mardi 06 septembre

Home > News > Joueurs > Coup de tonnerre : Ali Tekintamgak disqualifié de la finale du Partouche Poker Tour pour cause de tricherie ! Breaking news : Cheating scandal at the PPT final !
 

Coup de tonnerre : Ali Tekintamgak disqualifié de la finale du Partouche Poker Tour pour cause de tricherie ! Breaking news : Cheating scandal at the PPT final !


Joueurs
Vendredi, 05 Novembre 2010 18:00


C'est un vrai coup de tonnerre pour les joueurs de cette finale du Partouche Poker Tour à Cannes : Ali Tekintamgak, l'un des deux finalistes allemands, est disqualifié pour cause de tricherie !

C'est suite au visionnage de nombreuses bandes vidéos enregistrées lors du Day 5 que l'organisation a pris la décision de l'exclure du tournoi.  

"Nous avons toutes les preuves en vidéos. Jamais sinon nous n'aurions pu prendre une décision aussi lourde de conséquences. Nous avons porté plainte pour fraude et l'affaire est désormais entre les mains de la justice et de la police qui visionne les bandes", déclare Patrick Partouche lors d'une réunion spéciale qui a eu lieu entre les huit finalistes et l'organisation à 18h ce vendredi au Palm Beach Casino.

Question conséquence directe : les joueurs seront donc huit au lieu de neuf, et seront tous assurés d'un minimum de 130 000 euros, soit l'argent de la 8e place. Les jetons de l'allemand, pour un stack total de 3 289 000, seront retirés de la table, faisant chuter l'average (la moyenne en jeton). Enfin, les 110 000 euros de prix promis à la neuvième place devraient soit être répartis entre la huitième et la première place, soit être versés à un organisme caritatif : la somme est pour le moment bloquée.

Il faut surtout ajouter que Tekintamgak n'en est pas à son coup d'essai puisqu'il avait déjà été expulsé de EPT de Tallin par le célèbre directeur de tournoi Thomas Kremser après s'être fait prendre la main dans le sac : ce joueur peu scrupuleux était de mèche avec de faux journalistes/bloggers qui lui indiquaient par signe le jeu de ses adversaires après les avoir observées en se plaçant juste derrière la future victime... Et il semblerait que Tekintamgak ait récidivé sans scrupules, procédant à Cannes de la même façon...

Ce n'est donc qu'une demi-surprise dont nous souhaiterons qu'elle n'entache pas trop la réputation des joueurs de poker. Après tout, il y a toujours une pomme pourrie dans le panier : souhaitons juste que ce joueur dont nous ne nous priverons pas de remettre le palmarès en cause (vainqueur du WPT de Barcelone cette année dans des conditions qui semblent plus que jamais douteuses - nous ne serions pas surpris si son titre était remis en cause après visionnage des vidéos de la finale et qu'il soit à nouveau poursuivit pour tricherie -) ne soit plus jamais autorisé à participer à un tournoi de poker.

Souhaitons également que ce scandale n'entache pas la réputation et l'honneur des (vrais) journalistes et que les conditions de travail de ces derniers ne subissent pas trop de changements dans les mois et les semaines à venir...

Notons enfin que cette accusation de tricherie pourrait aboutir à une très lourde peine pour Tekintamgak, qui risque même de la prison ferme s'il est reconnu coupable de fraude.


november_nine
Ils étaient neuf : et bien ils ne sont désormais plus que huit... (Ali Tenkintamgak étant le troisième joueur en partant de la gauche : third player starting from the left)

 

This is a big cheating scandal that took place in Cannes tonight when Patrick Partouche announced the news today to the other finalists : Ali Tekintamgak, a German finalist at the Partouche Poker Tour, is disqualified for cheating during the tournament !

The organisation took their difficult decision after having seen him obviously cheating on the videos of the TV table. Patrick Partouche pressed charges to the French Fraud Autority, the Police is currently watching the tapes and the story is to be continued. If guilty, Tekintamgak could even face jail time.

The worst part is that it's not the first time for Ali ! He was actually already caught in a scandal almost no one spoke about at the Tallin EPT Main Event this year. As a matter of fact, he was "working" hand in hand with fake journalists/bloggers who were looking at his opponents hands and then, making gestures to indicate the hands. Thomas Kremser at the time had expelled him from the Casino.

The organisation of the Partouche also took the decision to expell him, meaning that his chips (3 289 000) will be removed from the table, lowering the global average stack, all eight finalists will be garanteed 130 000 euros instead of 110 000 euros and the 110 000 euros extras should be then divided between the finalists or been given to the Charity.

If prooved guilty, let's hope Ali Tekintamgak will be forever banned from all the tournaments in the world.



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Emile Petit et Clément Beauvois intègrent la team PMU online 
Disparition de Thuy Doan  
Gerard Piqué aussi doué au poker qu'au foot ? 
Betclic s'offre Scotty Nguyen 
La vie des joueurs : Negreanu,Hastings, Bonomo et Harman 
Isildur1 en plein tilt (gagne quand même) 
La vie des joueurs : Brunson, Hellmuth, Seidel et Mercier 
Classement GPI : ElkY dépassé par Jason Mercier 
Cates avoue avoir triché lui aussi 
Negreanu ne croit pas en l'Epic Poker League 
Leo Margets chez Lock Poker 
Chino Rheem : une victoire qui fait jaser ! 
Bad beat (sans conséquences) pour Barry Greenstein 
Polémiques d'août...  
Haseeb Qureshi victime collatérale de l'affaire Macedo 

Retrouvez en exclusivité sur MIP les patates du poker avec Martin Vidberg :

planche numéro 1
planche numéro 2
un jeu de stratégie
le monopole des jeux
l'entrée d'un casino
poker en ligne & casinos
la future régulation
l'économie par le poker
la lutte contre l'addiction


Les portraits
La stratégie


Le blog de Fabrice Soulier
Tutoriaux vidéos
Interviews vidéos exclusives
Critiques de livres de poker
Inscrivez-vous à la newsletter


 
Chilipoker DSO saison 2