lundi 19 mars

Home > Articles > Tournois > Aussie Millions : Phil Ivey remporte le High Roller à 250 000$ !
 

Aussie Millions : Phil Ivey remporte le High Roller à 250 000$ !


Tournois
Par David Poulenard   
Dimanche, 29 Janvier 2012 10:41
 Partagez

Certes, il ne s'agissait que d'une espèce de sit n go regroupant seulement 16 inscrits, mais le montant du buy-in, les références des participants et les prix offerts suffisaient à garantir une motivation extrême des joueurs et le talent de celui qui sortirait vainqueur d'une telle compétition. Jugez plutôt, on retrouvait autour des deux tables : Tom Dwan (premier éliminé), Erik Seidel, John Juanda, Jason Mercier, Sorel Mizzi, Daniel Negreanu, Sam Trickett, Dan Smith, Gus Hansen, Patrick Antonius et bien sur Phil Ivey ! Hormis ElkY, Johnny Chan et peut-être Phil Hellmuth (mais en fait-il toujours partie ?), l'élite du poker mondial avait décidé de casser sa tirelire pour disputer l'épreuve.

 

ivey_aussie_millions
Champagne pour Ivey (c)pokernews.com


Déjà auteur d'un deep run remarqué, conclu par une douzième place dans le Main Event (une élimination bienvenue juste avant le début du Super Challenge et peut-être pas inopportune), Phil Ivey était le premier à se mettre en valeur en prenant le chiplead dès les premiers niveaux de la journée avant que Gus Hansen (très actif) ne vienne lui disputer la première place. Les deux joueurs allaient rester dans les hauteurs du classement durant toute la durée de l'épreuve, rejoints par intermittence par d'autres adversaires de premier plan.

Avec uniquement trois places payées, il n'y avait pas de place pour les calculs et l'attentisme, les adversaires rivalisaient donc de talent et d'agressivité pour accumuler des jetons et prenaient inévitablement des risques. C'est ainsi qu'après de longues heures de jeu, ils se retrouvaient à cinq (Ivey, Antonius, Hansen, Negreanu, Mizzi). Un exceptionnel quinté de favoris suffisant à démontrer que le hasard n'est qu'une variable maîtrisable à ce niveau-là...

Sorel Mizzi et Daniel Negreanu (bubble boy de la bulle la plus chère de l'année) devaient finalement se résoudre à voir échapper les places payées, laissant Phil Ivey, Patrik Antonius et Gus Hansen se répartir les trois marches d'un lucratif podium. Un duel à trois qui tournait cours puisque dès les premières minutes, Ivey éliminait Gus Hansen ( contre ) sur un flop K-J-4.

 

ivey_antonius
Une finale de prestige... (c)pokernews.com

.
Ivey bénéficiait d'un léger avantage au début du heads-up (2,2 millios contre 1,8 millions de jetons). Une avance qu'il allait faire fructifier, remportant toutes les oppositions importantes, poussant finalement Antonius à jouer son va-tout en partant à tapis pour ses derniers 550 000 chips avec . Avec , l'Américain trouvait un call facile et l'issue de ce Super Challenge allait dépendre du bon-vouloir d'un croupier surement sous pression...

Le flop redonnait espoir au Finalandais avant que la n'offre quasiment la victoire à Phil Ivey ! Un anodin ne changeait rien à l'affaire et Phil Ivey pouvait retrouver le goût de la victoire.

Avec ces deux millions de dollars australiens (2,08 millions de dollars) auquels s'ajoutent les 100 000AUD remportés dans le Main Event (1,04 millions de dollars), ses gains en tournois s'élèvent désormais à plus de 16 millions de dollars. Il reprend la deuxième place de la All Time Money List et talonne Erik Seidel qui rentre bredouille de sa campagne australienne. Le numéro 1 mondial qui avait réalisé un festival en janvier dernier en signant quatre finales dont une victoire entre le PCA et les Aussie Millions va perdre de nombreux points dans le classement EPIC, un classement dans lequel le Roi Ivey va faire un retour par la grande porte !

Les résultats :

1. Phil Ivey : 2 000 000AUD
2. Patrik Antonius : 1 200 000AUD
3. Gus Hansen : 800 000AUD

 



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
EPT Madrid : pas de victoire pour le clan français 
Tournois de poker : le programme de mars 
Reportage-photo dans les coulisses du WPT Venise et résultats du Main Event  
Vadzim Kursevich remporte l'EPT Deauville 2012 
Le programme des WSOP 2012 
Tournois de poker : le programme de février 
John Dibella remporte le Main Event du PCA 
Jack Dempsey met KO Esfandiari et s'offre le WPT Five Diamond 
WPT Prague : Pateychuk l'emporte, Pollak quatrième 
Mohamed Ali Houssam remporte le WPT de Marrakech 
On a testé le Winamax Poker Tour 
Zimnan Ziyard, premier vainqueur de l'EPT Loutraki 
Reportage photo exclusif à la Nation's Cup : la France troisième, l'Allemagne vainqueur ! 
Sam Trickett remporte le Partouche Poker Tour 
Pius Heinz est champion du monde  

Retrouvez en exclusivité sur MIP les patates du poker avec Martin Vidberg :

planche numéro 1
planche numéro 2
un jeu de stratégie
le monopole des jeux
l'entrée d'un casino
poker en ligne & casinos
la future régulation
l'économie par le poker
la lutte contre l'addiction


Les portraits
La stratégie


Le blog de Fabrice Soulier
Tutoriaux vidéos
Interviews vidéos exclusives
Critiques de livres de poker
Inscrivez-vous à la newsletter


 
Chilipoker DSO saison 2