lundi 27 décembre
Home > Coverage > WPT 2009 Marrakech
WPT 2009 Marrakech
Levi sort, de la Gorce se renforce
WPT 2009 Marrakech
Par Cyril Fievet   
Samedi, 17 Octobre 2009 16:59

 

Mauvaise rencontre pour Nicolas Levi, assis deux sièges à droite d'un énorme tapis. Levi, avec un stack de 50k, relance à 4 500 depuis le bouton avec A-7 et les deux joueurs dans les blinds suivent.

Tout le monde checke sur un flop rainbow A 8 6.

Au turn, un K qui fait apparaître un tirage couleur, le chip leader de la table mise 11k. "Soit il est très fort, soit il n'a rien et mise sur un tirage couleur", explique Levi, qui paie.

La rivière est un 9 qui ne fait pas tomber de couleur. Le premier joueur hésite longuement, puis effectue une mise conséquente de 25k. Levi hésite à son tour : "Il est très agressif et a beaucoup de jetons ; son hésitation et la hauteur de sa mise m'ont paru suspectes...". Il paie néanmoins, et se fait battre au kicker, son adversaire (qui a failli mucker !) retournant A-10.

Peu après, Levi, envoie tout avec A-8 et se fait sortir par A-6.

levi_chapeau

 

De son côté, Guillaume de la Gorce consolide son stack déjà imposant en début de journée.

Dans un pot relancé pré-flop, de la Gorce paie au flop la mise de son adversaire (6 300). Au turn, , le premier joueur mise encore, 12 000, et de la Gorce paie encore rapidement. Les deux adversaires checkent à la rivière, et le Français remporte le coup avec 6-6, battant le A-Q de son opposant.

Après ce coup, de la Gorce est à 190k.



 
Yuri Kerzhapkin, nouveau chipleader
WPT 2009 Marrakech
Par David Poulenard   
Samedi, 17 Octobre 2009 16:49


C'est un coup aussi énorme qu'inattendu dans son déroulement qui a propulsé le Russe Yuri Kerzhapkin au sommet du classement.

Opposé à Scott Montgomery, Yuri se contente de payer la relance à 3 200 de l'Américain pour défendre sa blind. 
Un flop relativement anodin arrive : A-5-9 rainbow.
Yuri check, Scott mise 3 800 et Yuri relance à 8 800. Jusqu'à la le coup est relativement standard, mais le duel, qui oppose deux joueurs possédant de gros tapis, ne va pas s'arrêter là. 
Montgomery prend son temps et finit par avancer 21 000 chips au milieu, Yuri hésite, longuement, et soudain annonce "all in", poussant une centaine de milliers de jetons au milieu ! L'Américain rentre alors dans une profonde et longue réflexion, les observateurs s'accumulent autour de la table, les hypothèses sur les gros jeux potentiels des deux rivaux fusent...
"Ok I call" lance Montgomery !
Kerzhapkin retourne alors A-J et le visage de l'américain se décompose. Il ne peut retourner qu'un faible A-10. Ni la turn, ni la river ne changeront l'issue de ce coup spectaculaire, propulsant l'un au sommet d'un classement, l'autre dans l'anonymat du rail. Que s'est-il passé dans l'esprit des deux adersaires pour jouer leur tapis respectif, supérieur à 100 000 jetons, avec des mains moyennes ? je l'ignore, je ne parle pas le Russe et Montgomery n'avait pas la tête d'un mec disposé à se confesser...

Après cette main, Yuri Kerzhapkin se retrouve largement chipleader avec plus de 270 000 chips, suivi par Guillaume de la Gorce qui continue d'accumuler des jetons (190 000 après avoir démasqué un bluff).

 

Une table, plus calme, attire pourtant l'attention de beaucoup de monde, celle regroupant Bruno Fitoussi, Thomas Bichon, Fabrice Soulier et Michael Seban. Pour l'instant peu de gros coups, on se jauge, on s'observe, on se respecte et on s'évite. Mais inévitablement de grosses confrontations se dérouleront.

 

 

fitoussi_bichon_soulier
Un beau virage, pour l'instant en mode : concentration maximale !



A noter les éliminations d'Antoine Amourette, dès le début du tournoi et surtout celles d'Annette Obrestad, victime de William Ferrer, et Nicolas Levi à l'instant.

Il reste 108 joueurs dont la moitié seront dans l'argent.



 
Boatman sort Biechel
WPT 2009 Marrakech
Par Cyril Fievet   
Samedi, 17 Octobre 2009 16:09

 

Après avoir couché A-K pré-flop face à une sur-relance au tout début de la journée, Rémy Biechel se retrouve impliqué dans une grosse confrontation quelques minutes plus tard.

Barney Boatman relance à 3 200. Le joueur de petit blind se trompe puis explique qu'il veut juste compléter. Biechel, de grosse blind, sur-relance alors à 12 200.

Boatman, croyant visiblement à un squeeze de la part du Français, paie, le 3e joueur jette sa main.

Au flop Biechel envoie 19 000 et Boatman, qui ne le croit toujours pas, envoie son tapis.

Le Français paie instantanément avec A-A, loin devant le 5-5 de Boatman, qui n'a que six outs pour gagner. Un 5 au turn vient pourtant lui donner une victoire inattendue, assortie d'un pot d'environ 100k.

biechel_aa
Biechel sorti d'un tournoi avec la meilleure main... un air de déjà vu



 
Chip count au début du Day 2
WPT 2009 Marrakech
Par Claire Renaut   
Samedi, 17 Octobre 2009 14:55


Voici le chip count officiel de quelques uns des 151 joueurs encore en course :

Guillaume de la Gorce (chip leader) 158k
Rui Cao 150k
Tristan Clemençon 134k
Benjamin Pollack 104k
Patrick Champagnol 103k
Scott Montgomerry 103k
Ludovic Lacay 88k
Ian Boubli 86K
Fabrice Soulier 80k
Remy Biechel 77k
Bruno Launais 76k
Tony G 75k
Antoine Saout 71k
Barney Boatman 70k
Nicolas Fraioli 64k
Youssef Benzerfa 61k
Ovi Balaj 56k
Stephane Cohen 55k
Coco Tigroudja 52k
Peter Roche 47k

annette_mainevent_marrakech

Annette Obrestad 46k
Liz Lieu 45k
Lise Vigezzi 41k
Robert Cohen 40k
Nicolas Levi 40k
Eric Haik 37k
Thomas Bichon 36k
Pawel Chmiel 35k
Antonin Teisseire 32k
Fred Brunet 31k
Zizi Abdou 26k
Bruno Fitoussi 25k
Samuel Chartier 22k
J-P Pasqualini 18k
Antoine Amourette 10k
Remy Astic 7,7k

La partie reprend d'ici quelques minutes. Blinds 600/1 200, ante 100.



 
Dernière ligne droite au sprint !
WPT 2009 Marrakech
Par David Poulenard   
Samedi, 17 Octobre 2009 02:57


Alors que le tournoi va s'achever dans quelques minutes, une frénésie de confrontations violentes et donc d'éliminations vient de se produire.

 

lacay_bazin_avant
"Allez mets les tes jetons..." implore Sir Cuts



Ce sont tout d'abord Ludovic Lacay et Stéphane Bazin, voisins depuis plusieurs heures, qui ont conclu leurs multiples affrontements par un dernier combat fatal à Bazin. Sur-relancé une nouvelle fois par "Sir Cuts", il décide de payer avec et trouve un petit quelque chose sur un flop , il check-call la mise de Lacay, qui cette fois ne bluffait pas . Rien ne survient pour sauver Stéphane Bazin.

 

lacay_bazin
"Pour une fois que je 3-bet avec du jeu" semble penser Ludovic



Ludovic Lacay repasse à plus de 80 000.


Autres duels fatals, celui entre Alain Roy et Patrick Sacrispeyre, conclu par l'élimination du dernier nommé (classique combat de blinds entre K-Q chez Alain et A-9 conclu avec l'apparition d'un roi), avant que dans les instants suivants Alain Roy ne disparaisse, suite à un coin flip perdu face à Annette Obrestad.

Fabrice Soulier, lui aussi, a disputé un très gros pot. Avec il est encore devant son adversaire qui possède sur un flop avec un 5 et deux piques, mais la turn se révèle fatale avec l'apparition d'un anodin . Fabsoul tombe à 50 000, à peu près dans la moyenne.

Même Antonin Teisseire a été pris par cette atmosphère électrique, il a effectué un squeeze avec K-10 dépareillés !  De nombreux applaudissements ont salué cette performance aussi inattendue que spectaculaire.

Quant à notre "november nine", Antoine Saout, il mène sa barque dans la discrétion totale, mais avec une efficacité certaine, possédant 65 000. Je l'ai vu éviter les balles lorsque sur-relancé par le joueur de grosse blind, il a couché A-K sans vraiment hésiter. Une décision parfaite, le joueur adverse ayant les as.


Il semblerait que le chipleader soit Guillaume de la Gorce, auteur d'une fin de tournoi retentissante avec 153 000, devant le surprenant Nagib Bemmis avec 140 000 et talonné par Tristan Clemençon (115 000).


Il reste environ 154 joueurs qui viennent à l'instant de recevoir leur chip bags. Le chip count officiel dès demain matin et reprise des hostilités à 14 heures.



 
Banco pour Biechel
WPT 2009 Marrakech
Par David Poulenard   
Samedi, 17 Octobre 2009 01:43


Rémy Biechel vient de faire sauter la banque lors d'une main exceptionnelle. Rémy relance à 2 300 (blinds 400/800) et suivi successivement par un pro américain dont je ne retrouve pas le nom, Stéphane Cohen, par une très jolie fille et par le joueur de grosse blind.

 

biechel
Rémy Biechel avant sa sortie du bois...


Il y a déjà près de 13 000 jetons dans le pot lorsqu'arrive le flop . La grosse blind, Biechel et l'américain checkent, Cohen mise 4 000 et après la classique réflexion la jeune femme envoie tapis pour 29 000. C'est l'instant que choisit Rémy pour sortir de sa cabane (l'air de rien, mais vraiment l'air de rien) en payant négligemment  l'énorme mise. Stéphane Cohen, qui n'est pas tombé de la dernière pluie, jette son A-K sans hésiter une seconde et les joueurs retournent leurs mains.

Biechel : (évidemment serai-je tenté d'écrire)

Sa rivale :

Malgré une possibilité de quinte flush backdoor, Rémy Biechel remporte donc ce colossal pot, montant ainsi à près de 95 000 et nous privant par la même occasion de l'agréable vision de la charmante demoiselle.

 

bombinette
La victime de ce goujat de Rémy.



Signalons dans le même registre la sortie d'Antonia Palomar sur un bête coin flip, les Q-Q contre A-K qui touche à la turn.


Perdus au milieu de la salle, deux Français s'amusent bien. Installés cote à cote Aurélien Guiglini (75 000) et Benjamin Pollack (95 000) rasent (gratis) leurs adversaires un par un.


Il reste environ 200 joueurs, le pari des organisateurs de terminer la soirée à moins de 200 rescapés est déjà réussi.



 
Un autre mip en moins
WPT 2009 Marrakech
Par David Poulenard   
Samedi, 17 Octobre 2009 00:55


Alors que Christophe Coste et moi devisions dehors en fumant une cigarette (je sais c'est mal et d'ailleurs j'ai honte) nous avons eu le déplaisir d'être rejoint par Sylvain Lanternier alias Padoue, éliminé lui aussi... Une mauvaise série qui m'a inquiété alors je me suis précipité pour voir si Fabsoul n'avait pas eu l'idée saugrenue d'imiter nos deux mips. Heureusement non, puisque le lion de l'Atlas est assis derrière 80 000 jetons !

Une place vide à la table de Fabrice, celle de Jean-Philippe Rohr (excellent troisième du side à 1 800€ hier), éliminé par Fabrice quelques minutes auparavant.

 

mizzi
Sorel Mizzi, un tournoi à oublier...



D'autres sortants connus, Sorel Mizzi qui perd un coin flip contre Zizi Abdou (les dix contre A-J qui touche un valet à la river), Antonio Esfandiari, visiblement peu touché par son élimination, Stéphane Gérin qui m'a avoué avoir eu un tell de faiblesse de son adversaire (tell le poussant à tenter de bluffer les as de celui-ci...) et John Tatabatai.

A noter qu'à la table de Zizi Abdou, Sorel Mizzi, Martial Blangenwitch, Ross Boatman (toujours là), Annette Obrestad (récemment arrivée) et Nicolas Levi, l'ambiance n'est pas au beau fixe, Nicolas qui est bien remonté (32 000) et Zizi Abdou ne passeront peut-être pas leurs vacances ensemble (je sais cette expression est stupide, d'ailleurs j'ai honte).


Il reste 245 joueurs et le rythme des éliminations continue d'être soutenu.



 
Un mip en moins...
WPT 2009 Marrakech
Par David Poulenard   
Samedi, 17 Octobre 2009 00:30


A l'instant, Christophe "ctofquesta" Costes a la gentillesse de venir en salle de presse nous informer de sa sortie. Après un tournoi difficile (notamment un brelan de rois atomisé par une flush), il pousse ses derniers 3 300 jetons au milieu UTG avec et se voit payé par les deux joueurs de blind.

Un flop hauteur dix prometteur arrive, malheureusement insuffisant puisque la joueuse de grosse blind fera une couleur grâce aux quatre carreaux du board.

 

 



 
Que font nos amis joueurs ?
WPT 2009 Marrakech
Par David Poulenard   
Samedi, 17 Octobre 2009 00:07


Nous avons Liz Lieu qui fait de beaux calls, par exemple en payant le tapis de son adversaire avec K-K sur un board : 6-A-6-A. Un très beau call d'autant plus que le tapis de son adversaire était approximativement le même que le sien. Dans les mains de celui-ci une simple paire de 9.

Fabrice Soulier, lui fait des fulls, par exemple lorsqu'il sur-relance son adversaire en position tardive. L'adversaire paie, visiblement hésitant (il faut dire que Fabsoul lui en fait voir de toutes les couleurs depuis un moment). Le flop tombe : 10-Q-10 et les deux checkent. Turn, un 6 et Fabrice mise encore, l'autre se résout à payer. River 10 et Fabsoul mise encore, après une longue réflexion son rival paie et découvre ... Après un regard en coin assez significatif de sa surprise, le pauvre joueur a fini par lacher un "bien joué" fair-play.

Tristan Clemençon fait des piles de jetons, éliminant un joueur par ci, réalisant un bluff par là, pour tranquillement monter à 100 000 jetons.

Jacques Dutronc fume le cigare

 

cigare



Ludovic Lacay fait des swings, il descend à 5 000, monte à 50 000, retombe à 10 000... Au dernier passage, il avait 70 000, mais entre temps il a pu chuter à 3 000 ou atteindre les 150 000, alors ne tenez pas ce nombre comme certain.

Antoine Saout fait la gueule... Comme souvent à une table de poker mais ça ne l'empeche pas, tranquillement, d'avoir 40 000 devant lui.

Antonio Esfandiari et Huck Seed se lèvent toutes les trente secondes pour regarder ailleurs. Pas passionnant comme info ? Oui je sais, mais ils ne font rien d'autre.

Alain Roy fait des bluffs. A tapis pour ces derniers 5 400 jetons sur un board de baby cards, il doit attendre la dernière seconde du time pour voir enfin son adversaire jeter sa main. Immense soupir de soulagement chez le tenant du PPT qui n'avait visiblement rien de rien sur ce coup. Alain remonte à 11 000.

 

 

amandine
Faut pas jouer en noir, ça porte malheur Amandine

 

 


Quant à Roger Hairabedian, la belle Amandine, Vikash Dhorasoo et Serge Kamerer, ils doivent faire du cash game, ou parler aux murs, enfin toutes ces choses que font les joueurs qui ont sauté d'un tournoi. Il semblerait que Ross Boatman soit dans le même cas. 

Il reste 243 joueurs.

 



 
News en vrac
WPT 2009 Marrakech
Par David Poulenard   
Vendredi, 16 Octobre 2009 21:23


Tristan Clemençon est chipleader (ou presque) avec 80 000. A sa table, Alain Roy (10 000) est en difficulté et reconnaît avoir souffert face au jeune phénomène.

 

fabsoul_wpt.marrakech
Le soir tombe et les grands fauves sont à l'affût. Ici le lion de l'atlas...



Parmi les joueurs nanti de stacks confortables, on retrouve Fabsoul avec 55 000, Tiago Nashima (54 000), Eric Haik régulier (44 500) et Ludovic Lacay (50 000) qui joue beaucoup de mains et réalise des swings impressionnants. Illustration avec cette main ou Ludovic sur-relance à tapis la mise déjà conséquente de son adversaire avec sur un flop .
Dans les mains de son adversaire, qui bien sur paie, une paire de 4 pour un brelan. Turn : rien. River pour une élimination et un joli pot dans la besace de "Sir Cuts" !

Commentaire de Ludo : "Je m'en fous de bien jouer, je m'en fous des cotes, je veux juste chatter

A noter la remontée du magicien qui en quelques minutes est revenu à près de 30 000. Esfandiari a du sortir un as ou deux du chapeau... 


Dans la rubrique disparus, nous avons : Julien Brécard,  Antony Lellouche, Davidi Kitai, Michel Leibgorin, Xavier Detournel et à l'instant Dave Colclough.

Dans la rubrique table de la mort : Sorel Mizzi, Nicolas Levi, Martial Blangenwitch, Zizi Abdou et Tiago Nashima.



 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Suivant > Fin >>

Page 5 de 9