lundi 09 janvier

Home > News > Industrie > Scandale Full Tilt : Doyle Brunson et Barry Greenstein livrent leur opinion
 

Scandale Full Tilt : Doyle Brunson et Barry Greenstein livrent leur opinion


Industrie
Dimanche, 02 Octobre 2011 10:11


En ces temps troublés qui voient le numéro deux mondial aux portes de la disparition et plusieurs des icones du poker trainées dans la boue, Doyle Brunson et Barry Greenstein restent parmi les dernières légendes dépositaires d'une certaine considération.

Prudents jusqu'à ce jour -leurs noms étant accolés à des sites exerçant aux Etats-Unis avant le black friday- ils ont récemment exprimé leurs opinions à propos de la situation de Full Tilt et l'implication de certains de leurs pairs.

 

doylebrunsonbustout
Sérieux maux de tête pour Doyle Brunson...


Doyle Brunson a notamment affirmé "je suis très surpris car je connais Howard (Lederer) depuis des années et l'ai toujours estimé" avant d'ajouter "je l'ai toujours considéré comme une personne d'une grande morale et je vais continuer à croire qu'il ne savait pas réellement ce qui se passait". Il reste persuadé que la situation est d'avantage due à une absence de contrôle qu'à une intention de nuisance, considérant son expérience personnelle d'homme d'affaires qui ne l'a jamais vue "prendre les bonnes décisions", avant de conclure "les joueurs de poker ne font pas de bons businessmen..."

Barry Greenstein a livré une version assez similaire, déclarant "je suis persuadé qu'ils (les reponsables de Full Tilt) ne voulaient pas voler les joueurs mais que le black friday est arrivé au pire moment pour le site" avant de préciser "beaucoup des actionnaires de Full Tilt sont mes amis et la majorité ne savait pas ce qui se passait."

 

greenstein
Sérieux doutes pour Barry Greenstein


Les deux légendes continuent de défendre leurs pairs, estimant que si Full Tilt a continué à verser des dividendes aux actionnaires alors que l'opérateur était dans l'incapacité de rembourser les joueurs c'était avant tout dans le but d'éviter un mouvement de panique inévitable et dramatique si la situation financière critique de la société était connue, le temps pour la direction de relever l'entreprise.

Les deux hommes estiment aussi que la responsabilité du législateur américain est indirectement entâchée. En ayant créé une zone grise avec l'UIEGA empêchant toute régulation et donc tous contrôles des salles de poker en ligne, les autorités nord-américaines ont laissé les joueurs déposer de l'argent sur des sites n'offrant aucune garantie. Barry Greenstein concluant "Je ne pense pas que le gouvernement doit être blamé pour les erreurs de Full Tilt, mais il est responsable de l'absence de régulation du poker online et des conséquences de cette situation".

Solidarité amicale ou vision de deux sages expérimentés, les positions de Doyle Brunson et Barry Greenstein démontrent que de nombreuses zones d'ombre demeurent et qu'il sera difficile de faire toute la lumière sur les circonstances ayant engendré cette invraisemblable situation.



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Alors que Vegas s'enfonce, Macau connaît une progression exponentielle 
Les casinos du Nevada ont perdu 3,9 milliards de dollars en 2011 
La première place de Winamax sur le marché du cash game français (en nombre de joueurs) confirmée 
Une progression du chiffre d'affaires des casinos en trompe-l'oeil pour 2011 
Unibet signe un retour prometteur sur le marché français 
La reprise de Full Tilt par le Groupe Tapie avance 
Bodog, Everleaf, les salles de poker tentent d'innover 
L'accord entre le DOJ et le Groupe Bernard Tapie signé 
Unibet bientôt de retour sur le marché français 
Marketing : l'ARJEL limite les bonus à 500€ 
Europoker.fr : un nouvel opérateur de poker sur le marché 
Etats Unis : la régulation se précise et les industriels se positionnent  
Le Groupe Tapie contacte d'ex-gros joueurs de Full Tilt pour une étude de marché  
Full Tilt : les fonds saisis par la justice américaine ne seraient que de 115 millions 
Patrik Antonius victime du black friday 

Retrouvez en exclusivité sur MIP les patates du poker avec Martin Vidberg :

planche numéro 1
planche numéro 2
un jeu de stratégie
le monopole des jeux
l'entrée d'un casino
poker en ligne & casinos
la future régulation
l'économie par le poker
la lutte contre l'addiction


Les portraits
La stratégie


Le blog de Fabrice Soulier
Tutoriaux vidéos
Interviews vidéos exclusives
Critiques de livres de poker
Inscrivez-vous à la newsletter


 


PokerXtrem

Chilipoker DSO saison 2