Rejoignez la communauté www.MadeInPoker.com !
Enregistrez-vous pour participer au forum, réagir aux articles et recevoir gratuitement notre newsletter.




» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


mercredi 10 juin
Home > Coverage > WSOP 2009
WSOP 2009
Rami Boukai d'adjuge le 2 500$ PLO/PLH
WSOP 2009
Par David Poulenard   
Samedi, 06 Juin 2009 20:00


C'est une relative surprise qui s'est déroulée en fin de soirée dans l'Amazon Room avec la victoire de Rami Boukai dans l'event 10. Certes le jeune homme a fait preuve d'une solidité constante et d'une bonne lecture, mais ce tournoi spécifique semblait prédestiné à un spécialiste reconnu.

Après les éliminations rapides de Surinder Sunar, Hevad Khan et John Kabbaj, le role de favori revenait au jeune Anglais Ben Grundy. Pourtant Grundy, au terme d'une résistance acharnée, devait finalement s'incliner à la troisième place laissant Rami Boukai et Najid Bennani s'expliquer pour la victoire finale.

Le coup décisif a eu lieu au holdem, un classique coin flip entre Q-J chez Bennani et 9-9 chez Boukai. Une Q au flop semble offrir un sursis à Bennani avant qu'un neuf n'offre la victoire et son premier bracelet à Rami Boukai.

 

plh-2
Rami Boukai, regard vers son premier bracelet.

Résultats :

1. Rami Boukai :  244 862$
2. Najib Bennani :  151 335$
3. Ben Grundy :  99 574$
4. Cornel Cimpan :  69 546$
5. Daniel Makowski :  51 313$
6. Paul Parker :  39 904$
7. Pawel Andrzejewski :  32 653$
8. John Kabbaj :  28 006$
9. Sigi Stockinger :  25 151$

 



 
Le coin du psy : Daniel Negreanu, entre poker et famille
WSOP 2009
Par Tim Lavalli   
Samedi, 06 Juin 2009 11:00

 

Voici le compte-rendu d'une de mes rencontres préliminaires avec Daniel Negreanu. Je tenais à ce que Daniel participe à cette série car il est de loin le plus prolixe des joueurs de poker professionnels. Non seulement écrit-il beaucoup, mais il n'hésite pas à donner de nombreuses informations personnelles, sur le poker mais aussi sur sa vie. Je lui ai donc demandé : "Vous écrivez souvent sur votre vie, en dehors du poker ; cela constitue-t-il une forme de thérapie ou de confession publique ?".


Daniel Negreanu :
"Oui, absolument. J'ai appris très tôt que, en tant que personnage public, tout ce que je ferais serait observé et commenté. Ma philosophie est d'admettre ou de reconnaître mes erreurs et de les rendre moi-même publiques. C'est une façon de désamorcer la chose en étant le premier à reconnaître les mauvaises décisions que j'ai prises. Je garde quand même pour moi-même quelques sujets personnels. Et si des amis à moi sont impliqués, soit je ne les mentionne pas, soit je n'évoque pas l'histoire en question. Ils ont droit à leur vie privée, même s'il s'agit de personnes aussi connues que moi. Mais en dehors de cette limite, je suis un livre ouvert et cela me réussit plutôt bien."

negreanu_wsop_2008

 

A part ça, comment vous êtes-vous préparé pour les Series cette année ?

Daniel Negreanu : "Pendant des années, j'ai dit que j'allais améliorer ma condition physique avant d'arriver aux WSOP. Cette année, je l'ai fait. J'ai démarré tôt, en janvier. J'avais un entraîneur et nous avons travaillé ensemble durant tout ce temps. Je me sens en bonne santé et renforcé. J'espère que cela va se traduire par de meilleures performances cet été.

Mais je sais aussi que j'ai un peu dépassé mes limites, en partie à cause de ma mère, envers qui je me sens coupable. Comme vous le savez, elle a eu une attaque et a dû retourner au Canada. J'aimerais vraiment être auprès d'elle, mais je suis à Vegas en train de jouer au poker. Bien sûr, je la connais, elle est de la vieille école et même si j'essayais de quitter les Series pour être avec elle, elle ne le permettrait tout simplement pas. Elle veut que je sois ici en train de faire ce que je fais. Mais ça n'enlève pas tout mon sentiment de culpabilité. Même si je sais qu'elle va bien et que je serai auprès d'elle dès que les Series seront terminées."

 

(Dans cette série qui se prolongera tout l'été, Tim Lavalli s'entretient avec les plus grands joueurs mondiaux sur leur état d'esprit durant le Championnat du monde de poker. Tim, psychologue de formation, passionné de poker et correspondant permanent de MadeInPoker aux Etats-Unis, tient le blog Poker Shrink).



 
Ken Aldridge remporte l'event 9
WSOP 2009
Par David Poulenard   
Samedi, 06 Juin 2009 10:00


Ken Aldridge, un Américain inconnu, vient de réussir l'exploit de remporter l'event 9, un 1 500$ No Limit Holdem Six-Handed.

Après avoir dominé un field de 1 459 joueurs, il est parvenu à battre Carman Cavella au terme d'un heads-up particulièrement disputé, s'adjugeant ainsi un prix de 428 259$ ainsi que le mythique bracelet. Une performance de taille pour ce joueur dont le palmarès ne comptait jusqu'à présent qu'un modeste gain de 1 885$ obtenu en 2005.

 

6hand
Ken Aldridge : polo, casquette et bracelet assortis, la classe !

Résultats :

1. Ken Aldridge : 428 259$
2. Carman Cavella : 260 814$
3. Peter Gould : 170 953$
4. Bryce Yockey : 115 230$
5. Charles Furey : 80 896$
6. Manny Minaya : 50 049$

 

 

 



 
Fabsoul et Johny éliminés
WSOP 2009
Par Claire Renaut   
Samedi, 06 Juin 2009 09:46


Nos deux français Fabrice Soulier et Guillaume De La Gorce se sont bien battus avant de finir par prendre la porte de sortie du 2 500$ Limit six handed après six heures de jeu. Précisons que si les structures que ces WSOP sont pour la majorité très belles, celle de ce tournoi de Limit était étrangement rapide, rendant les coups dès le 2e niveau très chers et les mauvaises rencontres assassines.

johny
Ce sera pour la prochaine fois Guillaume, sois pas triste !



 
Arnaud nous parle de son tournoi
WSOP 2009
Par Claire Renaut   
Samedi, 06 Juin 2009 08:29


Arnaud Mattern est toujours en course avec 50k (moyenne 35k) parmi les 234 joueurs restants dans le 2 500$ NLHE - 1088 au départ -. Il nous parle de son tournoi après 11h à la table, et après avoir débuté la journée sous les meilleurs hospices (ndlr : il a eu de très belles rencontres dans les premiers niveaux de jeu) :

"J'ai une table assez sympa, ça va. Avant, j'avais Lee Watkinson à ma droite et j'ai eu un très gros coup contre lui. Un joueur limpe à 600, Lee paie, je relance à 3 000 avec une paire de 9, le limpeur paie et là, Watkinson part à tapis pour 21k de plus ! Je réfléchis un peu et me dis qu'il est impossible qu'il ait une over paire. Jamais il ne l'aurait joué de cette façon. Du coup, je suis soit en coin flip contre deux over card, soit à 80/20 contre une paire inférieure. Je décide de payer en sachant que si je perds ce coup, je suis carbonisé et retombe très bas, à 13k. Lee retourne en effet A-10 et je gagne le coin flip, le sortant du même coup !
Un peu après, j'ai un autre très gros coup qui aurait pu me propulser chip leader. Après une relance préflop, nous sommes trois à voir un flop . J'ai et on checke tous. Le turn m'offre une quinte : . Check, 3 000 chez un de mes adversaires et 25k chez moi - de quoi couvrir son tapis-. Il me paie avec . Et la river est un désagréable , qui lui offre un full. Si j'avais gagné ce coup, je passais à 100k... Mais bon..."

A ce moment, Arnaud, après avoir relancé préflop, mise un flop avec un as. Ils sont trois à passer sur sa mise. Un joueur lui demande s'il avait quelque chose. A quoi le français répond que non et que c'était juste pour m'impressioner. Les joueurs se marrent et Arnaud ramasse tranquillement ses jetons, poursuivant sa jolie route.

arno
Arnaud, seul membre de son Team encore dans la course du 2 500$



 
Antony Lellouche éliminé du 10 000$ Mixed
WSOP 2009
Par David Poulenard   
Samedi, 06 Juin 2009 07:24

Antony Lellouche, spécialiste des mixed games, ne remportera pas son premier bracelet malgré un bon départ.

Le Français a été victime de Marc Karam dans un coup de Pot Limit Omha. Antony avait relancé avec les As et a investi le reste de son tapis sur un flop pourtant intéressant . Le canadien s'est alors empressé de payer, dévoilant pour un brelan qui allait tenir jusqu'au bout.



xavier
Xavier Lasczc, pas impressionné par ses prestigieux adversaires...

Deux Français restent en lice, Xavier Lasczc (130 000) et Patrick Bueno (ultra short avec 14 000), dans un tournoi toujours dominé par Soheil Shamseddin entouré de stars nommées, Huck Seed, Michael Binger, Doyle Brunson, Steve Sung, John Cernuto et Max Pescatori, tous nantis de confortables stacks.

39 joueurs sont encore en course, seuls 24 seront payés.


 
Définition : l'over-rush
WSOP 2009
Par Claire Renaut   
Samedi, 06 Juin 2009 07:23


Rush : (n.m.) Se dit d'une période de cartes très faste et heureuse. Toujours accompagnée d'une augmentation significative du stack.
Over-rush : (n.m.) La même, en pire.

Nous avons un parfait exemple pour illustrer ceci à la table de Fabrice Soulier dans le 2 500$ Limit Hold'em six-handed (six joueurs à table). Malheureusement, ce n'est pas pour notre Français, dont le tapis fond comme neige au soleil. Il nous raconte :

"Il y a un mec à la table, je ne l'avais jamais vu avant, il nous marche dessus. C'est fou. Pourtant, mes voisins ne sont pas des enfants de choeur puisque j'ai Eugene Katchalov (ndlr : gagnant du WPT Bellagio en 2007 et plus de trois millions de dollars de gains), un des plus gros joueurs de Limit du Bellagio en cash (en 100$/200$) et un allemand habitué des EPT. Ca joue très agressif et très bien. Sauf que quand le mec en rush entre dans un coup, il le gagne en montrant systématiquement la meilleure main à la fin. On ne l'a jamais pris en bluff. Même lui, ça le fait rire, il n'en croit pas ses yeux. Il a accumulé plus de 35k alors que la moyenne est à 10k. En Limit. Il est ultra chip leader du tournoi. Il nous marche tellement dessus - à la table, on est tous ruinés - que j'ai sorti qu'on croirait que le mec se ballade dans un jardin d'enfants. Tout le monde s'est marré et il a continué à nous piétiner. Pourvu que ça change après le diner break !"



 
Cloutier + Hellmuth = 17 bracelets
WSOP 2009
Par David Poulenard   
Samedi, 06 Juin 2009 05:35


17 bracelets cohabitaient cote à cote, les onze accumulés par Phil Hellmuth et les six gagnés par T.J. Cloutier au temps il était considéré comme un des tous meilleurs joueurs au monde. A 70 ans, le vétéran continue d'apparaître de temps en temps sur le circuit, avec un certain succès le talent ne se perd pas, il vient de disparaître du 2000$ No Limit Holdem autour de la 90e place.
Quand à Phil, relativement agréable durant le début de ces WSOP, il continue sa course tout en jetant de temps en temps un oeil sur le parcours de Doyle Brunson, installé quelques tables plus loin dans le 10 000$ Mixed Games. Ce bon vieux Doyle tente de gagner son onzième titre pour rejoindre Poker Bratt.

 

tj_hellm
Deux légendes à forte personnalité...

Dans le 10 000$ Mixed Games, Bruno Fitoussi, très short-stack au retour de la pause diner, n'a malheureusement pas pu réussir une remontée miracle. Il disparait à la 49e place.

 



 
Event n°12 : Mais à quoi jouent-ils ?
WSOP 2009
Par Claire Renaut   
Samedi, 06 Juin 2009 05:20


Certains d'entre vous ne savent peut-être pas en quoi consiste cette épreuve de Mixed Games :

Les 5 épreuves du H.O.R.S.E (se joue en Limit) :
- Hold'em
- Omaha Hi-Lo (jeu à quatre cartes privatives et des cartes communes où deux mains comptent, celle du haut - meilleur jeu classique - et celle du bas - une main avec cinq petites cartes comprises entre as et 8)
- Razz (servi comme un stud - voir ci-dessous - et le meilleur jeu = les 5 plus petites cartes possibles, à savoir la wheel : A 2 3 4 5)
- Stud (2 cartes fermées et une carte ouverte pour chacun. Le dealer donne après chaque tour d'enchère 3 cartes ouvertes et une carte fermée en plus. La meilleure combinaison de 5 cartes sur les 7 au total - si le coup va jusqu'au bout - gagne)
- Stud Hi-Lo (la même chose mais en version "je joue pour le bas et pour le haut")

Plus du Pot Limit Omaha (mise ne pouvant excéder la taille du pot)

Plus du Deuce To Seven Triple Draw (se joue en limit) :
Jeu à trois tirage successifs où chaque joueur reçoit 5 cartes privatives et dans lequel il doit faire la meilleure main = la pire combinaison de Hold'em possible = 2 3 4 5 7. Toute suite ou pire, couleur, étant par définition, une catastrophe.

Et du No Limit Holdem, la variante la plus pratiquée.

Les limites de blinds, d'antes ou de brings sont adaptées à chaque jeu de façon à ce que certains ne soient pas privilégiés et les joueurs changent de variantes à chaque tour.

Vous comprenez maintenant pourquoi le field est composé de cadors. Il faut en effet plusieurs années pour arriver à maitriser une des disciplines (sauf peut-être le razz, on vous l'accorde). Alors toutes... (et c'est sans compter le buy-in de 10 000$)



 
Le sponsor du jour
WSOP 2009
Par Claire Renaut   
Samedi, 06 Juin 2009 05:08


Les WSOP ne manquent pas de sponsors : boissons énergétiques, magazines spécialisés, sites de jeux on line, sandwiches, cacahuètes etc... Mais un des plus gros sponsors cette année, c'est ça :

sponsor

Ca aurait pu être du fois gras Labeyrie, du caviar Pétrussian, du champagne Dom Pérignon mais non.
Les journalistes se voient donc offrir à gogo des bouts de boeufs séchés façon pémican à ronger devant leur ordi. Misère, misère...

 



 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 5 de 19
wsop2009_live
annonce_debutant
livres_accroche