» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


samedi 20 février
Home > Articles > Stratégie > Les Tells online
 

Les Tells online

Stratégie
Par Pascal Tribo   
Vendredi, 17 Avril 2009 16:04


Lorsque l'on joue au poker, les tells permettent souvent de remporter de précieux pots. Il s’agit de ces signes d’attitude, de ces gestes et autres mimiques émises par les joueurs et qui constituent des indices sur le jeu qu’ils possèdent réellement. Par exemple, un écarquillement des yeux signifie souvent une main forte, de même qu'un joueur se mettant subitement à transpirer est certainement en train de bluffer. Tous ces différents signes en disent long et vous orientent vers la bonne décision : suivre, se coucher ou relancer (lire notre article complet sur les Tells en live).

Mais qu’en est-il lorsque vous jouer en ligne ? On pourrait penser que les tells n’existent pas sur les tables de poker virtuelles. Vous ne pouvez ni y voir ni y entendre vos adversaires. Vous changez soudainement d’environnement. Une énorme différence, qui fait qu’on ne joue pas de la même manière sur Internet et en live, et prive d'un pan entier qui complète la tactique pure.

Si vous êtes un chasseur de tells, rassurez-vous, il existe pourtant bel et bien des tells en ligne. Il n’est pas nécessaire de voir ou d’entendre un adversaire pour arriver à le lire. Il existe beaucoup d’informations que vous pouvez glaner en observant vos adversaires au travers de votre écran d’ordinateur. Pour vous aider, nous avons dressé une liste de tells que vous rencontrerez le plus fréquemment lors de vos parties en ligne.

 

Le temps de réaction

Dans son livre, Internet Texas hold’em, Matthew Hilger affirme que "tous les tells sur Internet sont relatifs à la vitesse à laquelle mise un adversaire". Bien que cela ne soit pas la seule source de tells en ligne, le temps de réaction doit être pris en compte de façon très sérieuse. Le laps de temps que s’accorde un joueur avant de valider son enchère doit être considéré comme le plus important tell virtuel. Et, comme dans la réalité, il peut avoir plusieurs sens : il peut être involontaire (l’ordinateur du joueur s’est déconnecté, votre adversaire est au téléphone...), trahir son auteur, ou être tout à fait volontaire afin de chercher à tromper, à manipuler.

Un temps de réponse assez court au moment de l’enchère laisse ainsi à penser que le joueur n’a pas eu à réfléchir. Donc s’il checke, il n’a certainement pas un jeu solide tandis que, en cas de relance, il est sûr de sa force. A l'inverse, un joueur qui mise rapidement tentera quasiment toujours de vous effrayer afin que vous vous couchiez.

Le jeu instantané en dit également long sur la main d’un adversaire. La plupart des sites proposent des petites cases à cocher à l’avance pour jouer plus rapidement telles que "faire parole ou se coucher", "relancer tout" ou "payer tout". Si quelqu’un checke ou mise instantanément avant vous, c’est généralement le signe d’une mauvaise main. N’hésitez donc pas à miser pour voler le pot. Cependant, certains utiliseront ce tell pour camoufler une bombe et ainsi vous induire en erreur. Mais la plupart du temps, les mauvais joueurs utilisent ces cases sans trop réfléchir aux précieuses informations qu’ils laissent ainsi échapper.

Quand un joueur attend un long moment avant de miser, il possède généralement une main légitime et réfléchit à la meilleure façon de la jouer. Et si ce dernier attend également un moment et checke au lieu de miser, il essaie de vous faire penser qu’il a une bonne main. Vous pouvez alors tenter de prendre le pot immédiatement en misant. Le délai d’attente donne à la fois du poids au joueur et à la main qu’il représente.

Autre cas de figure : l’enchère interminable. Il s’agit d’un adversaire qui épuise presque tout son temps de parole alors que la décision semble assez évidente à prendre. Trois explications possibles : soit le joueur est occupé à faire une autre activité en même temps, soit il est victime d’une déconnexion, soit il participe à plusieurs tables simultanément et est occupé avec une autre main. Toutes ces personnes ne jouent pas leur meilleur poker. À vous d’en profiter en les relançant si vous possédez une bonne main.

Enfin, si vous ne voulez pas émettre d’indices en fonction de la vitesse de votre jeu, une bonne stratégie consiste à prendre le même temps pour chacune de vos décisions, qu’elles soient évidentes ou non.

 

L’utilisation du chat

Regardez l’écran de chat ; il peut vous renseigner sur les habitudes de certains adversaires qui y échangent régulièrement. Comme dans les casinos, certains joueurs parlent quand ils deviennent nerveux ou, à l’inverse, quand ils se sentent à l’aise. De temps en temps, ils lâcheront quelques mots ou phrases. Ces informations peuvent vous donner une idée plus ou moins précise de ce qu’ils ont en main. Cela est d’autant plus vrai si ces joueurs (trop) bavards ont déjà dit quelque chose semblable quelques mains auparavant et qu’ils se sont trahis.

A l’image des parties en live, l’attitude et les réponses orales de vos adversaires constituent généralement une bonne source de tells. Par exemple, si joueur qui échange régulièrement au travers du chat devient soudainement muet, il y a fort à parier qu’il possède de bonnes cartes. Il va se taire pour mieux réfléchir à la meilleure façon de jouer son monstre afin d’en tirer le maximum. Inversement, quelqu’un qui joue une main tout en dialoguant en même temps peut tenter de bluffer en affichant sa confiance.

Le chat permet également de manipuler vos adversaires. Vous pouvez, en effet, facilement vous glisser dans une discussion pour manipuler les joueurs les plus faibles sans qu’ils ne s’en rendent compte. Mieux encore, mais pas très élégant, vous pouvez faire tilter certains de vos adversaires en les titillant et en les provocant verbalement. Un joueur en tilt vous laissera plus aisément quelques jetons de son tapis, si ce n’est son tapis tout entier !

 

Le choix du pseudo

Les pseudos ayant un rapport direct avec le poker (Nice flush, AAAQQ ou encore Kings Full) cachent, en principe, des joueurs débutants. Même remarque concernant les pseudos laudatifs tels que The Best, Good Player ou Poker King. On voit mal un bon joueur prendre un pseudo qui fait peur. Au contraire, il choisira certainement un pseudo anodin ou encore péjoratif afin de faire rire et de mettre en confiance. Méfiez-vous donc des Looser et autres Poker Fish.

De même, les prénoms féminins sont assez souvent empruntés par des hommes ayant déjà un bon niveau. La raison est simple : à une table de poker, on a tendance à moins se méfier d’une femme que d’un homme.

Ces remarques sont aussi valables pour les avatars. Un tell qui peut avoir toute son importance : un avatar requin cachera souvent un mauvais joueur, un avatar anodin cachera un bon joueur et un avatar féminin cachera généralement un homme.

Pour résumer, souvenez-vous qu’en règle générale, les joueurs sérieux utilisent leur vrai nom ou un pseudo intelligent et simple. De leurs côtés, les mauvais ont souvent des pseudos idiots et vulgaires.

 

L’attente de la big blind en cash game

Sur Internet, en partie d’argent, quand vous arrivez à une table, vous pouvez soit entrer immédiatement dans le jeu, soit attendre d'avoir à poster la big blind. Cela peut être un bon moyen d’obtenir des indices sur la façon de jouer d’un adversaire. Si ce dernier n’est pas patient pour attendre le big blind, il s’agit certainement d’un joueur large qui se lancera dans la bataille avec des mains marginales. À vous de savoir en profiter !

 

Le nombre de flops vus

Bien que cela ne soit pas réellement un tell, le pourcentage de flops vus à néanmoins son importance ici. Il s’agit du nombre de fois où un joueur entre dans un coup et voit donc le flop (en suivant ou en relançant). Sur Internet, un logiciel de type tracker permet d’obtenir ce genre d’information de façon très précise pour chacun de vos adversaires (lire notre article sur les Poker Trackers). Ces indications permettent de déterminer le profil d’un joueur : serré ou large. Si un adversaire couche 80% de ses mains, méfiez-vous quand il sera dans un coup. À l’inverse, si votre adversaire entre dans beaucoup trop de coups, attendez d’avoir une bonne main pour l’affronter.

 

Autres tells en ligne

Sur Internet, certains joueurs font parfois l’erreur de se coucher au lieu de checker avec leur main (choix pourtant gratuit). Un signe indiquant qu’il s’agit à coup sûr de débutants.

Les joueurs qui montrent assez facilement leurs mains dévoilent volontairement de très précieuses informations. Sachez les analyser et les exploiter plus tard dans la partie. Quant à ceux qui vous disent (sans vous montrer) leurs mains sans que vous ne leur demandiez, ils donnent presque toujours une fausse information afin de vous manipuler.

Ainsi, quand vous jouez sur Internet, vous ne pouvez pas voir vos adversaires mais vous pouvez voir ce qu’ils font. Malgré les apparences, toutes leurs actions offrent une mine d’or d’informations. Et, comme en live, il sera nécessaire de trouver des tells qui confirment un premier tell afin d’en tirer une conclusion solide et de mieux cerner le profil de l’adversaire. Connaître les tells du poker en ligne permettra d’améliorer votre niveau de jeu. N'oubliez-pas d'observer tous les indices des autres joueurs - tout en évitant d’en fournir vous-même.

Commentaires (4)
0
tell me
Par dario04, avril 19, 2009
il est vrai que les tells en ligne sont plus subtils à détecter mais ils restent importants. bon article complet
0
...
Par Tristan Forge, avril 20, 2009
bonne article mais ===> Sur Internet, certains joueurs font parfois l’erreur de se coucher au lieu de checker avec leur main (choix pourtant gratuit). Un signe indiquant qu’il s’agit à coup sûr de débutants.

-perso quand tu peux plus bluff te limit drawded je fold. :s
0
Merci
Par Francois9, mai 19, 2009
Merci beaucoup.
0
Fold au lieu de checke.
Par Patrice Lempereur, janvier 22, 2010
En tournois, si nous sommes encore 3 à la river et que je suis 2 à parler sans espoir de victoire, je préfère fold plutôt que chech pour 2 raisons :
1°) Je ne dévoilerais pas mes cartes,
2°) je donne l'opportunité au 3ème joueur de bluffer le 1er, qui avec un peu de chance répondra. Résultat, l'un des deux va souffrir et se rapprocher de la porte de sortie.

 Ajouter votre commentaire

security code

 

busy
 
Induire un bluff 
Le Razz 
Le stop and go 
Le 3-Bet 
Le Omaha Hi-Lo (seconde partie) 
Le semi-bluff 
Le Omaha Hi-Lo (première partie) 
Le New York Back raise 
Les tournois avec rebuys 
Savoir jeter deux as 
Le floating 
Les tells 
Utiliser des "poker trackers" (1ère partie) 
Contrôler la taille du pot 
Le théorème du Yéti 

 
wsop_8free_fr
livres_accroche
annonce_debutant