» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


mardi 11 mai
Home > Articles > Interviews > Jack Effel
 

Jack Effel

Interviews
Par Tim Lavalli   
Jeudi, 26 Mars 2009 11:07


Jack Effel dirigera cette année sa quatrième édition du plus grand tournoi de poker au monde, les World Series of Poker. Depuis sa prise de fonctions en 2006, j’ai eu la chance de rencontrer Jack avant et après chacune des compétitions WSOP. Nous nous sommes encore retrouvés la semaine dernière, pour parler des Word Series of Poker 2009 qui se dérouleront l'été prochain. Alors que cette année va voir des changements majeurs, Jack estime qu’il s’agira simplement de procéder à quelques ajustements.



effel_1Jack Effel : Pour nous, c’est l’année des bricoles. Nous avons fait des changements majeurs au cours des trois dernières années, mais cette année il n’y aura que des ajustements à ce qui existe déjà. Par exemple, le format de la finale sera encore celui des "November Nine" [NDLR : le Main Event est ajourné quand il ne reste plus que neuf joueurs, qui reviennent en novembre pour la table finale]. Ce format a connu un énorme succès en 2008, et nous n’allons pas modifier notablement cette composante des Series.

MadeInPoker : Quels sont les autres petits changements, notamment en matière de règles ?

Jack Effel : Pas de grand changement, nous les avons juste un peu affinées. Je crois que les joueurs et les médias ont surtout remarqué la règle concernant les injures et autres jurons. J’en ai beaucoup entendu parler parce que la règle modifiée prévoit désormais que le floor infligera des pénalités à un joueur pour ses abus de langage. Avec cette formulation, cette règle fait peut-être croire que les joueurs vont être punis chaque fois qu’un mot un peu cru leur échappera.

Ce qui nous amène au large éventail de pénalités prévues par les nouvelles règles...

Exactement ; personne n’a remarqué qu’un avertissement verbal était une pénalité. Nous ne voulons pas pénaliser les joueurs pour chaque gros mot, mais nous voulons avoir les moyens de contrôler les comportements vraiment injurieux. Nous voulons couper court aux agressions avant qu’elles ne se produisent. Nous aurons du personnel encore mieux formé cette année, et nous comptons sur eux pour gérer la plupart des situations, sans contestation et sans qu’il faille en venir aux pénalités.

J’ai vu que vous avez ajouté une suspension d’une main cette année...

Oui. Nous avons pensé que dans certaines situations, une pénalité d’un orbite complet était excessive, mais nous voulions avoir un moyen de faire savoir aux joueurs qu’ils dépassent les bornes. Par exemple, on pourrait avertir plusieurs fois le joueur, et au lieu de lui infliger une pénalité de 9 ou 10 mains sur un tour, on peut le suspendre pour une main et lui faire sentir qu’il a vraiment intérêt à tenir compte de l’avertissement, parce que la pénalité suivante pourrait être plus sévère. C’est un outil supplémentaire pour le floor.

On a beaucoup parlé de la taille des tapis de départ, plus élevée cette année. En 2008, on avait deux jetons par dollar de buy-in, et cette année on en aura trois pour un dollar. Pouvez-vous commenter cette décision ?

Le plus important est que nous avons ajouté des niveaux de blinds. On n’a pas plus de jeu si on augmente les jetons au départ et qu’on supprime des niveaux de blind, c’est une illusion. Nous avons donc ajouté 50 % de plus aux stacks de départ, mais aussi deux niveaux de blinds intermédiaires, et même trois dans certains cas. Il y aura beaucoup plus de jeu aux WSOP de cette année. Dans certains cas, nous avions des tournois où chaque joueur avait 40 big blinds pour commencer il y a quelques années, et nous les avons portés à 120 big blinds, plus des niveaux supplémentaires. Cette année, on pourra jouer davantage et avec plus de jetons dans chaque tournoi.

 

effel_2

En 2008, aux côtés de Jeffrey Pollack, Commissaire des WSOP

 

En parlant de "plus de jeu", que pouvez-vous nous dire des tournois ajoutés cette année ?

Dans le haut et le bas du tableau, nous avons ajouté le tournoi "Stimulus" à 1 000 dollars pour le premier week-end. Ce sera la premier et l'un des seuls tournois à 1 000 dollars dans les Series depuis de nombreuses années. Nous pensons qu’il va attirer beaucoup de monde. À l’opposé, le tournoi à 40 000 dollars pour commémorer le quarantième anniversaire des Series devrait être l’événement phare de l’été. Nous espérons qu’environ 150 joueurs y participeront. Nous avons aussi complété notre grille, et il y aura dix tournois avec des buy-ins de 10 000 dollars pour dix jeux différents.

effel_3Allez-vous modifier le nombre de niveaux par jour ?

Pour les tournois qui commencent à midi, nous prévoyons au moins huit niveaux d’une heure le premier jour, mais pas plus de dix, pour les très gros tournois. Le deuxième jour, dans la mesure du possible, nous limiterons tous les tournois qui reprendront à huit niveaux. Pour les tournois débutant à dix-sept heures, ce sera huit niveaux également. S’il nous faut pour cela avoir plusieurs tables finales simultanées le troisième jour, c’est ce qui se passera. Notre intention est qu’aucun tournoi ne se transforme en marathon sur la journée.

Je crois savoir aussi que le nombre total de tables a été augmenté...

Cette année, nous disposerons de trois salles dès le premier jour du premier tournoi. Nous aurons donc plus de tables pour les tournois, et aussi des tables supplémentaires pour les satellites et les reprises de tournois. Il devrait y avoir suffisamment de place pour relancer tous les événements chaque jour dans l’Amazon Room. Les joueurs pourront suivre la progression de leur compétition dans la même salle beaucoup plus vite que les années précédentes. Nous pensons aussi que l’attente pour les satellites sera moins longue que l’an dernier, car nous avons presque deux fois plus de tables disponibles pour les tournois de qualification.

Y aura-t-il d’autres changements avant le début des Series en mai ?

Oui, nous travaillons sur la répartition des prize pools. Les joueurs nous ont suggéré une répartition élargie pour les tournois très fréquentés. On nous a dit aussi que les prix de la table finale devaient être un peu resserrés, pour que les places 3 à 9 soient plus lucratives. Nous ferons une annonce à ce sujet dans les prochaines semaines.

Pour finir, qu’aimeriez-vous dire aux joueurs de poker du monde entier à propos des WSOP 2009 ?

Nous savons bien qu’en ces temps de crise économique, il faut faire des choix dans sa façon de jouer au poker. Nous avons essayé d’accroître la valeur offerte aux joueurs cette année. Plus de jetons au départ, davantage de niveaux de blind, cela accroît la rentabilité de l’investissement que représente le buy-in. Nous avons aussi ajouté d’autres tournois comme le "Stimulus" à 1 000 $ pendant le week-end d’ouverture, afin de mettre les WSOP à la portée de plus grand nombre de joueurs. Franchement, cet été, il n’y aura pas de meilleur endroit pour jouer au poker que Las Vegas et les 40e World Series of Poker !

Commentaires (0)

 Ajouter votre commentaire

security code

 

busy
 
Leo Margets : une last woman standing de choc 
Peter Eastgate : son bilan, 1 an et demi après son titre 
Interview psy : Barry Greenstein 
Jason Mercier : l'agressif génial 
Lacey Jones : la fausse Barbie 
Jack McClelland 
Thomas Kremser 
Joe Sebok 
Virginie Efira 
Antoine Saout 
Marc-André Grondin 
Vojislav Petrov 
Gaël Monfils 
Tristan Clémençon 
Jacques Zaicik 
unibet

poker&betting_show