Tuesday 29 May
Home > Articles > Destination poker > Malte

Malte


Destination poker
Par Cyril Fievet   
Jeudi, 16 Avril 2009 17:34
 Partagez


Avec 316 km2, Malte est l'un des 20 plus petits pays indépendants au monde. Pourtant, cette île rocailleuse, située juste sous la Sicile, est l'une des principales plaques tournantes de l'industrie du jeu en ligne, abritant plusieurs centaines d'entreprises du secteur, parmi lesquelles Barrière Interactive, Betfair, Betsson, Chilipoker, Expekt ou Unibet.

De longue date, Malte et le jeu d'argent font bon ménage et l'on y compte pas moins de quatre casinos, ainsi que quelques dizaines de salles de machines à sous et autres "bingo halls". Le poker a pourtant tardé à s'y développer et n'a fait son apparition sur l'île que mi-2007. Il fait désormais partie du paysage et le nombre de joueurs ainsi que les événements d'ampleur ne font que croître.

malta_gen

L'endroit dispose de plusieurs atouts pour devenir une belle destination poker : une île ensoleillée mais pas trop lointaine (2h15 de vol de Paris), des infrastructures adaptées (multitude d'hôtels, vastes casinos), et un public très international (expatriés et touristes). Pour autant, malgré le beau succès de quelques événements récents, Malte doit encore faire ses preuves en matière de poker et notamment améliorer un peu l'existant.

 

Cash game : gare aux swings !

Pour ce qui concerne le cash game, les options ne sont pas encore très nombreuses. Hormis durant les événements spéciaux (lire ci-dessous), un seul casino propose du cash game de façon régulière : le Casino Dragonara. Presque tous les soirs, on y trouve au moins une table de Hold'em à 1/2 € et l'activité redouble en été, avec parfois quatre tables ouvertes. Une table à 2/5 € ou 5/5 €, jouée en Pot Limit, est également disponible, en général le vendredi.

L'action ne manque en général pas sur ces tables, dont le principal intérêt est de réunir des joueurs d'horizons très divers : italiens venus en touristes, scandinaves travaillant dans le secteur du jeu en ligne, notables maltais, retraités anglais, marins américains en escale, étudiants chinois... Le moins que l'on puisse dire est que le cash game disponible à Malte est résolument international !

malta_dragonora

Le Casino Dragonara, un palais du 19e siècle, accueille l'essentiel des parties de cash game à Malte

Du coup, on constate de fortes différences de style, rendant les tables parfois surprenantes - et nécessitant de réelles capacités d'adaptation. Les maltais sont traditionnellement "loose et passifs", tandis que les scandinaves, fidèles à leur réputation, privilégient un style "loose ultra-agressif". Ajoutez quelques italiens - loose et bluffeurs - et vous comprendrez que jouer à Malte requiert un peu de sang froid. D'autant que, malgré les faibles limites proposées, les mises ont tendance à s'envoler : à 1/2 €, la relance minimale pré-flop est souvent comprise entre 12 et 15 €, mais ne dissuade en général pas cinq ou six joueurs à entrer dans le pot. Ce dernier se monte donc souvent à près de 100 euros pré-flop et, non moins souvent, à près de 1 000 euros à la river...

A ces tables très loose, la variance est bien entendu élevée mais il n'en demeure pas mois que, pour des joueurs rompus à ce genre de situations, le cash game à Malte est en général rentable.

 

Tournois : faibles buy-ins mais bonne "value"

Tous les casinos maltais proposent désormais des tournois de poker réguliers et particulièrement abordables. Les rendez-vous les plus intéressants sont concentrés en début de semaine, au Dragonara et au Casino di Venezia.

Les lundis et mardis soirs, le Venezia propose ainsi un tournoi à 4 euros (incluant boissons et snacks gratuits) avec rebuys illimités, à 10 € pièce. Le public, âgé et principalement maltais, compose un field particulièrement attractif pour un joueur de tournoi correct. Malgré une structure très mauvaise (passable au début mais s'accélérant fortement après une heure de tournoi), le prize pool est souvent intéressant sur ce tournoi attirant 50 à 60 joueurs, pour la plupart débutants ou presque.

malta_venezia_1malta_venezia_2

Le Casino di Venezia, offrant une vue imprenable sur les marinas des Trois Cités

Même chose au Dragonara : 10 € avec rebuys illimités le lundi et 20 € avec un rebuy (+ add-on) le mardi. Ici, le field est plus cosmopolite et le niveau, bien que très inégal, plus relevé qu'au Venezia. En outre, la présence de scandinaves prêts à effectuer d'innombrables rebuys (le record actuel est de 22 rebuys sur le tournoi à 10 euros...) change un peu la donne, tout en augmentant le prize pool de façon significative. Une bonne "value", donc, le gagnant du lundi ou du mardi pouvant facilement empocher plus de 700 euros, sur des tournois de cinq tables qui peuvent ne lui avoir coûté que 30 euros.

Les jeudis se déroule le tournoi régulier le plus "cher" de Malte, un 110 € freezeout, au Dragonara. Ce tournoi - le seul doté d'une structure correcte - se limite en général à trois ou quatre tables et réunit quelques-uns des meilleurs joueurs de l'île.

Depuis peu, le Dragonara propose également des tournois de Omaha à 11 € avec rebuys illimités, deux fois par mois, les mercredis. Les autres tournois, notamment les samedis au Dragonara ou en début de semaine au Casino Portomaso, n'attirent que peu de monde et ne présentent pas beaucoup d'intérêt.

malta_separator

 

Evénements spéciaux : le meilleur du poker à Malte

Plusieurs fois par an se déroulent des événements poker plus ambitieux, se transformant parfois en véritables marathons de poker, pour le plus grand plaisir des habitués des poker rooms maltaises.

malta_portomasoEn mars dernier se tenaient par exemple les Malta Poker Series (MPS), à l'initiative de la société italienne Pryma Gaming, qui avait auparavant organisé un Malta Poker Tour similaire. Ces MPS se déroulaient au Casino Portomaso (ci-contre) et comportaint, sur une semaine, plusieurs tournois entre 220 et 550 € de buy-in, clôturés par un Main Event à 2 200 €. Durant toute la semaine, des Sit'n Go étaient également proposés, ainsi que de nombreuses tables de cash game, avec des limites très variées, de 1/2 € à 10/20 €, voire plus. Un vrai succès pour cette semaine un peu folle, qui deviendra assurément l'un des événements-phares tenus à Malte de façon régulière.

De même, fin avril 2009 se déroule pour la première fois le Malta Poker Open, un tournoi deep stack à 330 €, organisé au Casino Portomaso. L'événement fera suite au tout premier séminaire consacré au poker organisé sur l'île, par la société Malta Poker Events. Le tournoi, sponsorisé par Chilipoker, sera aussi le tout premier événement poker de Malte à être télévisé (sur Poker Channel et une chaîne locale).

Enfin, en septembre prochain se tiendra à Malte une étape des European Masters of Poker, un nouveau tour inauguré en février par le réseau Entraction. Le tournoi, dont le buy-in devrait être compris entre 1 000 et 2 000 €, se déroulera au Casino di Venezia.

On le voit, les initiaves ne manquent pas, et les différents casinos de l'île semblent plus que jamais porter leur intérêt sur le poker. Le Casino Dragonara, qui devrait prochainement agrandir sa poker room, pourrait ainsi proposer des satellites live pour de grands tournois européens. Le Casino di Venezia a quant à lui ouvert sa propre salle de poker sur Internet, proposant en particulier de jouer online avec de vraies cartes. Le Casino Portomaso semble décidé à ouvrir des services similaires, et cherche également à proposer des tables de cash game de façon plus régulière.

 

malta_valleta

 

En dehors du poker

malta_streetMalgré sa taille, l'île de Malte est particulièrement attractive, surtout pour quelques jours de villégiature. Pour les vestiges historiques, ne pas manquer la capitale, La Vallette (ci-dessus), pour ses remparts et musées. Plus au sud, les "Trois cités", villages typiques abritant de multiples marinas, sont également à voir. A l'ouest, Rabat et Mdina, villes médiévales bien restaurées, valent également le détour.

Si vous êtes davantage portés sur la vie nocturne que sur les patrimoines historiques, une seule destination : Paceville. Au coeur de San Julians, à deux pas des casinos Dragonara et Portomaso, ces quelques rues regroupent - de façon pratique - l'essentiel des bars et clubs de Malte. Il y en a pour tous les goûts et tous les styles... Le Club 22, au 22e étage de la tour Portomaso, accueille beaucoup d'expats et offre une vue imprenable sur le sud de Malte. Dans un genre différent, le Steam est également assez couru des habitués, plutôt pour ses hôtesses (très) légèrement vêtues... Le Hugo's, plus "lounge", est aussi populaire et propose quelques plats asian-fusion de bonne facture. Ouverts tard la nuit, la plupart des bars sont bon marché (quelques euros pour une boisson alcoolisée) mais souvent bondés, en particulier les week-ends, avec une clientèle étonnamment jeune.

Côté restaurants, on dispose de beaucoup de choix à San Julians et à Sliema. Le Barracuda, surplombant la baie de Balluta à San Julians, est une institution maltaise pour les plats de poisson. Le Paranga, à deux pas du casino Dragonara, offre également un cadre magnifique, au bord de l'eau, avec une belle sélection de poissons frais. Pour une expérience plus exotique, le Zen à Portomaso est incontestablement le meilleur japonais de l'île, tandis que le Zest, sur la baie de Spinola, vaut par son joli décor "néo-moderne" et sa cuisine asian-fusion variée et réussie. Beaucoup d'établissements proposent de la cuisine italienne de bonne facture. Mimi, à l'entrée de Sliema, ne déçoit jamais, avec une bonne sélection de vins locaux ou italiens et de magnifiques plats de pâtes. Pour les inconditionnels de cuisine française, Chez Pierre, à Gzira, à la sortie de Sliema en allant vers Valleta, propose une cuisine fraîche et inventive.

Enfin, pour les aficionados de la baignade, Malte dispose de nombreuses options, avec des eaux particulièrement limpides et chaudes, dont on peut profiter de fin avril à octobre. Paradise Bay, à la pointe nord de Malte, est l'une des rares plages de sable. Au sud de l'île, Blue Groto vaut également le détour, en évitant toutefois les week-ends d'été surpeuplés. A quelques encablures au nord de Malte, Comino, un îlet très rocailleux, abrite également quelques spendides criques.

malta_night

 

Pour en savoir plus

  • Office de tourisme maltais

  • Casino Dragonora

  • Casino Portomaso

  • Casino di Venezia

  • European Masters of Poker

  • Malta Poker Series

  • Malta Poker Events



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Comment partir à Las Vegas en VIP sans se ruiner ! 
Las Vegas : les bons plans  
On a testé pour vous : le Croatian Poker Series 
Jouer au poker à Paris 
On a testé pour vous : le tournoi mensuel du Mazagan au Maroc 
Saint Martin 
Riga 
Londres 
Montréal 
Paris 
Las Vegas - Les bons plans 
Le poker en croisière 
Namur 
Las Vegas - le Bellagio  
Marrakech 


Everest Poker


promo-image-284x250-teammypok-2013

extras