jeudi 29 décembre

Home > Articles > Interviews > Benjamin Pollak : "Fier d'être un joueur BarrièrePoker"
 

Benjamin Pollak : "Fier d'être un joueur BarrièrePoker"


Interviews
Par Matthieu Sustrac   
Lundi, 21 Juin 2010 13:48



Bonjour Benjamin, alors c'est officiel, tu es désormais un joueur sponsorisé. Félicitations pour ton contrat avec BarrièrePoker.fr...

Merci. Je suis très fier, c'est une belle reconnaissance. Être sponsorisé, c'est évidemment un objectif pour tout joueur de poker. C'est aussi beaucoup de fierté de représenter les couleurs françaises. C'est une très belle aventure qui s'annonce.

Avant d'être sponsorisé, il faut débuter. Quelle est ton histoire de joueur?

J'ai commencé le poker en 2006 autour de la table de la cuisine, entre amis. J'ai vraiment été attiré par l'aspect convivial du jeu. Au début, ce qui prime c'est de se retrouver pour taper le carton. Il faut dire que j'ai toujours été très jeu de cartes. J'ai pas mal pratiqué la belote, le tarot...

Tu as eu un good run dès le début ? Tu gagnais tout le temps ? Qu'est ce qui t'as fais mettre le doigt dedans ?

J'ai commencé a gagner petit. Je me suis donc intéressé un peu plus a ce jeu, à parcourir des forums... Et puis je voyais a la télé des joueurs gagner des sommes astronomiques, je me suis dit et pourquoi pas moi ?

Tu t'entrainais sur le net ou tu as franchi directement le pas vers les cercles ?

J'ai commencé a m'entrainer online car cela me permettait de jouer sur des petites limites... Sur internet, tu as un volume de jeu supérieur. L'apprentissage est plus rapide et les joueurs en face sont plus expérimentés. Je pars du principe que c'est en fréquentant les meilleurs que l'on devient le meilleur...

Puis jai mis les pieds pour la première fois en cercle en février 2007. Je suis allé à l'Aviation Club de France avec un ami qui connaissait déjà l'endroit. J'ai donc commencé par le tournoi de 14 heures de l'époque... un 30 euros de buy-in.

Évidemment, ca se passe bien...

A ma grande surprise je l'ai gagné ce tournoi.

Là, tu te dis que c'est facile le poker ?

On se pose forcement des questions. Je suis entré avec 30€ et je suis sorti avec 400€... ca fait réfléchir.

benjaminpollak_fpt
Les victoires font réfléchir


Quelle était ton activité principale à cette époque ?

J'étais étudiant en école d'ingénieur. J'ai d'ailleurs mis en place une association poker et nous avons organisé des freerolls avec de nombreux lots à gagner. Il y avait environ 150 joueurs dont le staff de l'école, le directeur... C'était une grosse réussite et on s'était bien marré.

As-tu terminé ton école ?

Je suis diplômé et vacciné depuis octobre 2007. Après j'ai eu trois mois de battement ou je cherchais du boulot. A ce moment là, je jouais parallèlement au poker. Je pensais à jouer vraiment très régulièrement mais le cap à franchir me paraissait dingue ! j'étais encore loin de jouer à la 500, je faisais des shoots en blindes 2-2 en étant ultra-scared.

Quel a été le moment charnière ?

Au mois de décembre 2007, tout a basculé. C'est ce qui a changé mon avenir. J'ai signé dans une grande multinationale en tant que consultant. Le salaire était bien et j'étais content de démarrer ma vie de jeune actif. Du moins d'essayer.

Ce mois de décembre a été énorme niveau jeu et j'ai eu de gros gains. Je n'avais qu'une bankroll de 200 euros et je perfe dans quatre tournois consécutifs avec 3 Tables Finales ! Je remporte notamment la victoire aux EFOP de bronze et je prends 20 000 euros en deux semaines !

C'était de la chance ou tu avais déjà cet edge bien connu des réguliers parisiens ?

Les deux, j'ai eu de la réussite...

Comment tu te sentais a cette époque, tu devais bien gamberger...

C'était plutôt dur, Je me demandais surtout si je voulais continuer ma carrière de consultant ou si je décidais de me lancer dans un autre défi professionnel. Il y avait aussi l'attrait de vivre du poker...

benjaminpollak_efop
Benjamin Pokllak et l'attrait du poker...


Le choix s'est fait naturellement car tout se passait bien ou tu as longtemps maintenu ton activité ?

J’ai finalement décidé de me lancer dans la création d'entreprise et quitté un travail qui ne me convenait pas. J'ai arrêté pour rejoindre un ami qui créait sa boite.

Quelle a été la réaction de ta famille, des amis ?

Ma famille comprenait que le travail que je quittais ne me correspondait pas...

Tu ne te voyais pas encore comme un joueur de poker exclusivement ?

Non du tout... Mais nous avions besoin de fond pour créer cette boîte. J’ai décidé d’utiliser le poker pour financer une partie de notre projet.  Le challenge me plaisait, j'ai donc joué pendant plus d'un an pour consolider notre apport pour ce projet. Au fil du temps, je me suis rendu compte que je parvenais à très bien en vivre.

Tu réussissais a garder une vie structurée avec l'entreprise et le poker?

C'était pas toujours évident mais j'ai réussi a bien le gérer. Au bout d'un moment j'ai revendu mes parts pour me consacrer à ma passion. Désormais, ça marche très bien pour moi et si je suis fier de porter les couleurs de Barrièrepoker.fr, il est certain que je ressortirai un jour ma casquette d'entrepreneur.

Quelles sont tes qualités et défauts au poker?

Apprendre de ses erreurs c'est primordial pour avancer. Dernièrement, j'ai retenu la leçon de Marrakech [ndlr : deux fois lors du XVe Marrakech Poker Open, il arrivera en Day 2 avec beaucoup de jetons sans entrer dans l'argent]. Je suis arrivé au day 3 des Trophées Haussmann avec le deuxième plus petit tapis et j'ai pris mon mal en patience [ndlr : pour finir par l'emporter]. Chercher les meilleurs spots, prendre en compte l'importance de la valeur de CHAQUE jeton...

Sinon, ma principale qualité de jeu, je dirais que c'est ma faculté a changer de vitesse selon la table. Après, mon défaut, je peux parfois manquer de patience...

Le fait d'être sponsorisé, ça te donne la sécurité pour jouer jusqu'à fin 2011 en tournoi et prendre plus de risques ?


Je vais avoir la chance de participer a des tournois internationaux pendant un peu plus d'un an sous les couleur de Barrierepoker.fr mais je vais simplement jouer mon jeu.

Peux-tu dévoiler le montant qui t'es alloué ou c'est la question interdite?

Ca doit rester confidentiel. Mais c'est une enveloppe qui me permettra ainsi qu'aux autres membres de la Team Pro d'être présents dans de nombreux tournois. Dans le monde entier.

team-barrierepoker-fr-3265



Tu nous présente la team ?

Ce sont des joueurs et des joueuses que je connaissais très bien. (Guillaume) Cescut, on a commencé ensemble a faire nos premiers EPT et nos premiers déplacements poker. (Arnaud) Esquevin, c'est pareil.

Pas besoin de présenter Rémy (Biechel), c'est un joueur emblématique des cercles parisiens qui s'est fait connaitre par ses résultats. En plus c'est un mec adorable. Pedro (Pierre Canali), tout le monde le connais depuis qu'il anime l'émission radio du Club Poker...

Lucille (Cailly) a fait du chemin depuis notre première rencontre. Elle tenait un micro pour le PPT 2008 de Cannes et elle a énormément progressé. Aujourd'hui elle est l'une des joueuses françaises les plus respectées du circuit. Barbara (Martinez) a su prouver ses 8 derniers mois qu'elle était capable de faire la différence. Elle a notamment fait cette Table Finale à Namur lors d'un tournoi avec une superbe structure...

Pour finir, il y a Bruno (Benveniste), un joueur passionné qui est nettement au dessus du niveau moyen des cercles parisiens. C'est lui aussi un mec adorable qui est bourré d'humour.

Quel est ton programme dans les prochaines semaines ?

La prochaine étape, c'est le tournoi Barrière de toulouse, dès ce week-end. Ensuite je fais un détour pour une obligation familiale et j'embarque pour Las Vegas. J'arrive dans le Nevada le 28 juin pour jouer le 10k omaha et le Main Event.

benjaminpollak_cool
Benjamin est chaud pour Vegas !


Tu le sens comment ce nouveau voyage à Las Vegas ?

Chaud

A cause du désert ? Des animations hors poker ou du feu que tu vas mettre en table?

Tout ça, tout ça...



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Alice Taglioni : passionnée de poker 
Ilan Boujenah : "Le Partouche, mon tournoi référence" 
Stéphane Bénadiba : joueur affectif 
Yann Migeon : un sacre attendu ! 
Pierre Canali : "J'aime me challenger, j'ai toujours aimé ça" 
Jean-Jacques Mars : rencontre avec un dandy 
Jean Jacques Ichaï : analyse à chaud sur un demi-succès 
Philippe Ktorza : Si je gagne le Main Event, on fera une grosse fête !.. 
Rébecca Gérin : "J'ai pris du plaisir à jouer ces WSOP" 
Jean Philippe Rohr : "un bracelet WSOP, le nec plus ultra" 
Guillaume Darcourt : "J'ai pleine conscience de mon image à la table..." 
Jonathan Duhamel : "le poker reste une passion" 
Interview Ludovic Lacay / Antony Lellouche 
Arnaud Mattern : "Difficile de ne pas s'améliorer quand tu passes ton temps avec ElkY ou Isildur1" 
Bruno Launais : "Plus qu'un bracelet, je veux un titre EPT !" 

Retrouvez en exclusivité sur MIP les patates du poker avec Martin Vidberg :

planche numéro 1
planche numéro 2
un jeu de stratégie
le monopole des jeux
l'entrée d'un casino
poker en ligne & casinos
la future régulation
l'économie par le poker
la lutte contre l'addiction


Les portraits
La stratégie


Le blog de Fabrice Soulier
Tutoriaux vidéos
Interviews vidéos exclusives
Critiques de livres de poker
Inscrivez-vous à la newsletter


 


PokerXtrem

Chilipoker DSO saison 2