» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


dimanche 06 septembre
Home > Coverage > Partouche Poker Tour 2009
Partouche Poker Tour 2009
Pas de round d'observation !
Partouche Poker Tour 2009
Par David Poulenard   
Mercredi, 02 Septembre 2009 13:47

Une table est particulièrement animée, elle comprend - ou plutôt comprenait - Arnaud Mattern, Anthony Roux, Pascal Perrault et un Russe extrement loose-agressif.

Dès les premières mains, Arnaud, short stack, se retrouve à tapis payé par le Russe. Arnaud retourne une paire de dix et son adversaire une paire de sept qui se transforme en brelan éliminatoire pour le représentant W.

Pour remplacer Arnaud arrive Michel Leibgorin qui voit Anthony Roux, lui aussi très short, pousser ses derniers jetons avec A-K, le même Russe paie avec A-10. Deux paires au flop et les joueurs partagent. La main suivante, rebelote, les deux mêmes se retrouvent à tapis, A-K encore chez Anthony et 5-5 chez le slave.  Une quinte affichée sur le board et les deux rivaux se voient contraints de partager à nouveau. 
Le croupier a juste eu le temps de diviser les jetons que deux autres joueurs se retrouvent à nouveau à tout pousser au milieu. Cette fois la logique est respectée et la paire de rois domine K-Q.
La main suivante, c'est Michel Leibgorin qui reçoit les dames et remporte le pot sans résistance.

Cinq donnes à la même table, deux sortants, quatre fois tapis et deux grosses paires servies, cette deuxième journée du PPT commence fort... 25 joueurs ayant déjà été sortis la première heure.


Une mauvaise nouvelle : A peine constituée, cette table de la mort magnifique - elle comprenait Patrick Champagnol, Michel Leibgorin, Mike Matusow, Alan Smurfit, Max Pescatori et Antonin Teisseire - a été cassée. Dommage le spectacle et l'animation auraient été au rendez-vous...

Une bonne nouvelle : Jean-Michel "pifo" Enel est parvenu à doubler et possède 45 000.


 
Un Day 2 sous le signe de l'été
Partouche Poker Tour 2009
Par Claire Renaut   
Mercredi, 02 Septembre 2009 13:06


Aujourd'hui est jour de Day 2 dans ce Main Event du PPT : une belle et longue journée qui s'annonce, de part la durée des niveaux - 2h - et leur nombre - 6 -. Le tout, sans surprise, sous un grand soleil qui rajoute à la classe du plus gros tournoi français en terme de prize pool : un million d'euros garantis au vainqueur !

Parmi les 298 joueurs sur la ligne de départ, on retrouve de grands noms comme :

Au dessus de la moyenne :

partoucheAntoine Saout 225k (chip leader)
Jean-Paul Pasqualini 185k
Jamel Maistriaux 165k
Ivan Demidov 158k
Xavier Arnal 164k
Bruno Launais 136k
Arnaud Esquevin 108k
Alex Kravchenko 107k
David Williams 106k
Max Pescatori 104k
Fabrice Soulier 100k
Samuel Chartier 99k
Jani Sointula 95k
Mike Matusow 86k
Michel Leibgorin 81k
Alan Smurfit 78k
Remy Biechel 78k
JJ Liu 76k
Jean-Philippe Rohr 74k
Miami John Cernuto 70k
Jerome Zerbib 65k
Jean Montury 62k
Freddy Deeb 61k
Juha Helppi 59k
Eric Haik 58k
Nicolas Ragot 58k
Virginie Efira 56k
David Jaoui 55k

Sous la moyenne (52k) :

Philippe Narboni 43k
Robert Mizrachi 42k
Jacques Zaicik 40k
Paul Testud 39k
Gabriel Nassif 37k
Davidi Kitai 37k
Jean-Robert Bellande 36k
Antonin Teisseire 35k
Patrick Champagnol 33k
Erik Seidel 28k
Aurelien Guiglini 27k
Ludovic Lacay 25k
Pascal Perrault 23k
Yann Migeon 24k
François Tardieu 23k
Stephane Tayar 22k
Jean-Michel Enel 20k
Marc Trijaud 17k
Albert Iversen 12k
Arnaud Mattern 9k
Anthony Roux 5k

Départ du niveau 8 : Blinds 400/800, ante 75.



 
Fin de journée
Partouche Poker Tour 2009
Par Claire Renaut   
Mercredi, 02 Septembre 2009 02:20


Les dernières mains sont distribuées et voici un aperçu des tapis à 10 minutes de la fin (moyenne 52k) :

Vikash Dhorasoo : OUT (avec AK contre AA à tapis préflop)
Anthony Roux : 10k
Pascal Perrault : 22k
Ludovic Lacay : 25k
Patrick Champagnol : 33k

robert_mizrachi

Robert Mizrachi : 42k
Juha Helppi : 49k
Freddy Deeb : 57k
Virginie Efira : 59k
JJ Liu : 69k
Michel Leibgorin : 86k
Fabrice Soulier : 100k
David Williams : 110k
Ivan Demidov : 150k
J-P Pasqualini : 200k
Antoine Saout : 230k

Nota : Ces valeurs sont approximatives ; les journalistes ne pouvant plus entrer dans la press room, les chiffres ont été pris rapidement avant.

Il est désormais temps d'aller se coucher pour les 149 joueurs restants (dernier chiffre affiché)

A demain pour le Day 2 !



 
Antoine Saout : l'invincible
Partouche Poker Tour 2009
Par Claire Renaut   
Mercredi, 02 Septembre 2009 02:01


Le finaliste français du Main Event WSOP vient de faire des siennes à la table de Michel Leibgorin en éliminant Tommy Vedes dans le plus gros pot de la journée.

Après une séance de relances préflop, les deux joueurs partent à tapis sur un flop . Dans les mains du français, une paire d'as et dans les mains de l'américain, une paire de valets pour un brelan.

Turn : as.

Rien à la river et voilà Antoine Saout à la tête de plus de 220k, faisant de lui le large chip leader du tournoi.

De quoi peut-être titiller les convictions de tous ceux qui ne croient pas à la part d'irrationnel existant dans le poker et qui ne prennent en compte que le côté mathématique de la chose.



 
L'heure des braves...
Partouche Poker Tour 2009
Par David Poulenard   
Mercredi, 02 Septembre 2009 01:16

Comme hier (et comme souvent dans les grands tournois) l'augmentation des blinds coïncide avec l'arrivée de nombreux professionnels en haut du chip count. Le phénomène avait déjà été marquant lors du day 1a.


williams_demidov
Demidov - Williams, ça ressemble à la guerre froide...
.
Ivan Demidov occupe toujours là tête avec 160 000, mais l'arrivée de David Williams, avec 110 000 directement à sa gauche, l'empêche de marcher sur sa table avec la même aisance. Et comme Ludovic Lacay ne semble pas disposé à rendre les armes, le combat pourrait être explosif.

tony_vedes
Tommy Vedes et Michel Leibgorin, une histoire de styles...

Autre trio de big stack, celui entre Michel Leibgorin (125 000), Tommy Vedes (19e du main event des WSOP) qui possède 100 000 chips et le plus vilain blouson du field ainsi que notre november nine Antoine Saout (95 000).

bellande
Jean-Robert Bellande : "Vas-y, essaie de me bluffer..."

Un autre costaud a accumulé un gros tapis, il s'agit de l'impressionnant Jean-Robert Bellande qui s'est hissé dans le trio de tête avec 150 000. Il y a rejoint Jamel Maistriaux qui possède un stack équivalent.

pescatori
Pescatori, ou comment monter un stack en toute tranquillité...

Samuel Chartier, Max Pescatori et Robert Mizrachi approchent les 100 000 chips, suivi de près par Fabrice Soulier, remonté à 85 000 après un petit coup de mou. 

Quant aux deux ravissantes Alexia Portal et Lika Gerosimova qui éclairaient notre journée, elles ont disparu...


 
Combat de belges
Partouche Poker Tour 2009
Par Claire Renaut   
Mercredi, 02 Septembre 2009 01:02


Virginie Efira n'a en effet pas fait de cadeaux à son compatriote du plat pays puisqu'elle vient de prendre deux coups d'affilée à Davidi Kitai :

. Kitai relance en début de parole à 1 050 et Virginie paie au bouton, tout comme la BB. Flop : . Kitai ouvre à 1 250, payé.
Turn : , check around. River : , check de Davidi et mise de 1 500 chez Efira. "Tu m'cherches toi ! Allez, cadeau !" s'exclame Davidi en payant la mise. Elle ouvre et Kitai montre un dix lui aussi - avec de ce fait un kicker plus faible -.

. Le coup d'après, Efira ouvre les hostilités à 2 000 (blinds 300/600, ante 50) et elle est payée par Davidi et la BB. Flop : . Check du belge et mise de 2 000 de la belge, c'est payé. Turn : . Check, Virginie mise 4 000 instantanément et Kitai souffle, résigné, en jetant une dame face-up.
Virginie Efira, généreuse, lui montrera une (jolie) paire de dix, pour un brelan floppé. Tout simplement ! Elle passe donc à près de 60k.

virginie_effira
La belle animatrice est ultra-déterminée : ce Davidi, elle ne va en faire qu'une bouchée...

. Précisons que les malheurs de Davidi ont continué la main d'après :

Un joueur mise 1 800, "Kitbul", de SB, paie, tout comme la BB. Flop . Check, 4 200 en face, payé par Kitai, fold de la BB. Turn : . Check du belge et 10 500 en face. Davidi inspire un grand coup et passe ses cartes. Il lui reste tout de même 43k, soit à peine moins que la moyenne.

 



 
Pescatori prend un gros coup
Partouche Poker Tour 2009
Par Claire Renaut   
Mercredi, 02 Septembre 2009 00:25


Un très gros coup vient de se dérouler à la table de Fabrice Soulier et Max Pescatori :

Le coup est relancé à 900 et payé deux fois.
Flop : . Le relanceur initial checke, Pescatori envoie 2 400, Fab paie, le premier relanceur relance à 7 000 et Pescatori envoie 17 000. Fabsoul passe sa paire de 6 tandis que le premier relanceur part à tapis pour encore 22k supplémentaires. L'italien paie en retournant une paire de 3 pour un brelan tandis que son adversaire montre une prévisible paire d'as - avec l'as de pique -.
Le turn, une dame de pique, apportera quelques espoirs mais la river, inoffensive, laissera la gagne à Pescatori qui grimpe ainsi à plus de 90k.
Fabsoul est quant à lui descendu à 65k, ne gagnant plus un coup depuis le diner break ("Mais qu'a-t-il mangé ?")

 



 
Ivan(ovitch) est là...
Partouche Poker Tour 2009
Par David Poulenard   
Mercredi, 02 Septembre 2009 00:00


Ivan Demidov est dechainé, le prodige russe est en train de martyriser sa table et de s'approprier le chiplead avec 180 000 chips.

Ses malheureux  voisins ont renoncé et laissent Demidov voler les pots les uns après les autres, même Ludovic Lacay, pourtant combatif habituellement, semble avoir abdiqué. Et lorsqu'un de ses adversaires tentent d'opposer une résistance c'est pour découvrir que, cette fois-là, le Russe avait une main légitime et pour voir les piles de jetons partir grossir le stack d'Ivan. Les pronostics vont bon train pour savoir avec quel tapis il va terminer la soirée. Si son ego ne le pousse pas à la faute, il devrait dépasser les 200 000 et devenir chipleader des deux days 1 cumulés.

 

demidov
C'était quand Ivan foldait encore ses mains...



A la table voisine, à la droite de Fabsoul, c'est une Lika Gerosimova éteinte qui somnole derrière ses malheureux 10 000 jetons, attendant au choix : une paire d'as pour doubler ou l'heure d'aller retrouver son compagnon prodige. Le contraste entre les deux attitudes est d'ailleurs saisissant.  


Notre rubrique, les chers disparus : Brian Benamou, tombé avec les rois face aux as de Virginie Effira, Daniel Alaei et Manuel Bevand.



 
Les comptes de Perrault
Partouche Poker Tour 2009
Par Claire Renaut   
Mardi, 01 Septembre 2009 23:39


C'est ce qui s'appelle une étrange coïncidence puisque Pascal Perrault vient de perdre puis de gagner un coup avec la même main chez lui ET chez son adversaire.

. 1er coup :

Comme le raconte PP le Bandit :"A chaque fois que je limpais, un joueur me relançais. Il y avait un bel historique. J'ouvre les as et, UTG+1, et forcément, je limpe à 400. Le joueur en question relance comme prévu à 1 100, mais trois autres joueurs paient. Quant ça revient à moi, je pousse 4 000. Et là, je me dis que j'aurais du pousser plus puisque deux joueurs me suivent. Le flop vient 7 8 9. Je pousse 10k et un joueur part à tapis pour 22k. Les autres passent, je rajoute et il me montre une paire de 9 pour un brelan."

. 2e coup :

Pascal part à tapis préflop avec ses 6 000 restants contre le même joueur. Je vous laisse deviner leurs cartes : les as chez PP et les 9 en face. Sauf que cette fois les as tiennent et Pascal affiche désormais 13k au compteur.



 
Triste Tristan
Partouche Poker Tour 2009
Par Claire Renaut   
Mardi, 01 Septembre 2009 22:44


Le coup m'est raconté par un des caméramen d'Eurosport, qui vous présente d'avance ses excuses pour le manque de détail, voire les erreurs dans les montants. Mais en gros, Tristan Clemençon sort sur un bluff raté.

Le jeune joueur "fraichement W" attaque à 6 000 un flop après des relances préflop. Il est payé. Turn : . Tristan commence alors un petit numéro d'intimidation : "T'as combien ?" avant de pousser ses derniers 22k. C'est payé après une petite hésitation de son adversaire qui lui dévoile AK pour top paire/ top kicker. En voyant ce jeu, Tristan jette instantanément ses cartes avant même de voir la river ; son bluff n'a pas marché et il est drawing dead.

tristan_clemencon

Tristan n'a pas respecter le vieil adage "après manger, arrête de bluffer et joue serré."

UPDATE : Nicolas Levi vient lui aussi d'être éliminé, dans des circonstances inconnues.



 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 6 de 10
coverage_ppt

coverage_wptchypre
prague
inscription_newsletter
annonce_debutant