mardi 03 janvier

Home > News > Industrie > Des investisseurs français en pole position pour racheter Full Tilt
 

Des investisseurs français en pole position pour racheter Full Tilt


Industrie
Mardi, 27 Septembre 2011 12:37


La rumeur de l'intérêt de Laurent Tapie, le fils du célèbre homme d'affaires, se confirme. Il est à la tête d'un consortium d'investisseurs français qui a manifesté une volonté réelle de reprendre le site en difficulté.

Des négociations avancées ont eu lieu récemment à la fois avec l'opérateur par le biais de son avocat -qui est toujours Jeff Ifrah-, avec l'AGCC -les Français étaient à l'Audience de Londres- et aussi avec le département de la justice américain, car la possibilité que Full Tilt récupère sa licence est la condition sine qua non du rachat.

Une lettre d'engagement a été présentée par le groupe candidat qui assure de son intérêt, garantit qu'il possède les moyens financiers nécessaires pour régulariser la situation du site, notamment le remboursement des joueurs, et reste valable jusqu'au 30 septembre.

Les chevaliers blancs français représentent visiblement la dernière opportunité de sauver la compagnie en déroute, de rembourser les joueurs et d'éviter une disparition qui jetterait l'opprobe sur toute l'industrie du poker. Autant de raisons qui poussent toutes les parties en présence à étudier cette possibilité avec attention et qui expliquent pourquoi l'Audience de Londres a été aussi longue et n'a pas débouché sur une décision définitive.

Certaines inconnues demeurent, notamment la réaction du DOJ et les négociations entre les autorités américaines et les repreneurs qui veulent parvenir à un accord avec la justice américaine (montant des amendes, fin des poursuites contre la nouvelle entité, etc.) avant de s'engager définitivement vont s'avérer décisives. La volonté de sauver l'entreprise et rembourser les joueurs lésés sera-t-elle suffisante pour que le DOJ accepte de transiger ? L'avenir de Full Tilt en dépend en grande partie...



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
La reprise de Full Tilt par le Groupe Tapie avance 
Bodog, Everleaf, les salles de poker tentent d'innover 
L'accord entre le DOJ et le Groupe Bernard Tapie signé 
Unibet bientôt de retour sur le marché français 
Marketing : l'ARJEL limite les bonus à 500€ 
Europoker.fr : un nouvel opérateur de poker sur le marché 
Etats Unis : la régulation se précise et les industriels se positionnent  
Le Groupe Tapie contacte d'ex-gros joueurs de Full Tilt pour une étude de marché  
Full Tilt : les fonds saisis par la justice américaine ne seraient que de 115 millions 
Patrik Antonius victime du black friday 
La reprise de Full Tilt par Tapie : bluff ou non ? 
Où est l'argent de Full Tilt : tentative d'explication 
Scandale Full Tilt : Doyle Brunson et Barry Greenstein livrent leur opinion 
Laurent Tapie est effectivement candidat à la reprise de Full Tilt 
Chiligaming lance Chiliplay et veut conquérir les USA 

Retrouvez en exclusivité sur MIP les patates du poker avec Martin Vidberg :

planche numéro 1
planche numéro 2
un jeu de stratégie
le monopole des jeux
l'entrée d'un casino
poker en ligne & casinos
la future régulation
l'économie par le poker
la lutte contre l'addiction


Les portraits
La stratégie


Le blog de Fabrice Soulier
Tutoriaux vidéos
Interviews vidéos exclusives
Critiques de livres de poker
Inscrivez-vous à la newsletter


 


PokerXtrem

Chilipoker DSO saison 2