» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


dimanche 01 novembre
Home > News > Joueurs > L'incroyable erreur de Phil Ivey
 

L'incroyable erreur de Phil Ivey

Joueurs
Par David Poulenard   
Jeudi, 29 Octobre 2009 10:48

L'émission d'ESPN retraçant les moments forts du main event des WSOP 2009 a révélé une erreur de Phil Ivey aussi énorme qu'inconcevable.

L'action se déroule durant le day 8 alors que 26 joueurs restent encore en course pour la victoire. Phil Ivey est placé under the gun et relance à 320 000 avec . Tout le monde passe jusqu'à Jordan Smith, de petite blind, qui sur-relance à 1 000 000 avec .

Ivey paie et le flop tombe : . Les deux adversaires font parole.
Le tournant apporte une qui paralyse à nouveau l'action.
La river est un qui pousse Smith et Ivey à checker l'un après l'autre.

Phil Ivey a donc la main gagnante avec son qui lui offre une couleur. Pourtant après que Jordan Smith ait annoncé sans grande conviction détenir un as, il jette inexplicablement ses cartes sans les dévoiler ni même les avoir regardé une dernière fois, abandonnant ainsi un pot de près de 2 500 000 à son adversaire !

Une erreur absolument inconcevable de celui qui est considéré comme le meilleur joueur au monde et dont les qualités d'analyse et de mémoire sont enviées par les plus grands. L'explication la plus rationnelle pourrait être l'inévitable fatigue ressentie par les protagonistes après huit longues journées de compétition.

Découvrez la vidéo de cette main particulière.

Comme quoi l'erreur est humaine et touche même les surhommes...

Commentaires (3)
0
comme quoi ça arrive meme au meilleur
Par arnaud.c, octobre 29, 2009
il aurait pas vu qu'il avait une couleur quand le gars lui annonce juste une paire splitté?ça ne peut-etre que la fatigue comme quoi il n'est qu'un homme et ça peut arriver a tout le monde.je suis français et très chauvin donc j'espère qu'antoine saout gagnera le main event pour tout le poker français mais si il échoue j'aurais un petit penchant pour ivey car j'adore ce joueur.
Benoit Saisselain
Fatigue ?
Par Benoit Saisselain, octobre 30, 2009
Je ne suis pas tout a fait d'accord sur le "une erreur inconcevable" aussi bon joueur soit Ivey effectivement l'erreur est humaine mais là l'erreur est flagrante en fait. Ivey ne regarde ses cartes qu'une seul fois : lorsqu'il les ouvrent (comme souvent). Il ne vérifie ni au turn ni à la river (comme David le précise) qu'il possède donc un pique. Pour moi (croupier pro) c'est une erreur très récurrentes (invérifiable) même de la part de très bons joueurs et cela est souvent du à la frustration et non entièrement à la fatigue. L'annonce verbal de l'as de son adversaire perturbe son esprit. Car il ne faut pas oublier qu'il a eu deux sales coup avant, d'ailleurs on remarque vraiment son "tillt" (plutôt dans le sens frustration) à ses mous de désespoir à la fin du coup. Sans faire de la psychologie à deux sous je pense que tout le coup montre que dans sa tête il a perdu dès le flop.

Cela me rappel une "règle" essentiel sauf peur de montrer une information importante montrez vos mains au croupier ! Les joueurs internet sont les premiers à faire ce genre d'erreur mais l'inattention n'est parfois pas là ou on l'attend, je pense qu'Ivey serait encore capable de vous dire si son voisin de gauche hors du coup regardait les seins d'une jolie fille dans le public, ces jetons, ou bien le plafond au moment ou il muck ...
christophe
Gus Hansen aussi
Par christophe, octobre 30, 2009
Lors de l'Aussie Millions 2007, Gus Hansen a faillit faire la même erreur... Sauf qu'il a regardé ses cartes une dernière fois et a vu sa couleur. Le fait de jouer énormément de mains fait parfois qu'on oublie ce qu'on a exactement (c'est pas moi qui le dit mais un joueur pro dont je ne me souviens pas du nom).
La fatigue est surement la première cause de cette erreur.

 Ajouter votre commentaire

security code

 

busy
 
Bruno Benveniste élu "Barrière Poker Player" 
Stéphane Bazin et Partouche se séparent 
Patrik Antonius : "Je joue pour l'argent" 
Luke Schwartz dans le colimateur des casinos anglais 
Challenge Durrrr : à mi-parcours, Tom Dwan reprend un net avantage 
Fabrice Soulier quitte FullTilt 
Terminator se dévoile sur "Entrevue" 
Scott, Allain et Fisichella sponsorisés par des sites de poker 
Antonia Alomar, première femme de l'équipe Partouche 
Luke Schwartz attaque vertement Tom Dwan 
Un 4e membre dans l'équipe de poker de Doyle Brunson 
Neuf de novembre : des nouvelles de Shulman et de Saout 
Fatima Moreira de Melo rejoint la team sportive de PokerStars 
Challenge : Boku87 atteint 25% de son objectif 
Reinkemeier - de Wolfe : bluff, intox et polémique 

 
livres_accroche
annonce_debutant