Rejoignez la communauté www.MadeInPoker.com !
Enregistrez-vous pour participer au forum, réagir aux articles et recevoir gratuitement notre newsletter.




» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


samedi 20 juin
Home > Articles > Stratégie > Savoir choisir une table Part 1
 

Savoir choisir une table Part 1

Stratégie
Par David Poulenard   
Dimanche, 05 Août 2007 03:00


Part 1: Bankroll et limites

E
n 1er lieu, en cashgame, choisissez la limite à laquelle vous allez jouer en fonction de votre bankroll, de vos habitudes et bien sur de vos moyens financiers.

Il est généralement admis qu’il faut au minimum 10 caves pour pouvoir jouer sereinement. Ca ne signifie pas que vous devez envisager de perdre vos 10 caves, en règle  générale 3 ou 4 recaves sont déjà un maximum pour un joueur sérieux et compétent, mais vous pourrez ainsi jouer sereinement, déterminez si vous devez investir de l’argent dans un coup en fonction de votre analyse pokeristique et pas en fonction de vos finances .
Exemple : vous êtes assis depuis 40mns à une table à 100 euros avec 170 euros de jetons après avoir du rapidement vous recaver suite à un bad beat . Vous relancez avec JJ et un type que vous avez catalogué dans la catégorie « loose agressif gambleur bluffeur », visiblement surexcité depuis le début et déjà recavé plusieurs fois vous relance all in pour le montant de votre tapis ! ! ! !

Vous pensez qu’il bluffe, mais vous avez déjà investi les 200 euros de capital dont vous disposiez et si vous vous trompez dans votre analyse ou s’il est sauvé par le flop , il ne vous restera qu’à quitter la table alors que vous aviez prévu de jouer toute la soirée et que le niveau vous semble très faible…
Certains d’entre vous payeront, d’autres préféreront passer se disant qu’il y aura d’autres coups pour monter des jetons ce qui est acceptable, mais si vous êtes persuadé qu’il bluffe, la logique serait de payer.
Dans ce cas de figure, un bankroll insuffisant réduit considérablement les opportunités de gain et de se saisir d’une jolie livraison ! ! !

choisir_sa_table.jpg


Dans le même esprit, votre bankroll doit être une réserve dont vous ne devez pas avoir besoin. Si pour jouer, vous avez vendu votre voiture, pris le montant du loyer à venir et emprunté à votre banque, il va être délicat de jouer sereinement. Vous allez être le poisson ultra tight (serré) qui ne joue que les coups surs, les grosses mains, personne ne payera vos jeux et le reste du temps vous serez facile à bluffer.

Vous avez l’habitude de jouer avec des blinds à 0,50/ 1, limite à laquelle vous gagnez régulièrement. Vous pouvez choisir de passer à la limite supérieure, 1 /2 , si après un temps d’adaptation vous continuez à gagner, parfait votre bankroll augmente, franchissez un palier supplémentaire et ainsi de suite tant que vous gagnez. Si vous commencez à perdre vraiment à une limite redescendez.
Mais ne passez pas de 0,50/1 à 5/10 sans transition, la hauteur des relances, la profondeur des tapis risquent de vous inhiber et la qualité de vos adversaires aura fortement augmenté…

Le raisonnement est identique pour les tournois : si vous disposez de 300 euros , inutile de vous inscrire à un tournoi à 250 euros avec recares, vous aurez beaucoup de mal à défendre vos chances…
Faites des tournois dont le montant du buy-in ne vous semble pas trop élevé, vous pourrez alors prendre les risques nécessaires pour aller le plus loin possible et tant pis si vous êtes éliminé.

« Pour gagner un tournoi, il faut être prêt à le perdre »

A suivre

Davidlion


Publicité : Jouez gratuitement au poker en ligne avec Chilipoker.com - Support 100% en français et sécurisé.

Commentaires (1)
0
...
Par Ze Rogue, août 06, 2007
Je ne peux qu'être complètement d'accord avec ces conseils. J'ai moi-même à une époque dû vendre ma BX Image afin de financer mes parties de cash. Bien mal m'en a pris. Ce fût ensuite la caravane ainsi que notre P2 bordure d'autoroute. Ma femme m'a quittée, mes enfants ne me parlent plus et je me suis finalement rendu compte que je n'étais qu'un piètre joueur de poker...

 Ajouter votre commentaire

security code

 

busy
 
Le Omaha Hi-Lo (seconde partie) 
Le semi-bluff 
Le Omaha Hi-Lo (première partie) 
Le New York Back raise 
Les tournois avec rebuys 
Les Tells online 
Savoir jeter deux as 
Le floating 
Les tells 
Utiliser des "poker trackers" (1ère partie) 
Contrôler la taille du pot 
Le théorème du Yéti 
L'art de jouer avec un gros tapis  
Savoir choisir une table Part 2 
Les mains du top ten 

 
wsop2009_live
annonce_debutant
livres_accroche