» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


jeudi 27 mai
Home > Articles > Portraits > Les plus gros gagnants français en tournoi live
 

Les plus gros gagnants français en tournoi live

Portraits
Par David Poulenard   
Jeudi, 12 Février 2009 10:19

money_elky1 ElkY : 4 764 514$ (43e au classement mondial).
Une année 2008 exceptionnelle pour le jeune prodige français. Un titre EPT au PCA pour commencer et un WPT dans l’antre du prestigieux Bellagio pour conclure l’année, avec de nombreux accessits entre les deux, l’ont propulsé en tête du classement hexagonal. L’année 2009 commençant fort avec une victoire et une troisième place dans deux high-roller, l’ex gameur sera difficile à détrôner…

money_benyamine2 David Benyamine : 3 368 214 (82e).
Le génie du cash game a démontré, si besoin, qu’il est capable de briller en tournoi en réussissant lui aussi une année 2008 exceptionnelle. Un bracelet dans un World Championship d’Omaha hi-lo et deux places supplémentaires en finale lors des WSOP, une place de runner-up obtenue au Five Diamond WPT, de nombreuses places payées constituent des résultats d’autant plus remarquables que David ne se déplace que rarement hors de Sin city.

money_fitoussi3 : Bruno Fitoussi : 2 250 463$ (169e).
"L’importateur" du holdem en France doit sa place sur le podium autant à sa mythique deuxième place dans le HORSE à 50 000$ des WSOP 2007 qu’à la régularité avec laquelle il accumule les résultats dans toutes les variantes du poker. Impressionnant pour un joueur qui se définit lui-même comme un non-professionnel (cf interview psy).



money_lellouche4 : Antony Lellouche : 1 747 256$ (235e).
Le redoutable joueur de cash game parisien s’impose comme un exceptionnel compétiteur en tournoi. Son style ultra-agressif lui a déjà permis d’atteindre 3 tables finales sur le circuit EPT. Agé de 27 ans, l’expert en Pot Limit Omaha n’a pas fini de faire parler de lui.




money_perraut5 : Pascal Perrault : 1 644 272$ (249e).
'PP le bandit' est le premier français à avoir remporté un titre EPT, à Baden en 2005, mais son excellent classement est principalement du à la régularité avec laquelle cet ex-pharmacien accumule les places payées. Pascal ne dispute jamais de cash game, se consacrant uniquement aux tournois et à son école de poker installée au Brésil.



money_roy6 : Alain Roy : 1 490 356$ (281e).
Apparu sur la scène internationale grâce à sa victoire à Cannes lors de la finale du PPT qui lui rapporte 1 463 000$, ce joueur solide écume depuis le circuit professionnel. Il s’est de nouveau illustré à Londres lors de l’EPT en terminant dans l’argent.




money_testud7 : Paul Testud : 1 407 870$ (304e).
Son classement mondial entre John Kabbaj et Phil Laak pourrait suffire à démontrer que cet habitué de l’ACF est un joueur de talent. Son palmarès long comme un jour sans pain en constitue une preuve supplémentaire.





money_hairabedian8 : Roger Hairabédian : 1 316 037 (337e).
Même Arnold Schwarzenegger tremblerait en voyant "Terminator" s’installer à sa table de poker. Une année 2008 exceptionnelle avec notamment une victoire lors du grand prix de Paris lui a offert sa place dans ce classement.




money_mattern9 : Arnaud Mattern : 1 303 841 (341e).
Sa victoire à l’EPT de Prague en 2007 l’a propulsé parmi le top dix des meilleurs français. Ce fin stratège, joueur de backgammon chevronné, a réussi à atteindre à nouveau la finale à l’EPT de Varsovie en 2008.





money_boubli10 : Jan Boubli : 1 243 204$ (359e).
Son métier de dentiste lui a certainement appris l’art du bluff et ses 20 ans à écumer les tables de l’ACF lui ont inculqué un bagage technique complet. Pas étonnant que son palmarès compte de nombreuses lignes avec en points d’orgue sa victoire à l’EPT de Barcelone en 2005 et sa deuxième place au grand Prix Paris 2003 (WPT).



money_soulier11 Fabrice Soulier : 1 209 001 (374e).
Génial polyvalent, maitrisant toutes les variantes du poker souvent apprises sur les Champs-Elysées, redoutable en cash game, joueur de tournoi imprévisible qui compte plusieurs tables finales WSOP et une armoire à trophées bien remplie, il fut aussi un des premiers Français à s’imposer online, décrochant notamment un bracelet aux WCOOP en 2005.


money_bueno12 : Patrick Bueno : 936 267 (533e).
Sa gentillesse est un leurre, un palmarès fourni, comportant une 8e place au HORSE 50 000$ des WSOP 2008 en compagnie des monstres sacrés du poker et une 2e place à l’Amsterdam Master Classics en 2005, suffit à s’en persuader.





Retrouvez dès la semaine prochaine le classement des 10 plus grosses gagnantes en tournoi live sur MadeInPoker.


davidlion1.jpg

David'lion'Poulenard




Commentaires (1)
Matea
...
Par Matea, mai 11, 2009
fabrice t'es loiiiin !

 Ajouter votre commentaire

security code

 

busy
 
Les légendes du Poker : Nick Dandalos 
Bobby Baldwin, un type presque parfait 
Chip Reese, gentleman-gambleur 
Hollywood joue au poker 
Les couples du poker 
Bob Stupak ou le syndrome d'Icare 
L'univers à part des road gamblers 
Amarillo Slim, la vie est un pari 
Puggy Pearson, seulement quand il aimait... 
Binion's, une histoire américaine 
Les "neuf de novembre 2009" 
Le top 10 des joueurs les plus sexy 
10 joueurs de poker, 10 surnoms mythiques 
Les dix joueuses de poker les plus sexy 
Les joueurs de légende : Stu Ungar, le génie absolu 
unibet

poker&betting_show