1 587 160 $
7. Phil Ivey - 1 404 014 $
8. Kevin Schaffel - 1 300 231 $
9. James Akenhead - 1 263 602 $

 

Commentaires (0)

 Ajouter votre commentaire

security code

 

busy
 
Chilipoker Deepstack Dublin : Poker et Guinness 
Tournois de poker : le programme de février 2010 
Aussie Millions, Tyron Krost vainqueur surprise 
Grand succès pour la Finale du France Poker Tour 
EPT de Deauville, Cody dégaine le premier 
William Reynolds remporte le high roller du PCA 
PCA : le championnat du monde des espoirs ! 
Tournois de poker : le programme de janvier 2010 
Le Championnat de poker de Belgique 2009 
Finale du PPT : la démonstration de Pasqualini 
Rendez-vous à Varsovie pour l'Unibet Open 
Tournois de poker : le programme de décembre 
WPT Marrakech : un oasis dans le désert 
Tournois de poker : le programme de novembre 
Les WSOP Europe s'imposent comme un rendez-vous incontournable 

 
wsop_8free_fr
livres_accroche
annonce_debutant