jeudi 29 décembre

Home > News > Vu sur les blogs > PPT : une violente polémique
 

PPT : une violente polémique


Vu sur les blogs
Lundi, 06 Septembre 2010 16:52


L'affaire est en passe de prendre des proportions très importantes sur les principaux sites de poker américains qui relatent et dénoncent une étrange décision prise par les floors du Palm Beach samedi soir lors du side event à 1 500€ de la grande finale du Partouche Poker Tour.

Voilà les faits tels que relatés par Mickey Petersen :

L'action s'est déroulée à la table de Michael Binger et Mickey Petersen, deux joueurs appréciés de la communauté internationale et en ce qui concerne Petersen très actif sur les forums américains. Un coup important implique un joueur français et son adversaire présenté comme italien. Sur un board , le joueur français a misé 2 000 et son opposant surrenchéri à 5 700 avant que le Français ne mise 13 000 ne lui laissant qu'un peu plus de 20 000 derrière, plongeant ainsi l'étranger dans une longue réflexion. Un Français présent à la table demande le "time" et le floor appelé à la rescousse commence le décompte. Alors qu'il ne reste que dix secondes et que le responsable l'effectue dorénavant à haute voix, Mickey Petersen demande à ce que celui-ci ait lieu en Anglais, le joueur transalpin ne maîtrisant pas la langue de Moliere. Le floor s'exécute et alors qu'il égrenne "three, two, one", l'Italien sur-relance mettant le Français à tapis. Immédiatement celui-ci jette ses cartes et c'est à cet instant que les choses deviennent incompréhensibles d'après le récit de Petersen !

Le Français ayant jeté sa main, son adversaire retourne alors A-7 dépareillés pour un bluff total. Le Français récupère sa main après avoir analysé le tableau et exige que la main adverse soit brulée, son rival n'ayant pas agi à temps. Une requête qui semble abusive d'après les déclarations de Patersen (qui n'était pas personnellement impliqué dans le coup rappelons-le), puisque la main n'a semble-t-il pas été déclarée "morte". Le floor décide étrangement de donner raison au joueur français, appuyés par ses compatriotes présents à table alors que Mickey Petersen et Michael Binger prennent la défense de l'Italien. Un responsable est appelé. Ils sont quatre à accourir et délibérer -en français au grand dam des joueurs étrangers- parvenant finalement à une décision difficilement compréhensible : ils décident de laisser la possibilité au joueur hexagonal de payer la relance de son adversaire. Avec A-10 dépareillés, il le fait sans hésitation et remporte le pot après qu'un 6 intervienne à la rivière.

C'en est trop pour Michael Binger qui s'emporte violemment et exige d'être remboursé, avançant que c'est la décision arbitrale la plus incroyable qu'il ait vu de sa carrière et qu'il s'agit d'une tricherie évidente. Une nuée d'observateurs peut alors voir Michael Binger être accompagné (sans ménagement) vers la sortie par les responsables du tournoi. Aucune réponse aux explications demandées n'est apportée aux protagonistes, notamment Petersen, jusqu'à ce le jeu ne reprenne...

L'affaire n'est pour autant pas terminée. Alors qu'un break survient quelques instants plus tard, Mickey Petersen a la surprise de constater que le joueur français incriminé dans l'affaire ne se trouve plus à table. Il apprend alors qu'il a reçu une pénalité de 14 minutes. Une décision étrange puisque quelques mintues plus tôt, les responsables lui ont donné gain de cause ! Il semblerait que le Français ait encouru une pénalité pour comportement anti-sportif...

Quant à Michael Binger, il aurait bien été disqualifié et banni du casino mais aurait quand même obtenu le remboursement de son Buy-In.

Une dernière décision tendancieuse -mais intelligente- sera prise dans la foulée : celle de casser prématurément cette table afin que la tension ne baisse.


Une autre version a été relatée par Philippe Ktorza sur le blog reflex Poker, qui défend les responsables du groupe Partouche en donnant raison aux floors et au joueur français impliqué dans le pot : "j'étais au PPT à Cannes ce week end et j'ai vu l'incident et en fait ça ne s'est pas passé tout à fait comme ça. Une fois le time terminée et la main annoncée brulée, le Français a montré ses cartes et là l'étranger a repris ses cartes pour faire all in alors que l'annonce de la main brulée était validée, un simple coup de vice du joueur étranger quand il a découvert la main du Français. Ce qu’il faut aussi signaler c est qu’un joueur qui n’était pas dans le coup [NDLR : Michael Binger ?] a insulté en anglais les français joueurs et floors (il a été expulsé du tournoi) .
Cet incident n’avait pas lieu d’être sans la duperie de ce joueur étranger.
Ce qui m’a le plus marque c’est que le français a hérité d’une pénalité de 40 mn, pourquoi , mauvaise conduite parait il ? je sais pas ou mais bon , je pense qu’il a été victime d un tricheur, point final…"

Il semblerait qu'effectivement Michael Binger ait tenu des propos réellement injurieux à l'encontre de Maxime Masquelier, clairement audibles par les nombreux joueurs présents dans la salle du tournoi parallèle. Un comportement inacceptable quelque soient les éventuels litiges d'arbitrage qui ont pu survenir.

michael_binger
Michael Binger dans le tournoi principal

Quelque soit l'exactitude des faits relatés alors que la réaction officielle du groupe Partouche est attendue dans la journée, le principal problème est l'ampleur prise par la polémique sur les principaux forums et sites de poker américains. Les messages de critiques envers le groupe Partouche et plus généralement le milieu du poker français se multiplient. L'image donnée par le groupe Partouche risque d'être sérieusement écornée par cet incident alors que le tournoi est une réussite totale. Plus grave malheureusement c'est toute la crédibilité du poker français et des organisateurs de tournois hexagonaux qui risque d'être sérieusement remise en question auprès des joueurs anglophones.


Le forum 2+2
Pockt fives



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
La mention qui rassure... 
La "polémique" Hairabédian-Boujenah ? 
Un site de stacking russe bénéficierait d'un gros pourcentage sur les gains de Pius Heinz 
La phrase du jour par Nicolas Levi 
Des cartes marquées aux WSOP 2011 
Tony G boycott les WSOP presque comme Ivey 
Clément Thumy et la maturité 
Suivez les WSOP en vidéo avec PokerCraft 
Vie de Fish : le top 15 des choses les plus énervantes au poker vu par Claire Renaut 
XPERT, la vidéo de Rémi Marlair alias Shooye 
"Le ring des champions" : les Winamax se défient entre eux 
Leoledingo est "sur la route", Fabien Perrot lance son blog, Supercrapeau raconte son Day2... 
PPD : Les comptes-rendus des deux premiers et du chipleader du jour 1 
Xewod Bloggers Challenge : 39 finalistes pour 6 packages  
Benjo dans le jury du Poker Hall of Fame 

Retrouvez en exclusivité sur MIP les patates du poker avec Martin Vidberg :

planche numéro 1
planche numéro 2
un jeu de stratégie
le monopole des jeux
l'entrée d'un casino
poker en ligne & casinos
la future régulation
l'économie par le poker
la lutte contre l'addiction


Les portraits
La stratégie


Le blog de Fabrice Soulier
Tutoriaux vidéos
Interviews vidéos exclusives
Critiques de livres de poker
Inscrivez-vous à la newsletter


 


PokerXtrem

Chilipoker DSO saison 2