Thursday 17 January
WPT National Paris 2013
Michel Leigborin prend la porte
WPT National Paris 2013
Par Steven Liardeaux   
Jeudi, 10 Janvier 2013 22:47


Croisé dans les travées de l'ACF en rentrant de gambader, Michel Leigborin. Jamais bon signe ça... Le dernier vainqueur de l'ACF Poker Tour (à Gruissan) m'a raconté sa sortie.

Après un raise UTG de Xavier Detournel à 1100, il décide de compléter en petite blinde avec et 14 000 de stack au départ. Oui mais voila, le joueur en grosse blinde porte les enchères à 3 200. Detournel et Leigborin call.

Tout partira sur le flop : Michel check, le joueur en grosse blinde mise 4 000. Si Detournel abandonne, Leigborin répond en envoyant son tapis. Il est payé par et ne trouvera jamais bonheur sur la turn et le river.

michel leibgorin_0620
Fin de partie pour Michel Leigborin

Level 6 : 200/400, ante 50
Il reste 68 joueurs (sur 92 au départ)
Moyenne 33 800



 
Emile Petit est grand
WPT National Paris 2013
Par Steven Liardeaux   
Jeudi, 10 Janvier 2013 22:25


Des jetons au milieu, beaucoup de jetons au milieu ! Que se passe-t-il. La croupière a déjà sorti la turn et Emile Petit est à tapis... Replay.

Sur les blindes 200/400, ante 50, le joueur UTG relance à 1 100. Tout le monde passe jusqu'au joueur au bouton, un étranger plus tout jeune qui paie. Emile Petit est en petite blinde et décide de squeeze à 4 000. Il est payé... deux fois !

Le flop tombe et Emile Petit c-bet à 6 500. Le joueur UTG passe mais pas le monsieur au bouton qui paie.

La turn tombe, un et le membre de la team PMU annonce tapis pour environ 28 000. Grosse réflexion chez le monsieur qui possède 26 000 et est donc couvert sur ce coup. Après s'être parlé à lui même il finit par "f*** call" et retourne... .

Emile Petit est ravi et annonce d'ores et déjà à son adversaire qu'il est drawing dead en lui retournant . Petit coquin ce Emile Petit, qui après une random rivière en profite pour passer à plus de 70 000 !

emile petit_0663 1
Emile Petit est énorme désormais !

Level 7 : 250/500, ante 75
Il reste 58 joueurs (sur 92 au départ)
Moyenne : 39 600



 
Reprise du tournoi : 92 joueurs pour ce day1A
WPT National Paris 2013
Par Steven Liardeaux   
Jeudi, 10 Janvier 2013 21:31


Le tournoi vient de reprendre à l'instant. Les chiffres officiels sont tombés : 92 joueurs ont participé à ce day1A du WPT National Paris.

Et à l'heure de la reprise, ils ne sont plus que 69.

Pour rappel, la journée s'arrêtera à la fin du niveau 9 (ce qui veut dire qu'on jouerait 4 niveaux d'une heure) ou lorsqu'il ne restera plus que 35 joueurs. On parie qu'on n'atteindra pas les 35 joueurs ?

La partie a repris sur les blindes 200/400, ante 500.
Moyenne : 33 300



 
Dinner Break
WPT National Paris 2013
Par Steven Liardeaux   
Jeudi, 10 Janvier 2013 20:06


Allez zou, à table. Les joueurs sont partis se restaurer pendant une heure et demi. Et nous on va faire de même. Les joueurs peuvent encore inscrire jusqu'à la fin de cette pause repas, si jamais vous êtes intéréssés...

En bref, j'ai vu "lOrDy" perdre un peu moins de 20 000 après avoir payé le tapis de Paez sur la turn avec TPTK. L'Espagnol avait trouvé brelan...

Et dans cette même salle, le petit salon, Emile Petit a quitté la table un poil énervé après avoir perdu un pot de 50 000 avec KK contre AJ... Pas simple. Enfin Patrick Sacrispeyre s'est fait craquer AA par AQ dans un pot de 30 000... son adversaire a trouvé une flush.

Un petit chipcount avant de se sauver, et rendez vous à 21h30 pour la reprise du tournoi.

Chipcount :

Cedric Dupuy : 64 000
Jean-Philippe Rohr : 58 000
Marius Olsvik : 54 000
Philippe Ktorza : 47 000
Antoine Saout : 45 000
Raul Paez : 42 000
Stephane Benadiba : 40 000
Olaf Chaignard : 38 000
Xavier Detournel : 29 000
Patrick Sacrispeyre : 25 000
Omar Lakhdari : 25 000
Emile Petit : 21 000
Erwann Pecheux : 17 000
Michel Leigborin : 15 000
Kristine Jaccobsen : 12 000
Olivier Paris : 11 000
Rony Halimi : 10 450
Alexandre Amiel : 10 000
Mikael Guenni : 9 600
Eric Sadoun : 9 000 
Carole Segoura : 7 000
Lionel Rosenberg : 6 000

sexy_dinner
Me ferait bien un petit asiat' moi...

Au retour du break, les blindes paseront à 200/400, ante 50.



 
Rohr coule Bateau
WPT National Paris 2013
Par Steven Liardeaux   
Jeudi, 10 Janvier 2013 19:29


Après un changement de table opérée peu de temps avant la précédente pause, Alain Daien s'est retrouvé à la table de "lOrDy", Paez, Saout, Rohr et compagnie. Les jetons n'ont pas tardé à volé...

Tout se passe dans le virage de la mort : relance de Paez à 600 au hi jack. Au siège suivant, Alain Daien 3-bet à 1 300. La parole revient à Jean-Philippe Rohr au bouton, à la gauche du croupier, qui pense que "bateau" est à tapis et décide de l'isoler à 2 900. Paez passe... et Alain Daien avance un jeton rose, son dernier jeton, celui de 5 000, pour un total de 6 300. Rohr est un peu surpris et n'avait pas compris cela mais finit quand même par payer.

Il retourne alors que Daien a pour une fois les papiers en règle avec . "Je te parie 50€ que le 10 va tomber", lance-t-il au joueur PMU, qui accepte de prendre le pari.

Le croupier déroule alors le flop qui offre en effet brelan à l'ancien footballeur ! La turn et la river ne changeront rien à l'affaire : Daien est éliminé alors Rohr passe désormais à 62 000 ! Pas sur que les 50€ du pari le réconfortent...

jp rohr_0632
Darcourt n'est pas là pour mettre des jetons au milieu du tapis... Rohr s'en charge parfaitement

 

Level 5 : 150/300, ante 50
91 joueurs au compteur

 



 
Deuxième pause, un étranger en tête
WPT National Paris 2013
Par Steven Liardeaux   
Jeudi, 10 Janvier 2013 19:00


Deuxième break de la journée. Le compteur se rapproche de la centaine de joueurs, mais on n'y est toujours pas. Peu de sortants à dénombrer, et même le chipleader n'est pas si énorme que cela actuellement. Il s'agirait d'un norvégien qui répond au doux nom de Marius Olsvik.

On se refait de nouveau un petit chipcount et on espère que les masses vont commencer à bouger dans tous les sens pour le spectacle !

Chipcount :

Marius Olsvik : 45 000
Philippe Ktorza : 42 000
Stephane Benadiba : 39 000
Christophe Lesage : 38 000
Alexandre Amiel : 32 000
Antoine Saout : 31 000
Erwann Pecheux : 27 000
Olaf Chaignard : 27 000
Patrick Sacrispeyre : 23 000
Kristine Jaccobsen : 20 000
Eric Sadoun : 18 000
Carole Segoura : 17 000
Olivier Paris : 16 000
Michel Leibgorin : 14 000
Lionel Rozenberg : 10 000
Mikael Guenni – 8 000

 

christophe lesage_0650

Christophe Lesage a pris un bon départ dans ce WPT National Paris

 

Level 5 : 150/300, ante 50
91 joueurs au compteur

 



 
Bateau Mouche qui touche amasse des sous
WPT National Paris 2013
Par Steven Liardeaux   
Jeudi, 10 Janvier 2013 18:15


Le métier de couvreur comporte autant de variance que le métier de joueur : il faut juste trouver les bons clients pour ensuite être dans les bons spots.

Tiens tiens, que vois-je : Alain "Bateau" Daien vient de rentrer dans le tournoi. En général, si on loupe le début, on est foutu. La preuve, j'ai loupé un premier coup sur lequel il a déja perdu la moitié de son tapis. Attendons le coup suivant.

Un joueur relance en début de parole, un autre décide de 3-bet à 2 000 et quelques. Dans la seconde qui suit, "Bateau" s'empare du peu de jetons qu'il lui reste pour les balancer au milieu.

Tout le monde passe jusqu'au deuxième relanceur qui snap avec . Il a l'air tout fier surtout lorsqu'il voit chez Daien.

Le croupier déroule alors le flop et "Bateau" enfile déjà sa veste. La turn est un et personne ne percute qu'un 9 ferait quinte à Bateau. Le croupier va se charger de le rappeler à tout le monde en sortant un sur la rivière !

"Bateau" n'en revient pas, il vient de survivre à ce 20/80. Son adversaire ne dit mot.

alain daien_0642
Eeeeeh la petite quinte de l'espace pour Bateau !

 

La main suivante, et alors que j'écoute attentivement les bonnes blagues de "bateau" qui essaie de raconter en franglais à un étranger qu'il adore la pêche à la mouche et avoir des bottes jusqu'aux fesses, Julien Sitbon est dans un coup contre le même joueur qui s'est fait craquer les as.

Evidemment, je n'ai rien vu du coup et j'ai sérieusement commencé à m'y intéresser après avoir vu Julien Sitbon miser, entendre tapis de la part de son adversaire, et snap call pour tous ces jetons sur la rivière d'un board

Devinez ce que retourne son adversaire : , encore ! Sauf que cette fois-ci, Julien Sitbon ne peut montrer mieux.

Il se retrouve directement éliminé et doit abandonner ses deux voisines qui avaient déjà l'air bien triste de le voir partir...

julien sitbon_0637

julien sitbon_0636
Il ne savait plus où donner de la tête le pauvre Julien Sitbon...

Level 4 : 100/200, ante 25
89 joueurs au compteur



 
Philippe Ktorza revit
WPT National Paris 2013
Par Steven Liardeaux   
Jeudi, 10 Janvier 2013 17:31


Il était à l'agonie le turfiste de chez PMU en ce début de tournoi. Malade, avec qu'une envie, celle d'aller au lit. Mais il va devoir attendre un peu, car Philippe Ktorza vient de doubler.

J'ai raté le début du coup, mais pas Greg CM, le couvreur PMU qui ne manque pas une miette des exploits du Hammer.

Après une relance UTG d'un qualifié PMU à 625, Philippe Ktorza se contente de call... tout comme 5 autres joueurs ! Bienvenue à l'ACF.

Sur un flop , les deux joueurs en blindes préfèrent tapoter la table, tout comme le relanceur initial. Philippe prend son courage à deux mains et décide de miser dans ce 7-way pot. Ce sera 1 500.

Il est suivi par Michel Leigborin, assis deux sièges plus loin, avant que le joueur au bouton ne relance à 5 000. Tout le monde passe jusqu'au finaliste du dernier WPT World Championship (Ktorza pour ceux qui vivent dans une grotte) qui annonce tapis pour 15 025 précisément.

Leigborin passe et le joueur au bouton annonce assez rapidement qu'il va payer le tapis du turfiste. Philippe Ktorza retourne pour brelan floppé tandis que le joueur au bouton ne peut montrer mieux qu'une paire, .

Pas de 10 miraculeux (ou désastreux, ça dépend du point de vue) sur la turn et la river, et Philippe Ktorza en profite pour grimper à plus de 36 000.

philippe ktorza_0619
Philippe Ktorza trouve brelan, un payeur, et double dans la foulée

 

Level 3 : 75/150, ante 25
87 joueurs au compteur

 



 
Pas le feu au lac
WPT National Paris 2013
Par Steven Liardeaux   
Jeudi, 10 Janvier 2013 17:10


Cela fait déjà une bonne demie-heure que le tournoi a repris. Evidemment, pas grand chose à retenir pour le moment. C'est calme, très calme. Alors en attendant, parlons des joueurs qui sont là, vu qu'aucune liste n'a encore été donné.

Au niveau des regs du circuit, j'ai donc repéré Antoine Saout, Erwann Pecheux, Jean-Philippe Rohr, Emile Petit, David Jaoui, Julien Sitbon, Mickael Mitha, Philippe Ktorza, Christophe Lesage, Stephane Benadiba, "olaf" Chaignard, Jeremy Nock, Mickael Guenni, Michel Leigborin, Eric Sadoun, Xavier Detournel, Alexandre Amiel, Alain Goldberg, Raul Paez...

Un groupe d'étranger est venu en masse, je n'ai pas encore identifié leur provenance, mais ça ressemble à du hongrois, quelque chose comme ça. Il y a très peu de femmes, beaucoup de qualifiés et de têtes assez inconnues.

Le compteur affiche 84 joueurs au milieu de ce level 2, et il me semble qu'il n'y a toujours qu'un sortant. Mais ça le compteur ne l'affiche pas (encore).

Et parait-il qu'on jouera finalement 9 niveaux ou que le tournoi se mette en pause à 35 joueurs restants.

antoine saout_raul paez_0624
Antoine Saout et Raul Paez débutent leur tournoi côte à côte

 

Et avec l'aide de Matthieu Sustrac qui fait le coverage pour poker52, voici un premier chipcount, c'était à l'occasion de la première pause :

 


Stephane Benadiba : 45 000
Marius Olsvik : 45 000
Jean-Philippe Rohr : 40 000 
Christophe Lesage : 40 000
Alain Goldberg : 32 000
Antoine Saout : 34 000
Xavier Detournel : 27 000
Jeremy Nock : 25 000
Emile Petit : 25 000
Michel Cohen : 25 000 
Alexandre Amiel : 24 000
Olivier Chaignard : 25 000 
Lionel Rozenberg : 20 000
Erwann Pecheux : 20 000
Eric Sadoun : 18 000
Olivier Paris : 17 000
Philippe Ktorza : 17 000
Mika Guenni : 12 000
Paul Jacob Mathon : 6 000

 

Level 2 : 75/150
84 joueurs au compteur

 



 
lOrDy grandit
WPT National Paris 2013
Par Steven Liardeaux   
Jeudi, 10 Janvier 2013 16:31


C'est déjà la première pause de cette journée, elle va durer 15 minutes.

Peu de temps avant celle-ci, je suis tombé sur la table de Jean-Philippe Rohr, Erwann Pecheux et Antoine Saout (entre autres) qui est planqué dans le petit salon. Et c'est le plus jeune d'entre eux, Jean Philippe... euuh Erwan Pecheux, qui s'est retrouvé à sacocher comme un cochon.

J'arrive sur cette main lorsque le flop est déjà sorti : . Un joueur check, Erwann au milieu de tout ça place un petit 1125. Le 3e joueur fold mais pas le premier qui paie. Sur la turn , même action : check, 2400 chez "lOrDy", call du monsieur.

La rivière est sur la table et après un 3e check du monsieur, Erwann avance 6 200 au milieu de la table, en se gardant 7 200 derrière.

Après quelques secondes de réfléxion, son adversaire finit par abandonner sa main et Erwann Pecheux retourne alors un à toute la table. Avant de se lever dans la foulée pour me chuchoter "Je viens de me refaire, j'étais en plein bluff. J'avais le valet de coeur avec, c'est pour ça. Mais en fait, il a un énorme tell de faiblesse quand il check. Je l'ai repéré tout de suite." Et le revoilà au starting stack.

On dirait que "lOrDy" apprend vite du live, lui qui se faisait encore facilement attraper par certains pros il n'y a pas si longtemps...



 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Suivant > Fin >>

Page 8 de 9