Sunday 22 April

Home > Articles > Dossier > La triche en ligne (Partie 1)
 

La triche en ligne (Partie 1)


Dossiers
Par Severin Rasset   
Vendredi, 12 Juin 2009 18:55
 Partagez


S'il peut-être intimidant de s'assoir dans un cercle de jeu pour jouer au poker, on a au moins l'impression de voir tout ce qui s'y passe. A contrario, dans le poker en ligne, les adversaires sont cachés derrière leur connexion, protégés par l'anonymat d'Internet. Il est alors facile d'imaginer que certains joueurs trichent contre vous. Quelles sont les différentes méthodes utilisées par les tricheurs ?

Il existe différentes formes de triche, des plus élémentaires aux plus complexes, qui peuvent être orientées contre les autres joueurs ou contre le site lui-même.

 

Les dépôts frauduleux

La première forme de triche et sans doute la plus courante est un faux dépôt par carte bancaire. Le joueur A réalise un dépôt avec une carte bancaire volée ou fausse. Il perd ensuite - volontairement - cet argent contre un complice, le joueur B, qui pourra, lui, retirer les fonds en toute légalité. Le dépôt frauduleux est ainsi blanchi et permet d'éviter les principales vérifications exigées par les sites de poker en ligne, comme l'envoi d'une copie de la carte bancaire ou d'une pièce d'identité pour effectuer un retrait.

 

Les abus de promotion et bonus

A mi-chemin entre le dommage fait aux joueurs et celui visant les sites, cette forme de triche est également courante. Elle consiste à jouer à plusieurs sur le même compte afin de multiplier ses chances de victoire. C'est ainsi le cas quand un réseau de poker, partagé par plusieurs sites, propose une course aux points de fidélité. Ces "rake races" sont organisées sur une durée limitée, avec plusieurs centaines de milliers de dollars à la clef, et il n'est pas rare de voir s'organiser des "relais", avec trois joueurs se connectant tour à tour pour jouer  24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Un avantage de taille contre les joueurs respectant les règles.

L'autre triche la plus courante concerne les offres de bonus sans dépôt (avec des conditions contraignantes pour un possible retrait). Par exemple une offre de 50 $ sans dépôt. De manière analogue aux dépôts frauduleux, le joueur va perdre volontairement contre un complice, après avoir empoché le montant de bienvenue offert par le site.

 

Le prêt de compte, l'échange

La plupart des joueurs pratiquant ces techniques ne pensent pas à mal, prêtant leur compte à un ami pour de multiples raisons, que ce soit en cash game ou en tournoi. Mais derrière un pseudo, des adversaires réguliers peuvent s'attendre à un joueur qu'ils connaissent et réagir en fonction des notes qu'ils ont prises auparavant ou de ce que leur indique leur "Poker tracker". En jeu live, c'est un peu comme si vous pensiez jouer contre Dan Harrington (réputé pour son style tight) alors que vous affrontez en réalité Patrick Antonius (connu pour son style large et ultra-agressif).

 

Le multi-accounting

Le fait que plusieurs personnes participent au même tournoi depuis un même endroit physique (c'est-à-dire avec la même adresse IP) est toléré par la plupart des sites de poker en ligne. Cela permet notamment à deux membres d'une même famille de participer ensemble à une épreuve.

Mais ce principe a vite été détourné par certains joueurs qui en ont profité, à l'aide de plusieurs ordinateurs, pour s'enregistrer sur le même tournoi, multipliant ainsi leurs chances de victoire. Certains cas, rendus publics, ont été largement médiatisés, comme JJProdigy, pris en flagrant délit à plusieurs reprises et Justin Bonomo, joueur professionnel, qui a depuis fait son mea culpa.

 

Les collusions basiques

Il s'agit typiquement de deux joueurs qui viennent de découvrir le poker. Ils peuvent ne pas être conscients de tricher et le font pour l'amusement et pour l'impression de l'argent facile. Ici, la collusion entre les joueurs consiste pour les joueurs à s'informer de leurs cartes respectives, via une messagerie instantanée comme MSN ou Skype, en jouant pour se faire gagner mutuellement. La triche est souvent grossière et malhabile, sur des tables à enjeux réduits.

 

Les collusions élaborées

Un cas plus grave puisque les joueurs ont pleinement conscience de leurs actes et de leur portée. Ils connaissent parfaitement les rouages du poker mais pour se donner un avantage plus important, ils jouent en équipe avec des méthodes éprouvées et répétées.

Par exemple, sur une table de cash game, deux joueurs-tricheurs sont assis aux places 1 et 4, leurs victimes étant aux sièges 2 et 3.

La victime 2 fait une mise, payée par le voleur 4 et sur-relancée par le voleur 1. La victime 2 se voit alors prise en sandwich entre les deux joueurs et, sans une main très forte, devra abandonner le coup, au profit des deux voleurs qui n'auront alors plus qu'à se partager le pot.

 

Les bots

Sans doute l'une des armes les plus redoutées - et les plus fantasmées - par les joueurs de poker. Un bot est un logiciel capable de jouer sans intervention humaine, de façon indépendante, basée uniquement sur les informations dont il dispose. Un bot a le redoutable avantage de ne jamais se fatiguer, de ne jamais prendre de décisions reposant sur les émotions, se limitant à des décisions purement mathématiques.

Même si l'emploi de ces logiciels, combattu par les salles de poker, est difficile, et si leur efficacité au poker reste à démontrer, ils constituent néanmoins une menace potentielle pour le poker en ligne. Jeu d'informations incomplètes, le poker a pour l'instant été épargné par la généralisation des logiciels "inteligents" qui empêchent par exemple la tenue de compétitions d'échecs sur Internet. Cependant, les recherches en Intelligence Artificielle et la capacité pour un ordinateur d'apprendre à s'adapter à différentes situations pourraient mener un jour à la création d'un logiciel capable de battre les meilleurs joueurs en Hold'em No Limit. Déjà, en Hold'em Limit, jeu très mathématique, une première version d'un logiciel, Solaris, avait fait quasiment jeu égal avec une équipe de joueurs professionnels, avant de battre facilement, dans sa version améliorée, Solaris II, une deuxième équipe humaine.

 

L'exploitation d'une faille du logiciel

Cela n'est arrivé qu'une seule fois dans l'histoire du poker en ligne - mais ce fut retentissant. Sur Absolute Poker et Ultimate Bet, les programmeurs avaient laissé active la possibilité, pour des utilisateurs "privilégiés", de voir les cartes privatives de tous les joueurs (vestige des premiers tests informatiques au lancement des sites). Cette faille a été exploitée par un groupe à l'intérieur même de l'entreprise, pour une fraude estimée à 20 millions de $.

 

Les transferts de joueur à joueur

A la frontière entre le vol pur et simple et le phishing, certains indélicats tirent profit de la crédulité de internautes. En effet, la plupart des gros sites de poker offrent la possibilité d'envoyer de l'argent à destination du compte poker d'un ami en quelques clics. Il s'est mis en place des systèmes d'échange où un joueur propose d'envoyer 100 $ sur un site en échange de 100 $ sur un autre.

Il en découle des tentatives d'escroqueries, prenant la forme de messages ou de demandes généralement exprimés en ces termes : "Envoyez-moi 100 $ sur le site A, je vous enverrai 130 $ par Paypal ou sur le site A, vous toucherez donc 30 $ pour le dérangement ; j'ai besoin de l'argent tout de suite pour participer au tournoi de ce soir"...

Si vous payez, vous devrez alors compter sur la bonne grâce du site pour récupérer votre argent !

 

Le vol de compte

C'est malheureusement également une réalité du poker en ligne. Il peut arriver qu'un joueur se fasse voler son compte. Et la plupart du temps par quelqu'un de son entourage, jaloux de ses résultats, voulant se venger après une dispute, etc. Il peut également s'agir d'un pirate qui tente de récupérer votre bankroll ou chercher à la dilapider en jouant contre n'importe qui pour des montants trop élévés.

Les identifiants de votre compte poker doivent être protégés et traités de la même façon que votre code de carte bancaire (utilisation d'un mot de passe non utilisé ailleurs, ne jamais écrire ou divilguer son mot de passe, etc.) - après tout, votre compte poker est aussi un compte de dépôts et de retraits financiers...

 

Dans la seconde partie de ce dossier sur la triche en ligne, nous détaillerons les moyens mis en place par les sites de poker pour se protéger - et protéger les joueurs - contre les différents triches.



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Pourquoi joue-t-on au poker ? 
Vendredi noir : état des lieux, analyses et spéculations 
Jerry Yang, Russ Hamilton, Mansour Matloubi, Dave Colclough.. que sont-ils devenus ? 
Qu'est ce que ça change vraiment d'être sponsorisé ? 
La place des joueurs français dans la hiérarchie mondiale 
La rentabilité d'un joueur de poker en ligne  
L'économie et le poker 
Poker : le piège des drogues 
Poker et alimentation (I) : à la recherche du bon équilibre 
Les réseaux de poker
 
Poker en ligne : tout savoir sur le rake 
Et Las Vegas devint Las Vegas... (seconde partie) 
Et Las Vegas surgit du désert...(première partie) 
La triche en ligne (Partie 2) 
Le poker au cinéma 


Les portraits
La stratégie


Le blog de Fabrice Soulier
Tutoriaux vidéos
Interviews vidéos exclusives
Critiques de livres de poker
Inscrivez-vous à la newsletter


 
Chilipoker DSO saison 2