wpt_national_cannes_2012
wsop_resultats_2012
Thursday 31 May
Home > Articles > Portraits > Top 10 des femmes ayant le plus gagné d’argent au poker

Top 10 des femmes ayant le plus gagné d’argent au poker


Portraits
Par Claire Renaut   
Mercredi, 11 Août 2010 13:58
 Partagez

 

Bien qu'il n'y ait que peu de femmes dans le poker - entre 3% et 5% du field -, ce n’est pas pour autant que ces dernières ne se sont pas illustrées lors des compétitions les plus prestigieuses du monde.

Voici donc la liste des 10 joueuses ayant le plus gagné de tous les temps :

 

Numéro 1 : Kathy Liebert avec 5 717 426$

liebertMoins connue et moins populaire que nombre de ses consoeurs, Kathy Liebert est pourtant la plus grande gagnante de l’histoire du poker féminin en tournoi. Discrète, réservée, fuyant les flashes et jouant beaucoup moins sur le registre physique brushing/décolleté/maquillage que beaucoup de ses collègues féminines (on la voit souvent habillée pareil à la table : vieux polo violet informe et casquette rose), l’américaine de 43 ans affiche pourtant un palmarès long comme votre bras.

Kathy a en effet aligné quatre beaux ITM aux WSOP (des tables finales, runner-up en 1997 et une belle 3e place en 2008), un bracelet WSOP en 2004 (Limit Hold’em Shootout), cinq tables finales WPT (une troisième place en 2005 au WPT Borgota, une cinquième en 2006 au WPT Mashantucket, une troisième en 2008 au WPT Ontario, une seconde au WPT Bay 101 en 2009) et un titre en 2002 lors du Party Poker Million Cruise (1 million de dollars de gains). Kathy vit depuis de nombreuses années à Las Vegas où, outre le poker, elle peut jongle avec ses deux autres passions : la bourse et le karaté.

Notons que la numéro 1 féminine n’arrive "que" numéro 41 sur la liste mixte des joueurs hommes et femmes confondus ayant gagné le plus d’argent en tournoi.

 

Numéro 2 : Annie Duke avec 4 270 549$

annydukeBon sang ne saurait mentir : avec plus de 4 millions de dollars au compteur, la soeur de Howard Lederer n’a plus rien à prouver sur le circuit pro. Entrainée par Howard, elle débarque sur le circuit au milieu des années 90 et commence rapidement à faire des petits résultats sympathiques dont trois (frustrantes) deuxièmes places lors des WSOP en 1996, 1999 et 2003.

Elle finit tout de même par remporter un bracelet en 2004 en Omaha HiLo ainsi qu’un side WPT au Bellagio et surtout le Tournament of Champions avec 2 millions de dollars à la clé. Cette année, l’américaine s’est illustrée en gagnant le NBC Heads-up Championship pour 500 000$ de gains. Très investie dans le domaine du caritatif, cette mère de quatre enfants s’occupe de nombreuses associations (dont Ante Up for Africa) et ne rate pas une occasion de vendre des leçons de poker au plus offrant lors d’enchères pour la bonne cause.

 

Numéro 3 : Annette Obrestad avec 3 136 532$

annetteobrestadtCelle qui avait pour nom d’écran "annette_15" a fait trembler moultes adversaires : à seulement 15 ans, âge (illégal) auquel elle commence à jouer online, elle se construit déjà un bankroll très conséquent. A force d’entrainement et de perfectionnement (elle aime particulièrement jouer sans voir ses cartes et accessoirement gagner de cette façon…), sa technique 100% agressive lui fait remporter 2 millions de dollars avec sa victoire lors des WSOP Europe de Londres en 2007, à seulement 18 ans. Avant de finir runner-up un mois plus tard lors de l’EPT de Dublin. La légende est née : la jeune Annette se retrouve rapidement propulsée sous le feu des projecteurs.

Cette ascension fulgurante lui apportera d’ailleurs une certaine confiance en elle que d’aucuns pourraient qualifier de "grosse tête". La demoiselle s’est en effet fait remarquer pour ses déclarations fracassantes visant les femmes "Je ne connais pas plus de 5 ou 6 bonnes joueuse féminines dans le monde" ou des légendes comme Doyle Brunson "Je joue contre lui quand il veut, les joueurs online ont compris des choses que les autres ne savent pas". Ce qui lui avait d'ailleurs valu les foudres du milieu pro à Vegas et de Brunson lui-même, qui s’était chargé de proprement remettre la norvégienne à sa place par Twitter interposé. Et il parait que ça l’avait calmée pour de bon. Jusqu’à sa prochaine victoire ?

 

Numéro 4 : Vanessa Rousso avec 2 639 589$

vanessaroussoL’année 2009 aura été l’année de la consécration pour la belle Américaine puisqu’elle y aura accumulé pas moins de 1,3 millions de dollars après avoir notamment terminé runner-up du prestigieux NBC Heads-up championship face à Huck Seed, vainqueur du High Roller à 25 000 euros de Monte Carlo et vainqueur d'une des émissions "Poker After Dark Saison 5". Auparavant, la jolie blonde, brillante ex-étudiante en droit, s’était déjà illustrée en finissant septième du WPT à 25 000$ du Bellagio en 2006 et en remportant un side à 5 000$ lors du WPT de Borgata la même année.

En 2007, elle termine runner-up des WCOOP sur Pokerstars, son sponsor, pour un gain de 700 000$. La joueuse, qui parle français couramment (elle possède la double nationalité), s’est récemment séparée de son mari Chad Brown, lui aussi joueur de poker. Vanessa est également connue pour aimer les belles voitures : elle s’est offert l'an passé une Lamborghini aussi jaune que vrombissante.

 

Numéro 5 : Jennifer Harman avec 2 609 264$

jenniferharmanOn ne présente plus Jennifer Harman, la seule femme à s’asseoir dans la Bobby’s Room (pour jouer des parties de cash game parmi les plus chères au monde) comme d’autres vont au cinéma.

En tournoi, l’Américaine, épouse de Marco Traniello et mère de deux enfants, n’a plus rien à prouver non plus puisqu’elle affiche un palmarès impressionnant depuis ses début dans les années 90 : 2 bracelets WSOP (Deuce To Seven à 5 000$ en 2000 puis Limit Hold’em à 5 000$ deux ans plus tard), une quatrième place dans le WPT Five Diamonds en 2004 et une troisième place en 2008 dans le WPT Bay 101. Cette année, elle fut également une des seules femmes à accéder à une table finale dans les WSOP (Troisième dans le Stud HiLo à 10 000$).

 

Numéro 6 : Joanne « JJ » Liu avec 2 412 478$

jjliuNée au Vietnam et titulaire d’un diplôme en informatique qui lui permet de venir s’installer aux USA, c’est en 1994 que l’excentrique JJ Liu découvre les casinos californiens et décide de se mettre au poker. Elle aligne alors des résultats réguliers pendant une décennie avant de terminer 4e lors du WPT Five Diamonds en 2005 et vainqueur du WPT "Ladies Night Out" l’année d’après, sous les yeux des caméras, devenant ainsi une figure familière dans le circuit pro.

Le label WPT semble bien lui réussir puisqu’elle finit en 2007 runner-up du Bay 101. A l’instar de sa collègue Jennifer Harman, elle fut également une des seules femmes à parvenir en finale WSOP cette année (7e dans le six-handed Limit Hold’em).

 

Numéro 7 : Liv Boeree avec 1 951 353$

liv2L’Anglaise de 25 ans, ancienne étudiante en astrophysique, présentatrice et mannequin à ses heures, a récemment fait beaucoup parler d’elle en décrochant le titre convoité de vainqueur de l’EPT de San Remo pour un gain impressionnant de 1,7 millions de dollars.

Débarquée sur le circuit en 2007 après avoir participé à une émission de télé-réalité autour du poker, cette guitariste fan de métal a tout d’abord remporté un tournoi féminin télévisé en 2008 avant de se faire remarquer par les sponsors tant pour son joli minois que pour son talent.

 

Numéro 8 : Vanessa Selbst avec 1 700 374$

selbstVanessa, diplômée en sciences politiques à l'université de Yale, ne cesse de faire parler d’elle depuis ses premiers résultats en 2006 : l’Américaine aux cheveux courts et au style agressif a en effet accroché à son palmarès un bracelet WSOP (PLO en 2008) et une victoire au NAPT de Mohegan Sun en avril pour plus de 750 000$. Spécialiste du heads-up, elle s'est notamment illustrée avec deux troisièmes places lors des WSOP WorldChampionship 2007 et 2008.

 

 



Numéro 9 : Mimi Tran avec 1 639 117$


mimitranCette Américaine, ex-compagne de Barry Greenstein et grosse joueuse de cash game, écume le circuit pro depuis la fin des années 90, accumulant de nombreux résultats dont une très belle troisième place lors du WPT de Mashantucket (USA) en 2006 pour près d’un demi-million de dollars de gains. Un palmarès long comme un jour sans pain, mais aucune victoire dans un tournoi qui ne soit pas un satellite ou sur invitation. Mimi Tran joue placée...

 

 

 

Numéro 10 : Clonie Gowen avec 1 639 064$

cloniegowenClonie est dans le peloton de tête après avoir notamment remporté trois tournois en 2008 aux USA pour un montant total de 750 000$. Toutefois, la joueuse a récemment fait parler d’elle plus pour son procès intenté contre Fulltilt que pour ses résultats (21 000$ de gains depuis 2009) ; mais l’affaire a finalement été déboutée par la justice américaine (elle réclamait une part des bénéfices de FT qui lui était due pour, entre autres, l'utilisation de son image, mais sans trace de contrat pour prouver ses dires).

 

 

 

VIENNENT ENSUITE, AVEC PLUS DE UN MILLION DE DOLLARS DE GAINS :

lucyrokachSandra Naujoks (vainqueur EPT Dortmund en mars 2009), Barbara Enright (une Américaine cumulant les résultats depuis 1986 et ayant gagné un bracelet WSOP en 1996 en Hold’em Pot Limit), Vicky Coren (vainqueur EPT Londres en 2006), Lucy Rokach (une senior anglaise qui cumule les résultats depuis 1991, en photo ci-contre), Cindy Violette (l’Américaine a notamment remporté un bracelet WSOP en 2004 en Stud HiLo), Isabelle Mercier (gagnante en 2009 du Charity Event de Monaco pour plus de 340 000$) et enfin Anna Wroblewski (qui a fait une table finale WSOP en 2007 et remporté un tournoi à Vegas en 2007 pour 337 000$). Liz Lieu, la Diva du poker sponsorisée par une pokerroom française [chilipoker.fr], se situe juste derrière avec 818 000$ de gains.

 

ET LES FRANCAISES DANS TOUT CA ?

vanessaLes Françaises sont encore bien loin derrière puisque notre Top 3 tricolore est composé de Vanessa Perdigon-Hellebuyck (en photo ci-contre) qui arrive 76e au classement féminin mondial (212 273$ de gains au total après son bracelet WSOP du Ladies cette année), Almira Skripchenko 80e (201 665$ après notamment sa 3e place lors du FPT en janvier cette année) et Mercedes Osti 82e (199 904$ après, entre autres, sa victoire lors du Rainbow Tournament en juin à Paris). Notons toutefois qu’aucune de nos frenchies ne joue au poker depuis plus de trois ans, ceci expliquant aussi cela !

 

[source Hendon Mob pour les montants des gains]



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Le tour des blogs de mai ! 
Mais qui est donc Poker Brat ?  
10 sportifs ayant réussi leur reconversion dans le poker 
Les Neuf de Novembre 
Erik Seidel décroche enfin le premier role ! 
ElkY, le génie du jeu 
Brice Renaud, le poker made in Asia 
Gus Hansen, l'envie de gagner 
Dan Harrington : la gloire et l'argent 
Johnny Chan : l'Orient Express passe à l'orange 
Dave "DevilFish" Ulliott : braquage à l'anglaise 
les neuf de novembre 2010 
Pat Renfro, le joueur le plus tight de l'histoire 
Ivey, au-delà du génie 
Les légendes du Poker : Nick Dandalos 


Everest Poker


promo-image-284x250-teammypok-2013

extras