Saturday 08 December
Home > Articles > Le blog de Fabsoul > Enfin à Las Vegas pour les WSOP !

Enfin à Las Vegas pour les WSOP !


Le blog de Fabsoul
Par Fabrice Soulier   
Mercredi, 09 Juin 2010 11:10
 Partagez

 

 

Après trois semaines passées dans le sud de la France, à Monaco (qui s’étaient agréablement terminées par une victoire dans le 2 000 euros NLHE) et dans la douceur de la Riviera italienne, quelle rudesse que de se retrouver à Paris en plein hiver…début mai ! Adieu les t-shirts et bonjour l’écharpe et la veste !

Du coup, difficile d’avoir envie de se lever le matin et de trouver l’énergie de pointer le nez dehors. Autant j’avais envie de faire du sport quand le soleil brillait dehors, autant sous la pluie, impossible de prendre la décision d’aller courir… J’ai donc entamé le WPT Paris en râlant contre la capitale française, car au mauvais temps, j’ajouterais la mauvaise humeur chronique (et possiblement reliée) de ses habitants.

C’est donc avec un petit moral et la tête ailleurs que j’ai joué ce tournoi qui avait pourtant tout pour plaire : 10 000 euros de buy-in, plus de 600 000 euros à la gagne et un titre WPT à la clé. Et comme nous le savons, jouer en n’étant pas à 200% dans ce que l’on fait et quand on n’a pas vraiment envie d’être là (et donc de gagner), c’est une très mauvaise idée. Parce qu’on perd quasiment à tous les coups ; c’est aussi simple que cela.

J’ai pourtant bien débuté mon tournoi mais je crois ne pas avoir tenu le coup : je me suis laissé déconcentrer par le bruit, les tables rapprochées et l’agitation. Même le "plaisir sucré" de Pierre Hermé, ma patisserie préférée au resto de l’ACF (dans lequel j’apprécie autant le service que le contenu des assiettes) n’aura pas suffit à me donner envie de revenir le lendemain : mes jetons ont valsé et je me suis engouffré dans un taxi afin de pouvoir rentrer à Londres le plus vite possible.

Parce que contrairement à ce que l’on pense, il pleut moins là bas qu’à Paris (145 jours de pluie à Londres contre 171 à Paname, soit près d’un mois de grisaille de plus !) et l’ambiance est meilleure : je suis d’ailleurs très surpris par la gentillesse de ses habitants et, pour prendre un exemple parlant, de ses chauffeurs de taxi : le jour et la nuit.

J’ai donc passé quelques jours agréables à Londres (et j’ai même pu tenir mes bonnes résolutions de "poker sana in corpore sano" : j’ai été courir dans Regents Park qui, outre d’être pas loin de chez moi, est définitivement un des plus beaux jardins publics de la ville) avant de décoller pour Las Vegas et la période de l’année que je préfère : celle des championnats du monde.

J’accorde toujours une place très particulière aux WSOP car je m’y sens toujours bien, avec une organisation à l’américaine ; j’ai toujours hâte d’entamer un tournoi, et ce, même quand je viens de sauter d’un autre. J’aime cocher les Events que je souhaite faire à l’avance, comme un gamin qui coche les jouets qu’il veut pour Noël, tout comme j’aime savoir que je vais passer près de deux mois dans ma maison là-bas, à voir des gens que j’apprécie, me faire des bons restos et jouer tous les jours dans la plus grande poker room du monde. Je précise d’ailleurs que j’ai eu un vrai choc en voyant la nouvelle salle principale : elle est deux fois plus grande que l’Amazon Room qui était déjà immense… Ils sont fous ces ricains.

fab_wsop10
Un gros field a éliminer avant de toucher du doigt la victoire...

A l’heure où j’écris cette chronique, je n’ai fait qu’un seul tournoi : le "donkament" à 1 000$. Il faut une chance énorme pour arriver à passer entre les gouttes mais ça vaut toujours le coup d’essayer : il y a près de 700 000$ à la gagne ! Sauf que cette année, ça a été tellement vite que 90% du field (dont moi) du day 1a a été éliminé la première journée. On part seulement avec 3 000 en jetons mais ça reste jouable au vu de la lenteur/longueur des premiers niveaux.

C’est donc parti pour ces WSOP 2010 avec encore plus de bons résultats français attendus cette année ! En tout cas, je suis sûr d’une chose : je vais me régaler et qu’importe mes résultats, je me suis promis de jouer chaque tournoi avec sérieux et tenacité. Je serai un élève appliqué et ce, bracelet ou pas !

Commentaires (4)
0
=)
Par jean-philipz, June 09, 2010
Tu nous fais toujours autant rever Fabrice, j'espère que l'on va avoir d'autres news de toi prochainement, un petit résumé à chaud d'un event WSOP. Avec tes plus belles mains.
Keep playing
nd may the god of poker be with you.
David Renault
GL Fabsoul
Par David Renault, June 10, 2010
Selon mes calculs astraux, la porte de la table finale du 10.000$ est grande ouverte pour toi fabrice!!! go go go! and win this f****g bracelet please
David Renault
GL Fabsoul 2
Par David Renault, June 10, 2010
je voulais dire "10.000$ H.O.R.S.E." (désolé)
0
:-)
Par Richard urunuela, June 11, 2010
Bon courage, bonne chance et bon poker.
Merci pour tes billets que je prends grand plaisir à lire.




Vous devez être enregistré pour écrire un commentaire.

busy
 
“Vous reprendrez bien une part de “désert” cher monsieur ?” 
Des WSOP 2012 à oublier... 
Los Angeles : un palmier dans le désert ! 
Les autres facettes du métier de joueur pro 
2011 est terminée, vive 2012 ! 
Objectif Lune !  
Blog Fabsoul : une rentrée épique 
WSOP 2011 : Enfin un bracelet ! 
Monaco, San Remo et Madrid : trois tournois au soleil et une (demi) perf' ! 
Lost in Berlin (aux portes de la TF) 
Californie and ski ! 
Deauville-Venise-Paris-LA : un mois standard ! 
PPT:une finale en demi-teinte 
Bientôt la finale du PPT ! 
WSOP 2010 : un vrai cauchemar 

175x300


PLAYER OF THE YEAR FRANCE


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
752.535

2
Bruno
Lopes
584.403

3
Aubin
Cazals
568.813

4
David
Benyamine
528.491

5
Alain
Roy
467.549

6
Roger
Hairabedian
457.068

7
Fabrice
Soulier
428.976

8
Paul
Guichard
418.656

9
Guillaume
Darcourt
416.642

10
Tristan
Clemencon
411.163



Top 100 France


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
2667.52

2
Roger
Hairabedian
2073.01

3
David
Benyamine
1698.51

4
Fabrice
Soulier
1692.87

5
Tristan
Clemencon
1606.86

6
Bruno
Lopes
1578.09

7
Aubin
Cazals
1542.58

8
Alain
Roy
1500.97

9
Ludovic
Lacay
1423.25

10
Phillippe
Ktorza
1390.24