jeudi 26 janvier

Home > News > Industrie > Full Tilt une pyramide de ponzi : la descente aux enfers se poursuit !
 

Full Tilt une pyramide de ponzi : la descente aux enfers se poursuit !


Industrie
Mercredi, 21 Septembre 2011 09:36


C'est une révélation accablante qui vient d'être faite par le procureur de Manhattan, Preet Baharara, qui accuse Full Tilt d'avoir opéré sur le principe de la pyramide de Ponzi. D'après le Département de la Justice, les fonds déposés par les joueurs étaient utilisés pour distribuer les rémunérations des dirigeants et des substantiels bénéfices aux actionnaires alors qu'ils auraient du être détenus sur des comptes individuels sécurisés.

Les chiffres avancées par les autorités judiciaires américaines laissent pantois. Alors que l'opérateur aurait du conserver plus de 400 millions correspondant aux actifs des joueurs, les comptes de l'entreprise ne recelait que 60 millions. L'énorme différence ayant visiblement été utilisée pour assurer les rémunérations confortables des nombreux actionnaires.

A titre d'exemple, Ray Bitar (PDG et actionnaire) aurait perçu plus de 40 millions de dollars depuis 2007, alors que dans le même temps Howard Lederer recevait 42 millions, Chris Ferguson 25 millions (85 millions selon certaines informations) et Rafael Furst 11 millions. Pour l'ensemble des actionnaires, au nombre de 23, l'ensemble des rémunérations versées sur les quatre dernières années se chiffre au montant hallucinant de 443 millions de dollars !

Après cette annonce, Preet Baharara a déclaré qu'une plainte pour blanchiment d'argent et escroquerie à l'encontre de l'entreprise et surtout de ses principaux actionnaires, notamment des joueurs emblématiques comme Lederer ou Ferguson, était inévitable.

 

lederer_ferguson_ponzi
Lederer et Ferguson bientôt ensemble dans le box des accusés ?


Alors que la compagnie tente de jouer sa survie devant l'AGCC à Londres, la gravité des allégations portées par le DOJ laisse difficilement présager une issue favorable pour Full Tilt et malheureusement pour les joueurs dont les fonds sont toujours bloqués. Si l'intégralité des accusations formulées était confirmées, il ne s'agirait plus simplement d'une entreprise mal gérée qui tenter de survivre après le blocage de ses actifs par le FBI, mais d'une escroquerie à grande échelle ayant lésé des milliers d'individus en connaissance de cause, élaborée par quelques uns des joueurs vedettes du poker. Un cataclysme pour le monde du poker !



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Les voeux du Président de l'ARJEL 
Malgré la crise (ou à cause de) les Français jouent de plus en plus 
Betclic annonce la fin du sponsoring maillot de l'Oympique de Marseille 
Le PDG de PokerStars démissionne 
Alors que Vegas s'enfonce, Macau connaît une progression exponentielle 
Les casinos du Nevada ont perdu 3,9 milliards de dollars en 2011 
La première place de Winamax sur le marché du cash game français (en nombre de joueurs) confirmée 
Une progression du chiffre d'affaires des casinos en trompe-l'oeil pour 2011 
Unibet signe un retour prometteur sur le marché français 
La reprise de Full Tilt par le Groupe Tapie avance 
Bodog, Everleaf, les salles de poker tentent d'innover 
L'accord entre le DOJ et le Groupe Bernard Tapie signé 
Unibet bientôt de retour sur le marché français 
Marketing : l'ARJEL limite les bonus à 500€ 
Europoker.fr : un nouvel opérateur de poker sur le marché 

Retrouvez en exclusivité sur MIP les patates du poker avec Martin Vidberg :

planche numéro 1
planche numéro 2
un jeu de stratégie
le monopole des jeux
l'entrée d'un casino
poker en ligne & casinos
la future régulation
l'économie par le poker
la lutte contre l'addiction


Les portraits
La stratégie


Le blog de Fabrice Soulier
Tutoriaux vidéos
Interviews vidéos exclusives
Critiques de livres de poker
Inscrivez-vous à la newsletter


 


Chilipoker DSO saison 2