» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


jeudi 27 mai
Home > Articles > Portraits > Les plus gros gagnants en tournoi live
 

Les plus gros gagnants en tournoi live

Portraits
Par David Poulenard   
Mercredi, 04 Février 2009 01:00



vignette_jamie_gold1er : Jamie Gold (Etats-Unis) : 12,170,024$.
Le sulfureux. Jamie Gold doit sa première place à sa victoire dans le main event des WSOP 2006 qui lui a rapporté 12 000 000$. Il s’y était distingué à la fois par une réussite totale, une faculté à faire déjouer ses adversaires par son verbe et par un litige juridique avec son associé à qui il refusait de verser sa part, la justice le condamnant finalement à reverser la moitié de ses gains. Depuis Jamie Gold, auto-proclamé "meilleur bluffeur du monde", s’est principalement illustré dans les high stakes of poker en étant régulièrement dominé par ses prestigieux rivaux.


vignette_daniel_negreanu2e : Daniel Negreanu (Canada) : 11,203,152$.
Le Kid du poker. Le seul joueur du top four à ne pas avoir remporté de main event, mais le canadien doit sa médaille d’argent à un talent rare et à une régularité constante au fil des ans. Son palmarès exceptionnel comprend 4 bracelets lors des WSOP, 2 titres WPT et une multitude de places d’honneur dans les principaux tournois du circuit. C’est en plus un des meilleurs joueurs de cash game au monde.



vignette1_phil_hellmut3e : Phil Hellmuth (Etats-Unis) : 10,744,988$.
Mister WSOP ! L’homme de tous les records lors des World Series Of Poker : 11 bracelets,  43 tables finales, 68 places payées, longtemps le plus jeune vainqueur du "main". Poker Bratt est connu aussi bien pour son exceptionnelle aptitude à manœuvrer les amateurs et son sens très  particulier de la ponctualité, que pour ses sautes d’humeur légendaires.




joe_hachem4e : Joe Hachem (Australie) : 10,744,616$.
La classe. Encore un vainqueur du main event (2005), mais il a confirmé depuis en remportant un WPT et en accumulant les places d’honneur. Un joueur solide qui en plus d’être talentueux se révèle un excellent ambassadeur pour le poker grâce à son élégance et son charisme.




allen_cuningham35e : Allen Cunningham (Etats-Unis) : 10,341,752$.
La régularité incarnée. Homme discret, timide, mais un tueur dès qu’il s’installe à une table de poker, Allen compte déjà 5 bracelets à son actif, il est le joueur le plus régulier depuis 10 ans lors des WSOP. Assez peu médiatisé, les pros le redoutent néanmoins et le placent haut dans le classement des meilleurs.




phil_ivey6e : Phil Ivey (Etats-Unis) : 10,034,851$.
Le génie du poker. Pour beaucoup Phil Ivey est le meilleur joueur au monde. Une victoire et 6 tables finales en WPT, 5 bracelets lors des WSOP, une 2e place à l’EPT de Barcelone et une multitude de victoires composent un palmarès étourdissant. Extraordinaire joueur de cash game, maîtrisant toutes les variantes du poker, il termine chaque année dans le trio de tête des plus gros gagnants en cash, aussi bien en live que sur le net. 



scotty_nguyen7e : Scotty Nguyen (Viêt-Nam) : 10,020,590$.
Yes Baby ! Scotty est logiquement dans le top ten, étant le seul joueur à avoir remporté à la fois le main event et le mythique HORSE des WSOP. Joueur fantasque et attachant, il apporte fantaisie et originalité dans un milieu pro qui tend à s’aseptiser. It’s not all over Baby ! 




peter_eastgate8e : Peter Eastgate (Danemark) : 9,714,111$.
Le jeune prodige Danois à commis un crime de lèse-majesté, détroussant Phil Hellmuth de son record de précocité en remportant le main event des WSOP à 21 ans en novembre dernier. Depuis, celui qu’on annonce comme un futur très grand a confirmé en gagnant plusieurs tournois dont un side event du PCA pour 343 000$.




tj_cloutier9e : T.J. Cloutier (Etats-Unis) : 9,373,135$.
La vieille école. 6 bracelets, 2 places de deuxième dans le main event et 54 places payées lors des WSOP sont la consécration d’une longévité égalée seulement par Doyle Brunson. A 69 ans, Cloutier l’expérimenté, continue d’opposer une farouche résistance à la jeune génération.




erik_seidel10e : Erik Seidel (Etats-Unis) : 9,344,742$.
L’élève a dépassé le maître. Longtemps connu pour avoir été mystifié par Johnny Chan en finale du "main" 1988, scène immortalisée  par le film « The Rounders », Erik s’est depuis constitué un palmarès impressionnant (8 bracelets, 1 WPT, 1 Aussie Millions) et a largement dépassé Chan en terme de gains sur le circuit professionnel.




john_juanda11e : John Juanda (Indonésie) : 9,330,774$.
Le come back. Longtemps considéré comme un des meilleurs joueurs au monde, grâce notamment à ses 3 bracelets et une multitude de titres remportés en quelques années, il signe un retour fracassant cette année en gagnant le main event des WSOPE face à une adversité exceptionnelle, avant d’enchainer immédiatement avec une  place de runner-up à l’EPT de Londres.



men_nguyen12e : Men 'The Master' Nguyen (Viêt-Nam) : 8,894,609$.
Le professeur. Il doit son surnom aussi bien à ses talents d’analyse lui ayant permis de remporter 6 bracelets, de terminer 62 fois « ITM » aux WSOP et d’atteindre 5 tables finales WPT qu’à la prodigalité avec laquelle il lance ses élèves sur le circuit. Elèves vouant un respect total au « maître »…





Les poursuivants, une liste qui comprend du très lourd :

13   Carlos Mortensen   8,602,384$ 
14   Jerry Yang   8,263,393$ 
15   David 'The Dragon' Pham   7,995,475$ 
16   Paul Wasicka   7,520,859$ 
17   Chris 'Jesus' Ferguson   7,472,058$ 
18   Justin Cuong Van Tran   7,443,748$ 
19   Erick Lindgren   7,318,189$
20   Gus Hansen   7,297,559$ 
21   Mike 'The Mouth' Matusow   7,284,826$ 
22   Johnny Chan   6,846,136$ 
23   Michael 'The Grinder' Mizrachi   6,774,892$
24   Barry Greenstein   6,565,966$ 
25   Dan Harrington   6,545,011$ 

Quant à la première femme, il s’agit de Kathy Liebert qui apparaît à la 39e position avec près de 5 millions de gains, suivie de près par le premier Français, ElkY (43e) avec  4 764 000$.

Retrouvez dès la semaine prochaine sur MadeInPoker la liste des 10 joueurs français ayant amassé le plus d’argent sur le circuit.




davidlion1.jpg
David'lion'Poulenard



Commentaires (0)

 Ajouter votre commentaire

security code

 

busy
 
Les légendes du Poker : Nick Dandalos 
Bobby Baldwin, un type presque parfait 
Chip Reese, gentleman-gambleur 
Hollywood joue au poker 
Les couples du poker 
Bob Stupak ou le syndrome d'Icare 
L'univers à part des road gamblers 
Amarillo Slim, la vie est un pari 
Puggy Pearson, seulement quand il aimait... 
Binion's, une histoire américaine 
Les "neuf de novembre 2009" 
Le top 10 des joueurs les plus sexy 
10 joueurs de poker, 10 surnoms mythiques 
Les dix joueuses de poker les plus sexy 
Les joueurs de légende : Stu Ungar, le génie absolu 
unibet

poker&betting_show