Saturday 27 October
Home > News > Etudes > L'ARJEL vérifie les logiciels de distribution des opérateurs

L'ARJEL vérifie les logiciels de distribution des opérateurs


Etudes
Vendredi, 19 Octobre 2012 10:58
 Partagez


Les systèmes de générateur de nombres aléatoires (GNA) des sites de poker en ligne français ont été testés et approuvés par les équipes de l’Autorité de régulation des jeux en ligne, qui ont révélé que "les tests d’attaques effectués par les agents de l’ARJEL (qui ont accès à l’ensemble des cartes précédemment distribuées) donnent ainsi une probabilité de prédiction équivalente à un choix aléatoire", a déclaré l’ARJEL.

Les résultats des contrôles effectués par l’ARJEL sur "la variante de Texas Hold’em et sur des échantillons pouvant atteindre 15 millions de mains n’ont démontré aucune anomalie ou biais. L’utilisation de logiciels homologués puis périodiquement vérifiés par l’ARJEL apporte donc aux joueurs des sites agréés une importante garantie supplémentaire de bonne conception et de bon fonctionnement" a précisé l’Autorité.

Les tests sont fait via une analyse directe des données de jeu stockées dans les coffres forts numériques des opérateurs, par la simulation d’ "attaques" de prédiction et par des vérifications mathématiques de la distribution théorique. L’ARJEL a procédé à l’exécution de tests reconnus par la suite de tests du du National Institute of Standards and Technology (NIST) américain et de la suite "Diehard3″, créée en 1995 par le mathématicien américain George Marsaglia.

Le bon fonctionnement des GNA est un élément indispensable pour que l’offre de poker en ligne ait la confiance des joueurs. "La qualité de ces générateurs de nombres aléatoires, ainsi contrôlée, constitue un élément essentiel pour le déroulement des parties de poker, c’est pourquoi il est indispensable de ne jouer que sur des sites agréés et donc soumis aux contrôles de l’ARJEL" a ajouté le régulateur.

Sources : IGamingFrance

Il convient de noter que l'étude ne satisfait pas toute la communauté poker et qu'indépendamment des inévitables théories présentant le poker en ligne comme "rigged" des restrictions ont déjà été formulées sur le modèle utilisé et la puissance de calcul nécessaire à une étude de cette ampleur.

A lire en complément d'informations un texte de Jean Leblond, un universitaire canadien.

Commentaires (0)


Vous devez être enregistré pour écrire un commentaire.

busy
 
Les professionnels considérent l'ouverture du marché français comme un échec 
Une étude sur le ROI des joueurs lors des WSOP 
Le rapport de l'American Gaming Association : toutes les infos sur le jeu aux USA 
Donnez votre avis sur les structures de paiement des tournois !  
Le profil du joueur de poker en ligne vu par l'ARJEL 
Addiction au jeu : un sociologue répond aux idées reçues 
Une étude révèle que 600 000 personnes en France sont touchées par l'addiction 
Partouche Poker Tour : les raisons de la baisse de l'affluence 
Le classement des nations les plus dépensières au jeu 
De nombreux opérateurs ne sont pas en conformité avec la régulation 
Des économistes démontrent que la chance intervient plus dans la finance que dans le poker !  
L'addiction au jeu plus répandue que l'alcoolisme ? 
Las Vegas, une destination risquée 
Les Français ont joué 26,3 milliards en 2010 
Les Français de plus en plus joueurs selon Médiamétrie 

175x300


PLAYER OF THE YEAR FRANCE


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
752.535

2
Bruno
Lopes
530.445

3
David
Benyamine
528.491

4
Aubin
Cazals
489.855

5
Alain
Roy
467.549

6
Roger
Hairabedian
457.068

7
Paul
Guichard
418.656

8
Tristan
Clemencon
411.163

9
Eric
Sfez
405.595

10
Phillippe
Ktorza
376.967



Top 100 France


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
2759.03

2
Roger
Hairabedian
2155.08

3
Tristan
Clemencon
1713.59

4
Fabrice
Soulier
1646.57

5
Phillippe
Ktorza
1626.17

6
David
Benyamine
1617.73

7
Alain
Roy
1614.92

8
Bruno
Lopes
1609.56

9
Guillaume
Darcourt
1514.07

10
Ludovic
Lacay
1487.5