Tuesday 29 May
Home > Coverage > EPT Deauville 2010
EPT Deauville 2010
Début des hostilités mercredi 20 à 12 heures
EPT Deauville 2010
Par David Poulenard   
Lundi, 18 Janvier 2010 14:28

Toute l'équipe MIP sera présente à Deauville pour couvrir cette nouvelle édition de l'EPT PokerStars en Normandie. 2009 avait permis à de nombreux Français de s'illustrer, Arnaud Esquevin et Tristan Clemençon notamment, même si la victoire était revenue à Moritz Kranich.

Une affluence conséquente est attendue à Deauville avec de nombreuses stars internationales et l'élite tricolore. Le début des hostilités est annoncé pour mercredi 20 janvier à midi, MadeInPoker sera ponctuel !


 
Bientôt le coup d'envoi
EPT Deauville 2010
Par Claire Renaut   
Mercredi, 20 Janvier 2010 12:58


Comme chaque année à la même époque, le coeur de Deauville bat au rythme des jetons et des bad beats : pas un couloir d'hôtel ou un resto dans lequel on ne retrouve une figure connue du milieu du poker. Ce n'est pas compliqué, le monde entier du poker français (et d'ailleurs) est là : journalistes, businessmen, sites online et, bien entendu, joueurs.

Ce sont donc près de 350 joueurs qui, selon l'organisation, devraient prendre place pour ce day 1a. Et parmi les français - venus en force -, on retrouve Eric Haik, Jerôme Zerbib, Patrick Champagnol, Antoine Arnault, Michel Abecassis, Alain Roy, Jean Montury, Remy Biechel, Jérôme le Banner (le free-fighter), Arnaud Mattern, Guillaume Darcourt, Guillaume de la Gorce, Rui Cao ou encore Antoine Saout.

Côté internationnal, on retrouvera aujourd'hui Dario Minieri, Peter Eastgate, Katja Thater ou Joe Beevers.

salle_vide
Le calme avant la tempête...

Le tournoi va semble-t-il débuter avec une petite demi-heure de retard. A tout de suite !

Nota : Cave de départ : 30 000 jetons, blinds 50/100, rounds d'une heure.



 
Deux casinos pour le prix d'un
EPT Deauville 2010
Par Claire Renaut   
Mercredi, 20 Janvier 2010 13:50


Le coup d'envoi de cet European Poker Tour Deauville 2010 vient d'être donné mais, au vu de la profondeur des tapis, il est probable que peu de grosses variations de tapis seront à noter dans les deux premières heures.

C'est donc le moment idéal pour faire une parenthèse sur cet événement. En effet, au vu du nombre de joueurs présents ou attendus, l'EPT s'est étendu au casino voisin, celui de Trouville, situé à 5 minutes de route en navette.

C'est dans ce casino, aussi élégant que celui de Deauville, que se joueront les satellites prévus pour le Main Event et le High Roller (commençant le 23).

trouville
Un chateau en bord de mer ? Non, le casino de Trouville...

sat
Une très belle salle a été aménagée pour accueillir les joueurs

fish
Et, sur la route, passage obligatoire pour les amateurs de fruits de mer (la dégustation sur place est possible : testée et approuvée pour vous par MIP : c'est quatre fois moins cher qu'en restaurant et c'est au moins aussi bon !)

Sur ce, les joueurs inscrits sont pour l'instant au nombre de 349. Et beaucoup d'entre eux ne sont pas encore arrivés : j'en veux pour témoin le nombre de sièges vides.



 
Sitôt arrivé, déjà éliminé !
EPT Deauville 2010
Par Claire Renaut   
Mercredi, 20 Janvier 2010 14:07


20 minutes. C'est le temps que sera resté en course le premier éliminé de cette journée. Les deux adversaires partent à tapis sur un board 9 K K A, l'un ayant une paire de 9 pour un full et l'autre, un paire d'as, pour un full supérieur.

elimine
En même temps, l'infortuné aura eu son heure de gloire, les caméras s'étant précipitées pour recueillir son témoignage

Commentaire blasé de la situation :
"Je suis déçu d'avoir joué si peu de temps mais je ne pouvais pas faire autrement. Je préfère sauter avec une bonne main que sur un tirage qui ne rentre pas. Tant pis..."



 
Opposition de styles...
EPT Deauville 2010
Par David Poulenard   
Mercredi, 20 Janvier 2010 14:35



Alors que le premier niveau se termine et qu'il ne s'est pas déroulé grand chose vu la profondeur des tapis, une table attire de nombreux observateurs. Celle regroupant Roger Hairabedian, symbole de la vieille génération des "vrais" joueurs de poker, parvenus là grâce à leur persévérance, leur expérience et bien sur leur talent, sans le soutien d'un sponsor quelconque et à l'opposé Julien Van Lang et Marion Nedellec, soutenus par PokerStars après leur passage dans l'émission de téléréalité NRJ 12 Poker machin

Ce sont les représentants de la jeune génération, notamment Julien qui se montre pour l'instant les plus actifs, Terminator attendant patiemment de pouvoir rappeler qu'il est le joueur de l'année 2009...

 

marion_julien
Le duo Van Lang - Nedellec résistera-t-il à Terminator ?

 

Autre confrontation intéressante, même si les styles se rapprochent cette fois terriblement, celle entre Alain Roy et Antonin Teisseire, sagement installés cote à cote.

 

partoucheteam
Un duo de poids !

 

Commentaire d'Alain : "La table penche d'un coté"...



 
Autre salle, autre ambiance
EPT Deauville 2010
Par Claire Renaut   
Mercredi, 20 Janvier 2010 14:38


Le nombre de joueurs étant ce qu'il est, l'organisation a ouvert une seconde salle dans le fond du Casino. Et force est de constater que l'ambiance y est plutôt... intimiste. En clair, il est presque difficile de voir ses cartes tant la lumière est basse !

sallebis
Vous remarquerez que pour une fois, aucun des participants n'a jugé bon de mettre ses lunettes de soleil

Sur la dizaine de tables installée, on retrouve Paul Testud, Willy Korchia et une jolie table de la mort, composée de Bruno Launais et de deux voisins célèbres :

mattern_biechel
Celui qui rit et celui qui rit pas du tout : deux styles, deux écoles et un seul but : raser ceux en face

Nul doute que les joueurs à leur table doivent être ravis...

Blinds : 75/150. 348 joueurs.



 
Premier break, premiers swings
EPT Deauville 2010
Par Claire Renaut   
Mercredi, 20 Janvier 2010 15:55


. Généralement, lorsque l'on demande aux joueurs comment se sont passés leurs deux premiers niveaux d'un tournoi avec large profondeur de tapis, on obtient des réponses tranquilles dans ce style :

"Ca va. A ma table, il y a trois bons, deux serrures et un mauvais, donc tout est possible. Pour l'instant, j'ai pas vu beaucoup de jeu ou eu beaucoup de gros coups. J'ai fait un brelan mais ça ne m'a pas rapporté beaucoup. J'ai 27k."  (Rémy Biechel)

"Je viens juste d'arriver, j'avais une réunion ce matin à Paris donc je n'ai eu le temps que de jouer une main avant le break..." (Antoine Arnault)

. Mais, au milieu de tous les joueurs ayant plus ou moins 30k, il y en a qui ont déjà commencé à vivre des grosses variations de tapis :

"Je n'ai plus que 13k après avoir perdu tous les coups que j'ai joué. Voici le dernier. A ce moment, il me reste environ 16k. J'ai  et je relance pre-flop, c'est payé trois fois. Flop magique : . Je checke, un joueur mise, payé deux fois et quand ça revient à moi, je me contente de payer. Turn : . Je checke, le même joueur mise et je me contente à nouveau de payer. River : . On checke tous les deux et il me retourne brelan de 5 floppé. Heureusement que je n'ai pas relancé au flop, sinon ça partait à tapis. Comme j'avais moitié moins que mon adversaire, il m'aurait probablement payé pour trouver un full." (Jean Montury)

"Je reviens de loin ! Je suis descendu à 4 000 jetons ! Ecoute le coup. Je relance au bouton avec . Flop : . Check, j'envoie 3 200 dans un pot de 1 800, histoire de le chasser mais il paie. Turn : . J'envoie 6 500 avec ma double paire, payé. River : . J'envoie 6k et il me paie avec pour une quinte... Je suis alors changé de table et là, je remonte à 25k en 30 minutes ! J'ai doublé deux fois de suite en enchainant deux brelans de dames floppés dont un contre Adam Lounis, qui avait floppé lui aussi un brelan, mais de 10 [ndlr : Adam chute donc à 18k]. Du coup, je suis revenu à 25k. J'ai l'impression d'être un survivant et d'avoir une montagne de jetons !" (Willy Korchia)

Blinds : 100/200. Il reste 331 joueurs.



 
Bad beat pour Adam
EPT Deauville 2010
Par Claire Renaut   
Mercredi, 20 Janvier 2010 16:27


Pour pas de chance, ce n'est pas de chance... Adam a trouvé sa bête noire en la personne de Willy Korchia. En effet, après avoir perdu 12k dans un coup avec brelan contre brelan floppé (voir post précédent), vient le coup fatal.

Willy limpe à 200 avec les valets. Adam relance à 850, un joueur surrelance à 1850, Willy paie, Adam surrelance à 8 000, l'autre passe et Korchia part à tapis ("Je pensais qu'il protégeait une petite paire") ! Adam pousse ses derniers 10 000 avec un prévisible . Le valet de coeur tombe tout de suite au flop, suivi par deux autres coeurs offrant une chance à Adam de ne pas sauter. Mais les turn et la river seront des cartes noires - c'est le cas de le dire - et c'est la fin de la course pour Lounis. Aïe aïe aïe...

adam_victime
Ben oui, ça fait mal... Sorry Adam, next time...

Blinds : 100/200. 328 joueurs.



 
Table difficile
EPT Deauville 2010
Par David Poulenard   
Mercredi, 20 Janvier 2010 16:59


Le field est principalement francophone et conséquence logique les retrouvailles entre collègues sont nombreuses. Ca n'empêche pas certaines tables d'être particulièrement difficiles, notamment pour les inconnus qui s'y trouvent, mais aussi pour les pros. Une table comprend ainsi trois joueurs redoutables avec Antoine Saout, Philippe Narboni et Jean-Philippe Rohr, le genre d'endroit où aucun amateur ne devrait avoir envie de s'installer. 

Et pourtant, c'est un des trois pros qui se trouve en grande difficulté. Jean-Philippe Rohr, dont la solidité en début de tournoi est généralement avérée, a perdu une partie importante de son tapis, ne préservant que 4 000 malheureux jetons sur les 30 000 de départ. Les chips de l'ancien footballeur sont ainsi allés gonfler les tapis de joueurs moins connus.

 

antoine_saout

 

Quant à Antoine Saout, il possède toujours son tapis de départ, les EPT nouvelle formule permettant une stratégie plus attentiste.


Les blinds sont à 150/300 et 328 joueurs subsistent.



 
D'excellentes initiatives...
EPT Deauville 2010
Par David Poulenard   
Mercredi, 20 Janvier 2010 17:11


Ce sont deux équipes qui vont tenter de s'illustrer.

Celle de Poker Pour la Paix qui comprend entre autres Willy Korchia et Yann Migeon, sponsorisée par Barrière pour l'occasion. Une initiative généreuse puisque cette team composée d'excellents joueurs s'engage à reverser 3% de ses gains à des associations caritatives.

 

pokerpourlapaix_korchia
Willy Korchia travaille dur en espérant verser de l'argent à une association caritative, au grand désespoir d'Adam Lounis...

pokerpourlapaix_migeon
Yann Migeon, agent immobilier implanté à Deauville et joueur émérite, joue aussi au poker pour la paix.


Et aussi PokerLeaders, une équipe fraîchement constituée sous l'impulsion d'Eric Haik et Patrick Sacrispeyre. Composée de onze joueurs, notamment les deux premiers cités, ainsi que Yohan Azoulay, Christophe Sorel, Stéphane Albertini ou Hicham Berdai, PokerLeaders fonctionne selon le principe d'une écurie de course, les joueurs reversant une partie de leurs gains à la communauté et bénéficiant du soutien de partenaires financiers. Un moyen de limiter la variance et de provoquer une saine émulation.



 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 de 11