Friday 08 March
Home > Articles > Portraits > 10 sportifs ayant réussi leur reconversion dans le poker

10 sportifs ayant réussi leur reconversion dans le poker


Portraits
Par David Poulenard   
Jeudi, 12 Janvier 2012 11:07
 Partagez

 

benyaminewsop_vignetteDavid Benyamine. Sans aucun doute, l'ancien sportif à avoir le mieux réussi sa reconversion. Il est considéré comme un des tous meilleurs joueurs de poker de la planète avec un palmarès exceptionnel en tournois (plus de 6 millions de dollars de gains, un titre WPT, un bracelet WSOP) et une réputation de shark en cash game. Avant d'avoir été un génie du poker, David Benyamine se destinait à une carrière de joueur de tennis. Longtemps parmi les meilleurs espoirs de sa catégorie d'âge, il arrête prématurément sa carrière à cause de problèmes récurrents au dos. A noter qu'il a aussi brillé au billard, une activité qu'il abandonne pour se consacrer au poker.
On retrouve plusieurs anciens joueurs de tennis parmi l'élite du poker mondial. Gus Hansen et Patrik Antonius ont eux-aussi fait partie des sélections nationales lorsqu'ils étaient jeunes, tandis que Stéphane Matheu, ancien coach d'ElkY et Team Manager de Winamax, a longtemps fait partie du top 30 français et fut classé à l'ATP jusqu'à l'arrêt de sa carrière à 26 ans.

 

mueller_vigGreg Mueller. Une autre reconversion totalement réussie pour l'ancien hockeyeur de Vancouver. Après une dizaine d'années à manier la crosse en ligue professionnelle, le colosse a décidé de pratiquer un jeu moins dangereux physiquement (mais périlleux moralement et financièrement). Bien lui en a pris puisqu'il a notamment engrangé deux bracelets aux WSOP, dont un World Championship en 2009. Il totalise 1 886 000$ de gains au cours de sa carrière qui a débuté réellement en 2005. Ses deux dernières années sont cependant plus cahotiques puisqu'il n'a remporté que 98 000$ en 24 mois et faisait partie de l'escouade des joueurs soutenus par Full Tilt qui n'ont pas retrouvé de sponsor.

 

boris1_vigBoris Becker. Contrairement aux Benyamine, Antonius et Hansen qui brillent plus au poker qu'au tennis, Boum Boum a marqué l'histoire du tennis avec 6 victoires en grand chelem après après avoir notamment été le plus jeune vainqueur de Wimbledon et numéro 1 mondial en 1991. Sponsorisé à grands frais par PokerStars, l'Allemand apparaît parfois sur le circuit avec une relative réussite (quatre lignes à son palmarès et un total de gains de 72 000$). Serveur-volleyeur d'exception, il pratique un jeu beaucoup mois offensif au poker...

 


rohr_vigJean-Philippe Rohr.
Sans faire de bruit, Jean-Philippe Rohr se construit un palmarès impressionnant dans le poker (618 000$ en quatre ans sur le circuit), avec une solidité et une régularité métronomiques. L'ancien numéro 10 qui a fait le bonheur de Metz, Monaco et Nice a été une fois international en équipe A, en 1987. Il fait aussi partie de l'équipe de France médaillée d'or aux jeux olympiques de Los Angeles en 1984, étant à ce titre un des deux seuls joueurs de poker professionnels à détenir le plus prestigieux trophée du sport !

 


dhorasoo_vigVikash Dhorasoo
. Les footballeurs ont un réel talent au poker. Vikash Dhorasoo rejoint Rohr dans le cercle des sportifs ayant brillamment réussi leur reconversion. The Substitut a été plus qu'un remplaçant dans l'équipe Winamax, réussissant aussi bien sur Internet qu'en live où ses gains atteignent 488 000$ depuis sa première apparition autour des tapis verts. Il a remporté plusieurs tournois majeurs sur Internet, dont le Sunday 500 et a terminé 11e du Main Event des WCOOP en 2009. Il vient d'annoncer sa décision de prendre du recul et de stopper sa carrière de joueur professionnel, souhaitant se consacrer d'avantage à ses multiples actiivités (il est notamment président d'un club de foot) et à des actions caritatives. Son palmarès dans le football confirme la classe du bonhomme avec 18 sélections, deux titres de champion de France avec Lyon, deux coupes de la ligue et une coupe de France.

 

fatima_vig_1Fatima De Melo. La Néerlandaise est une légende du hockey sur Gazon. Sélectionnée 191 fois en équipe nationale elle a remporté les championnats du monde en 2006 et obtenu une médaille de chaque métal au Jeux Olympiques avec un sacre en 2008 à Pékin qui constitue l'apothéose d'une carrière exceptionnelle. La jeune femme a de multiples cordes à son arc puisqu'elle fut aussi chanteuse, présentatrice d'émissions télés, possède un diplôme de juriste avant de devenir joueuse de poker professionnelle sous les couleurs de Stars. Son palmarès dans sa nouvelle discipline est moins impressionnant qu'en hockey sur gazon, mais commence à prendre forme avec 14 places payées et un total de gains sur le circuit de 171 600$ en 30 mois.

 

gualter_salles_vigGualter Salles. Le Brésilien est plus connu dans le milieu du sport automobile et ne décroche sa place dans cette série de portraits que de part la rareté des reconversions des pilotes dans le poker. Il compte tout de même 8 cashs depuis 2009 pour un total de 117 000$ avec en point d'orgue une 117e place au Main Event des WSOP. Des résultats moins impressionnants que ceux obtenus dans le sport automobile où il continue sa carrière, sans jamais avoir pour autant été un pilote de tout premier plan. Très populaire au Brésil, il y représente un salle de poker en ligne dont le logo est un pique rouge et qui apprécie particulièrement les sportifs de haut-niveau...

 

roger_hairabedian_vig_1Roger Hairabédian. Doit-on mettre Roger Hairabédian dans la catégorie des sportifs ayant réussi leur reconversion et doit-on encore le présenter ? Il y a tellement d'années que Big Roger est sur le circuit et il en est devenu une figure si incontournable que l'on oublie qu'il a fait partie autrefois de l'équipe de France de judo. Champion d'Europe en 1981 à l'âge de 26 ans, il doit mettre un terme à sa carrière suite à une blessure au genou dans la foulée. Le judoka est aujourd'hui devenu Terminator, nul besoin d'en dire plus long, tout le monde connaît l'homme qui a déjà gagné 3 295 000$ sur le circuit, sans sponsor !

 

chabal_vignetteSébastien Chabal. Son titre de gloire dans le poker reste pour l'instant une publicité télé mémorable pour PokerStars dans laquelle il apparaît grimé successivement en Napoléon, conquistador, blonde évanescente (!) ou moine tonsuré. Caveman est plus impressionnant ballon ovale en mains et cheveux au vent qu'assis à une table de poker où il n'a officiellement rien gagné. Si jamais le joueur du Racing venait à lire ce dernier commentaire, je tiens à néanmoins à préciser que j'ai pour lui une grande estime... D'autant plus que l'anesthésite (un de ses multiples surnoms sur le rectangle vert) est à la fin de sa carrière et pourrait décider de se consacrer sérieusement au poker une fois celle-ci terminée !

 

cascarino_vigTony Cascarino. La Girafe a fait le bonheur de l'olympique de Marseille, de nombreux clubs et 88 fois de la sélection irlandaise avant de tirer sa révérence, sa carrière de footballeur bien remplie, à 38 ans ! Chroniqueur de talent et auteur d'une biographie à sensations, ce passionné de poker a décidé d'y consacrer une grande partie de son temps. Avec un certain bonheur puisqu'il totalise 589 400$ de gains avec entre autre une victoire dans la grande finale du GUKPT en 2009.

 

 

brolin_vigThomas Brolin. Encore un footballeur, mais contrairement à ses devanciers, il a plus brillé pour l'équipe de Suède que pour Unibet son sponsor. Deux places payées seulement en plusieurs années (une 23e place à l'EPT de Prague en 2007 et une 38e à celui de Monaco l'année suivante). En plus de celà cet exceptionnel footballeur qui a comblé les supporters de Parme dans les années 90 et inscrit 26 buts pour la Suède (en 47 sélections) a affreusement grossi. Une reconversion ratée donc...

 

 

A suivre : Michael Phelps, Sergio Garcia, Jérôme Alonzo, Gaël Monfils, etc. D'autres sportifs de très haut-niveau ont avoué leur passion pour le poker et ont parfois été aperçus dans un grand tournoi. Mais il est difficile de faire coïncider carrière professionnelle et poker... Il faudra donc attendre quelques années avant de voir ceux-ci tenter l'aventure, même si j'avoue qu'admirer Michael Phelps (l'homme aux 14 médailles d'or au JO) à une table de poker serait extraordinnaire !

Commentaires (0)


Vous devez être enregistré pour écrire un commentaire.

busy
 
Qui sont les finalistes du Main Event, les "October Nine" ?  
Mais qui est donc Poker Brat ?  
Les Neuf de Novembre 
Erik Seidel décroche enfin le premier role ! 
ElkY, le génie du jeu 
Brice Renaud, le poker made in Asia 
Gus Hansen, l'envie de gagner 
Dan Harrington : la gloire et l'argent 
Johnny Chan : l'Orient Express passe à l'orange 
Dave "DevilFish" Ulliott : braquage à l'anglaise 
Top 10 des femmes ayant le plus gagné d’argent au poker 
les neuf de novembre 2010 
Pat Renfro, le joueur le plus tight de l'histoire 
Ivey, au-delà du génie 
Les légendes du Poker : Nick Dandalos 


ISPT

PLAYER OF THE YEAR FRANCE


Nom
Score  
1
Karim
Abdelmoumene
191.092

2
Alexandre
Reard
171.848

3
Remi
Castaignon
171.385

4
Bernard
Guigon
157.702

5
Michel
Abecassis
149.426

6
Alain
Goldberg
138.874

7
Sebastien
Compte
134.235

8
Stephane
Benadiba
133.849

9
Gilbert
Diaz
132.211

10
Franck
Kalfon
129.98



Top 100 France


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
2985.81

2
Roger
Hairabedian
2239.53

3
Fabrice
Soulier
2001.78

4
Philippe
Ktorza
1844.09

5
David
Benyamine
1829.22

6
Aubin
Cazals
1710

7
Alain
Roy
1372.94

8
Tristan
Clemencon
1358.55

9
Bruno
Lopes
1357.18

10
Guillaume
Darcourt
1266.9