Tuesday 29 May
Home > Coverage > Unibet Open Londres 2010
Unibet Open Londres 2010
Paul Valkenburg remporte l'Unibet Open de Londres 2010
Unibet Open Londres 2010
Par Steven Liardeaux   
Mardi, 07 Décembre 2010 23:29


Le heads up aura été express, le champion n'est pas pour autant moins beau. C'est finalement Paul Valkenburg qui remporte l'Unibet Open de Londres 2010.

Un dernier coup du sort, une rencontre classique et inévitable : contre

... un peu de suspens, une paire pour les deux joueurs, mais un avantage considérable pour le hollandais. et complètent le board et n'apporte pas plus d'actions, le trophée ne part plus du tout dans les pays de l'Est comme prévu, mais bien du côté des Pays Bas, chez Paul Valkenburg :

"C'est énorme parce que quand je me suis retrouvé face aux deux hongrois, je me suis dit que ça allait vraiment être difficile... Je ne regrette rien de ce que j'ai fait dans ce tournoi, même si c'est vrai que j'ai eu de la chance, mais c'est difficile un tournoi vous savez. Et puis j'ai eu une année compliquée, et là du coup je vais pouvoir savourer."

Avec le projet de s'acheter quelque chose de fou peut-être ? "Ce n'est pas assez d'argent pour s'acheter une maison, donc je vais au moins en profiter pour faire la fête toute la nuit avec mes compatriotes qui m'ont bien supporté, et ce sera déjà bien !"

siege1a
Paul Valkenburg, sacré sur à Londres, pour son premier Unibet Open

Du côté de Yordan Mitrentsov, runner up donc de cette édition, ce n'est que du bonheur : "Vous savez, j'ai été très short un moment donné, avec seulement 5 blindes devant moi, alors finir deuxième, c'est déjà fantastique. Et puis nous sommes beaucoup de potes, on va pouvoir fêter ça aussi..."

En revanche, les projets de Yordan se placent surtout à très court terme : "Je pars à Vegas avec mes potes pour 3 mois, on va aller grinder tous les tournois là bas !" Ça promet !

siege4
Runner up, mais sourire jusque là !

Voila, ici London, à vous Paris, c'est tout pour le moment. La saison Unibet Open s'arrête pour 2010, les joueurs ont rendez-vous sur ce circuit l'an prochain, du 10 au 13 mars à Malte, pour le top départ de la saison 2011. A l'année prochaine.



 
L'heure de vérité : le heads up !
Unibet Open Londres 2010
Par Steven Liardeaux   
Mardi, 07 Décembre 2010 23:03


Un pot monstrueux vient de se créer à la table. Avec 3 joueurs ayant plus ou moins le même nombre de jetons, il fallait s'attendre à ce que l'un des coups qui allaient venir, serait fumant.

Et ce fut le cas. Je ne vous fais pas un dessin, ce ne sont évidemment pas les deux hongrois qui se sont chatouillés...

Paul Valkenburg s'est retrouvé à tapis avec et est s'est retrouvé dominé face au de Simeon Naydenov, chipleader avec un peu plus de 600 000 que son adversaire.

Oui mais voila le flop est tout de suite moins drôle pour les hongrois : qui donnent un bel avantage au hollandais. Le turn est un quatrième pique et là c'est carrément allongé sur la table que Yordan Mitrentsov, le coéquipier bulgare de Simeon, appelle un "pika, pika, pika" ... sauf qu'au lien de ça, c'est une belle brique, le qui ne servira à rien.

De chipleader à chiplooser, Simeon Naydenov enverra plusieurs fois son tapis (je vous passe les détails) avant de finalement céder le reste de ses jetons à... Yordan Mitrentsov. Pas de collusion, c'est promis :

chez Simeon, chez Yordan : {{qs}, une paire pour les deux, mais finalement Yordan mais le coup fatal à son coéquipier.

 

siege3
Simeon Naydenov, 2e table finale sur des Unibet Open. Pour la victoire, promis il reviendra !

Simeon Naydenov remporte £48 115 (officiellement, parce qu'avec le deal conclu, ça doit plus être dans les £75 000).

Un très beau lot de consolation certes, et au moins, nous avons la réponse à notre question du jour : non, Simeon Naydenov n'arrive toujours pas à gagner un Unibet Open, après sa 4e place à Golden Sand ! Allez, le prochain tournoi, il fait runner up, et dans deux tournois, c'est pour lui.

Les joueurs sont désormais en heads up :  Yordan Mitrentsov (1,1,millions) contre Paul Valkenburg (4,9 millions). C'est l'heure de vérité...

Blindes : 25 000/50 000, ante 5 000.



 
Kirit jaune l'anglais ! ahah !
Unibet Open Londres 2010
Par Steven Liardeaux   
Mardi, 07 Décembre 2010 22:22


L'Angleterre est sous le choc, les deux genous à terre (bon j'en rajoute un peu, c'est vrai), n'empêche que le seul anglais de cette table finale de l'Unibet Open LONDON (on le voit bien là ?), Kirit Patel n'a pas pu résister à ce fantastique bulgare qui en plus d'être un aspirateur, arrive à ne pas perdre un coup.

Le pauvre Patel a tout mis avec et n'était pourtant pas si mal face au de Simeon Naydenov, particulièrement quand le flop est venu . Tirage couleur, turn , un petit tirage quinte désormais, mais la rivière est un pauvre.

Kirit Patel a bien representé ses couleurs, mais le titre s'envole, en terminant 4e. Et il semblerait plutôt qu'il prenne le chemin de l'Europe de l'Est, ce titre...

siege8
Pensif l'anglais... le podium à la maison, ce sera pour l'an prochain

Et oui, car désormais les joueurs ne sont plus que trois : deux bulgares, Simeon Naydenov et Yordan Mitrentsov, et le petit bonhomme vert, le jeune hollandais Paul Valkenbur.

Les joueurs sont partis discuter, probablement pas de leurs vacances dans la capitale anglaise, mais plutôt de combien chacun va prendre. Un deal en d'autre termes.

Pour rappel, le 3e empochera près de £48 000, alors que le premier en prend deux fois plus (£109 000) ! Donc oui, je pense que les bulgares vont bien réussir à dealer un petit truc honnête pour chacun...

Chipcount actuel :

1 - Simeon Naydenov : 1 715 000

2 - Paul Valkenburg : 1 194 000

3 - Yordan Mitrentsov : 1 192 000

Blindes 15 000/30 000, ante 3 000.



 
Petit Hansen deviendra Gus (ou pas)
Unibet Open Londres 2010
Par Steven Liardeaux   
Mardi, 07 Décembre 2010 22:08


C'est un peu toujours la même histoire sur cette table quand même... pourquoi le coin flip finit toujours par tomber du côté de la paire ?

Demandez donc à Johnny Hansen, le faux frère de p'tit Gus, ce qu'il en pense. Lui qui a tout envoyé avec . La belle affaire toi ! En face, un petit hollandais aux couleurs toutes vertes de son pays (et d'Unibet un peu quand même aussi), le jeune Paul Valkenburg qui nous sort un calmement, et qui suffit à éliminer le danois en 5e position.

Il repart dans le grand nord où il fait encore plus froid qu'ici (!) avec £21 705 à cacher sous la doudoune (c'est que ça ne blague pas sur les taxes "jeu d'argent" la bas)

siege6d
Si près du but... il s'en mord les doigts !



 
Kojac n'est pas le plus fort
Unibet Open Londres 2010
Par Steven Liardeaux   
Mardi, 07 Décembre 2010 21:25

Neeeeext !

Rene Freymann vient de nous quitter, il a poussé ce qui lui restait, c'est à dire pas grand chose, avec . Pas mal, sauf qu'en face Kirit Patel est beaucoup mieux, en possession de . Pas de miracle sur le board et l'allemand qui aura bien bataillé avec son petit tapis tout du long, repartira boire une bonne bière au pays avec £17 610 en poche. Ça en fera beaucoup des tournées au copains tout ça...

siege9e
Le meilleur allemand de ce tournoi, Rene Freymann

Blindes 12 000/24 000, ante 3 000. Moyenne 819 000. Il reste 5 joueurs.



 
Dinner break : Naydenov se paye un grec
Unibet Open Londres 2010
Par Steven Liardeaux   
Mardi, 07 Décembre 2010 19:53


Après avoir vu deux short stack partir à tapis avec des petites paires et se refaire l'un après l'autre contre AK et AQ (d'abord Kirit Patel avec 88 contre Pantelis Pavlis, puis Rene Freymann avec 55 contre Yordan Mitrentsov), c'est Pantelis Pavlis qui a tenté sa chance en voulant gambler un peu avec . Pas de chance pour le grec, puisque l'intouchable Simeon Naydenov détenait deux jolies femmes : .

Le board sera encore et toujours favorable au bulgare, aspirateur officiel de cette table finale.

Pantelis Pavlis termine "assez heureux" son Unibet Open en 7e position et remporte la somme de £13 550. Il reste 6 joueurs.

siege5d
Il a beau nettoyer ses lunettes, il ne verrait pas la fin de la table finale

Et sur la toute dernière main de de niveau 21, le danois Johnny Hansen a trouvé le moyen de doubler en partant à tapis avec . Yordan Mitrentsov a alors payé avec , mais encore une fois, la paire a tenu lors de ce coin flip. Chipcount à venir.

Les joueurs sont partis en dinner break pour 45 minutes.

Au retour les blindes seront à 12 000/24 000, ante 3 000. Moyenne : 682 000.



 
Les as, les rois, what else ?
Unibet Open Londres 2010
Par Steven Liardeaux   
Mardi, 07 Décembre 2010 19:14


Après un long moment sans bruit, sans tapis, sans rien, et alors que nous débutions le niveau 21 aux blindes 10 000/20 000, ante 2000, une confrontation sanglante entre Kirit Patel et Pantekis Pavlis vient d'avoir lieu.

Non ils n'ont pas sorti les couteaux pour s'entretuer, mais disons que le grec a plutot bien seché son adversaire :

chez le grec contre pour l'anglais. Pas d'accident sur un board anondin et les roquettes de Pavlis lui permettent de le propulser de nouveau sur la bonne route avec 500 000 jetons.

La main suivante, l'anglais poussera ses 6,5 blindes au milieu pour être payer par Johnny Hansen avec en main.... Oui mais l'anglais en possession de deux barbes, comprenez n'avait finalement pas dit son dernier mot...

En fait personne ne veut sauter de cette table finale si on comprend bien...



 
Il aurait mieux fait de rester coucher
Unibet Open Londres 2010
Par Steven Liardeaux   
Mardi, 07 Décembre 2010 18:20


Il y a des jours comme ça, vous vous réveillez, et rien ne va dans le bon sens. Mais alors, vraiment rien. C'est un peu ce qu'a vécu Dimitar Danchev durant toute cette table finale.

On ne va pas revenir sur les épisodes précédents, qui l'ont vu perdre deux fois avec AQ, alors qu'il était devant à chaque fois préflop... On va en revanche juste insister sur la malchance du bulgare qui l'a poursuivi jusqu-au-bout ! C'est incroyable !

Parti à tapis avec , pour changer des AQ, il n'est pas tombé contre 6/3 ou 10/2 mais contre ... que détenait l'intenable Simeon Naydenov, son compatriote. La même main : "oui mais il peut encore faire flush contrairement à son adversaire", lâchera le commentateur hollandais. Quelle perspicacité... et surtout quel chat noir ! Ça ne se fait pas d'appeller les cartes comme ça jeune homme !

Et c'est à la suite du board que Dimitar Danchev quittera cet Unibet Open, en 8e position.

Le meilleur résultat de sa carrière, et bizarrement je serais prêt à parier que c'est aussi la pire journée de poker de sa vie ! Il remporte tout de même £10 240 pour sa prestation.

Question de Tatjana : "Alors, pas trop déçu quand même ?" Suit-elle la partie?...

Simeon Naydenov pointe désormais à plus de 1 700 000 !

siege7a
Ecoeuré le bulgare !

Blinds : 8 000/16 000, ante 2 000.



 
La table finale en direct
Unibet Open Londres 2010
Par Steven Liardeaux   
Mardi, 07 Décembre 2010 18:13


La soirée a été difficile hier soir... et mon cerveau ne vient simplement que de réagir : si vous en avez marre de me lire, si vous préférez vous faire votre avis seul, comme des grands, alors il est temps de cliquer sur le lien suivant pour regarder la table finale en direct !

Have fun...

Pendant que j'écris cela, les joueurs sont en pause. Il est temps de faire un point sur les tapis des 8 joueurs encore en course :

1 - Simeon Naydenov : 1 352 000

2 - Pantelis Pavlis : 545 000

3 - Yordan Mitrentsov : 515 000

4 - Paul Valkenburg : 486 000

5 - Kirit Patel : 403 000

6 - Johnny Hansen : 336 000

7 - Rene Freymann : 317 000

8 - Dimitar Danchev : 142 000



 
Carrément chattard les shorts !
Unibet Open Londres 2010
Par Steven Liardeaux   
Mardi, 07 Décembre 2010 17:43


- Rene Freymann a débuté cette table finale en position de short stack. Ce n'est évidemment pas la meilleure position lorsqu'on veut remporter un tournoi, mais que voulez-vous, il en faut bien un. Il aura au moins eu la chance de voir un joueur sortir avant lui, le fameux espagnol.

Il faut croire que cela l'a libéré, puisque peu de temps après, il envoyait alors son maigre tapis au milieu avec.... ... pourquoi pas. Payé par Dimitar Danchev qui retourne une main beaucoup plus légitime, . Même si au final l'allemand joue un 40/60, ça sent plutôt mauvais... ou pas.

Flop : . Full floppé, easy game. Le turn est un anecdotique , et histoire de bien tourner le couteau profondément, l'allemand touchera même la cerise sur le gateau sur la rivière avec le qui lui donne carré !

De retour à 300 000, le plein de confiance !

 

- Quelques mains plus tard, c'est au tour du seul anglais de cette table finale, Kirit Patel t'allait tester dame chatte...

Après une relance du malheureux Dimitar Danchev à 26 000 UTG, son voisin de droite Patel decide de défendre sa grosse blinde. Le flop va alors exciter les deux joueurs qui se retrouvent rapidement à mettre tous leurs jetons au milieu.

Dimitar Danchev retourne sa main préférée pour le fameux TPTK (top paire top kicker), tandis que l'anglais est venu mettre son nez avec... et a tout de suite floppé deux paires. Et comme sur le tapis précédent contre l'allemand, ni la turn , ni la rivière n'aideront le bulgare, qui fait gentiment doubler le local heroe.



 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 Suivant > Fin >>

Page 1 de 6