» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


mercredi 31 mars
Home > Articles > Tournois > EPT Snowfest : victoire d'Allan Baekke
 

EPT Snowfest : victoire d'Allan Baekke

Tournois
Par David Poulenard   
Samedi, 27 Mars 2010 10:21

Nous étions habitués aux tournois programmés dans les stations balnéaires et de manière plus classique dans les capitales, mais cette première édition organisée dans une station de sports d'hiver s'est révélée un challenge réussi. Et pourtant le pari ne semblait pas gagné d'avance, outre la concurrence désormais habituelle des autres tournois du circuit, des incertitudes existaient : problèmes d'hébergement en pleine saison de ski, l'éloignement de Saalbach des grands axes de transports ou le surcoût généré par les frais. Au final l'EPT Snowfest s'avère un succès, l'affluence a été au rendez-vous, le niveau du poker excellent et l'ambiance, bonfiée par l'atmosphère de vacances, fort agréable.

Un seul bémol, l'absence de joueurs français en finale du tournoi. Habitués aux bons résultats de nos représentants depuis plusieurs mois et confiants dans la qualité de la délégation dépêchée, nous pouvions nourrir des ambitions légitimes. Finalement seules les places payées de Sébastien Bidanger (72e pour 5 500€), Jean-Paul Pasqualin (70e pour 5 500€), Adrien Alibert (50e pour 6 300€), Julien Brécard (49e pour 6 300€), Bertrand Husiaux (23e pour 10 200€) et Cyril Naim (22e pour 10 200€) apporteront quelques motifs de satisfaction.

 

mattern_snowfest
Pourtant les Français étaient bien équipés



Parmi les huit joueurs qualifiés pour la finale, une seule tête de série : l'Allemand Johannes Strassmann, un véritable spécialiste du circuit EPT qui cumulait déjà deux finales et huit places payées avant cette nouvelle ligne à son palmarès. Solide, talentueux et bien sur expérimenté, l'Allemand faisait figure de large favori. En face, quelques amateurs heureux d'être de la fête et plusieurs redoutables professionnels habitués à briller sur Internet à l'image d'Allan Baekke ou Russel Carlson.

Strassmann a longtemps semblé un vainqueur idéal. Alors que les joueurs disparaissaient les uns après les autres, le jeune Allemand de 25 ans gérait sa partition avec rigueur, sélectionnant mains et situations avec discernement pour augmenter régulièrement la taille de son tapis. Il allait finalement prendre la tête peu de temps après l'élimination du Roumain Alain Medesan à la quatrième place en remportant deux mains importantes face à Allan Baekke. Le dernier round opposant trois joueurs de qualité, Baekke, Carlson et Strassmann, s'annonçait incertain. Une pause discrète prise par les trois rivaux allait cependant leur permettre de relacher quelque peu leur jeu...

Ce fut finalement Johannes Strassmann qui dut le premier s'incliner après une main terrible. Avec A-K, l'Allemand envoyait son tapis en troisième barrel dans un pot déjà conséquent sur un board . Allan Baekke s'empressait alors de payer avec une inattendue couleur backdoor : . Sonné, Strassmann devait se réoudre à échouer de nouveau à une frustrante place d'honneur.

Si l'ultime duel semblait au départ incertain, les deux hommes possédant des tapis équivalents, Allan Baekke se positionnait en indsicutable favori, étant un spécialiste reconnu en heads-up à gros enjeux sur le net. Et la logique apparut rapidement, le Danois prenant progressivement un avantage conséquent, s'adjugeant les pots le plus souvent sans montrer ses cartes. Il fallut que deux fois consécutivement la chance se porte aux cotés du Canadien pour que les débats se rééquilibrent et le match se prolonge. Après plus d'une heure de jeu et une patiente reprise en mains d'Allan Baekke, la victoire allait finalement se jouer sur un classique coin flip : paire de 7 pour le Danois, K-J pour son adversaire. La première carte du flop sonnait la fin du suspense avec un 7 imparable.

 

allan_baekke_winner_snap1
Allan Baekke (c)Neil Stoddart PokerStars



Elégant, souriant, talentueux, Allan Baekke s'impose comme un vainqueur charismatique et indiscutable. Finalement la montagne est belle et a accouché d'un podium de prestige.


Les résultats :

1e - Allan Baekke - 445 000 €
2e - Russell Carson - 296 000 €
3e - Johannes Strassmann - 166 000 €
4e - Alain Medesan - 111 000 €
5e - Brent Wheeler - 88 000 €
6e - Jonathan Schroer - 65 000 €
7e - Lukas Baumann - 46 000 € 
8e - Daniel van Kalkeren - 37 000 €

Commentaires (0)

 Ajouter votre commentaire

security code

 

busy
 
Tournois de poker : le programme d'avril 2010 
WPT Hollywood Poker Open : les oreilles et la queue pour le matador ! 
ECPT Barcelone : trois français en finale ! 
Heads-Up à Evian 
WPT Bay 101 : McLean Karr l'emporte ; Phil Hellmuth sixième 
Anthon-Pieter Wink remporte l'UO de Budapest 
EPT Berlin : la victoire après le braquage 
WPT Los Angeles 2010 
Tournois de poker : le programme de mars 2010 
Unibet Open : rendez-vous à Budapest 
NAPT : reportage exclusif à Las Vegas 
A l'intérieur d'un super-satellite du PPT 
Anton Wigg remporte l'EPT de Copenhague 
David Benyamine remporte le PartyPoker Premier League IV  
Hugo Lemaire vainqueur du Diamond Championship des EFOP 
unibet

poker&betting_show