» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


mardi 04 mai
Home > Articles > Tournois > Anton Wigg remporte l'EPT de Copenhague
 

Anton Wigg remporte l'EPT de Copenhague

Tournois
Par David Poulenard   
Lundi, 22 Février 2010 11:14

Une fois encore le paradoxe des EPT de Copenhague a frappé. Au pays des joueurs agressifs, adeptes de la sur-relance perpétuelle, le duel final a une nouvelle fois donné lieu à un combat d'usure entre Francesco de Vivo et Anton Wigg, un long affrontement soporifique rappelant parfois celui entre Tim Vance et Soren Jensen en 2008, le comportement étrange du Danois excepté...

Pourtant cette table finale se présentait bien. Neuf prétendants étaient exceptionnellement réunis, n'étant pas parvenus à se défaire du joueur de trop lors de la journée précédente, avec parmi eux Yorane Kerignard, la révélation française de ce tournoi. Tous les ingrédients étaient réunis pour assister un spectacle de haut-niveau avec neuf adversaires bénéficiant de tapis équilibrés, des joueurs agressifs, un joueur de grand talent -Robert Romanello- et un troublion au poker imprévisible Morten Guldhammer, un Danois qualifié par le biais d'un satellite à 1$.

 

final_table_neil_stoddart
Les finalistes, debout à gauche Yorane Kerignard (c)Neil Stoddart



Romanello faisait figure de grand favori, dernier rescapé des stars présentes au départ parmi les 423 inscrits, un chiffre moyen eu égard aux affluences précédentes de l'EPT du Danemark. Pourtant l'Anglais d'origine italienne devait finalement se contenter de la sixième place après être tombé sur les as de Wigg, rejoignant dans le rail Guldhammer, le débutant éliminé quelques minutes plus tôt. L'honneur était sauf, le professionnel étant parvenu à devancer le néophyte dans le classement.

Yorane Kerignard a joué un poker solide et inspiré, bénéficiant plusieurs fois des largesses de Guldhammer pour se constituer un tapis confortable. Parvenu dans le dernier carré après l'élimination de Richard Loth à la cinquème place, le tricolore allait malheureusement tomber sur l'omniprésent Suédois, dans une confrontation difficilement évitable lorsque le A-Q du Français rencontrait préflop la paire de rois du futur vainqueur. Une belle quatrième place néanmoins pour Yorane Kerignard qui repart de Copenhague avec 140 700€.

 

anton_wigg_neil_stoddart
Anton Wigg (c)Neil Stoddart



Après l'élimination de Morten Klein dans un fratricide duel entre nordiques, le heads-up pouvait débuter entre Anton Wigg qui bénéficiait du chiplead avec plus de huit millions de jetons et Francesco De Vivo, un Italien inconnu qui possédait quatre millions. Les Scandinaves étant réputés pour leur style agressif et les Transalpins pour la largesse de leur poker, la finale s'annonçait aussi indécise que spectaculaire et potentiellement brève. Il n'en fut rien ! Bien aidés par la profondeur de leur tapis, les deux hommes allaient se livrer une lutte interminable durant près de quatre longues heures. Bien que semblant posséder une maîtrise technique inférieure, De Vivo s'approchait dangeureusement de la victoire après deux confrontations heureuses, détenant un instant 11 millions de jetons alors que Wigg ne possédait plus que 1,1 millions devant lui. Mais progressivement le Suedois réussissait à refaire son retard, doublant deux fois successivement, se montrant ensuite plus actif il parvenait finalement à reprendre l'avantage avant de pousser son adversaire à la faute. Les tapis s'envolent avant le flop, comme souvent Wigg retourne les meilleures cartes , De Vivo étant derrière avec .
Le board privilègie cette fois-ci la meilleure main offrant la victoire au Suédois.

Anton Wigg laisse enfin éclater sa joie, réveillant les quelques spectateurs assoupis encore présents... Il remporte à 22 ans son premier trophée majeur ainsi que 492 000 euros et un ticket pour la grande finale de Monaco,

Les résultats :

1. Anton Wigg - 494 000 €
2. Francesco De Vivo - 306 000 €
3. Morten Klein -  188 000 €
4. Yorane Kerignard -  140 700 €
5. Richard Loth -  95 810 €
6. Roberto Romanello -  76 380 €
7. Morten Guldhammer -  56 950 €
8. Jesper Petersen -  38 000 €
9. Magnus Hansen -  28 810 €


En marge du main event, signalons la performance de Régis Burlot qui termine troisième du tournoi à 2 000€, empochant ainsi 22 000€.

Commentaires (0)

 Ajouter votre commentaire

security code

 

busy
 
Tournois de poker : le programme de mai 2010 
EPT Monaco : des adieux en beauté 
WPT World Championship : la consécration de David Williams 
Liv Boeree, magnifique gagnante de l'EPT de San Remo 
Reportage photo au Deepstack Open d'Aix-en-Provence 
Victoire anglaise dans l'Irish Open  
Guillaume Darcourt remporte le WPT de Bucarest 
Tournois de poker : le programme d'avril 2010 
EPT Snowfest : victoire d'Allan Baekke 
WPT Hollywood Poker Open : les oreilles et la queue pour le matador ! 
ECPT Barcelone : trois français en finale ! 
Heads-Up à Evian 
WPT Bay 101 : McLean Karr l'emporte ; Phil Hellmuth sixième 
Anthon-Pieter Wink remporte l'UO de Budapest 
EPT Berlin : la victoire après le braquage 
unibet

poker&betting_show