» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


dimanche 06 septembre
Home > Coverage > Partouche Poker Tour 2009
Partouche Poker Tour 2009
News en vrac
Partouche Poker Tour 2009
Par Claire Renaut   
Mercredi, 02 Septembre 2009 17:41


Pascal Perrault nous raconte sa sortie, accoudé au bar où il attend son café :

"Avec le recul, je me dis que je n'aurais pas dû, mais bon, sur le coup, ça m'a semblé juste. Un mec mise 3,5k et j'ouvre les valets (dont le valet de coeur). Je me contente de payer. Le flop tombe K 8 2, entièrement à coeur et il attaque à 3 500. Je pousse alors mon tapis de 35k en me disant que le coup est impayable s'il a autre chose que l'as de coeur en main avec un roi. Sauf qu'il a l'as de coeur et un roi. Voilà..."

Freddy Deeb a quant à lui été éliminé en surrelançant un joueur (ayant plus de 120k devant lui) à tapis pour 17k avec J-8 sur un flop 3 8 10. Il est finalement payé après réflexion par son adversaire avec 9-10.

Rayon bonnes nouvelles, Arnaud Esquevin vient de doubler en partant à tapis sur un flop avec une paire de 4 en main. Le joueur en face retourne une paire d'as et ne trouvera pas son salut dans le turn ou le rivière. Arnaud passe donc à 100k.

A la même table, Fabrice Soulier ne semble pas au top de sa forme. Fievreux, il tente toutefois de s'accrocher après avoir perdu de nombreux coups dans des rencontres désagréables. Il descend à 30k.

Bonne nouvelle, la remontée de Jean-Michel Enel qui possède 85 000, soit la moyenne, après une longue bataille short-stack.

Signalons aussi la présence d'une table de la mort impressionante, jugez plutôt :

Siège 2 : Samuel Chartier 110k
Siège 3 : Jamel Maistriaux 60k
Siège 4 : Eric Haïk 50k
Siège 5 : Gabriel Nassif 32k
Siège 8 : Davidi Kitai 200k
Siège 9 : Ivan Demidov 130k

Ca ne doit pas être facile de s'y imposer (pensée émue pour les joueurs inconnus qui tentent de se battre au milieu)

demidov_kitai
Heureusement, il semblerait qu'Ivan Demidov n'ait pas assez dormi cette nuit.
Du repos pour lui signifiant du repos pour la table.


Après un break bien mérité, les joueurs reprennent leur place pour un nouveau niveau : blinds 600/1 200, ante 100. Ils sont 185 (nous avons donc perdu 113 joueurs en 4h de jeu).

 



 
Forme et méforme
Partouche Poker Tour 2009
Par David Poulenard   
Mercredi, 02 Septembre 2009 17:25


La forme est symbolisée une fois de plus par un Antoine Saout dans une période faste. Pour la quinzième ou vingtième fois du tournoi, notre november nine national a touché les as et il est parvenu à les faire fructifier pour remporter un gros pot.

 

antoine_saout
Antoine Saout, palme de la réussite


Je n'ai pas vu le début des hostilités mais sur un flop un joueur annonce tapis pour 35 000 (le pot étant auparavant de 22 000). Longue réflexion d'Antoine qui essaie d'interroger son adversaire pour savoir s'il détient un brelan. Il finit (logiquement) par payer et retourne de manière prévisible et aussi pour faire bonne mesure. Avec le futur éliminé n'a que très peu d'outs pour espérer se sortir de ce mauvais pas.
Un carreau dès la turn scelle les espoirs du malheureux sans qu'un seul cil d'Antoine ne tressaille...
Après ce joli coup (et quelques autres) Antoine Saout est remonté à 300 000, une hauteur où il est encore bien seul.

Dans la rubrique forme, nous avons aussi Alan Smurfit qui triple avec une flush contre deux opposants ayant eux aussi réussi la couleur (quatre trèfles au board, Smurfit a l'as, le second la dame et le troisième deux trèfles gagnants jusqu'à la river). Voilà l'Irlandais et son bracelet à la tête de 85 000 jetons.


Je vais être bref en ce qui concerne la rubrique méforme en me contentant de signaler l'élimination de Freddy Deeb et Pascal Perrault.

freddy_deeb
Freddy Deeb, au temps des jours heureux



 
Ludo gratte et remonte
Partouche Poker Tour 2009
Par Claire Renaut   
Mercredi, 02 Septembre 2009 17:05


Ludovic Lacay n'a eu de cesse de gagner des petits coups - et des plus gros - par ci par là depuis son début de journée, le faisant passer à plus de 120k !

Un exemple de ces petites mains qui rapportent - ou pas - :

. Ludovic relance à 3 000, un joueur surrelance à 8 000. Payé. Flop interessant : . Ludo ouvre la marche en posant 11k et l'autre passe en soufflant. Il est vrai que c'est le pire flop possible quand on a deux dames !

. La main d'après, Ludo relance à nouveau à 2,5k et c'est payé au Cut-off et à la BB. Flop : . Check around. Turn : . Ludo sort de 5,4k et le CU paie. River : . Ludo envoie 9,7k et le joueur paie avec . Lacay montre pour la même suite (mais obtenue au turn). Dommage, c'est partage !

ludovic_lacay

Ludovic : ou comment passer en quelques heures de short stack à gros stack (la moyenne est à 75k)

Il reste 207 joueurs. Blinds 500/1 000, ante 100.

 



 
Que deviennent nos stars américaines ?
Partouche Poker Tour 2009
Par David Poulenard   
Mercredi, 02 Septembre 2009 16:17

Elles ont fait l'effort de traverser l'Atlantique pour venir disputer un tournoi en France, elles méritent donc que l'on parle de leurs parcours. D'un autre coté, venir à Cannes, début septembre ce n'est pas non plus cauchemardesque...

seidel
Erik Seidel : 21 000, fidèle à son habitude il ne prend pas un risque superflu et peut tenir une semaine avec 4 big blinds

John"Miami"Cernuto : 51 000, chapeau de paille et patience
David Williams : 110 000, étonnement calme et patient pour un joueur d'ordinaire hyper actif.
Jean-Robert Bellande : en salle de muscu
JJ Liu : 58 000, si on parle aussi peu d'elle c'est qu'elle ne porte pas ses habituels chapeaux
Robert Mizrachi : à la plage
Mike Matusow : 47 000, pas un mec qui parle anglais à sa table, il a l'air malheureux
Freddy Deeb : 44 000, à la table de Fabrice et Tureniec, "little big man" reste stable depuis plusieurs heures 


Du coté russe, on notera que Ivan Demidov (155 000) et Alex Kravchenko (170 000) se portent comme des charmes.

Cocorico, c'est un français qui est chipleader, Antoine Saout bien sur, avec plus de 300 000 !
Edit : Antoine Saout ne possède "plus" que 200 000, ce qui signifie qu'il a du perdre don premier coup depuis début juillet. Il reste évidemment dans une situation très intéressante.


 
Structure de paiement
Partouche Poker Tour 2009
Par Claire Renaut   
Mercredi, 02 Septembre 2009 15:39


L'organisation vient juste de communiquer sur la répartition du prizepool :

Vainqueur : 1 million d'euros tout rond (miam)
2e : 606 700 euros
3e : 357 200 euros
4e : 262 400 euros
5e : 211 800 euros
6e : 155 800 euros
7e : 133 600 euros
8e : 118 700 euros
9e : 102 300 euros

Premières places payées : de la 46e à la 52e : 9 600 euros.



 
Exit Biechel
Partouche Poker Tour 2009
Par Claire Renaut   
Mercredi, 02 Septembre 2009 15:30


Remy Biechel vient d'être éliminé sur cette cruelle main :

Un joueur en milieu de parole relance à 2,4k et Remy, au bouton, surrelance pour 7 500 jetons. Payé.
Flop : . Les tapis volent rapidement malgré le fait que les deux joueurs aient chacun plus de 100k devant eux.
Dans les mains de Remy, pour un brelan et dans les mains de son adversaire, pour un tirage couleur.
Turn : un coeur
River : pas de doublette pour offrir un full à Remy

vueext3

Et l'aventure est finie pour notre ami - qui va maintenant pouvoir se consoler en passant l'après-midi à la plage juste en bas du casino -.



 
Nico fait une remontée en flêche
Partouche Poker Tour 2009
Par Claire Renaut   
Mercredi, 02 Septembre 2009 15:19


Descendu hier dans en zone rouge vif avec moins de 10k, le français affiche désormais plus de 125k au compteur ! Parti ce midi avec 60k, un joueur vient de lui faire une livraison fort appréciable :

Deux joueurs limpent à 800, Nicolas Ragot au bouton ouvre une paire d'as et relance à 4 500. C'est payé deux fois.
Flop : . La grosse blind ouvre à 6 500, Nico se contente de payer.
Turn : . La BB continue son aggression en posant 8 000 devant lui, Nico paie.
River : . Check de la BB, Nico mise 19k et la BB part immédiatement à tapis pour plus de 40k. C'est payé par Nico et son full aux as. Figure décomposée et insta-muck en face !

Commentaire de l'interessé :
"Ce joueur faisait n'importe quoi depuis le début. Genre payer une grosse relance avec 9-2o ou tenter tout le temps de bluffer. A ma table, ils m'ont dit qu'il avait un 9 mais je suis sûr que non. Sinon, il l'aurait montré. Je pense qu'il était en carnaval complet et qu'il a tenté de me voler le coup."



 
La sortie d'Anthony
Partouche Poker Tour 2009
Par Claire Renaut   
Mercredi, 02 Septembre 2009 14:58


Longtemps ultra short stack puis remonté à 15k, Anthony Roux nous raconte son élimination :

"J'ouvre UTG et relance à 2 500, le joueur juste après moi (et qui possède le même tapis) paie, tout comme deux autres joueurs. Le flop vient . Je pousse mes 12k restants et le joueur UTG+1 paie avec une paire de 3 pour un brelan. Je ne comprends pas comment avec un si petit tapis il a pu payer ma relance préflop avec une paire de 3. Surtout que je n'avais pas joué un coup depuis le début. Mais bon..."

anthony_roux
Voilà, c'est fini...

Il reste 248 joueurs. Blinds 400/800, ante 75. Prochain niveau imminent : blinds 500/1 000, ante 100.

 



 
Petits duels entre amis
Partouche Poker Tour 2009
Par David Poulenard   
Mercredi, 02 Septembre 2009 14:55


Ce sont trois amis de la maison (installés du même coté de leur table) qui s'en donnent à coeur joie. Rémy Biechel, Antonin Teisseire et Jean-Miche Enel se livrent quelques escarmouches.

Sur la première Rémy au bouton relance et "pifo" de big blind le sur-relance, Rémy complète et le flop tombe :

Pifo réfléchit, se gratte la tête, je le vois discrètement grimacer, avant de se décider à avancer son tapis de 28 000. 
Antonin me lance alors : "Eh là entre les deux qui tu supportes?"
Rémy se lance dans une profonde réflexion, observant un "pifo" caché derrière ses (grandes) mains. Finalement Biechel jette une paire de neufs, laissant Jean-Michel dévoiler une paire de rois !
Commentaire outragé d'Antonin : "brelan de rois ? mais piège-le, tu checkes jusqu'à la vingtième carte, fadaaa !"
Commentaire de Rémy :"appelez-moi le floor, le mec de madeinpoker est derrière moi et je perds un gros coup contre son poulain ! pas normal ça"

La main suivante, Rémy relance encore, Antonin complète pour défendre sa grosse blind, le flop vient, apportant un as, et Antonin check. Rémy check aussi, la carte suivante est anodine et le méridional mise,  Biechel rigole et montre une nouvelle paire de neufs et annonce "je les joues plus ceux-là". Puis il enchaine "T'avais l'as?". 
Et Antonin de répondre : "Ééééééééh non, paire de huit ..."

 

A noter la malheureuse élimination d'un autre ami de la maison, Michel Leibgorin vient de sauter, avec trips contre un full max.



 
Un petit mot de Virginie
Partouche Poker Tour 2009
Par Claire Renaut   
Mercredi, 02 Septembre 2009 14:49


Virginie Efira, une des seules femmes encore en course, sort prendre l'air pour s'en griller une et téléphoner. L'occasion de lui demander comment elle se sent dans ce gros tournoi :

"J'avais vraiment peur d'une lente agonie et de me laisser mourir en étant intimidée. Mais là, ce n'est pas le cas et je constate que je prends du plaisir à jouer. C'est sur, après, c'est vraiment long et ça affecte forcément ton cerveau qui finit par être fatigué. Mais je suis heureuse d'arriver à faire de la résistance et d'installer une légère forme de respect à la table. Après, ce n'est pas mon métier, heureusement, mais je suis contente d'être là et j'ai vraiment de la chance d'être sponsorisée."

Quant à son côté yoyo depuis ce début de journée, elle répond :

"J'ai commencé par perdre les rois parce qu'un as est venu au flop. Ensuite je suis remontée de 11k à 24k en doublant avec les as contre les dames et quelques mains plus tard, j'ai battu les dames avec AK. Du coup, je suis revenu à 55k."

 



 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 5 de 10
coverage_ppt

coverage_wptchypre
prague
inscription_newsletter
annonce_debutant