» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


lundi 23 août
Home > News > Tournois a venir > Croatian Poker series : Des promesses non tenues
 

Croatian Poker series : Des promesses non tenues

Tournois à venir
Par Matthieu Sustrac   
Jeudi, 19 Août 2010 12:52


Les organisateurs de tournois situés dans des destinations exotiques tentent d'attirer du monde par le biais de concours divers, de freerolls ou encore en invitant des peoples et des joueurs connus. Le Croatian Poker Series ne déroge pas à la règle. Depuis des mois, ses organisateurs tentent de communiquer sur la venue de Mylène Cogan, Antonia Alomar, Fabrice Soulier ou encore notre bien aimée rédactrice de MIP, Claire Renaut. Les noms d'ElkY, Antoine Saout ou encore Bruno Launais circulaient également. L'organisation leur avait promis un package comprenant l'hébergement, le buy-in pour le Main Event [1100 euros] et des frais sur place.

Antonia Alomar a confirmé avant de partir pour les WSOP qu'elle ne se rendrait pas sur place pour cause d'une incompatibilité d'emploi du temps mais son nom a continué à être utilisé. Une broutille... car, trois jours avant le tournoi,  les pros invités ont eu le déplaisir de voir qu'en réalité, rien n'était fixé, ni payé et que, désormais, seul l'hébérgement était pris en charge. La réaction est à la hauteur de l'embrouillamini.

Mylène Cogan "trouve cela incorrect et irrespectueux vis a vis des joueurs de leur avoir fait perdre du temps, et pour certains de l'argent". La marraine du site Pokergirlz.fr regrette que les organisateurs n'aient "pas su tenir leur engagement". "C'est dommage", termine-t-elle en indiquant qu'elle ne se rendra finalement pas sur place. Ses propos policés ne traduisent pas le sentiment profond de la jeune fille qui n'a pas apprécié l'utilisation de son image.

De son côté, Claire Renaut indique qu'elle "voulait y aller car l'idée d'allier vacances en Croatie et poker (lui) plaisait bien. J'ai convaincu Fabrice [Soulier] de m'accompagner - je vous laisse imaginer à quel point ce tournoi avait peu d'importance pour lui -. J'ai eu la confirmation noir sur blanc par l'intermédiaire français que nos deux packages étaient pris en compte. J'ai donc pris les billets et des nuits avant à Dubrovnik non remboursables".

Mademoiselle ViedeFish ne saît donc pas encore si elle va se rendre en Croatie. "Soit on perd tout soit on trouve une solution avec l'organisation", ajoute-t-elle, précisant qu'elle regrette"le manque de professionalisme lié à cet évènement et l'énergie perdue ; j'espère que nous allons finalement trouver une solution et que tout se terminera bien pour tout le monde", termine-t-elle.

Sauvés par 888

Si les pros auront d'autres tournois pour se refaire, les amateurs restent eux sur le carreau. Le site Pokergirlz.fr avait ainsi mis en place deux freerolls mixtes sur 888 permettant à 4 filles et 4 garçons de se qualifier pour un tournoi par équipes et de se faire héberger sur place. Au final, l'organisateur du Croatian Poker Series se rétracte et indique qu'il ne payera pas l'entrée du tournoi ni l'hôtel. Il soutient qu'il ne l'a jamais promis... alors que son émissaire en France soutient le contraire.

Patrick Faust, l'intermédiaire français qui a promis les packages, indique lui avoir "confirmé par e-mail aux pros concernés et à son chef [l'organisateur du tournoi]. Nicolas Barbani devait confirmer plus formellement ce qu'il n'a jamais fait et que je ne savais pas". Une réponse qui va à contrario de ce que la majorité des acteurs de cet épisode s'accordent à dire : "Patrick Faust a promis des packages dont il n'a jamais eu la confirmation officielle".

Maison sérieuse, désireuse de ne pas être mélée à ce scandale et de montrer son entière bonne foi, 888, qui avait déjà offert 200 euros pour les frais de déplacement sans contrepartie, décide de prendre en charge le buy-in des joueuses et des joueurs grâce à l'insistance d'un des amateurs qualifé et de Julien Sauvage, créateur de Pokergirlz.fr. Ce dernier a confié qu'il était "désabusé" par la situation, une situation dont il se dit lui aussi victime. Sans parler du fait que, comme les joueurs prévoyants, il avait pris son billet d'avion et n'est pas monté dedans le jour J car rien n'était prévu sur place.

L'organisateur du CPS, Nicolas Barbani (qui explique "ne jamais avoir promis de packages mais d'avoir chargé Faust de ramener des joueurs pros, en échange de l'hotel, voire plus, mais que ce dernier n'avait pas rempli sa mission sérieusement, exagérant son réseau de connaissances et ne donnant plus de nouvelles pendant trois mois.") et Patrick Faust, qui affirment tous deux "vouloir arranger les choses suite à ce malentendu", ne se sont donc pas fait que des amis dans la communauté des joueurs de poker française... Pas mal pour un tournoi qui n'a pas encore commencé.

Commentaires (1)
Claire Renaut
...
Par Claire Renaut, août 19, 2010
Il semblerait que les choses se soient finalement arrangées pour certains d'entre nous ; on verra bien sur place !

 Ajouter votre commentaire

security code

 

busy
 
Maroc : Le Essaadi organise un tournoi à 100 000 dollars 
L'EPT de retour à Vienne 
Jouer au poker tout nu : la nouvelle mode ? 
Le programme 2010/2011 des tournois réguliers du Cercle Haussmann 
Chilipoker Deepstack Open : Namur une fois 
PPT : Michael Mizrachi sera à Cannes 
La dernière étape de l'Unibet Open 2010 se déroulera à Venise et non à Paris 
PPT Main Event : Hansen, Esfandiari, Matusow seront là 
PokerStars.fr lance le Sunday Spécial 
Les participants au tournoi des champions des WSOP 
PPT : Le programme des Summer satellites 
Le programme des WSOP-Europe 
Coup d'envoi du World Team Poker 
Jouer les WSOP à vie 
Le programme des prochains Chilipoker Deepstack Open 

poker&betting_show