Monday 29 October
Home > Articles > Portraits > Gus Hansen, l'envie de gagner

Gus Hansen, l'envie de gagner


Portraits
Par Matthieu Sustrac   
Samedi, 05 Mars 2011 11:39
 Partagez


Boule à zéro et oreilles décollées, Gus Hansen débarque dans le lobby d'un hôtel à l'horaire prévu. L'un des Danois les plus connus de la planète nous accorde quelques minutes. A l'aise, il m'apprend un truc alors que l'interview n'a pas encore commencé. Le Danois se présente à l'européenne et abandonne son diminutif. "Hello, I'm Gustav", commence-t-il en me serrant franchement la main tandis que je bafouille en Anglais. "On m'aurait menti, qui êtes-vous ?"


gus hansen mip
Gus Hansen

Joueur mondialement connu, le pro contrôle. Il maîtrise l'exercice avec les médias. Chemise ouverte, il n'évitera aucune question. Oui il a été broke, "la dernière fois il y a dix-douze ans", non il est n'est pas en couple avec l'éphémère n°1 mondiale au classement WTA, sa compatriote Caroline Wozniacki. "Nous sommes de très très bons amis et j'aime bien la voir quand notre calendrier et nos déplacements nous le permettent mais je suis trop vieux", assure-t-il en rigolant. La question ne l'embête même plus car il a bien compris que "l'histoire est belle pour la presse". La dernière fois que quelqu'un lui a demandé d'en parler, c'était il y a quelques minutes, dans les couloirs de l'hôtel.

Coincé en Belgique, Gus Hansen se console online. "J'ai joué plus d'une centaine de milliers de dollars ce matin", dit-il sans sourciller avant d'expliquer qu'il est "toujours heureux" de jouer en head's up, même si c'est contre des amateurs. "C'est une des formes la plus pure du poker. Il faut rentrer dans la tête de l'adversaire", explique-t-il avant de préciser qu'il n'est pas là pour "donner la victoire".

Compétieur dans l'âme et ancien sportif de niveau correct, il parlera ensuite longuement des points communs entre le sport et le poker. S'il précise bien que l'aspect physique est très différent, Gus Hansen rapproche le jeu de tournoi de la compétition sportive avec notamment son calendrier fou et ses déplacements continuels. "Le sport c'est s'adapter en permanence. Comme au poker où il faut lire l'adversaire, l'amener là où tu veux quand tu le veux en mettant au point une stratégie". Ce jeu dans le jeu passionne toujours The Great Dane après plus de dix années de pratique.

"Le poker est un super jeu qui combine les maths et la psychologie. L'argent rend cela plus excitant et c'est important évidemment. L'argent dirige le monde mais ce qui est genial a ce jeu c'est qu'une une partie entre amis à 5 cents c'est aussi amusant", assure-t-il avant de poursuivre sa mission de VIP du poker heureux de son style de vie. Plutôt humble par rapport aux succès passés ou encore récents comme la conquête d'un premier bracelet WSOP à Londres, Gus Hansen rêve encore. Toujours fasciné par cette notion de l'underdog capable de surgir du néant pour battre les professionnels et gagner le jackpot. Son regard s'anime : "Le poker provoque le rêve. En partant de rien on peut jouer les meilleurs du monde et les battre mais qui peut penser prendre un point à Nadal ou battre Tiger Woods sur un trou ?"

Heureux de pouvoir continuer à parcourir la planète pour jouer, il ne fait aucune fixation sur la Triple Couronne."Beaucoup de gens me disent qu'il faudrait que je remporte un EPT mais ce n'est pas un objectif spécifique. Chaque victoire est bonne a prendre, si c'est un tournoi de l'European Poker Tour pour obtenir la Triple Crown c'est bien mais pas l'essentiel", termine-t-il avant de filer au studio d'enregistrement pour passer au maquillage. Gus Hansen joue pour gagner. Jamais rassasié.


Commentaires (1)
Carbonnel Laurent
...
Par Carbonnel Laurent, March 06, 2011
Yes my friend, cela a dû être le pied de rencontrer une telle pointure... Bon papier comme d'hab ;)
A+


Vous devez être enregistré pour écrire un commentaire.

busy
 
Qui sont les finalistes du Main Event, les "October Nine" ?  
Mais qui est donc Poker Brat ?  
10 sportifs ayant réussi leur reconversion dans le poker 
Les Neuf de Novembre 
Erik Seidel décroche enfin le premier role ! 
ElkY, le génie du jeu 
Brice Renaud, le poker made in Asia 
Dan Harrington : la gloire et l'argent 
Johnny Chan : l'Orient Express passe à l'orange 
Dave "DevilFish" Ulliott : braquage à l'anglaise 
Top 10 des femmes ayant le plus gagné d’argent au poker 
les neuf de novembre 2010 
Pat Renfro, le joueur le plus tight de l'histoire 
Ivey, au-delà du génie 
Les légendes du Poker : Nick Dandalos 

175x300


PLAYER OF THE YEAR FRANCE


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
752.535

2
Bruno
Lopes
530.445

3
David
Benyamine
528.491

4
Aubin
Cazals
489.855

5
Alain
Roy
467.549

6
Roger
Hairabedian
457.068

7
Paul
Guichard
418.656

8
Tristan
Clemencon
411.163

9
Eric
Sfez
405.595

10
Phillippe
Ktorza
376.967



Top 100 France


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
2759.03

2
Roger
Hairabedian
2155.08

3
Tristan
Clemencon
1713.59

4
Fabrice
Soulier
1646.57

5
Phillippe
Ktorza
1626.17

6
David
Benyamine
1617.73

7
Alain
Roy
1614.92

8
Bruno
Lopes
1609.56

9
Guillaume
Darcourt
1514.07

10
Ludovic
Lacay
1487.5