vendredi 04 novembre

Home > Articles > Interviews > Pascal Perrault : "Je reviens à Vienne pour gagner
 

Pascal Perrault : "Je reviens à Vienne pour gagner


Interviews
Par Matthieu Sustrac   
Mercredi, 27 Octobre 2010 10:10

Bonjour Pascal, que représente votre victoire lors de la saison I de l'EPT, à Vienne ?
C'est très important dans mon parcours, c'est mon plus beau souvenir de poker ! Mais, je pense désormais au tournoi qui commence, je regarde plutôt devant. Vienne restera surtout comme le premier EPT que j'ai joué... et que j'ai gagné.

Elle remonte à 2005 cette victoire, en avez-vous des souvenirs particuliers ?
Je me souviens avoir fait la fête toute la nuit le jour précédent la finale, avec Robert Cohen (17e de cette épreuve, ndlr) notamment. Au départ, il m'avait dit que l'on était partis pour un petits tour mais... j'ai été obligé de porter les lunettes noires le lendemain...

Quel était le niveau du jeu, quels joueurs aviez-vous affrontés ?
Je me souviens d'un petit jeune en particulier, il était très agressif et j'ai passé mon temps à lui boîter par dessus pour monter un joli stack au début. Le deuxième jour, je retombe sur lui et applique la même tactique... mais je me fais payer par un autre qui retourne deux As. Je descends très bas mais je vais revenir encore en triplant. Le coup charnière va se passer contre le protégé de Marcel Luske, Noah Boken, qui venait de gagner l'EPT Copenhague. Je suis à tapis contre lui et il a une meilleure paire. Je lui craque en touchant mon 9 et je suis lancé. Puis il y a le finlandais Andreas Harnemo qui est énorme en Finale mais, je parviens à renverser la situation.

1pascal perrault
Pascal Perrault

A l'époque, déjà, les critiques existaient...
Je sortais d'une période pas trop évidente mais tous les joueurs d'expérience savent que les résultats vont et viennent. Le jour d'avant ma victoire, on me disait déjà que j'étais un has-been. Le poker n'était pas entouré de l'aura d'aujourd'hui mais j'ai l'impression de revivre le même scénario. Cela étant dit, à force de répéter ça, je vais peut être aussi sauter à la première main...

Comprenez-vous les critiques qui entourent votre sponsoring ?
Je pense que les gens de Full Tilt Poker ont de l'expérience et savent ce qu'ils font. Avoir un sponsor amène les critiques mais je le répète, dans une carrière, il peut y avoir des périodes où il ne se passe rien, c'est normal. Aujourd'hui, on a des fields de 500 personnes et c'est plus dur d'être régulier. Et encore plus quand tu fais un tournoi par mois... Les critiques gratuites ne me touchent donc pas, je laisse couler et quand les gens se posent des questions à ton sujet, c'est plutôt bon signe. Aujourd'hui, je me bats pour me mettre en position de gagner ce deuxième EPT.

Vous vous en sentez capable ?
Bien sûr. Le jeu a évolué, c'est évident mais je joue de plus en plus sur Internet. Les jeunes adversaires viennent de là et je suis toujours motivé pour les battre. Quand tu joues contre eux, face à la mer, chez toi au Brésil, les critiques te passent au dessus de la tête. Je n'y attache pas d'importance et je reviens à Vienne pour gagner !



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Stéphane Bénadiba : joueur affectif 
Yann Migeon : un sacre attendu ! 
Pierre Canali : "J'aime me challenger, j'ai toujours aimé ça" 
Jean-Jacques Mars : rencontre avec un dandy 
Jean Jacques Ichaï : analyse à chaud sur un demi-succès 
Philippe Ktorza : Si je gagne le Main Event, on fera une grosse fête !.. 
Rébecca Gérin : "J'ai pris du plaisir à jouer ces WSOP" 
Jean Philippe Rohr : "un bracelet WSOP, le nec plus ultra" 
Guillaume Darcourt : "J'ai pleine conscience de mon image à la table..." 
Jonathan Duhamel : "le poker reste une passion" 
Interview Ludovic Lacay / Antony Lellouche 
Arnaud Mattern : "Difficile de ne pas s'améliorer quand tu passes ton temps avec ElkY ou Isildur1" 
Bruno Launais : "Plus qu'un bracelet, je veux un titre EPT !" 
Guillaume Cescut : "Des sensations incroyables" 
Adrien Allain : "Me faire plaisir" 

Retrouvez en exclusivité sur MIP les patates du poker avec Martin Vidberg :

planche numéro 1
planche numéro 2
un jeu de stratégie
le monopole des jeux
l'entrée d'un casino
poker en ligne & casinos
la future régulation
l'économie par le poker
la lutte contre l'addiction


Les portraits
La stratégie


Le blog de Fabrice Soulier
Tutoriaux vidéos
Interviews vidéos exclusives
Critiques de livres de poker
Inscrivez-vous à la newsletter


 
Chilipoker DSO saison 2

PokerXtrem