wpt_national_cannes_2012
wsop_resultats_2012
Thursday 31 May
Home > Articles > Portraits > les neuf de novembre 2010

les neuf de novembre 2010


Portraits
Par David Poulenard   
Vendredi, 23 Juillet 2010 12:49
 Partagez

Ils étaient 7 319 sur la ligne de départ, la plus large affluence depuis l'édition record de 2006 remportée par Jamie Gold ; parvenir à se hisser en finale d'un field aussi important en quantité mais aussi en qualité constitue déjà un véritable exploit qui mérite une présentation en détail. Ces neuf-là ont trois mois pour se préparer au mieux afin de devenir champion du monde et remporter les  8 944 138$ offerts au vainqueur, mais aussi négocier au mieux les inévitables contrats de sponsoring qui vont être promis aux plus charismatiques d'entre eux.

 

wsop_bracelets
Ils sont neuf à rêver que leur photo apparaisse au centre de ce prestigieux tableau.



Première constatation, les Nord-Américains seront très majoritairement représentés avec six Américains et deux Canadiens, l'Europe ne devant sa présence qu'à un Italien qualifié grace à quelques coups miraculeux...  Deuxième remarque, l'âge moyen des finalistes est de plus en plus jeune avec des compétiteurs ayant généralement à peine plus de 21 ans, l'âge légal pour jouer les Wold Series. Au poker pour les joueurs de talent, la valeur n'attend pas le nombre d'années. Enfin, comme Phil Ivey l'année précédente, une superstar du poker aura tous les projecteurs braqués sur elle : Michael Mizrachi qui poussera le mimétisme jusqu'à démarrer avec le même statut de (relativement) short stack.

La principale différence, vous l'aurez noté, étant malheureusement l'absence de joueur français en finale...

 

november9




Présentation des "November Nine" :


Jonathan Duhamel - Canada - 65 975 000$
Le chipleader est québecois, donc francophone, il réside à Boucherville (à côté de Montréal), a 22 ans et il est devenu professionnel après des études dans la finance, une décision difficilement acceptée par ses parents [ils ont du changer d'avis depuis...]. Joueur de cash game principalement, il compte mettre à profit les mois à venir pour s'entrainer en participant à de nombreux tournois et étudier le style de ses adversaires. Sa principale performance en tournoi live est constituée par une dixième place obtenue à l'EPT de Prague en 2008 et une quinzième lors de l'event 56 de ces WSOP, un 2 500$ No Limit Holdem. Il est le benjamin des finalistes, un statut qui a constitué un atout indéniable ces deux dernières années (cf Peter Eastgate et Joe Cada). Il sera indéniablement un des favoris pour le titre, sa très large avance au chip count et son talent constituant deux atouts de poids. S'il venait à l'emporter (tout comme son compatriote Matthew Jarvis), ce serait la première victoire d'un Canadien dans le Main Event
A ce jour ces gains en tournois sont de 101 560$.

John Dolan - Etats Unis - 46 250 000$
Ce natif du New Jersey, âgé de 24 ans est le miraculé de la dernière journée du Main Event qu'il avait débuté extrêmement short stack avant de réussir un rush exceptionnel l'ayant propulsé vers le haut du classement. Déjà finaliste d'un 1 000$ lors de ces WSOP, il devrait bénéficier d'une confiance inébranlable en novembre après sa remontée expresse. Avec plus de 46 millions de jetons, il est le seul à s'approcher de Duhamel. S'il venait à gagner, il pourrait suivre ensuite une trajectoire similaire à celle de Jerry Yang ou Peter Eastgate, rêvant simplement de gagner énormément au poker pour pouvoir jouer quand il le souhaite.
Dolan a déjà remporté 216 556$ en tournoi.

Joseph Cheong - Etats Unis - 23 525 000$
Peu connu sur le circuit, Cheong est néanmoins un remarquable joueur sur Internet qui a accumulé plus de 1,3 millions de dollars sous le pseudo "subiime". Originaire de Corée, il s'est installé en Californie à l'âge de six ans. Âgé de 24 ans, diplôme universitaire de mathématiques et économie récemment obtenu, il a réalisé un tournoi remarquable, se positionnant à la troisième place du chip count malgré un énorme bad beat le dernier jour. Ses performances Online le place comme un incontournable favori.
Ses gains en live sont modestes - 74 000$- mais son palmarès va gagner en consistance en novembre.

John Racener - Etats Unis - 19 050 000$
24 ans aussi -l'âge de presque tous les protagonistes- pour cet Américain au profil de vainqueur potentiel. En effet si Racener n'est pas aussi connu que Mizrachi, il s'git d'un remarquable joueur qui a déjà remporté plus de deux millions de dollars en jouant au poker. En trois ans sur le circuit pro, il a déjà récolté plus de 1,1 millions de dollars avec une victoire notable dans le WSOP-C d'Atlantic City et une table finale aux WSOP 2009 dans le 5 000$ Pot Limit Omaha Hi Lo en 2009. Sur Internet ses résultats sont tout aussi impressionnants avec plus d'un million de gain sous les pseudos de "$JMONEY$", "POCKET FIVE" et "5MONEY5". Résidant à Tampa en Floride, John Racener est pro depuis sa majorité et deviendra un des principaux favoris s'il parvient à monter des jetons.

Matthew Jarvis - Canada - 16 700 000$
Un peu plus âgé que ses adversaires -25 ans !- Matthew Jarvis ne totalisait que 45 353$ de gains jusqu'alors... Totalement inconnu, le Canadien a fait preuve de solidité et de sérieux pour parvenir jusqu'en finale. Il a débuté le poker à l'âge de 19 ans et vit évidemment sa plus belle aventure, son meilleur résultat étant une dixième place au British Columbia Poker Championship. Encore étudiant, il a perfectionné son poker en lisant de nombreux ouvrages et en dissertant avec un groupe d'amis proches.

Filippo Candio - Italie - 16 400 000$
Ce joueur italien de 26 ans développe un poker particulier plus en vogue de l'autre côté des Alpes que dans le Nevada. Totalement imprévisible, aussi large que déroutant, il doit sa place en finale à un coup à l'issue miraculeuse contre Joseph Cheong lorsqu'il a craqué les as de l'Américain avec trouvant une backdoor quinte inespérée après que les tapis se soient envolés sur un flop 6-6-5. Candio a ensuite reperdu une partie importante des jetons gagnés sur ce coup improbable. Bien qu'il totalise 250 000$ de gains en tournois, avec pour point d'orgue une victoire lors du championnat d'Italie de San Remo, Candio est assurément la grosse cote de cette finale.

Michael Mizrachi - Etats Unis - 14 450 000$
La superstar de la table finale, qui se trouve aussi être la superstar de ces WSOP. A l'image de Phil Ivey en 2009, "The Grinder" se présentera en table finale en croquemitaine, auréolé d'un palmarès comptabilisant 8 800 000$ de gains (811 000$ offerts aux finalistes non compris) et de formidables World Series 2010 l'ayant vu remporter le prestigieux et relevé 50 000$ et atteindre trois autres finales. A l'instar d'Ivey, Mizrachi débutera avec relativement peu de jetons (trente grosses blindes), mais sera pourtant l'incontestable favori. "The Grinder" a révélé une motivation décuplée tout au long des derniers jours du tournoi, s'accrochant short stack pour parvenir à revenir en novembre. La possibilité de dépasser Phil Ivey et de devenir le joueur affichant les plus gros gains en tournoi de l'histoire n'y est sans doute pas étrangère !
"Player Of The Year" en 2006, Michael Mizrachi a déjà remporté deux bracelets WPT à 28 ans. il est marié et père de trois enfants. C'est un des joueurs les plus réguliers du circuit, l'un des plus respectés et sans conteste l'un des plus craints... Sera quasiment imbattable s'il parvient à se constituer un gros tapis et si les cartes ne le trahissent pas.

 

michael_mizrachi
Mirzachi est prêt pour l'ultime bataille...



Soi Nguyen - Etats Unis - 9 650 000$
Le bourreau de Theo Jorgensen est un des rares amateurs de la finale. Cet Américain né au Vietnam résidant à Santa Ana en Californie, vendeur de fournitures médicales, fait aussi office de vénérable doyen du haut de ses 37 ans ! Aucun palmarès notable, excepté une 69e place dans un 335$, mais il convient de préciser qu'il ne s'agit que de sa quatrième participation à un tournoi live... Petit tapis pour ce joueur au style très agressif et aux lectures avisées qui aura déjà réussi un exploit quoiqu'il advienne.

Jason Senti - Etats unis - 7 625 000$
Ce jeune Américain de 24 ans est professionnel depuis un an et demi. Il présente de sérieuses références, notamment celle d'être ami avec Phil Galfond. Il a quitté son travail lorsqu'il s'est aperçu que le poker était une activité beaucoup plus rentable. Joueur de cash game émérite, il écume les tables à 50/100$ sous le pseudonyme "PBJaxx" et officie en tant que coach sur Blue Fire Poker. Son talent et ses capacités d'analyse lui seront très utiles pour gérer le plus petit tapis de la finale. Déjà pauvre en jetons lorsqu'il restait encore 78 joueurs, Jason Senti est néanmoins parvenu à atteindre la table finale la plus prestigieuse de l'année.

 

wsop_full
Quelque soit le résultat final, passer de 7 319 à 9 constitue déjà un exploit majeur !



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Le tour des blogs de mai ! 
Mais qui est donc Poker Brat ?  
10 sportifs ayant réussi leur reconversion dans le poker 
Les Neuf de Novembre 
Erik Seidel décroche enfin le premier role ! 
ElkY, le génie du jeu 
Brice Renaud, le poker made in Asia 
Gus Hansen, l'envie de gagner 
Dan Harrington : la gloire et l'argent 
Johnny Chan : l'Orient Express passe à l'orange 
Dave "DevilFish" Ulliott : braquage à l'anglaise 
Top 10 des femmes ayant le plus gagné d’argent au poker 
Pat Renfro, le joueur le plus tight de l'histoire 
Ivey, au-delà du génie 
Les légendes du Poker : Nick Dandalos 


Everest Poker


promo-image-284x250-teammypok-2013

extras