mardi 03 janvier

Home > Articles > Interviews > Interview Ludovic Lacay / Antony Lellouche
 

Interview Ludovic Lacay / Antony Lellouche


Interviews
Par Steven Liardeaux   
Jeudi, 10 Février 2011 11:02


J'ai retrouvé Ludovic Lacay et Antony Lellouche dans un petit coin du Centre International de Deauville (là ou se sont joués les premiers jours de cet EPT) lors du day2 pour un entretien croisé. Inutile de préciser que ce sont deux joueurs très sympatiques qui se sont aisément prêtés à ce petit jeu de l'interview.

Alors messieurs, cet EPT Deauville se passe-t-il bien pour vous ?

Anto : Bon je vais commencer : ça s'est mal passé je suis déjà éliminé ! (rires) J'ai fait un sale bluff sur la fin (...) Je m'en veux plus qu'autre chose, je ne regrette pas, ça va j'ai 30 ans, je joue 25 tournois par an... Je m'en veux surtout pour l'argent. J'ai perdu une tonne ces derniers temps, il aurait fallu que je fasse top 3 pour me "refaire" ! C'est un tournoi, ça arrive.

Ludo : J'ai passé la journée avec 40 000. Ça fait du bien de regagner quelques coups parce que pour moi les derniers EPT, ça s'est pas très bien passé. Le tournoi est quand même très très faible. C'est un des EPT les plus faibles que j'ai vu. Enfin c'est Deauville quoi... C'est pareil chaque année, et ça change pas des masses...

ludovic_lacay

 

Il y a des joueurs qui vous ont impressionné ici jusque là ? Par exemple, qu'est-ce que ça vous inspire de voir Guillaume de la Gorce finir chipleader de cette première journée de l'EPT Deauville alors qu'il était votre coéquipier chez vous pendant 3 ans ?

Ludo : Il ne faut pas oublier qu'au début de son expérience chez Winamax, il avait quand même terminé plusieurs fois bien classé, c'est juste qu'à un moment donné, quand on arrive à 3 ou 4 tables, il y avait des coups qu'il perdait avant qu'il ne perd plus maintenant. Il a fait plein de bons day 1, day 2 ou day 3, c'est juste que sur la fin, ça se goupillait moins bien pour lui, c'est aussi ça le poker en live, t'as beau être très très fort, et parfois tu ne feras que des demi-finales.

Donc pour toi, il n'y a aucun rapport de cause à effet sur le fait qu'il ne soit plus sponsorisé Winamax ou pas ?

Ludo : Je ne vois pas ce que ça change qu'il ne soit plus chez Winamax… au contraire, ça devrait justement être l'inverse : quand t'es sponsorisé, tu devrais jouer plus libéré, t'as moins de pression pour jouer ton meilleur jeu… peut-être qu'il joue mieux parce que c'est lui qui paie ses buy-in aujourd'hui, je n'en sais rien...

Il avait l'air un peu aigri cette nuit pourtant en postant un message sur Facebook (nldr : Guillaume avait écrit : "Selon tous les sites de poker, sauf Winamax, je serais apparemment chipleader du Day 1A à Deauville. Selon Winamax, je serais parmi les gros tapis. Ahah je kiff, merci Winamax de ne rien changer :)" )

Ludo : On ne va pas revenir la dessus… Il semble que tous les anciens joueurs de l'équipe aient quelque chose à reprocher à Winamax...

anto_lellouche


Passons. Quelles sont vos résolutions poker pour cette année 2011 ? Qu'est-ce qu'on peut vous souhaiter de mieux pour cette année?

Ludo : Gagner cette année ! Non je plaisante, pas que ça, mais c'est vrai que de toute façon, j'ai déjà revu mes objectifs : j'ai envie de reprendre à fond le online*, faire une grosse année sur Internet, ne serait-ce qu'en terme de mains jouées, 500 000 mains j'aimerais bien. C'est quand même la base, c'est le meilleur moyen d'apprendre, et ça me manque un petit peu . Le tournoi en live, c'est tellement lent qu'on n'arrive plus trop à savoir si on joue bien ou pas, donc quand tu joues 100 000 mains par mois, t'es fixé… et apparemment, il y a encore quelques trucs à travailler chez moi… De façon générale, je veux vivre du poker : jouer un tournoi live, rentrer chez moi pour jouer sur Internet, et attendre le prochain tournoi live.

*Ludo a remporté le Main Event sur Winamax devant 837 joueurs pour un gain de 25 000€ début février.


Anto : Moi ce serait de moins jouer la nuit. Ça m'a épuisé pendant 10 ans, aujourd'hui j'en ai 30, et c'est fatiguant de ne pas avoir de vie. Quand tu joues la nuit, la journée tu dors. J'ai acheté un restaurant à Paris, il ouvre bientôt, et je vais essayer de m'en occuper, ça va être marrant. Donc oui, vraiment, moins la nuit…et moins au poker tout court. J'ai tellement joué ces six derniers mois, je suis épuisé, et j'ai beaucoup perdu en plus. Je reste énorme gagnant depuis tout ce temps, mais j'ai tellement dépensé dans ma vie, et puis j'ai fait des mauvais investissements , des bons aussi, mais ma bankroll a pris un coup par rapport à mes investissements et donc par rapport à mes défaites… Donc je vais jouer moins cher, parce que si je fais encore 20 ou 25 défaites comme j'ai fait là, c'est terminé, la bankroll goodbye, il faut recommencer à zéro, et j'ai pas envie d'aller grinder la 5€/10€ de l'après midi à l'ACF, ça je ne peux pas. Donc je vais chercher d'autres parties, aller moins à Marrakech parce que c'est épuisant, un vrai marathon de 40h à chaque fois, quand je rentre je suis vidé. Même si j'adore l'endroit, j'adore Roger (Hairabédian), et que j'aime les parties, c'est trop épuisant pour moi.

Ludo : Il m'a fallu deux semaines pour me remettre du dernier Marrakech…

Anto : Voila, c'est ça. Après Marrakech, je suis parti jouer une semaine à Casablanca, une semaine à Rabat, retour à Paris on a joué encore une semaine… bref, c'est intense et c'est toujours la nuit, de 22h à 10h du matin. Tu te couches, tu te réveilles il est 19h, t'as pas vu le soleil, le spa tu l'as pas fait, ton sport tu l'oublies, parce qu'à 19h la salle est fermée…. Bref, vivre plus sainement !

En me parlant de ton restaurant, tu m'amènes à une question qui du coup se pose déjà peut-être pour toi Anto : Tu penses à l'après reconversion, en dehors du poker ?

Anto : J'ai pas de vrais projets d'après poker. Le poker ça peut être un tremplin pour quelque chose, mais dans mon cas, je ne gagnerai jamais autant dans une affaire, qu'en jouant au poker, vu que je gagne beaucoup plus au poker qu'ailleurs. Pas encore d'idées de reconversions. Si je me reconvertis dans quelque chose, ce sera peut-être dans le poker, mais de l'autre côté de la barrière. Je ne sais pas on verra.

Toi Ludo, tu penses déjà à ton après poker ? Parce que tu es jeune pourtant…

Ludo : Oh oui, mais tu sais, tu vieillis vite dans ce milieu. Ça fait 5 ans que je joue, c'est ma 4e année sur le circuit là…avec les nouvelles générations, on fait figure de vieux ! Alors Anto encore plus (rires)

Anto : Regarde, exemple : on a fait l'émission Poker Dome, les vieux contre les jeunes… j'étais du côté des vieux !

Ludo : Alors que pendant 10 ans, on a entendu parler de lui comme l'espoir du poker…tout est en acceléré ! C'est hyper dur de durer, moi j'aimerais bien essayer de rester au top, et c'est très dur. J'ai encore pas mal d'énergie, de motivation etc., donc pour l'instant je joue, mais je sais très bien qu'inévitablement ça va user…

Anto : Si tous les tournois deviennent comme l'EPT Copenhague (comprenez que des jeunes très bons joueurs scandinaves du online, ndlr), moi j'arrête. Ça va qu'il reste des bons spots comme Deauville, ou ailleurs en France, beaucoup de qualifiés online, donc ça va il reste des sous à faire, mais je sais que dans 4-5 ans, le niveau va encore doubler et ce sera encore plus dur.

Ludo : Il faut quand même réaliser que c'est une vie qui est fun mais qui est aussi épuisante quand financièrement ça ne rentre pas. Quand tu te fais 7-8 mois de tournois, de voyages toutes les deux semaines…

Anto : T'es tombé sur les deux dépressifs !

Ludo : Non, non, pas dépressif, je dis juste que c'est hyper dur ! Hyper dur d'en faire autant, et pourtant il faut si tu veux quand même avoir une chance d'avoir des résultats réguliers. Les down swing en live sont très violents, ça dure, ça dure… C'est pas du online, où ça va durer un certain nombre de mains, mais ça ne représente que deux semaines. En live, ça dure 6 mois.

Vous qui êtes en place depuis le début chez Winamax, qu'est-ce que vous pensez du team qui a beaucoup changé depuis ses débuts ?

Ludo : Elle est bien cette team, elle évolue justement. Il y a des joueurs qui ont voulu partir pour des raisons diverses, et il y a des nouveaux espoirs comme Marc "Locsta" Inizan qui ont été recrutés, ou comme Tristan Clémençon

Anto : Et les deux sont très bons !

Ludo : C'est bien de rester dans l'optique de base, c'est à dire recruter des joueurs à potentiel, qui viennent du net, jeune, qui vont être les stars de demain, c'est bien.

Quel joueur, que vous avez déjà joué, vous impressionne le plus en cash game ?

Anto : Ecoute, je ne vais pas te mentir, mais aucun ! Je ne vais cracher sur personne, mais il y a beaucoup de pros qui jouent super mal à l'omaha, ça m'a assez impressionné… Si il y a Thomas Bichon ! Thomas est bon, sauf quand il joue depuis 72h, là il commence a péter les plombs, mais bon comme tout le monde (rires)

Ludo : En live, aucun, donc c'est facile. Online ? Je vais dire Renaud "Renaud123" Desferet. Parce que c'est incroyable de le voir aussi sérieux, d'être aussi peu affecté par les down swing, d'être aussi perfectionniste et au final d'être devenu aussi fort et de continuer à l'être que ce soit au holdem ou omaha, c'est déjà impressionnant. Il a la qualité technique mais aussi la capacité à rester au top tout le temps depuis plusieurs années, et à travailler autant. Parce que c'est un des meilleurs et qui joue le plus de mains. Après il y a "Goha" (Rui Cao), mais il est moins travailleur que Renaud, il va plus avoir des gros up and down. J'admire son courage d'attaquer les high stakes comme il le fait, mais je choisirais plus Alexandre "Alexmoon" Luneau pour un exemple de joueur high stakes, qui lui est très posé, joue énormément, il vend beaucoup de parts, il ne prend pas trop de risques et puis là il monte, il monte, il monte et ça aussi c'est hyper dur de faire ce qu'il fait.

renaud_desferet
Renaud Desferet



Alexandre Luneau qui joue contre Tom "Durrr" Dwan ou Victor "Isildur" Blom... ça t'a déjà titillé d'aller les affronter toi ?

Ludo : Oui bien sur. Dans mes rêves, ça m'arrive souvent de battre Durrrr, faire des heroe call avec hauteur 8… non, non, c'est pas une question de bankroll, c'est une question de réalisme surtout. J'essaie déjà d'être gagnant sur une 2€/4€, après on verra bien !

Racontez nous une petite anecdote, un truc marrant qui vous est arrivé dans votre carrière, qui vous a marqué :

Anto : Moi le France Poker Tour à Paris ! Non, non, sans mentir : l'arrivée la bas, c'est fou, on est Rihanna et Beyoncé quand on arrive la bas ! Des photos de partout, des gardes du corps, sécurité, les gens étaient écartés de la foule pour qu'on passe, on entendait des "oh Ludo!  Anto !" Ils ne savaient plus qui était qui, ils appelaient tout le monde, c'était assez drôle.

Ludo : On m'a appelé ManuB. Il y a un mec il m'a dit "oh comment ça va ManuB ?" !

Anto : Moi on m'a appelle Nicolas Levi ! C'est assez impressionnant d'aller là bas.

Ludo : C'était bizarre, parce que c'était avant l'explosion du .fr, et on ne s'attendait pas à ce qu'il y ait autant de monde en fait ! On ne s'imaginait pas qu'on allait voir tous les gens des forums d'un coup, on voyait les 15-20 pages de coverage sur les tournois, mais on ne s'imaginait pas qu'ils allaient être tous là. Il y avait 1 000 personnes, plus les spectateurs, à nous acclamer… C'était fou.


Enfin on va finir avec des questions rapides. "Qui est le plus…?"

C'est parti : Qui est le plus spewtards des deux ?

Anto : C'est moi ! (Rires) Il n'a même pas eu le temps de répondre ! Non mais on va dire qu'en live, c'est moi.

Ludo : Dans la vie, c'est lui. Vraiment. Au poker … hum…

Anto : En tournoi ça doit être moi, et en cash game live, ça doit être lui. Je pense.

Ludo : Erf… J'en sais rien... Je ne suis pas d'accord, en tournoi c'est peut -être moi. C'est quand même moi qui a fait des 5-bet all in avec J-2 contre AA trois fois…

Qui est le plus économe des deux ?

Ludo : Là c'est moi. Sans pour autant être une barre, puisque je dépense énormément d'argent, mais la différence avec Anto, je n'achète pas 4 téléphones par mois… Tiens regarde, hier anecdote : on sort de la salle de sport, on va à l'ascenseur, et là il me dit "Oh, fais ch*** j'ai encore oublié mon ipod à la salle de sport"…"ba va le chercher"… "non j'ai la flemme" …

Anto : Tiens j'ai une histoire, écoute. J'étais à Marrakech il y a deux semaines…bon je venais de perdre 400 000 à Paris avant de partir… Bon, j'arrive là bas, et je sais que j'ai laissé 3 500€ à la caisse…. J'appelle pour savoir ce qu'il me reste, bon 3 500€ ou zéro, c'est pareil… et là je vois arriver 68 500€ ! J'avais oublié que j'avais mis 68 500€ à la caisse… Deux jours après Thomas Bichon m'appelle : "c'est bon t'as reçu les sous?"… "Quels sous?" et là il me dit "Je te dois 55 000€". J'dis "ah ok !"… Je ne savais même plus qu'il me devait de l'argent.

Ludo : Non mais il y a des anecdotes pires : il a la flemme de faire sa valise, il abandonne tout il dit "je m'en fous, je rachèterai ! Je prends que l'ordinateur…"

Anto : Ouais ouais, c'est arrivé… (rires)

Ludo : il a acheté 250 paires de running, 1 000 ipods, 500 téléphones…

Et tu stockes ça ou ?

Ludo : Non non, il ne les stocke pas, il les perd à chaque fois !


Qui est le plus porté sur les filles ?

Ludo : (géné) Ba c'est moi… j'ai plus de rapports avec les filles quoi….

Anto : ll a une vie plus emancipée, il vit le jour, il peut travailler !

Et alors dernière question c'est qui le meilleur des deux ?

Anto et Ludo : Ah ah ! 

Ludo : Non mais ça veut rien dire : cash game ou tournois ? Live ou online ? PLO ou Holdem? Au holdem c'est moi, clairement.

Anto : Au PLO, j'pense qu'il joue pas mal Ludo online, mais en live, je joue mieux que lui.

Ludo : après il y a d'autres trucs tu vois : en live, c'est pas simplement jouer aux cartes. C'est aussi garder le "fish" dans les bonnes dispositions, le faire revenir etc., moi comme je suis nerveux et que je n'aime pas perdre, j'éclate pas de rire quand un mec me paie tapis préflop avec J-2. Je ne lui dis pas "bien joué". Lui il peut encore en sourire… bon après il détruit la chambre ! (rires)

Anto : Mais on s'engueulait grave en cash avant à cause de ton attitude aussi… Parce que Ludovic Lacay il est nerveux quand il perd un coup. Il donne des cours aux gens. Ça rend fou ça ! ahah !

Ludo : Non mais pendant 7 jours à Marrakech, à chaque fois que je répondais à une question, parce que beaucoup de joueurs demandent comment je l'aurais joué, et bon en même temps, tu ne dors pas pendant 8 jours, tu ne sais plus trop ce que tu fais, et donc moi je réponds naturellement… et l'adversaire disait : "alors chapitre 4, tome 2 !", plein d'ironie, et donc je comprenais qu'il fallait que je la ferme à chaque fois…

Anto : Non mais tu peux parler un peu, mais ne donne pas tout, t'utilises des termes qu'ils ne vont pas comprendre, ça sert à rien : "quoi ? un tribet? c'est quoi ça ?"

Ludo : Non mais ce qui nous sépare vraiment c'est pas le omaha normal, c'est le omaha à 5 cartes. Lui il a beaucoup plus d'expérience, et ça se joue beaucoup en live. Mais le PLO normal, je progresse. Si c'est du heads up je m'en sors bien.

win_un_max



Un dernier truc à rajouter ?

Ludo : Non, non c'est bon. C'est pour Madeinpoker, c'est ça ? Alors continuez à faire du bon boulot, c'est un des meilleurs sites.



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Alice Taglioni : passionnée de poker 
Ilan Boujenah : "Le Partouche, mon tournoi référence" 
Stéphane Bénadiba : joueur affectif 
Yann Migeon : un sacre attendu ! 
Pierre Canali : "J'aime me challenger, j'ai toujours aimé ça" 
Jean-Jacques Mars : rencontre avec un dandy 
Jean Jacques Ichaï : analyse à chaud sur un demi-succès 
Philippe Ktorza : Si je gagne le Main Event, on fera une grosse fête !.. 
Rébecca Gérin : "J'ai pris du plaisir à jouer ces WSOP" 
Jean Philippe Rohr : "un bracelet WSOP, le nec plus ultra" 
Guillaume Darcourt : "J'ai pleine conscience de mon image à la table..." 
Jonathan Duhamel : "le poker reste une passion" 
Arnaud Mattern : "Difficile de ne pas s'améliorer quand tu passes ton temps avec ElkY ou Isildur1" 
Bruno Launais : "Plus qu'un bracelet, je veux un titre EPT !" 
Guillaume Cescut : "Des sensations incroyables" 

Retrouvez en exclusivité sur MIP les patates du poker avec Martin Vidberg :

planche numéro 1
planche numéro 2
un jeu de stratégie
le monopole des jeux
l'entrée d'un casino
poker en ligne & casinos
la future régulation
l'économie par le poker
la lutte contre l'addiction


Les portraits
La stratégie


Le blog de Fabrice Soulier
Tutoriaux vidéos
Interviews vidéos exclusives
Critiques de livres de poker
Inscrivez-vous à la newsletter


 


PokerXtrem

Chilipoker DSO saison 2