Wednesday 31 October
Home > Articles > Stratégie > Dix conseils à suivre pour votre premier tournoi en live

Dix conseils à suivre pour votre premier tournoi en live


Stratégie
Par Claire Renaut   
Jeudi, 09 Septembre 2010 14:17
 Partagez

 

Vous aimez jouer avec vos amis autour d'une bonne bouteille ou vous adorez vous faire un petit sit'n'go le soir sur Internet mais jamais vous n'avez participé à un tournoi en live dans un casino ? Suivez les conseils ci-dessous et franchissez le pas avec réussite !

. Tout d’abord, personne n’est sensé savoir qu’il s’agit de la première fois que vous vous asseyez en live. Donc ne le mentionnez pas, arrivez en saluant la table, posez vos affaires et recomptez tranquillement vos jetons pour vérifier que le montant est exact.

. Si vous êtes vraiment stressé, ce qui est le cas de la majorité des joueurs pour qui c’est leur premier live, laissez passer autant de mains que possible avant de jouer. Profitez-en pour observer vos adversaires, le temps que votre coeur ralentisse et que vous commenciez à vous sentir bien à la table.

. La façon de miser trahit souvent le débutant : si vous avez peur de vous tromper dans le montant, annoncez à voix haute. De nombreux pros le font aussi, évitant ainsi les erreurs dans les jetons (ce qui peut arriver à tout le monde). De façon générale, annoncez votre action ; la parole primant sur le geste, vous éviterez de nombreuses déconvenues. A ce propos, souvenez-vous d’ailleurs qu’un seul jeton posé sans annonce équivaut à un call ; c’est ainsi que si par exemple un joueur relance à 300 et que vous posez un jeton unique de 1000 sans annoncer votre relance, cette dernière sera refusée et sera considérée comme un call à 300.

De même, misez en un seul mouvement fluide. Ne posez jamais vos jetons en plusieurs fois au risque de ne pas voir votre mise acceptée. Vous éviterez ainsi de voir votre mise considérée comme un string bet, à savoir une mise en plusieurs fois, et qui sera systématiquement refusée.

. Ne tentez pas d’embrouiller l’adversaire en face en vous emmêlant dans des tells/contre-tells. Si vous avez à faire à un joueur plus expérimenté que vous, vous n’en serez que plus lisible ; des histoires de faux tells, ils en ont plein leurs valises et ça les fait bien rigoler. N’hésitez donc pas à vous munir de lunettes (si vous êtes à l’aise avec) ou d’une casquette. Ainsi, en cas d’action importante, préférez l’option "je ne bouge plus", tout en continuant à respirer le plus calmement possible. De même, ne répondez pas aux questions que l’on vous pose ; vous n’avez pas idée de ce qu’un shark pourra déceler dans le ton (ou le propos) de votre voix. Enfin, si vous êtes assis à côté de joueurs connus ou de joueurs que vous savez avoir de l'expérience, ne vous laissez surtout pas impressionner et souvenez-vous de la règle d'or : "Jouer les joueurs que l'on estime meilleurs que soi préflop et jouer ceux que l'on pense moins bon postflop."

filetofish
Suivez ces conseils pour ne pas finir en filet-o-fish !

. Soyez très attentifs et observateurs quand vous êtes dans une main. Il peut parfois arriver que des joueurs partent à tapis et que vous ne l’entendiez pas ou ne le voyez pas (certains ne poussent pas leurs jetons à l’annonce). Et ce n’est qu’un exemple d’une faute d’attention qui pourrait être lourde de conséquence. Jouer au poker en tournoi exige d’être concentré de bout en bout, et ce, même en full ring (en table pleine). Vous serez surpris de voir le nombre d’infos à prendre sur vos adversaires quand vous les observez (façon de miser, fréquence, habitudes de mises, tilt, personnalité du joueur etc…).

. Faites attention à vous : on ne joue pas bien quand on a l’esprit occupé par autre chose. Donc chouchoutez-vous et prenez une barre de céréales en cas de petit creux ou une bouteille d’eau. Et allez-y mollo sur les expressos, histoire de ne pas avoir votre coeur qui s’emballe en cas de gros bluff (ça va se voir tout de suite !)

. En cas de gros coup, par exemple à tapis si vous venez de doubler, vérifiez toujours le montant du pot principal en même temps que le croupier. Ces derniers ont eux aussi des longues journées et les erreurs peuvent arriver.

. Essayez de tout le temps savoir combien vous avez devant vous et combien ont vos adversaires. Faites attention aussi aux gros jetons qui peuvent parfois être cachés ou moins visibles. Si c’est le cas, exigez que le joueur les place devant ; c’est la règle. Si nécessaire, demandez à votre adversaire combien il a ; il n’est pas obligé de vous répondre mais beaucoup le feront.

. Prenez votre temps avant de prendre vos décisions. A condition de ne pas le faire à toutes les mains, réfléchir ne sera jamais considéré comme une preuve de faiblesse ou d’inexpérience, au contraire. Donc n’hésitez surtout pas à prendre quelques minutes afin de rassembler toutes les données nécessaires pour prendre votre décision. Il peut parfois être difficile de se concentrer dans une salle de tournoi (à cause principalement du bruit et de l’agitation ambiante) mais tentez de vous faire une bulle de protection en n’hésitant pas non plus à "faire le ménage autour de vous". C’est ainsi que vous pouvez gentiment demander à une personne placée derrière vous de se déplacer ou à des gens qui parlent bruyamment à proximité de s’éloigner. Si vous le faites poliment, personne ne vous en voudra.

poissonbis
On ne le répêtera jamais assez : l'important, c'est de ne pas se laisser impressionner !


. Et enfin, amusez-vous ! Etant donné que vous avez appliqué la règle N°1 qui veut que "vous ne deviez jamais jouer une somme que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre", souvenez-vous que vous assoir à une partie à laquelle vous vous sentez bien vous donnera toujours un avantage primordial ! Faire un tournoi au dessus de vos moyens vous mènera dans l’immense majorité des cas à un échec total ; le côté scared money (la peur de perdre ses sous) vous liera pieds et poings et votre inconfort visible vous pèsera comme une ombre de poisson à la table : vous vous ferez déchiqueter.

A bientôt sur le circuit pro et que les cartes soient avec vous !

Commentaires (2)
Carbonnel Laurent
De Bonne Augure
Par Carbonnel Laurent, September 10, 2010
Très bons conseils, cela m'a rappeler des souvenirs ;) il y a un peu plus d'un an déjà...
Je vous les recommande car il y a beaucoup de ptits filous... et filoutes, n'est ce pas Claire? (je rigole of course)
A suivre pour les débutants
Arnould Thierry
même ici
Par TiTi PoKEr, September 11, 2010
En lisant tous ces conseils, je me remémore un certain 27 août 2010, .... Que ce soit à-bas ou ici, les conseils d'une "marraine" pareille ne peuvent qu'être excellents .....

Merci pour ce conseils si précieux


Vous devez être enregistré pour écrire un commentaire.

busy
 
Cash Game : protéger son tapis et non sa main 
Poker et fashionistas 
Eviter de se faire manipuler en live 
Débuter au HORSE 
Induire un bluff 
Le Razz 
Le stop and go 
Le 3-Bet 
Le Omaha Hi-Lo (seconde partie) 
Le semi-bluff 
Le Omaha Hi-Lo (première partie) 
Le New York Back raise 
Les tournois avec rebuys 
Les Tells online 
Savoir jeter deux as 

175x300


PLAYER OF THE YEAR FRANCE


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
752.535

2
Bruno
Lopes
530.445

3
David
Benyamine
528.491

4
Aubin
Cazals
489.855

5
Alain
Roy
467.549

6
Roger
Hairabedian
457.068

7
Paul
Guichard
418.656

8
Tristan
Clemencon
411.163

9
Eric
Sfez
405.595

10
Phillippe
Ktorza
376.967



Top 100 France


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
2759.03

2
Roger
Hairabedian
2155.08

3
Tristan
Clemencon
1713.59

4
Fabrice
Soulier
1646.57

5
Phillippe
Ktorza
1626.17

6
David
Benyamine
1617.73

7
Alain
Roy
1614.92

8
Bruno
Lopes
1609.56

9
Guillaume
Darcourt
1514.07

10
Ludovic
Lacay
1487.5