Tuesday 29 May
Home > Articles > Destination poker > Las Vegas - le Bellagio

Las Vegas - le Bellagio


Destination poker
Par Claire Renaut   
Mercredi, 04 Février 2009 02:00
 Partagez



Qui n’a jamais rêvé d’aller tenter sa chance au Bellagio dans la plus célèbre et la plus prestigieuse poker room au monde ? La Mecque des joueurs de poker, située sur l’artère principale de Las Vegas, le Strip, entre le Caesar Palace et le Monte Carlo, est un casino gigantesque qui regroupe plus d’une dizaine de restaurants et de bars, près de 4 000 chambres et de multiples possibilités pour se changer les idées après des heures passées aux tables. Suivez le guide.


La plus belle salle de poker au monde

Une poker room de plus de 600 mètres carrés, 40 tables sans compter celles de la très chic Fontana Room, des tournois quotidiens pour des buy-ins de 500 ou 1 000 $, des tables pour toutes les bourses et la cultissime Bobby’s Room ; bienvenue dans le temple des joueurs de poker !

Si de nombreux casinos ont désormais ouvert leur poker room, celle du Bellagio reste une des plus agréables : classe, bien organisée et regroupant des joueurs de tous niveaux et de tous horizons, chaque joueur se doit d’y faire un pèlerinage au moins une fois dans sa vie.

Pour ce qui est des parties de cash game, vous n’aurez que l’embarras du choix. Les plus petites tables de NLHE débutent à 2/5$ (ou 1/2$ depuis peu, crise oblige) pour s’envoler à 5/10$, 10/20$ et beaucoup plus. Il est en outre possible de jouer en Limit, et ce pour des montants moins chers qu’en France : à partir de 4/8$ en Hold’em et 30/60$ en mixed games. Vous trouverez aussi des tables de Seven Cards Stud à partir de 60$ la cave et de l'Omaha hi-lo à partir de 40$ (4/8$ limit).

En période de tournoi, le nombre de joueurs étant supérieur à la moyenne, vous aurez évidemment plus de chance de trouver votre bonheur. Vous pouvez également ouvrir la tables de votre choix et proposer la partie qui vous intéresse ; ne restera plus qu’à attendre les clients.

Dans la salle High Limit, dans le fond de la poker room, il est fréquent de croiser des grands joueurs : Barry Greenstein, David Benyamine, Johnny Chan, Minh Ly, David Levy, Jean-Robert Bellande, les frères Mizrachi...

Quant à la célèbre Bobby’s Room, autrefois temple du "Big Game", elle a beaucoup souffert de l’arrivée des grosses parties online. Gus Hansen confiait récemment ne presque plus y jouer et préférer donner rendez-vous à ses potes gros joueurs sur une table virtuelle. Ainsi, l'occupation de la Bobby's Room varie selon les humeurs de ces messieurs ; la salle peut être désertée pendant trois mois avant que les joueurs n'y reviennent plusieurs jours de suite.

Pour ce qui est des tournois du WPT, le Bellagio en organise trois fois par an : en juillet pour la Bellagio Cup, en octobre pour le Festa Al Lago et en décembre pour le Doyle Brunson Five Diamond World Poker Classic. D’autres tournois réguliers sont également organisés quotidiennement pour des buy-ins de 1 000 $ le vendredi et le samedi et 500 $ du dimanche au jeudi.  Le tout accompagné de satellites à 10 joueurs. Les structures proposées sont généralement très correctes : par exemple dans le 1 000$, 15 000 jetons, avec des blinds de départ de 25/50 et des rounds de 40 minutes.

Une précision : toutes les boissons sont offertes. Tentez le Pineapple Julius (smoothie aux fruits sans alcool) ou un Bloody Mary, en cas de coup de mou ! Il vous en coûtera tout de même un petit dollar de pourboire pour la serveuse à chaque livraison.


On y a joué pour vous : attention aux requins !

Las Vegas est la ville du jeu et, donc, la ville des joueurs. Méfiez-vous. Vous n’entrez pas dans une mer où les joueurs viennent d’apprendre les règles ; en général, plus vous jouerez gros et plus ce sera risqué.

Il y a deux écoles : ou vous affrontez de bons joueurs à des tables chères pour un risque maximal mais une espérance de gain rapide et une frime en rentrant ("J’ai bluffé Johnny Chan, je te dis même pas comment !"). Ou vous passez des heures à jouer très sérieux aux plus petites tables, guettant les touristes en goguette, ivres et prêts à perdre tout leur tapis pour le fun.

jetons_bellagio
La chasse au trésor -et aux fish- commence ici

Evidemment, quand vous vous asseyez, et comme partout, ciblez les types de joueurs. Aux petites tables, il en existe trois différents : le fish-touriste qui va entrer dans tous les coups en se marrant parce qu’il est juste trop content d’être là, même s’il connait à peine les règles (jouez dur, ne bluffez pas et serrez les fesses ; illisibilité totale et gros risque de bad beat) ; l’habitué gagne-petit qui vient tous les jours (joueur ultra tight, souvent une personne âgée, qui ne joue que quand il est sûr de gagner ; ultra lisible, facile à bluffer, à fuir s’il s’accroche dans un coup ; on le reconnait au bouquin qu’il/elle lit et aux croupiers qu’il connait tous)  ; enfin, celui qui est comme vous, le prédateur de base qui attend sa proie, celui qui sait jouer et exploiter les faiblesses des autres.

Ce schéma ne s’applique qu’aux plus petites tables. Dès que vous montez d’un cran (et un seul suffit), vous changez de catégorie. Gardez en tête le dicton "Si en vous asseyant, vous ne pouvez pas repérer le fish, c'est que le fish, c'est vous". N’oubliez pas que les touristes jouent systématiquement aux tables les moins chères. Reste tout de même que de nombreux riches businessmen qui ne connaissent rien au poker vont eux aussi s’offrir le plaisir d’une belle partie de temps à autre : le seul souci est que vous serez huit sharks à table pour accueillir la proie potentielle, donc soyez sur vos gardes !


Dormir au Bellagio

L’hôtel compte 3 933 chambres et suites, offrant toutes un confort quatre étoiles et de larges baies vitrées avec une vue imprenable sur Vegas. Peignoirs, King beds douillets, coffre-fort (avec un peu de chance, vous pourriez en avoir besoin), Wi-fi, écrans plats et room service 24/24.

Pour ce qui est de l’addition, comptez de 180 $ pour la chambre deluxe, à 675 $ pour la suite de 200 mètres carrés (deux chambres, deux salles de bains, grand salon, jacuzzi). Entre les deux, de nombreuses possibilités également, comme la Deluxe Lakeview à 230 $ pour une vue qui vous ferait presque regretter de devoir descendre travailler dans la poker room.

La bonne nouvelle est que, période de crise oblige, vous pouvez négocier de meilleurs tarifs en appelant directement le Bellagio ou en vous promenant sur les sites de voyages en ligne. Le taux de remplissage ayant chuté d’environ 20% depuis août 2008, les hôtels de la ville sont enfin plus enclins à baisser leurs tarifs.

L’autre bonne nouvelle est qu’il existe un tarif spécial joueur de poker. Il s’agit très souvent d’une réduction d’environ 30% sur le prix de la chambre – les chambres gratuites étant uniquement offertes aux joueurs des jeux de casino. Pour faire efficace, nous vous conseillons de vous rendre à la poker room, de jouer à la table de votre choix (même petite) puis de demander avec un grand sourire poli des informations sur les tarifs de joueurs. Il y a de fortes chances qu’ils vous proposent une réduction, voire un surclassement en prime. Surtout si vous sous-entendez que vous allez rester longtemps. De toute façon, les casinos veulent systématiquement garder leurs clients dans leur enceinte le plus longtemps possible ; ils vous feront forcément une offre sympathique. De même, vous pouvez demander au staff des tickets repas ("food comp") d'une valeur de 15 $ ; ce n'est noté nulle part mais ce petit cadeau est quasi-automatique pour quiconque le demande.  

Une précision encore, n’oubliez pas l’importance du pourboire. Aux Etats-Unis, nombre d’employés de casinos arrondissent leurs fins de mois de façon conséquente avec la générosité des joueurs. Si  l'on vous offre un ticket repas de 15 $, donnez 5 $ en cash. Cela vous fait toujours 10 $ de cadeau et surtout, un employé qui se souvient de vous et qui sera bien plus enclin à vous faire un cadeau par la suite.

vue_des_chambres
La vue d'une des suites au sommet du Bellagio

Dormir dans les environs

Vous pouvez également faire le choix de dormir en dehors du Bellagio. On vous conseille fortement de prendre une chambre sur le Strip, car les taxis sont chers et rares et les bus ne quadrillent qu’une très faible partie de la ville. En étant sur le Strip et à proximité du Bellagio, vous pourrez jouer beaucoup plus détendu. Une sieste improvisée, une douche, un oubli de passeport ? Pas grave, vous êtes juste à côté et n’êtes pas obligés de vous lever de table pendant une heure ou deux pour régler un souci. Il en va de même si vous avez loué une voiture. Le temps de récupérer la voiture dans un parking immense, de passer les - fréquents - embouteillages et de retrouvez un endroit où se garer et vous aurez perdu votre table et votre concentration.

Voici donc une liste des casinos à proximité (10 minutes à pieds maxi) du Bellagio :

- Caesar Palace : Le plus grand complexe casino de Vegas. Il faut plus de 20 minutes à pieds pour le traverser de part en part. Belles suites à partir de 150 $. De très nombreuses boutiques et attractions, une véritable ville dans la ville, à la décoration antico-plastique hallucinante.
- Flamingo : Hôtel mythique mais dépassé. Chambres correctes à partir de 100$. Demandez impérativement les chambres redécorées récemment, au risque de vous retrouver dans une suite avec papier peint à fleurs et couvre-lit en dentelle.
- Planet Hollywood : Un hôtel rénové récemment, assez branché et design, chambres à partir de 150$
- Paris : pour un univers french-kitch plein de clichés et très parc d’attraction (avec une fausse tour Eiffel en prime), belles chambres à partir de 100 $
- Imperial Palace : le meilleur rapport qualité/prix du Strip. Chambres à partir de 65$. Propre, pas vraiment attirant et récemment redécoré façon japanese-cheap. Mais pour ce prix, difficile de demander plus.
- Monte Carlo : Casino un peu vieillot mais calme. Chambres très correctes à partir de 70$

On ne saurait que trop vous recommander de dormir au Bellagio si vous avez un budget d’environ 150$ par nuit. Question d’ambiance bien entendu. Car allez dormir au Paris ou au Flamingo n’a que très peu d’intérêt ; vous économiserez 20$ par nuit pour aller dormir dans un endroit plus loin, moins beau et, surtout, moins culte.

Une belle alternative, si vous ne voulez pas dormir là où vous "travaillez", se trouve au Venitian. Hors périodes de remplissage, ce palace pratique parfois des prix à la limite du réel pour les chambres les plus belles de la ville. Vous pouvez ainsi avoir une suite sublime avec salle de bain en marbre et petit salon pour moins de 140$ ! Situé à 15 minutes à pieds du Bellagio, c’est, à notre sens, la meilleure alternative pour ceux qui veulent sortir un peu du Bellagio.

Pour les budgets inférieurs, tant qu’à faire des économies, faites-en carrément en allant au Monte Carlo ou à l’Impérial Palace. Si vous envisagez votre hôtel comme un simple endroit où dormir et se laver, n’hésitez pas. Les chambres ne sont ni belles ni moches, elles sont propres, pratiques et près de tout.

venitian copy
Les gondoles du Venitian vous attendent pour une belle promenade romantico-toc


Ou manger au Bellagio ?

Le Bellagio ne compte pas moins de 17 lieux où se restaurer ! Du plus chic au casse-croûte sur le pouce, choisissez en fonction de vos gains à la table de poker :

Vous avez rasé votre table :

Dans ce cas, champagne, bon vin et une nourriture aussi fine qu’exquise est requise pour fêter ça. Pour un budget d’environ 100$ par tête (incluant vin - pas un Château Latour 1980, on s’entend - et pourboire), six restos de luxe, un peu guindés mais chaleureux, vous attendent bras ouverts : le Picasso (qui comme son nom l’indique est décoré de vrais tableaux du maitre ; cuisine française traditionnelle et fine), Le Cirque (tenture au plafond qui donne l’impression d’être sous un chapiteau, service hallucinant de politesse et repas gastronomique à la française), Circo (restaurant italien chic et délicieux, avec une grande baie vitrée sur les fontaines), Jasmine, Michael Mina ou encore le Prime Steakhouse (pour un repas de bonne viande un peu moins cher que les précédents restos).

Vous avez gagné de quoi vous faire plaisir :

Il existe cinq restos branchés et ultra design qui méritent vraiment le détour. Moins guindés et moins chic que les précédents, ils n’en restent pas tout aussi bons et originaux : le Fix, resto ultra jeune et branché à la musique très forte et aux assiettes de cuisine fusion fort sympathiques - on vous recommande leur spécialité poulet/purée -, le Yellowtail - resto japonais de sushi, sashimi et autres spécialités nippones dans un cadre lounge design du meilleur effet -, le Noodles - resto asiatique au cadre de bambous et de bois à la nourriture authentique et délicieuse -, Olive’s - cuisine méditerranéenne fine dans un cade intimiste et chaleureux - et Sensi - resto fusion un peu plus cher que les précédents, ultra design, avec les cuisines en plein milieu du resto à la déco épurée et chic.

Vous êtes à jeu :

Vient le moment d’aller tester le buffet gargantuesque du Bellagio à 30$ (à moins que l’on vous ai - comme souvent - offert un ticket cadeau pour y aller) et pas moins de 50 plats différents à volonté : viandes rôties, gratins de légumes, crevettes roses, salades, sushis, soupes et plats asiatiques, farandole de pâtisseries. Un rapport qualité/prix imbattable pour les gros mangeurs. On vous déconseille le Café Bellagio, cher et au cadre ringard. Le service n’y est pas aussi bon qu’ailleurs et il en va de même pour la nourriture, correcte mais sans plus.

Vous vous êtes fait dépouiller :

Pas de panique ! Il vous reste le Snack, à côté de la poker room, qui propose sandwiches, burgers, salades et soupes pour moins de 10$. C’est bon, pas cher et nombre de joueurs vont y faire une petite pause avant de revenir d’attaque à la table. Trois autres restos de grignotages sont également disséminés dans le casino.

Vous n'avez plus que vos yeux pour pleurer :

Plus qu’une solution, sortir du casino et vous rendre dans l'un des innombrables fast-food de la ville ou chez les vendeurs ambulants de hot dogs. De quoi se remplir l''estomac pour 2$.


Que faire au Bellagio ?

A part jouer au casino - innombrables machines à sous, tables de blackjack, craps, roulette, baccarat, pai gow poker ou autres jeux à tous les tarifs -, le Bellagio offre non moins que le abrite l'un des plus beaux spectacles de Vegas : "Ô", par le Cirque du Soleil. En clair, s’il n’y en a qu’un seul à voir, c’est celui-là : entièrement centré autour du thème de l’eau, le spectacle propose un voyage onirique, original et magique avec des décors hallucinants et des acrobates aussi nombreux que talentueux. Ce show à l’américaine est une prouesse d’innovations technique et artistique. Génial.

Mais la magie a un prix. En général, les spectacles du Strip ne sont pas donnés et celui-ci est l'un des plus chers : de 100 à 165$ la place. Bon plan toutefois, les boutiques de "half-price tickets" pour le soir même. Il en existe quatre sur le Strip (reconnaissables à leurs devantures rouges) ; si vous arrivez en premier, en semaine et que le spectacle n’est pas complet, vous avez une chance de décrocher votre sésame pour moitié prix. Au pire, vous repartirez avec un ticket pour un autre spectacle du Cirque du soleil (il en existe cinq, les meilleurs étant "Kâ", "Ô" et "Love").

Question spectacle grandiose - et gratuit -, ne ratez pas le show des fontaines à l’extérieur du casino. Majestueux et impressionnant. Dans la même lignée, le hall principal de casino offre un jardin botanique aussi extravagant qu'original ; tous les deux mois, des milliers de plantes, statues, fontaines et décorations sont agencées selon des thématiques variables pour proposer un tableau kitch et immense.

Pour vous détendre, et si vous en avez les moyens, le Bellagio propose un spa aussi sublime que luxueux ; pour lutter contre l’effet bad beat, vous aurez le choix entre le soin visage au caviar (il faut bien ça), le bain au lait de coco, le barbier à l’ancienne ou le massage aux pierres chaudes (150$ en moyenne le soin ou le massage). Et si vous avez décidé de prendre soin de votre forme physique avant d’aller tenter votre chance au WPT, le spa comprend aussi une grande salle de fitness (25$ par jour). C’est cher ? Oui. Mais du coup, ça motive pour gagner.

bellagio_fontaines
Le show des fontaines devant le Bellagio


Et parce que vous êtes aussi à Vegas pour faire la fête, le Bellagio compte bien sûr de nombreux bars, dont le "Caramel", fort agité la nuit et une boite sympa mais peu originale : "The Bank". Pour ce qui est de la musique, il faudra vous y faire, c’est r’n’b, raggamuffin hardcore ou gansta style dans 80% des lieux de nuit. Ca plait, ou pas.


Que faire à Vegas ?

S’il vous reste encore du temps - et presque plus rien en poche -, voici quelques détours obligatoires :

- Voir l’intérieur du Luxor et sa pharaonique déco égyptienne en toc.
- Boire une Margarita en descendant le Strip de nuit, ébloui par la surenchère de néons et de paillettes de l’avenue.
- S’arrêter pour le spectacle gratuit du Treasure Island : combats de pirates, navires qui coulent et feux d’artifices.
- Se promener dans l’avenue marchande du Venitian dont le ciel change de couleur en fonction de l’heure.
- Visiter l’impressionnante galerie marchande du Caesar Palace.
- Admirer la majesté des lions du MGM à l’heure du repas. Et se dire que vous serez aussi méchant la prochaine fois que vous vous assiérez à une table.
- Visitez Downtown Vegas et replongez dans les années 60 à l’époque de gloire du Binion’s et des restaurants aux juke box à 33 tours et déco fifties. Profitez-en à la nuit tombée pour vous rendre sur Freemont Street, la rue couverte d’un écran de plusieurs dizaines de mètres de long qui vous plonge à 100 000 lieues sous les mers ou dans un décor psychédélique lumineux et bariolé.
- Offrez-vous une bière au Voodoo Lounge du Rio ; un salon immense en extérieur au dernier étage du Rio pour des boissons aux prix corrects et une vue à donner le vertige.

Et s’il vous reste autant de temps que d’argent, petit veinard que vous êtes :

lake_mead
Pour vous rendre aux lac Mead, prenez une voiture amphibie


- Louez un bateau pour explorer le majestueux Lac Mead, à une demi-heure du Strip. Pêche, ski nautique, pique-nique sur les rives ; bienvenue au milieu d’un des plus grand lac artificiel au monde. Poussez jusqu’au barrage Hoover. Impressionnant et dépaysant.
- Allez prendre un verre au Tryst du Wynn ou au Mix, au sommet de la tour The Hotel du Mandalay, les deux hôtels les plus chics de la ville. Histoire de frimer dans des cadres incroyables.
- Montez au sommet du Stratosphere pour y boire un verre au sommet de la ville ou pour vous faire peur dans les incroyables - et terrifiants - manèges tout au dessus ; hurlements de terreur garantis.
- Faites un tour entre les buildings de Big Apple à la vitesse de l’éclair dans le plus long grand huit de Vegas, au New York-New York.
- Testez deux des plus belles boites de nuits de Vegas : le Pure, au Caesar Palace (ultra épuré, design et de blanc vêtu avec une immense terrasse sur le Strip) et le Taô, au Venitian (immense boite et resto sur  quatre étages dont le dernier à l’extérieur au bord de la piscine ; un endroit branché et sublime à ne pas rater).
- Encanaillez-vous au "Spearmint Rhino", repère favori de nombreux joueurs de poker. Un endroit classe et décadent où des jeunes filles en tenues légères sauront vous faire oublier tous les bad beats du monde. 
- Prenez une voiture et rendez vous au Red Canyon, une merveille de la nature perdue en plein désert. Végétation aride, roches rouges et silence d’or. Rien de tel pour se ressourcer et se souvenir d’où est sorti cette incroyable ville : de nulle part.
- Et, histoire de finir votre séjour en beauté, mariez-vous avec Elvis et Marylin pour seuls témoins !

shadow_over_redrock
Calme et méditation au desert au Red Rock Canyon



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Comment partir à Las Vegas en VIP sans se ruiner ! 
Las Vegas : les bons plans  
On a testé pour vous : le Croatian Poker Series 
Jouer au poker à Paris 
On a testé pour vous : le tournoi mensuel du Mazagan au Maroc 
Saint Martin 
Riga 
Londres 
Montréal 
Paris 
Las Vegas - Les bons plans 
Malte 
Le poker en croisière 
Namur 
Marrakech 


Everest Poker


promo-image-284x250-teammypok-2013

extras