» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


samedi 13 février
Home > Articles > Tournois > Le Championnat de poker de Belgique 2009
 

Le Championnat de poker de Belgique 2009

Tournois
Par François Namur   
Mardi, 01 Décembre 2009 08:06


Les BOPC (Belgium Open of Poker Championships) s'imposent de plus en plus comme une référence européenne. L'an dernier déjà, le festival avait attiré des joueurs venus de l'Europe entière. Parmi eux, un petit contingent de professionnels. Mais pour cette édition 2009, ceux-ci étaient encore plus nombreux, constituant un véritable plateau de rêve, dépassant les espérances des organisateurs, et surtout des passionnés belges de poker.

Un succès dû, notamment, à l'implication de PokerStars. Absente l'an dernier, la célèbre poker room avait choisi Namur pour mener une belle opération séduction à destination du marché belge. Un lounge PokerStars avait été installé dans un chapiteau attenant au Casino de Namur : des ateliers, un celebrities event, ainsi que des tournois freeroll richement dotés en cash et en goodies y étaient organisés. L'opérateur de jeu profitait aussi des BOPC pour dévoiler l'accord de sponsoring signé avec deux jeunes joueurs belges prometteurs : Matthias et Kristof Demeulder, deux jumeaux âgés de 21 ans qui se sont déjà fait un nom sur Internet. Ils se sont récemment lancés dans le live, avec succès pour Matthias, qui a inauguré son palmarès de fort belle manière avec une place payée aux dernières WSOP, une autre aux WSOP-Europe, et surtout la victoire aux mini-WSOP de Dublin, acquise devant 325 concurrents. Après Namur, les deux frères disputeront le PCA, tout en poursuivant leurs études.

En dehors de ces animations, toute une série de tournois constituait le programme de ces BOPC 2009. Outre le tournoi principal à 1 700 euros sur lequel nous reviendrons plus bas, on dénombrait un 210 euros freezout, un ladies, un bounty et un gros side event à 1 050 euros, mais aussi un tournoi très particulier et attendu : un 10 000 euros Team Event Head’s Up.

 

Duels par équipes

Le principe de ce dernier ? Des équipes de quatre, chaque joueur disputant une série de duels en tête à tête, et un classement donnant finalement lieu à une confrontation entre les deux meilleures équipes. On dénombrait tout de même six équipes pour ce tournoi à droit d’entrée élevé. Leur composition avait de quoi faire rêver : l’équipe Poker 770 était composée de Stéphane Guérin, Guillaume Darcourt, Pascal Perrault et Jamel Maistriaux ; Davidi Kitaï avait constitué une équipe belge avec Joël Benzinou, Vincent Gabel et Matthias Demeulder ; Rui "Gohanounet" Cao et Guillaume de la Gorce s’étaient déplacé à Namur uniquement pour ce tournoi (et aussi pour les lucratives tables de cash game à 10€/20€ et 20€/40€) et ils s’alignaient dans la Team Winamax en compagnie de Cyrille "Don Limit" André et Aurélien "Guignol" Guiglini. On trouvait aussi une équipe hollandaise menée par le tout récent vainqueur WSOP, Marcus Naalden, mais l’attraction principale était sans conteste le "quatuor" PokerStars. Jugez plutôt : Julien "Yuestud" Brécard, Arnaud "FrenchKiss" Mattern, Johnny Lodden et Bertrand "Elky" Grospellier ! Soit un total de gains cumulés en tournois live approchant les 8 millions de dollars !

pokerstars_team
La Team PokerStars

 

Ces quatre joueurs faisaient office de favoris, et ils n’allaient pas décevoir, signant une superbe série de 11 victoires pour une seule défaite, au premier tour. Une véritable démonstration qui les propulsait en finale, face à Marcus Naalden et ses troupes, de solides hollandais très aguerris sur le Net. Arnaud Mattern expédiait son match contre Jorn "jornxx" Walthaus, mais Elky et Julien Brecard devaient tout deux s’avouer vaincus. A charge alors pour Johnny Lodden d’arracher la belle, ce qu’il faisait avec beaucoup de patience contre Marcus Naalden. Le tie-break pouvait donc débuter : d’un côté un Johnny Lodden en pleine confiance et hyper décontracté (en chaussettes, les jambes allongées sur le fauteuil voisin), de l’autre Bert "does888" van Doesburg. Cette finale se déroulait dans une excellente ambiance. Les trois coéquipiers de Johnny Lodden se plaçaient directement à côté de lui pour l’encourager, signe de la bonne entente qui règne dans les rangs Pokerstars. Après de longues minutes, c’est sur un coinflip que le duel se réglait : pour Lodden, pour van Doesburg. Le board amenait un as et une dame au Norvégien, octroyant par la même occasion 45 000 euros et le trophée à l’équipe PokerStars.

 

Evénement principal

Le Main Event, tournoi à 1 700 euros, avait attiré 814 joueurs, soit très légèrement moins que l’an dernier, mais le field était autrement plus relevé. Il faut dire que sa structure avait de quoi plaire aux professionnels et aux amateurs de beau jeu : des niveaux d’une heure, un tapis de 10 000 jetons pour des blinds 20/40, bref, une structure digne d’un EPT, pour un droit d’entrée beaucoup plus réduit. On dénombrait donc un parterre de pros impressionnant, et on ne comptait plus les porteurs de bracelets WSOP et autres titulaires de places payées dans de grands tournois.

Jugez plutôt : Davidi Kitaï (un bracelet WSOP), Elky, Arnaud Mattern, John-Paul Kelly (deux bracelets), Marcus Naalden (un bracelet), Surinder Sunar, Pieter de Korver (vainqueur de la Grande Finale de l’EPT à Monte-Carlo), Noah Boeken, Aurélien Guiglini, Pascal Perrault, Olaf de Zeeuw, etc. La Team Partouche s’était déplacée en nombre, avec Antonin Teisseire, Antonia  Alomar ou encore Bruno Launais. Parmi les people, on pouvait reconnaitre Kool Shen ou encore Matthias Pohl, le gagnant de Secret Story.

Après quatre "Jour 1" d’écrémage, les choses sérieuses pouvaient débuter, déjà sans de nombreux pros, comme Elky, dont le parcours s’est brusquement arrêté après quelques heures de jeu. Parmi les chip leaders à l’issue de la première journée, on pointait les Hollandais Noah Boeken et Pieter de Korver ainsi que les Français Antonia Alomar et Marc "Locsta" Inizan.

Pieter de Korver allait connaître un Jour 2 difficile, assis à la "table de la mort", en compagnie d’Arnaud Mattern, Pascal Perrault, Daniel Van Kalkeren et Eric Mazza, mais le Hollandais réussissait à passer le cap et à terminer dans les places payées. Tout le contraire de son compatriote Noah Boeken, victime d’une spectaculaire explosion en vol.

Hyper agressif, auteur de coups exceptionnels et de lectures parfaites, Marc Inizan, bien connu sur les forums français, s’érigeait comme l'un des favoris pour la victoire. Un statut auquel pouvait aussi prétendre Laurent "ApoG" Gauther… incroyable aventure pour ces deux joueurs, membres de la même petite team online, les "Weakners".

groupe
Barbara Martinez, Laurent Gauter et Marc Inizan

A l’approche de la table finale, le tournoi perdait un véritable "survivor" en la personne de Ronan "Roroflush" Monfort, reporter du Club Poker, finalement 21e après avoir manœuvré son petit tapis durant deux jours. C’était ensuite au tour d’Antonia Alomar de se lever : la joueuse Partouche terminait son excellent parcours à la 13e position. La table finale était inédite avec l’absence totale de joueurs Hollandais. On y retrouvait six Belges et trois Français : Marc Inizan, Laurent Gauter et Barbara Martinez, l’ex-participante de l’émission Poker Caraïbes.

guidaLes chances françaises étaient donc réelles, mais le destin en voulait autrement : Locsta sortait 9e, suite à un steal loupé avec , envoyant son tapis sur un flop face aux valets d’Antonio Guida (ci-contre).

Le deuxième Weakners ne tardait pas à être éliminé à la 8e place, avant que Barbara Martinez n’échoue au 6e cran. Le meilleur joueur du trio final, Joris Springael, 21 ans, devait lui aussi s’incliner. Il laissait deux regulars du Casino, amis de longue date, s’affronter pour le titre. Un titre remporté par Antonio Guida  devant Fabian Gantile, grâce à une couleur hauteur 6, touchée après avoir envoyé tapis au flop.

Le Championnat de Belgique 2009 revient donc à un Belge, même si le tournoi aurait peut-être mérité un vainqueur plus renommé et charismatique.



Le classement final :

1. Antonio Guida (Belgique) - 256 082 €
2. Gantile Fabian (Belgique) - 190 122 €
3. Joris Springael (Belgique) - 167 089 €
4. Massaud Dilal (Belgique) - 76 875 €
5. Charlier Xavier (Belgique) - 51 250 €
6. Martinez Barbara (France) - 36 444 €
7. Aerts Stefan (Belgique) - 25 397 €
8. Gauthier Laurent (France) - 18 450 €
9. Inizan Marc (France) - 13 325 €

Commentaires (5)
allard
...
Par allard, décembre 01, 2009
Excellent billet d'ambiance.
Le BOPC commence à se faire une réputation bien méritée.
Stefal
0
:)
Par mat, décembre 02, 2009
sympatique et complet compte rendu
0
...
Par Deivid.bxl, décembre 03, 2009
Belle synthèse !
0
MERKI
Par zecak, décembre 07, 2009
Super compte rendu et très bon article
0
...
Par Dethier Eric aka Hysteric, décembre 22, 2009
Beau travail lors de ces BOPC et quelle semaine de fou nous avons passé. Une équipe d'enfer.
To be continue next time.

 Ajouter votre commentaire

security code

 

busy
 
Chilipoker Deepstack Dublin : Poker et Guinness 
Tournois de poker : le programme de février 2010 
Aussie Millions, Tyron Krost vainqueur surprise 
Grand succès pour la Finale du France Poker Tour 
EPT de Deauville, Cody dégaine le premier 
William Reynolds remporte le high roller du PCA 
PCA : le championnat du monde des espoirs ! 
Tournois de poker : le programme de janvier 2010 
Finale du PPT : la démonstration de Pasqualini 
Rendez-vous à Varsovie pour l'Unibet Open 
Tournois de poker : le programme de décembre 
Joe Cada nouveau champion du monde 
WPT Marrakech : un oasis dans le désert 
Tournois de poker : le programme de novembre 
Les WSOP Europe s'imposent comme un rendez-vous incontournable 

 
wsop_8free_fr
livres_accroche
annonce_debutant