coverage_wsop2012_3
wsop_2012_resultats2
Monday 25 June
Home > Articles > Interviews > Jean Jacques Ichaï : analyse à chaud sur un demi-succès

Jean Jacques Ichaï : analyse à chaud sur un demi-succès


Interviews
Par Steven Liardeaux   
Vendredi, 16 Septembre 2011 10:23
 Partagez

Nous sommes en plein day 3, quel est le sentiment qui prédomine actuellement ? Content que le tournoi se passe bien ou déçu qu'il n'y ait pas autant de monde que ce que l'on pouvait imaginer ?

Nous sommes contents car le tournoi se déroule très bien, les joueurs sont satisfaits de l'endroit où se déroule ce tournoi, de la structure etc. Après, oui, on est un peu déçus forcément, car cela fait un an qu'on organise ce tournoi ardemment, et on pensait faire de plus en plus de joueurs chaque année, et donc dépasser les 764 joueurs de l'an dernier, maintenant vu la conjoncture actuelle, le black friday, vu tous les problèmes de taxation dans les pays, on est contents quand même, parce que 579 joueurs à 8 500€, c'est très bien, on a atteint notre garantie (qui était de 4 millions d'euros), on a les meilleurs joueurs du monde qui sont là… on ne va pas se plaindre.

ichai_steven
Jean Jacqus Ichaï en Heads up... interview


Quelles sont les raisons de cette baisse de l'affluence selon toi ?


Le Black Friday, pour sur, mais aussi la taxation dans les pays. Quand t'as un Dario Minieri qui te dit qu'il ne peut pas venir s'il paie lui même de sa poche pour ensuite se faire taxer 40% sur les gains, tu comprends que c'est lié à ce genre de problèmes-là.

As tu un favori pour cette édition 2011 qui se déroule actuellement ?

Je n'ai pas de favori, mais je vois bien Freddy Deeb faire une table finale, je le sens en forme, détendu… Je vois bien aussi Tristan Clémençon, qui à chacune de ses participations sur le Partouche, n'est jamais très loin, donc ça me ferait plaisir aussi qu'il fasse cette TF, avec un représentant de chaque pays, comme Juha Helppi qui est là et qui chaque année est présent, on verra bien. Tant que le tournoi se passe bien…

freddy_deeb
Freddy Deeb, déjà présent en 2009 lors du Partouche

Le groupe Partouche a-t-il souffert de l'affaire Tekintamgac un an après la révélation de la triche ?

Non. Je ne pense pas que l'effet Tekintamgac ait un retour sur cet évènement, au contraire, cette année il y a Matt Savage en plus pour bien certifier les choses, les joueurs étrangers sont contents de voir qu'il est là, dès qu'il y a un problème, Matt arrive, parle calmement et tout le monde l'écoute, on voit des Jason Mercier, Phil Collins, qui le connaissent bien, et du coup on oublie rapidement l'effet Tekintamgac… Donc, vraiment, je pense que c'est oublié. Enfin pas de notre côté parce qu'on est encore en cours de procédure. C'est d'ailleurs hallucinant qu'on en soit encore là et que des gens comme ça ne sont pas punis...

ali_tekintamgac
Ali Tekintamgac, ennemi numéro un chez Partouche

Peux-tu m'expliquer ces affiliations avec certains joueurs Américains comme les frères Mizrachi, Antonio Esfandiari ou encore Phil Laak ?

Ils ont participé à la première édition du Partouche Poker Tour, ils étaient arrivés avec "Poker Battle", on avait sympathisé, c'est devenu des potes, et moi ça me fait évidemment plaisir que des stars du poker comme eux portent notre logo en jouant notre tournoi.

C'est simplement pour l'évènement du Partouche Poker Tour ? Parce qu'on les a aussi vu avec le logo à Vegas cet été…


Oui, pendant les tournois de Partouche ils portent le logo, et pendant les WSOP, ils nous rendent la pareille en le portant également. Il y a aussi Matt Giannetti, November Nine des WSOP, qui devrait porter le logo pendant la finale au mois de novembre. Mais tu vois, pour moi ce sont plus des potes, qui jouent bien au poker et qui sont connus, c'est important pour l'image de nos tournois, et ça fait plaisir, tout simplement.

Parlons du Team Partouche. Est-ce que le bracelet d'Antonin Teisseire va changer ou a déjà changé quelque chose pour Partouche et quoi ?

Déjà, il faut savoir qu'on est très content pour Antonin qu'il ait gagné un bracelet, il a eu tellement de mauvais moments, et surtout peu de résultats depuis sa finale du Partouche, aujourd'hui il a un bracelet et un peu d'argent… Oui c'est bien pour Partouche, ça fait de l'image supplémentaire, ça appuie notre nom à l'étranger. Maintenant, non, il n'y a pas eu d'énormes changements suite à sa victoire, aussi parce qu'on a très peu communiqué dessus, mais vu la campagne de comm' qu'on va lancer pour la saison 5, on va évidemment se servir de ce moment fort, pour dire "jouer avec notre champion du monde Antonin Teisseire", mais c'est beaucoup plus de l'image que l'on fait plutôt que de l'acquisition de clients.

hellmuth_teisseire
Jean Jacques Ichaï présente Antonin Teisseire à Phil Hellmuth. Entre détenteurs de bracelets WSOP, ils se comprennent

La room partouche.fr tourne-t-elle a plein régime ?


Evidemment, la room ne tourne pas aussi bien que Winamax, Pokerstars ou Bwin, mais maintenant, on est en pleine restructuration de la room, et d'ici janvier prochain, il devrait y avoir beaucoup de changements, c'est encore un peu off comme info… Mais tu sais, on a mis du temps pour organiser ce Partouche, et aujourd'hui c'est l'un des plus gros tournois de poker Européen, ça personne ne peut nous l'enlever. Désormais, c'est le poker en ligne. On a vu qu'on avait un mauvais soft, on a travaillé, on prend notre temps, on goute au marché, et là pour janvier ou février, on aura une room qui tient la route avec des applications iphone, ipad, concurrentes des gros opérateurs.

On lit partout, "Partouche, numéro 1 du poker". Mais numéro 1 sur quoi concrètement ?


Numéro un du poker dans les casinos avec 44 poker rooms en France, plus de 50 000 personnes par an qui tentent leur chance sur les qualifications de Partouche Poker Tour, on est tout simplement les numéros un en ce qui concerne les casinos. Après on ne le spécifie pas parce que c'est du market', mais on est numéro un sur les casinos et dans l'organisation de tournoi. Quand tu vois le side event à 1 500€, 400 joueurs, sous la grande tente, dans un lieu de rêve… Après on rajoutera numéro un du poker sur Internet dans un an, tu verras.

Dans votre team pro, il y a le Hollandais Constant Rijkenberg, qui avait été très critiqué suite à sa victoire à l'EPT San Remo, avant de disparaitre complètement du paysage pokeristique. Pourquoi et comment Partouche a réussi le remettre sur le devant de la scène ?

C'est très simple. Moi Constant, j'avais adoré, comme beaucoup de personnes, sa table finale à San Remo, tout le monde en a parlé, un gambleur comme on les aime etc. J'ai discuté avec lui sur facebook, et il m'avait dit "Moi je veux revenir dans le poker", je lui ai dit "Ton jeu m'a plu, on va te redonner ta chance". On lui a laissé faire des satellites, des petits events, des France Poker Series en partenariat avec eux, il est revenu, il a fait quelques ITM, il a montré son niveau, et aujourd'hui c'est notre représentant en Europe. Il est connu, il a un titre EPT… Après, ces soucis d'argent suite à sa victoire à San Remo, ça ne nous regarde pas, ce sont les deals de joueurs de poker, mais pour nous, c'est notre représentant européen, voila.

constant_rijkenberg
Constant Rijkenberg, représentant Européen chez Partouche


Après Margaux Ponnelle et Ondine Monnanteuil, j'imagine que Partouche attend impatiemment la prochaine Maison du Bluff : il ne t'en veux pas trop Alexis Laipsker que vous lui preniez toutes les filles qu'il met en avant ? Quel type de contrat ont elles, vu qu'on ne les voit que très rarement sur des events live, hormis ceux organisés par Partouche ?

Oh quand même, on les voit un peu partout. Après tu ne les verras pas dans les EPT, elles ont des plus petits contrats, mais tu les vois dans nos casinos, et ça nous coûte même pas mal d'argent, elles font tous les tournois super satellites, elles font les deepstacks à 500€… après on attend en effet qu'Alexis nous présente son nouveau casting et en fonction de ça, on ira choisir (rires). Non mais plus sérieusement, elles ont un petit contrat de joueuses de poker, mais elles sont contentes, elles sont ravies et ça suffit pour elles d'aller faire des satellites et des deepstacks, et voilà.

Elles t'apportent quelque chose concrètement pour la team ?


Déjà quand je les vois…bon, t'es content, elles sont jolies aux yeux de tout le monde. Elles représentent bien la marque, c'est de l'image, tout simplement.

margaux_ondine
Margaux Ponnelle et Ondine Monnateuil, hôtesses de choc !


Pourquoi n'y a-t-il pas de couvertures de tournois et d'évènements poker pour Partouche alors que vous avez tout de même une team assez costaud sur le papier ?


On avait. Mais on a eu plusieurs bloggeurs avec qui ça s'est plus ou moins mal passé, mais après nous, on n'est pas des concurrents de sites comme madeinpoker. Quand on avait des bloggeurs pour la team, c'était vraiment pour couvrir les joueurs Partouche. Je voulais qu'on parle de Bruno Launais, de la team, mais pas forcément des autres joueurs, donc on ne s'est pas trop entendus avec les couvreurs qui eux, voulaient couvrir le reste du tournoi, en parlant de leurs copains etc. Donc aujourd'hui on se retrouve en partenariat avec LivePoker qui s'occupe de nos évènements, mais on ne met pas plus que cela la team en avant.

Nous réserves-tu des surprises pour la saison du partouche poker tour ?

Déjà cette année, vous avez eu une belle surprise, le coverage live ! C'est quand même une révolution. C'est Maxime Masquelier qui a eu l'idée, il s'est occupé de voir comment protéger juridiquement l'application. Derrière on s'est occupé de le faire développer par des ingénieurs, et aujourd'hui c'est un succès. On a fait 20 000 visites sur l'application, les Américains qui ont vu ça ont halluciné, le patron du casino Aria a dit a ses équipes de prendre des notes sur l'organisation du tournoi, sur cette application etc. Maintenant pour l'année prochaine, et comme chaque année, il y aura une évolution, des surprises, peut-être qu'on vous garantira une saison 5 avec 5 millions garantis, c'est quand même pas mal si chaque année on ajoute un million au prizepool… 

Un petit mot sur Fabsoul, le fondateur de Madeinpoker : est-ce que ça a fait du bien à l'image de Partouche d'avoir un joueur de ce calibre sur la table finale du Partouche, saison 3 ?


Vraiment. C'était très important pour nous. Déjà c'est un mec qu'on apprécie beaucoup dans le groupe, et je trouve que pour le poker Français, c'est un exemple. C'est lui qui a lancé le poker en France avec Bruel, on l'a vu dès le début, et l'avoir vu faire la table finale de ce tournoi l'an dernier, avec la renommée qu'il a en France et aux Etats Unis, ça nous a apporté encore de l'image, et on en était très content.

fabsoulbust2
Vanessa Selbst congratule Fabsoul après sa sortie du Partouche l'an dernier, 3e



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Kara Scott : "On peut dire que j'ai eu beaucoup de chance dans ma vie..." 
Aubin Cazals, champion du monde à 21 ans : interview ! 
Alain Roy : il n'y a plus de banane flambée ! 
Lucille Cailly : "Avec ce million, je ne veux plus jamais me mettre de pression" 
EPT Campione : Fabrice Soulier nous parle de sa table finale 
Interview Jean Louis Cap : "Je ne joue pas pour gagner, mais pour progresser" 
Interview Ronan Monfort : "J'ai toujours pris le poker comme un vrai boulot" 
Darcourt vu par Darcourt : "Notre couple fonctionne parce qu'il y a les tournois" 
Alice Taglioni : passionnée de poker 
Ilan Boujenah : "Le Partouche, mon tournoi référence" 
Stéphane Bénadiba : joueur affectif 
Yann Migeon : un sacre attendu ! 
Pierre Canali : "J'aime me challenger, j'ai toujours aimé ça" 
Jean-Jacques Mars : rencontre avec un dandy 
Philippe Ktorza : Si je gagne le Main Event, on fera une grosse fête !..